La conscience, le devoir : comment savoir si une personne est dans un coma irréversible ? le difficile choix éthique des réanimateurs

par Isabelle Smadja

Louis Puybasset, chef d’un service de réanimation, explique la difficulté qu’ont les médecins à prendre une décision lorsqu’une personne est dans un coma profond.

Il livre quelques informations sur les « marqueurs de la conscience », ces signes qui permettraient de savoir si un individu conserve une conscience minimale.
Les avancées de la science, en l’occurrence une meilleure connaissance de ces marqueurs de la conscience, permettraient ainsi de résoudre un problème éthique majeur qui se pose aux équipes de réanimation.

Le lien renvoie également à une communication de Sid Kouider, qui dirige l’équipe de recherche " Cerveau et conscience " de l’ENS Paris et qui explique comment aujourd’hui on sait que les bébés ont concience d’eux-mêmes et du monde dès 11 ou 12 mois.

Voir en ligne : ethique et science : de quoi notre conscience est-elle faite ?