L’art, le pouvoir : une réflexion sur l’art comme résistance, par Gilles Deleuze

par Isabelle Smadja

On trouve sur le site d’où a été extrait ce passage une transcription précise de l’intégralité de la communication de Deleuze

après avoir rappelé brièvement les thèses de Foucault sur le passage des sociétés disciplinaires à des sociétés de contrôle, Deleuze explique que seul l’art est un acte de résistance.
"l’art est la seule chose qui résiste à la mort" et l’art est ce qui résiste au contrôle qu’exerce sur nous une société de la communication et/ou de l’information.

"une information, c’est un ensemble de mots d’ordre. Quand on vous informe, on vous dit ce que vous êtes sensés devoir croire. En d’autres termes : informer c’est faire circuler un mot d’ordre. (...) l’œuvre d’art n’est pas un instrument de communication. L’œuvre d’art n’a rien à faire avec la communication. L’œuvre d’art ne contient strictement pas la moindre information. En revanche, en revanche il y a une affinité fondamentale entre l’œuvre d’art et l’acte de résistance."

Voir en ligne : deleuze qu’est-ce que l’acte de création ?