accessibilité
Mathématiques à Nancy-Metz

Pages académiques de mathématiques de l’académie de Nancy-Metz

Lettre info covid-19

COVID-19 – Conseils pour la mise en œuvre de la continuité pédagogique en Mathématiques

Article mis en ligne le 23 mars 2020

par Nadine Antonaccio

Dans la situation inédite, nous sommes conscients que vous mettez tout en œuvre pour accompagner vos élèves afin qu’ils ne prennent pas de retard… toutefois la continuité pédagogique doit permettre avant tout d’assurer une relation entre vous, professeurs, et les classes que vous avez en charge, de maintenir un lien avec l’école et les apprentissages. Elle ne peut pas (dans les circonstances actuelles) se substituer exactement à ce qui se faisait avant en classe, en collège comme en lycée.

Pour vous accompagner, ces pages mathématiques de l’académie de Nancy-Metz sont et seront régulièrement mis à jour afin de vous proposer des liens vers des ressources numériques et des informations et aides utiles.

Vous pouvez également échanger via la liste « maths_profs@ac-nancy-metz.fr » qui est gérée par des enseignants de mathématiques.
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous y abonner en suivant le lien suivant : https://listes.ac-nancy-metz.fr/sympa/subscribe/maths_profs?previous_action=subscribe

Enfin, après quelques jours de fonctionnement, nous vous rappelons certains points qui nous semblent essentiels pour que parents, collégiens, lycéens, professeurs puissent vivre cette continuité pédagogique le plus sereinement possible :

Chaque professeur étant maître de sa progression, quitte à modifier ce qui était prévu, il lui faut choisir parmi les contenus non encore traités ceux qui se prêtent le mieux à une situation d’enseignement à distance. Chaque professeur sait d’expérience quelles sont les notions pour lesquelles il est important qu’il soit en présence de l’élève pour s’assurer de sa compréhension. Dans la mesure du possible, on préférera reporter l’étude de ces notions plus délicates au moment où les établissements seront à nouveau ouverts.

Dans le contexte d’un travail à distance, il est absolument nécessaire de mettre de la souplesse, d’autant que les difficultés de connexion pour prendre les consignes ou rendre un devoir sont réelles. Il faut également prendre en compte les difficultés qui peuvent exister dans les familles (un seul ordinateur pour les parents et les enfants, utilisation d’un téléphone uniquement…). Sachant par ailleurs que le travail à distance et en autonomie pour les élèves va nécessiter un temps supplémentaire, en collège comme en lycée. Quel que soit le niveau enseigné, le volume de travail demandé aux élèves doit donc être raisonnable, le temps donné pour faire un devoir doit être adapté, souple en évitant absolument de mettre une pression déraisonnable qui sera contre-productive. Sous l’autorité de votre chef d’établissement, une concertation avec les collègues des autres disciplines permettrait d’éviter des difficultés.

Les ressources données doivent être limitées (en nombre, en temps de lecture et de téléchargement, d’impression qui a un coût…).

Une attention toute particulière doit être portée sur l’élaboration des consignes et au suivi du travail : penser à préciser les modalités d’aide (un tchat, un forum, un mail… ), mais aussi un renvoi vers le cahier, la leçon, le manuel (de nombreux manuels numériques sont en libre accès pendant la crise…), c’est l’occasion de rappeler quelques consignes sur l’organisation du travail personnel.

La programmation de moments clés réservés aux échanges avec vos élèves via la messagerie et le forum de MBN, la classe virtuelle, etc, donnera du sens à cette continuité pédagogique en permettra de garder le contact avec vos élèves. Cette programmation doit, elle aussi, être souple et tenir compte des contraintes que rencontrent les élèves et les familles.

Il n’est pas possible de demander aux élèves de renvoyer un devoir par la poste (contraire aux consignes de confinement, problème du coût…).

Il ne faut pas chercher à mettre des notes, ce n’est pas une priorité pour le moment. La notation va ajouter encore aux tensions et aux angoisses des uns et des autres (élèves, parents…) dans un climat qui est largement anxiogène (nouveautés, difficultés techniques, difficultés pour s’organiser et gérer le travail…). Cette question pourra être abordée lorsque les modalités de travail à distance seront installées.

Une évaluation formatrice non chiffrée peut être envisagée afin de donner aux élèves un retour sur leurs réussites et sur les points à travailler et pour vous, d’étalonner et d’adapter les contenus proposés.

Nous mesurons le travail que vous avez déjà effectué et nous vous en remercions. Nous restons pleinement mobilisés à vos côtés pour vous accompagner.

Les IA-IPR de mathématiques de Nancy-Metz