Dansez confinés !

Depuis deux moiPhoto dansez confinéss, la France entière est plongée dans une période de confinement. Les écoles, les commerces, les théâtres, les cafés et pratiquement toutes les entreprises se sont retrouvés fermés jusqu’à nouvel ordre. Les écoles de danse n’ont pas échappé à cette règle. Les professeurs et les danseurs ont donc décidé de se mobiliser pour continuer à danser malgré cette période difficile.

Après l’annonce du Président de la République, le 12 mars dernier, les écoles de danse ainsi que beaucoup d’autres établissements publics ont dû fermer leurs portes pour ralentir la propagation du virus Covid-19. Mais le confinement n’a pas empêché les danseurs de continuer à vivre leur passion tout en restant chez eux. En effet, les danseurs de l’opéra de Paris proposent notamment des ballets en visioconférence ainsi que des cours en vidéo. Chaque semaine sur instagram, les « étoiles » comme Dorothée Gilbert, proposent des cours de danse en direct sur le compte balletoperadeparis. Ces cours sont aussi disponibles après leur diffusion sur le profil du compte.

Beaucoup d’entre eux continuent de danser dans leur cuisine, jardin, salon ou même en buvant leur café et postent leur quotidien dans des vidéos sur les réseaux sociaux. Comme beaucoup d’autres artistes, ils montrent aussi leur soutien au personnel soignant à travers des chorégraphies uniques que les danseurs réalisent chacun chez soi.

Mais les professeurs des petites écoles de danse se mobilisent aussi et proposent des vidéos d’exercices de barre au sol ou des chorégraphies. Certains utilisent même les plateformes de visioconférence pour faire des cours à distance.

Ces initiatives permettent aux apprentis danseurs de continuer à danser chez eux mais aussi de pouvoir prendre exemple sur les plus grandes «stars » du ballet français, afin d’oublier, le temps d’une chorégraphie, le quotidien difficile du confinement.

Quelques comptes instagram de danseurs et de danseuses étoiles :

@dorotheegilbert

@humarchand

@valentine_colasante

@eleonoraabbagnatoofficial

@leobaulac

 

Photo: Mathilde B.

Pourquoi le covid-19 va bouleverser notre société ?

Capture planèteNotre monde fait face à une pandémie sans précédent. Cette crise ne sera sûrement pas sans conséquence sur le plan économique, social et politique. 

Depuis le début du confinement en Europe, l’économie est au plus mal. En France, le ministre de l’économie Bruno Le Maire, annonce une forte récession (pour faire simple « un ralentissement de la croissance économique »), la pire depuis 1945 et un PIB en chute de 6%. L’UE a organisé un plan massif de 500  milliards d’euro pour faire face à la pandémie mais aussi pour l’après crise qui sera tout aussi difficile.

Dans notre région, se pose aussi le problème du Luxembourg. Le Grand duché s’appuie sur des travailleurs frontaliers français. Le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel a d’ailleurs déclaré que sans eux, le système économique du pays risquait de s’effondrer. Or ces frontaliers français sont en majorité confinés, et le télétravail ne permet pas tout. Le contexte  nous oblige à se demander comment notre système économique actuel va-t-il résister à cette crise sans précédent.

Il n’y pas qu’au niveau économique que la pandémie va sans doute bouleverser notre société, il y a aussi au niveau politique et social. La France a traversé plusieurs crises sociales ces dernières années, que ce soit les gilets jaunes ou encore le mouvement de protestations contre la réforme des retraites. Le gouvernement, qui a déjà affronté deux crises majeures, doit désormais gérer une épidémie sur son territoire. Mais, on peut aussi remettre en cause le gouvernement sur le début de l’épidémie car selon les propos de l’ex-ministre de la santé Agnès Busyn repris dans Le Figaro, le premier ministre et le président n’ont pas entendu ses mises en garde sur la progression de l’épidémie.

Cela fait un an que les personnels soignant sont en grève à cause du manque de moyens, un an qu’ils se sentent ignorés. Les urgences ont été débordées, le nombre de lits en réanimation s’est très vite révélé insuffisant.

A la fin de cette crise, le gouvernement trouvera peut être un remède à cette situation intenable. Fallait-il des milliers de victimes pour changer ce modèle ?

 

Illustration : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Emblem-risk.svg?uselang=fr

 

Elections municipales, comment ça marche ?

Capture UrneLes élections municipales auront lieu les dimanches 15 et 22 mars 2020. Comment s’organisent et se déroulent ces élections ? 

Dimanches 15 et 22 mars, vous et vos parents seront appelés aux urnes de vos villages et villes respectives pour élire le maire et son conseil municipal.  Pour voter, c’est simple. Il suffit d’avoir 18 ans, d’être inscrit sur les listes électorales de sa commune et d’être de nationalité française ou d’un pays membre de l’Union européenne.  Vous avez reçu, dans votre boîte au lettre, une ou plusieurs listes de candidats.  Chaque liste se compose de différentes personnes et de la tête de liste. Vous allez voter pour choisir les membres du conseil municipal. Le nombre de membres municipaux à élire dépend de la population de la commune tout comme le mode de scrutin pour élire le maire. Le maire peut être élu dès le premier tour s’il obtient la majorité des voix (50% plus une voix). Le maire est élu à scrutin secret parmi les conseillers municipaux, au cours de la première réunion du conseil municipal. Dans la majorité des cas, c’est la tête de liste qui est élu maire. Voilà, vous êtes des pros des élections municipales et pour ceux qui le peuvent, aller voter dimanche.

Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Urne_vote_France.svg?uselang=fr

Alerte au coronavirus !

coronavirus-4885735_1280L’épisode 1 de la saison 2 de SEX EDUCATION, dans lequel les lycéens de Moordale tombent dans l’affolement suite à la prolifération d’une infection sexuellement transmissible (IST), montre que des personnes mal-informées peuvent réagir d’une mauvaise manière dans ce genre de situation, pour éviter que cela ne se reproduise dans la vie réelle avec le récent coronavirus, il faut d’abord définir ce qu’est cette maladie.

C’est le 31 décembre que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a eu connaissance de cas de pneumonie à Wuhan, une ville de la province de Hubei en Chine. De son vrai nom « le 2019-nCoV » et rebaptisé « covid-19 ».  Coronavirus est en réalité une appellation grossière, ce terme est utilisé pour définir une large famille de virus plus ou moins dangereux, allant d’un banal rhume à des virus bien plus dangereux. Il sont appelés ainsi car ils sont entourés d’une sorte de couronne. Ses principaux symptômes sont la toux, la fièvre ainsi que des problèmes respiratoires.

Ce n’est pas la première fois que le monde est frappé par un virus. D’autres coronavirus sont déjà apparus par le passé tel que le SRAS-nCoV apparu en Chine en 2002 qui a fait plus de 800 morts avec un taux de mortalité global d’environ 15% (8000 cas détectés)* et le MERS-CoV  en 2012 au Moyen-Orient avec un taux de mortalité global d’environ 30%,* . Le taux de mortalité du covid-19 se situe, lui, autour des 2 % mais risque encore d’augmenter.

La grippe espagnole, quant à elle, apparue en 1918 a fait entre 20 à 50 millions de morts. Il ne faut donc pas céder à la panique face au covid-19 mais respecter les règles et appliquer des gestes simples comme se laver quotidiennement les mains et éviter de toucher à tout ce qui nous entoure, certes ce n’est pas comme un vaccin mais cela limite tout de même la possibilité d’attraper ce virus.

* Chiffres de l‘Institut Pasteur.

Source de l’image: https://pixabay.com/fr/photos/coronavirus-virus-pand%C3%A9mie-4885735/

L’endométriose : une maladie méconnue

SmartSelect_20200302-125245_ibisPaint XL’endométriose est une maladie qui touche en moyenne une femme sur dix. Elle atteint les femmes en âge d’avoir un enfant (dès l’adolescence). Comment agit-elle et quels sont les risques et les moyens de soulager les patientes atteintes ?

L’endomètre est un tissu placé à l’intérieur de l’utérus, il le tapisse. C’est ce tissu qui créer les menstruations (les règles) en se désagrégeant (en moyenne tout les 28 à 32 jours). L’endométriose est le phénomène où l’endomètre se loge ailleurs que dans l’utérus et s’accroche à d’autres organes tout en continuant à se gorger de sang. Quand les menstruations arrivent, les saignements provoqués irritent les tissus qui ne sont pas créés pour ces saignements. Cela provoque des douleurs plutôt fortes chez les personnes atteintes.

Cette maladie chronique peut créer de l’infertilité dans certains cas, mais certaines femmes atteintes par la maladie peuvent malgré tout avoir des enfants. Cette maladie se développe différemment d’une femme à l’autre.

Les spécialistes des sites internet « endofrance.gouv « et « femmeactuelle.fr » conseillent aux personnes atteintes d’avoir un suivi médical. « Il est difficile de détecter un cas d’endométriose car c’est une maladie peu connue des professionnels de santé ». Des traitements sont possibles. Le plus connu est une pilule qui arrête complètement les menstruations (cette pilule peut présenter des effets secondaires). Si cette option n’est pas envisageable une seconde existe. Il s’agit d’une opération. Elle est envisagée quand la première option ne marche pas .
La maladie diminue et s’estompe généralement au moment de la ménopause, de manière naturelle.

Jean Boillot quitte sa fonction de directeur du NEST-CDN Thionville

Mercredi 18 décembre dernier, HB News a rencontré Jean Boillot, quelques heures, avant qu’il ne fasse ses adieux au public thionvillois.

Interview : LéoM

Réalisation : MathildeB, LéoB, BenjaminC, FlavienH, EmmaM,  et HugoV.

Montage & voix  : BenjaminC

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau.

birkenau-auschwitz-concentration-camp-53442Ce lundi 27 Janvier,  il y 75 ans jour pour jour, l’armée soviétique de Staline libérait le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. 

Comment ? Comment qualifier les atrocités de l’holocauste (terme utilisé pour l’extermination des juif de manière industrielle pendant la seconde guerre mondiale) causées par la furie, la folie d’un homme qui a su embrigader tout un peuple ? Il y a désormais 75 ans  qui séparent la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau à aujourd’hui, mais la mémoire des rescapés reste intacte, comme figée dans le temps, le souvenir de la mort. Cependant, comment faire passer le devoir de mémoire alors que les rescapés des camps disparaissent les uns après les autres ? Qui pourra décrire l’horreur des camps et de cette période de l’histoire ? Nous, les jeunes, devons absolument rester vigilants et prêts à entretenir cette mémoire.

 

Source photo : https://www.publicdomainpictures.net/fr/view-image.php?image=150632&picture=auschwitz-camps-de-la-mort

 

 

USA vs Iran, guerre mondiale ou localisée ?

49355100061_a70c711478_wCes derniers  jours, une escalade de la tension a eu lieu entre les Etats Unis d’Amérique et la République Islamique d’Iran.  

Le mercredi 8 Janvier, Téhéran a « vengé » l’assassinat d’un de ses hommes forts, le général Soleimani tué par l’armée américaine, en tirant une vingtaine de missiles conventionnels sur les bases américaines situées à Bagdad en Irak sans faire de victimes.  Mais un avion ukrainien, ayant 176 personnes à bord, a été accidentellement la cible d’un des 20 missiles tirés par l’Iran. Aucun survivant : de quoi alimenter encore plus les tensions entre Téhéran et Washington.

Les prémices d’une guerre sont fortes et un conflit est envisageable entre les USA et ses alliés de l’OTAN  (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord avec des pays principaux  comme la France, le Royaume Unis, l’Allemagne, les USA) contre l’Iran. La WW3 aura t-elle lieu? Sous quelle forme? Une guerre nucléaire? Donald Trump va-t-il déclarer la guerre sur Twitter ?

Photo : https://www.flickr.com/photos/acrider/49352469093/

Mauvaise fin d’année pour Elon Musk

Portrait Elon MuskSpaceX et Tesla, tout le monde a déjà entendu ces deux noms d’entreprises détenues par le célèbre visionnaire Elon Musk. Mais quels projets se cachent derrière ces acronymes  ?

Ces dernières années, SpaceX est montée en puissance dans la liste des entreprises lancées dans la conquête spatiale avec son dirigeant Elon Musk dont l’esprit est toujours empli de rêves pour notre futur. Mais le mois de novembre a malheureusement été marqué par des échecs avec notamment une explosion qui a détruit la partie supérieure d’un prototype de Starship, le vaisseau spatial de SpaceX. Cet incident a eu lieu sur le site de Boca Chica, au Texas, lors de tests réalisés au sol sur une version de la fusée justement destinée à des essais, rapporte The Verge, journal de technologies américain faisant parti edu groupe Vox Media. Une vidéo de la scène a été mise en ligne sur YouTube, le jour même, par LabPadre, un groupe de passionnés de l’exploration spatiale.

La présentation ratée du nouveau modèle Tesla Cybertruck, pick-up 100% électrique au design ultra-cubique, est aussi une preuve d’un mois un peu cahotique. Eh oui, un peu trop confiant, Elon Musk demande à l’un de ses collaborateurs de lancer un objet circulaire lourd contre le vitrage du pick-up, censé disposer de vitres blindées. Lorsque l’objet percute la vitre, celle-ci est immédiatement détruite sous une exclamation surprise du public, un couac auquel Musk ne s’attendait pas.

Mais il n’y a pas eu que des échecs de leur part, la preuve en est sur le site de Tesla ou il est affiché que le Cybertruck, même s’il reste au véhicule « une marge d’amélioration » selon Elon Musk, a été pré-commandé au nombre de 200.000 exemplaires. Ce n’est pas rien pour un petit bijou à 39 900 $. SpaceX aussi ne rate pas son année avec son module cargo pour fusée Dragon qui va aller desservir la station spatiale internationale en nourriture.

En tout cas, Elon Musk n’a pas eu une fin d’année 2019 glorieuse. Espérons qu’il se rattrapera en 2020 avec son projet pour Mars.

Cybertruck de Tesla

Source :

© 2019 Space Exploration Technologies Corp.

Elargissement de la PMA : « on peut encore aller plus loin ! »

Ça fait déjà un mois que l’Assemblée nationale a voté l’élargissement de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) à toutes les femmes, ce qui est une avancée sociale fantastique. Mais cette loi interdit toujours l’accès à la PMA à certaines personnes comme les personnes transgenres. J’ai donc posé des questions sur le sujet à Nix, un jeune homme transgenre et à Ambre, lycéenne lesbienne à Hélène Boucher.

IMG_20191122_125030_970

*Que pensez vous de la loi sur l’élargissement de la PMA à toutes les femmes ?

Nix : Je pense que c’est une avancée pour les femmes cisgenres (opposé de transgenre) lesbiennes et les femmes en général mais je pense que c’est dommage que la GPA (Gestation Pour Autrui = fait qu’une femme porte l’enfant d’un autre, ndlr) soit toujours interdite. En plus, la PMA reste interdite aux hommes transgenres et la loi ne mentionne nulle part les femmes transgenres.

Ambre : Je suis absolument pour ! J’ai même participé à une marche à Metz pour que cette loi passe à l’Assemblée Nationale.

*Est ce que le vote de cette loi vous touche de quelque manière que ce soit ?

Nix : Personnellement non car je ne veux pas avoir d’enfants plus tard mais je connais des hommes trans qui veulent avoir un enfant et qui eux sont affectés par la loi. Ils vont devoir choisir entre changer d’état civil pour être reconnu officiellement comme étant un homme ou conserver leur statut de femme pour pouvoir enfanter. Car en restant sous la civilité d’homme, ils ne peuvent pas le revendiquer.

Ambre : Cette loi me concerne car plus tard j’aimerais donner naissance à un ou des enfants. Ça me rassure que ce soit maintenant officiel mais je pense qu’on peut encore aller plus loin pour les droits des personnes LGBT+.

Source illustration : ClaireP