Des boucles d’oreilles… Anti-covid19 !?

Des boucles d’oreilles… Anti-covid19 !?

Vous connaissez peut-être cette jeune femme espagnole qui se nomme Carolina Garcia, étudiante de 21 ans qui depuis quelques mois maintenant, a inventé une mode bien à elle.

C’est parti pour vous faire découvrir cette jeune femme et cet objet qui fait fureur sur les réseaux.

_Elle voulait, comme elle le dit dans la vidéo ci-dessous, « créer une amulette de la chance »…

https://www.youtube.com/watch?v=maQsvaSTONk

Des boucles d’oreilles, vous voyez ça beau, orné de diamants, perles… et pourtant, cette jeune femme rénove ce cliché en créant sa propre mode.

https://www.heraldo.es/noticias/sociedad/2022/02/19/una-segunda-vida-fashion-para-los-test-de-antigenos-1554240.html

 

En effet, Carolina G. s’est fait connaître lorsqu’elle a commencé ses créations en piquant de-ci de-là des tests anti-covid à ses amis, sa famille, etc…

Elle pensait que ces créations resteraient basiques, et ne seraient pas vendues à des grandes stars comme Katy Perry, mais son business a bien commencé lorsque le fils d’un grand styliste : Robert Cavalli va publier sur son compte instagram ces « bijoux ».

https://www.nsue.eu/2022/02/03/lhistoire-derriere-les-boucles-doreilles-de-test-covid-de-katy-perry/

 

Depuis, de grandes commandes font apparition sur sa boite mail, et elle compte créer son site internet.

Vérifier votre inscription sur les listes électorales

person-placing-its-vote-in-box

Cette année se déroulent les élections présidentielles, si vous avez 18 ans vous pourrez voter le 10 avril prochain, cependant il faut vérifier que vous êtes bel et bien inscrits sur la liste éléctorale de votre ville ou village.

Pour cela vous pouvez vous rendre sur le site du service publique (cliquer ici)

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous inscrire sur téléservice jusqu’au 2 mars ou en format papier dans votre mairie jusqu’au 4 mars.

La lecture audio est-elle meilleure que les livres ?

De nos jours, depuis que la lecture audio existe, comme avec l’application «Audible» de Amazon,mais encore «Kobo by fnac»… vous avez tous déjà vu au moins une publicité de livre audio à la télé ou ailleurs. Les publicités vous incitent à acheter ou à installer leur produit : ce sont leur but! Et, de plus en plus de personnes se convertissent à cette méthode, certains la préfèrent aux livres… mais la lecture audio est-elle meilleure que la lecture classique ?

La lecture existe toujours et la technologie prend de l’ampleur dans nos vie, alors : la lecture audio risque-t-elle de remplacer le livre ?

Pour répondre à ses deux questions, il est important de s’interroger sur les différentes lectures, et de faire des recherches…

C’est quoi ces applications?

_Prenons exemple sur une application qui revient récemment: «Audible».

Cette application connaît plusieurs dates marquantes:

-Elle est créée aux États-Unis en 1995 par Don Katz, qui est né le 30 janvier 1952 à Chicago.

photo

 

 

source de l’image :

https://www.audible.com/about/leadership/don-katz

– En 2008, elle est rachetée par Amazon (300 millions de dollars).

-En 2009, Audible ouvre un studio à Paris et sa montée commence lors de la première vague de Covid19 alors en 2020.

le principe est simple : vous sélectionnez votre podcast, livre… et vous vous détendez ?

C’est ce que l’application vous promet :

« de nombreux livres vous intéressent mais vous manquez de temps? Avec l’application Audible, c’est désormais un véritable jeux d’enfant ! Où que vous soyez, écoutez toutes les histoires que vous avez toujours voulu lire, directement depuis votre smartphone. »

L’application vous garantit un moment de lecture paisible et sans contraintes…. Mais cela reste un téléphone : vous pouvez ne plus avoir de batterie, ne plus avoir de réseaux, que l’application ne fonctionne pas vraiment…

Alors vous seriez coincés et votre plaisir prendrait alors fin.

En fait, il faut se rendre compte que les pubs nous vendent du rêve, mais il faut vérifier si cela est vrai.

 

photo club

 

https://50ansdanslevent.com/et-si-on-essayait-les-livres-audio/

Les livres? Ça sert à quoi encore?

Les livres… on ne prend plus le temps de les regarder, d’apprécier que nos doigts tournent et touchent des pages.

Nous n’avons plus ce plaisir, si réconfortant pour certains, de contempler et tenir dans nos mains un simple ouvrage, qui pourtant laisse notre imagination déborder.

Comme si ces livres étaient une porte que l’ont peux ouvrir, pour s’évader de ce quotidien si ennuyant.

La langue française est très complexe et être un amateur de lecture nous fait travailler l’orthographe, pour ceux qui ne leur trouve qu’une utilité liée au travail.

th

 

 

http://www.periscolaires-illkirch.eu/2018/laura-et-le-livre-magique/

C’est surtout l’occasion de se déconnecter au sens littéral de ce monde maintenant rempli de technologie, de revenir dans le temps, d’avoir un esprit plus critique…

Si nous prenons quelques instants, retournons en arrière et faisons une courte page d’histoire…

– ils sont apparus en 3300 av J.C en Mésopotamie, alors que l’écriture venait d’être inventée. Bien sûr ce ne sont pas à l’origine des livres avec des feuilles et une écriture à l’encre, non, au début, les « livres » était créées à partir de supports que sont l’argile, la tablette de bois et le plus connu : le papyrus.

La toute première histoire inventée à cette époque a été « L’épopée de Gilgamesh ».

Mais d’autres pays à cette époque ont suivi le mouvement comme en Chine où les os, le bronze, les poteries ou les écailles de tortue ont été utilisés comme support.

Il a fallu attendre les années 1440, pour qu’un orfèvre allemand : Johannes Gutenberg puisse révolutionner le monde de l’écriture en inventant une machine à écrire. Le premier livre à avoir été rédigé avec cette machine est : « Bible de Gutenberg » datée du 23 février 1455 (aujourd’hui, les historiens estiment qu’il n’en resterait qu’une vingtaine dans le monde).

Dès lors, le livre s’est propagé dans le monde. C’est devenu un moyen de connaissances, d’informations ou encore un moyen de divertissement.

A savoir qu’ à cette époque, les personnes avaient déjà fait un lien entre le droit et l’écriture, permettant aux auteurs de publier leurs livres mais en échange d’écrire leur nom et l’imprimerie sur leurs œuvres l’édit de Chateaubriant en 1551, promulgué par Henri II ayant pour but de lutter contre la prolifération des écrits calvinistes.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Sac_de_Lyon_par_les_calvinistes_en_1562

photo club

Calvinisme = doctrine des plus notoires (importantes), qui repose sur le principe de la souveraineté de dieu en toutes choses. Le terme provient du réformateur Jean Calvin. Aujourd’hui, les doctrines de la prédestination  (précepte chrétien selon lequel Dieu aurait choisi ceux qui auraient le droit à la vie éternelle) et de la corruption totale (doctrine chrétienne sur le péché originel formulé par Saint Augustin, selon lequel à la suite de la chute de l’Homme toute personne née dans ce monde ayant une nature mauvaise est réduite à l’esclavage, et sans la grâce divine, ne peut être qu’incapable de choisir entre suivre Dieu, s’abstenir du mal, ou d’accepter le don d’un tel statut) sont des points notoires du calvinisme.

En conclusion, chacun porte son avis, et ne doit être forcé à choisir entre les deux. Le temps manque en ces années, alors pour d’autres, les livres audios sont à privilégier. Seulement, en prenant en compte le changement du monde et la technologie, qui prend de plus en plus de place, il faut se rendre à l’évidence que les livres en papier sont un moyen de sortir de ce système.

Elections régionales, à quoi joue Macron ?

CaptureLe dimanche 20 juin aura lieu, malgré la pandémie de Covid 19, les élections régionales. Ces élections ont pour but d’élire le conseil régional d’une région et donne, à un an des élections présidentielles, un avant goût du paysage politique en France. 

Les élections régionales se déroulent en seul tour, et l’objectif est de voter pour une tête de liste. C’est un suffrage dit à la proportionnel car un certain nombre de voix rapporte des sièges au conseil régional. Si un parti arrive en tête, c’est le parti qui aura le plus de sièges dans le  conseil régional. Certains partis font alors une coalition et s’unissent selon leur idéaux et aussi pour faire barrage face un parti comme c’est le cas dans le Nord avec l’unification de la gauche avec le Parti Socialiste, Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise.

Ces derniers jours, l’annonce de l’alliance entre le parti d’Emmanuel Macron « La République En Marche ! » et le parti de droite « Les Républicains » dans la région PACA a fait grand bruit, au point de déchirer la droite. A première vue, cette alliance a pour but de faire barrage à la tête de liste du Rassemblement National, Thierry Mariani. Mais le parti LR  (Les Républicains) a très mal pris cette alliance au point qu’une réunion de crise a eu  lieu entre les dirigeants du parti et Bruno Muselier, tête de liste LR, qui a accepté la propositions d’alliance LREM. Les répercussions peuvent être graves pour le parti LR qui est en reconstruction après la débâcle aux élections européennes et municipales.  Mais n’est-ce pas une stratégie du chef de l’Etat pour dynamiter les LR dont les idéaux sont proches comme le libéralisme économique ou encore une certaine fermeté sur les affaires migratoires. Cette manoeuvre politique a déjà été réalisée sur la gauche avant les élections présidentielles de 2017. Mais cette stratégie pourrait être à  double tranchant car un certain nombre de politiques peuvent se rallier à En Marche ou se retourner vers le Rassemblement National, qui effectue une percée politique dans les régions.

Illustration : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Emmanuel_Macron_-_Caricature_(41261951601).jpg

 

La dyslexie : un trouble handicapant

Snapchat-209534301La dyslexie est un trouble spécifique de la lecture. Il existe d’autres troubles comme la dysorthographie (trouble spécifique de l’orthographie), ou la dyscalculie (difficulté à calculer). En moyenne 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge spécifique souffrent de dyslexie en France. Plus généralement, ce trouble touche 5 à 15 % des enfants et 5 % de la population en France. Les symptômes varient d’un individu à un autre.

Pour mieux comprendre ce trouble, Adeline, élève en classe de 1ère , qui vit quotidiennement avec la dyslexie a répondu à quelques questions sur le sujet.

– Depuis quand sais-tu que tu es dyslexique ?

– Je sais que je suis dyslexique depuis la 5ème. Avant ça je n’avais jamais fais d’examens orthophoniques. J’adore lire depuis toujours mais c’est comme une épreuve pour moi. Je ne lisais pas avec fluidité mais j’ai réussi à m’améliorer avec le temps. C’est pareil avec l’écriture. J’écris très doucement et avec une police très grosse. Je confond également des lettres comme la lettre d et t ou encore g et j et bien d’autres encore. Je n’ai pas de suivi avec un orthophoniste mais je suis autodidacte pour m’améliorer.

– As-tu été accompagnée pendant ta scolarité?

– Ça dépend des professeurs, ceux qui voulaient faire des efforts en faisaient. J’en suis très reconnaissante d’ailleurs. Certains professeurs me disaient que c’était juste un manque de motivation de ma part mais cela ne représente qu’une minorité heureusement. Certains élèves se moquent aussi très facilement mais je pense qu’il faut passer outre pour pouvoir avancer dans la vie.

– As-tu des craintes par rapport aux examens de fin d’année ? Continuer la lecture de La dyslexie : un trouble handicapant

Le Championnat du monde masculin de handball 2021

mondial photoDu 13 au 31 janvier 2021 s’est déroulé le championnat du monde masculin de handball en Egypte dans le respect des gestes barrière.

En raison de la situation sanitaire liée à la COVID-19, c’est seulement sur nos écrans de télé ou sur les réseaux sociaux que l’on a pus suivre la 27ème édition du championnat du monde masculin de handball. C’est la seconde fois que celui-ci se déroule en Egypte la dernière datant de 1999. On retrouve des complexes sportifs tels que le «  Cairo Stadium Sport Hall » au Caire, le « Handball Hall » à Alexandrie, à Borg El Arab et à kGiseh. Dans la compétition, on compte 19 arbitres pour encadrer le jeu toutefois quelques nouveautés marquent la 27ème édition, le nombre d’équipes participant à la compétition est passé de 24 à 32, ce qui est plutôt conséquent.

Pour ce qui est des résultats, la demi-finale a hissé sur le podium le Danemark gagnant 33- 25 face à l’Espagne et la Suède gagnant 26- 32 face à la France. On assiste à la conservation du titre de 2019 par le Danemark, et à une deuxième place depuis plus de 20 ans pour la Suède après un match serré 26- 24. Du côté des voisins, après le match France Espagne, on obtient une victoire de l’Espagne 35-29 et une équipe de France à côté du podium. A la fin de la compétition des joueurs et des équipes ont su se démarquer. Mickael Hansen joueur du Danemark est élu meilleur joueur du mondial, Frankis Marzo joueur du Qatar est élu meilleur buteur et le meilleur gardien est Andreas Palicka joueur de la Suède. L’équipe récompensée pour sa défense digne de la muraille de chine est l’Allemagne, la meilleure attaque est décernée à l’équipe du Danemark. Continuer la lecture de Le Championnat du monde masculin de handball 2021

Recycler ses vêtements : un geste éco-responsable ?

Que faire des vêtements que l’on ne porte plus ? Chacun d’entre nous possède au moins un vêtement rangé au fond du placard, alors pourquoi ne pas leur offrir une seconde vie ? Aujourd’hui, recycler ses vêtements est un geste éco-responsable à ne pas négliger.

jeans

L’industrie de la mode est une des sources principales de pollution, elle reste le deuxième polluant le plus dans le monde. Par an, elle provoque 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, soit entre 3 et 10% des émissions de CO2 mondiales. Il faut renoncer au mode de fonctionnement de l’industrie de la mode « je produis, je consomme, je jette », car chacune de ces étapes polluent en masse. Chaque jour, des millions de vêtements sont conçus : en France, 600.000 tonnes de vêtements se retrouvent sur le marché français, à savoir qu’il se vend près de 9,2 kg d’habits par habitant, chaque année. Malgré ceci, 70% des vêtements ne seront jamais portés. A peine un quart des vêtements sont recyclés. Recycler ses vêtements, c’est donc contribuer à faciliter de réduction de la quantité de déchets dans le monde mais cela permet également de préserver les réserves naturelles, et de limiter la pollution.

Susciter des dons de textiles envers les personnes les plus démunies reste l’un des gestes éco-responsables les plus fréquents. En France, diverses associations existent, la Croix-Rouge française, la Cravate solidaire, soit le Secours populaire, … Il existe ainsi des conteneurs qui appartiennent à des associations caritatives et humanitaires qui permettent de collecter des vêtements. Ils seront par la suite envoyer partout dans le monde permettant d’aider les personnes dans le besoin.

La revente par soi-même reste également une option. EBay, Le Bon Coin, Vestiaire Collective, Price Minister, Vinted, Vide Dressing sont des sites internet permettant de vendre nos vêtements ou autres. Pourtant si l’on préfère les vendre dans des lieux publiques, les vides-dressings sont la solution.

Photo : https://www.istockphoto.com/fr/photo/texture-de-fond-de-tissu-de-denim-avec-des-poches-et-des-coutures-cousues-avec-des-gm943339170-257753889

La communauté LGBT+ progresse : une femme transgenre devient sénatrice !

Le 3 novembre 2020, Sarah McBride femme transgenre accède au poste de sénatrice de l’Etat du Delaware, une première dans toute l’histoire des Etats-Unis et une avancée considérable pour le mouvement LBGT.

Connue des médias américains pour avoir fait son coming-out transgenre publiquement au sein de son université alors qu’elle faisait partie du corps étudiant de l’American University, elle ne va pas s’arrêter là. En 2012, elle devient la première stagiaire transgenre à travailler ouvertement à la Maison Blanche. Elle officie au Bureau des Affaires Intergouvernementales traitant les questions sur les LBGT.

Capture Ecran Ordinateur
Screenshot : Emma M

Ensuite en 2013, elle présente à l’Assemblée Générale de l’Etat du Delaware, une législation visant à interdire la discrimination basée sur l’identité de genre : dans le monde du travail, en matière de logements ou dans les lieux publics du Delaware.

En 2016, elle continue de progresser dans le milieu politique. Sarah McBride est la première personne transgenre à prendre la parole lors d’un discours à la Convention Nationale Démocrate. Aussi, elle travaille comme secrétaire nationale pour la Human Rights  Campaign.

Donner de la visibilité à la population transgenre et à sa communauté ; leur donner des droits, que ces personnes soient enfin respectées sont les principales motivations de la jeune femme dans sa carrière politique. Sarah McBride déclare : « Nous continuerons à faire progresser l’égalité quels que soient les défis auxquels nous sommes confrontés ». Son accès au poste de sénatrice est l’aboutissement de tous les efforts fournis pour faire entendre la communauté LBGT.

Continuer la lecture de La communauté LGBT+ progresse : une femme transgenre devient sénatrice !

Que retenir des 4 années Trump ?

File:Melania and Donald Trump & Angela Merkel - 2018.jpg - Wikimedia CommonsAprès quatre tumultueuses années au pouvoir, Donald Trump, qu’il le veuille ou non, devra quitter la maison blanche le 20 janvier 2021. Que retenir de ces quatre années? 

La tempête politique qui aura duré quatre ans va enfin se terminer. Donald Trump laissera à Joe Biden un lourd bilan : un pays profondément divisé, fracturé, une pandémie que le président n’a pas voulu prendre au sérieux et qui a déjà coûté la vie à plus de 250 000 américains, le retrait des accords de Paris sur le climat et une potentielle guerre froide avec la Chine. Un nouvel ordre mondial semble s’établir et tout cela à cause d’un seul homme : Donald Trump. Nous, européens, avons du mal à retenir quelque chose de positif de son mandat même si l’économie américaine, avant la pandémie, semblait être à un bon niveau. Les populistes, qui soutiennent et sont soutenus par Trump (Jair Bolsonaro, président du Brésil, Viktor Orban, premier ministre en Hongrie et l’ancien ministre de l’intérieur Italien Matteo Salvini),  voient en lui un modèle, car même s’il a été battu,  des pensées proches du « Trumpisme »(conservatisme très à droite voire à l’extrême droite,  avec un fort sentiment patriote « l’America first » sur fond d’impulsivité et de mauvaise foi), semblent se répandre dans de nombreux pays. Mais ces quatre années peuvent nous faire prendre conscience des dangers des extrêmes et que pour les combattre, il faut voter.

Photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Melania_and_Donald_Trump_%26_Angela_Merkel_-_2018.jpg