Un stage pour les curieux du monde journalistique

Pour les terminales, c’est bientôt le moment de faire ses vœux Parcoursup. Même pour les premières et les secondes, il est toujours bon de réfléchir à sa future orientation. C’est pour cela qu’il nous a semblé bon de vous parler d’une expérience que nous avons vécue lors des vacances de la Toussaint à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille. 

Durant la semaine du 1er novembre au 5 novembre, nous avons pu participer à un stage de journalisme sportif, au sein de l’ESJ Lille. Nous avons pu découvrir le métier de journaliste sportif sous différents aspects. Nous avons travaillé sur un journal radio, un journal télévisé et créé un magazine sur le thème de l’actualité sportive de la semaine. Parallèlement, il y avait un second stage, mais de journalisme d’actualité globale. En tout, nous étions 3 groupes de 14 jeunes entre 11 et 20 ans. Ces stages se déroulent lors des vacances scolaires, et nous pensons qu’ils sont une très bonne expérience pour ceux qui se posent des questions sur leur orientation, ou ceux qui s’intéressent au journalisme et veulent en découvrir plus.   Le plateau télé où a été tourné le journal télévisé

Les médias numériques et l’orientation scolaire : une approche 2.0

Screenshot_20210601-132200_Instagram-2La fin d’année scolaire approche et beaucoup d’élèves et étudiants ont fait leur vœux pour l’années à venir. Beaucoup n’ont également aucune idée quant à leur choix d’orientation.

Certains médias, majoritairement en ligne, visent à aider les jeunes qui cherchent leur voie. Nous avons pu interviewer la créatrice du média WAY Orientation qui propose un accompagnement 2.0 dans l’orientation des jeunes.

– Peux-tu te présenter en quelques mots ?

– Oui bien sûr ! Je m’appelle Jade , j’ai 22 ans et j’ai crée WAY en 2019 qui a fait un écho à mon parcours scolaire.

– Explique nous ton parcours scolaire et ce qui t’a amené à créer WAY :

– J’ai passé un bac L que j’ai adoré. Je ne me voyais pas faire autre chose mais je ne savais pas quoi faire par la suite. J’ai tenté de passer les concours sciences po ( Paris, Bordeaux et concours communs). Je ne les ai malheureusement pas réussis. Je suis donc allée à la Sorbonne en Licence Lettres, Edition Médias, Audiovisuel (média communication journalisme…). C’est une licence intéressante mais ce n’était pas comme je l’avais imaginé. Beaucoup de personnes étaient dans le même cas. Beaucoup de personnes de mon entourage étaient déçus des études supérieures et certains se déscolarisaient. Je trouvais ça fou. J’ai commencé à m’intéresser à l’entreprenariat après le lycée. Continuer la lecture de Les médias numériques et l’orientation scolaire : une approche 2.0

Le livre à Metz : concours d’écriture de billets d’humeur

imagesLa classe de seconde 12, encadrée par leur professeure de français Mme Jung, a participé au concours d’écriture de billet d’humeur  du festival « Le livre à Metz ». Le billet « Les patates sont cuites ! » représentera la classe en finale* le jeudi 27 mai à l’Arsenal de Metz. La rédaction HB News vous propose aussi ces trois coups de coeur qui sont: « T’as pris ta pilule chéri », « 3,2,1…Coupez ! » et ‘Une peur constante ». Bonne Lecture ! Bravo à tous les participants.

Les patates sont cuites !

Quel choc ce matin lorsque j’apprends que les souvenirs de mon enfance subissent désormais les foudres de la censure ! Quelle surprise lorsque je découvre que mes jouets changent d’identité !

Rendez-vous compte, mon couple favori, j’ai nommé Monsieur et Madame Patate, n’est désormais plus qu’une seule et même personne appelée Patate, et franchement, ça ne donne pas la frite. Je ne vais pas critiquer, mais ce concept de non-Bintjnarité n’atteint-il pas le sommet du mérite, du génie, de l’excellence ? Pour rappel nous parlons ici d’un jouet en forme de pomme de terre et non d’un être humain !  Comment Hasbro s’imagine-t-il qu’enlever les mots « monsieur » et « madame » permettrait de lutter contre les stéréotypes sexistes, racistes et patati et patata ? Ce changement est insensé, inutile, injustifié…Purée !

Des puristes ont dû mettre Hasbro dans la sauce pour dégenrer des jouets. Sous peine de se prendre une patate, la société s’est vue dans l’obligation de retirer deux mots. Incroyable ! Quelle magnifique avancée pour la société !

Sérieusement, toutes ces entreprises et marques ne méritent-elles pas une médaille ? Eradiquer le peu de culture restante n’est-ce pas une merveilleuse idée ? Hormis dramatiser des faits pour rien et faire la une des journaux, à quoi servent vos actes ? Je vous le demande ! Et si l’on continue ainsi, bien plus que nos souvenirs vont s’envoler, nous avec, qui sait ? Le passé se fera oublier, enfin, ça, c’est déjà d’actualité.

B. Emilien, J. Oscar 

 T’as pris ta pilule chéri ?

 Les médecins refusent de prescrire la pilule contraceptive masculine car, aujourd’hui encore, aucune n’est accessible et 100% efficace. De plus, je cite, « Elles ont des effets secondaires ».Pour le moment, les études pour une bonne pilule contraceptive masculine ne seraient pas assez abouties. Elles ne seraient pas suffisamment fiables et sûres pour la santé du preneur : il est vrai que la pilule féminine est bien meilleure : aucun risque de cancer, aucun risque de maladie vasculaire après 35 ans. La prise de poids ? Arrêtez donc de vous plaindre mesdames ! Endométriose ? Kezako ? La femme choisit de prendre la pilule, peut-être…cependant pourquoi la femme devrait-elle toujours faire « le sale boulot » ? En effet, de nombreux moyens de contraception pour la femme mais très peu pour l’homme : le préservatif étant le plus répandu. Qu’attendons-nous pour trouver de nouvelles contraceptions masculines afin de libérer les femmes de ce poids ? Auriez-vous un problème d’ego messieurs ? Aucune étude menée à bien depuis des années pour la pilule contraceptive masculine ; les femmes, en attendant, peuvent continuer à prendre la leur : cobayes, vous avez dit cobayes ? Nous avons tous une part de responsabilité lorsqu’il s’agit de contraception…

Alors, Messieurs, qu’attendez-vous pour prendre la pilule ?

 M. Romain, O. Inès, P. Maéva

 3,2,1…Coupez !

« Tu ne souhaitais pas avoir d’enfant. Tu n’avais qu’à te protéger ! N’as-tu pas honte de vouloir tuer ton bébé ! Comment oses-tu enlever la vie d’un être vivant inoffensif, ta progéniture ! C’est un meurtre ! Tu dois assumer les conséquences et ne pas les fuir. Pourquoi enlever la vie à un fœtus rêvant de voir la lumière du jour, juste parce que tu penses ne pas réussir à l’éduquer et l’aimer ?! Tes parents ont bien réussi avec toi ! Comment ça il n’est pas humain ? Rends-toi compte que tes propos sont plus débiles les uns que les autres et n’ont aucun sens. Les femmes ont le droit de disposer de leur corps. Mais penses-tu que cet être n’a pas le droit de disposer du sien ? Et là, tu vas me dire que les hommes n’ont pas à avoir leur avis sur le sujet ? Mets-toi à la place du père, qui attend son arrivée avec impatience et qui en est finalement privé. Mais tu es si égoïste à ne penser qu’à toi et non à ton bébé. Tu le regretteras et tu réaliseras que l’avortement est un crime, une horreur. » Voyez-vous mesdames, ils ne se mettent pas à votre place car ils ne connaissent pas cette douleur et cette peur d’être mère. Alors que parfois vous n’avez pas les moyens ou la capacité d’éduquer un enfant. Certains ne savent pas qu’élever  un enfant coûte cher ou peut vous restreindre sur votre vie active. Alors non avorter n’est pas un crime, cela peut être admissible lorsque vous n’avez pas l’aptitude ou l’envie d’avoir un enfant. Tomber enceinte peut être involontaire et accidentel.

K. Emma, K. Chiara

Une peur constante

Leurs comportements sont calmes, trop calmes, peut être anormaux. Aujourd’hui ils sont obligés de rester dans un dix mètres carrés. Des études ont montré qu’un enfant a 10 fois plus de chances de mourir de suicide que de la Covid. Depuis 2 ans, le nombre d’enfants qui consultent le médecin parce qu’ils ont mal parce qu’ils ont des idées suicidaires parce qu’ils ne vont pas bien dans leur cœur, dans leur tête a augmenté de 300%. Pourquoi ? Est-ce à cause de l’isolement ? Du confinement ? Et peut-être aussi du couvre-feu ? Ils ne peuvent plus voir leurs amis, qui sont leur source d’amusement ; ils ne peuvent plus voir leur famille, qui est leur source de réconfort ; ils ne peuvent plus faire leur sport et pratiquer leurs loisirs, qui sont leur source de divertissement.  . défoulement.

Et c’est sans compter quand on leur dit de faire attention en créant une sorte de « peur », la peur, la peur d’être malade, la peur de mourir, la peur, la peur : «ne t’approche toi pas de ton ami, tu vas le tuer ». Combien de jeunes sont vraiment morts du Covid ? Mais les jeunes c’est le futur, les jeunes c’est notre futur, on est le futur de ce monde-là. En avons-nous oubliés là-dedans, je veux juste poser la question. Mais quand on entend des jeunes se plaindre et être mal à cause de leur sentiment d’isolement et en venir jusqu’au suicide , ne trouvez-vous pas que cette situation ne devrait plus continuer ainsi ? Ne trouvez-vous pas cela effrayant ? Parce que moi si. Mais d’après certains, ces jeunes jouent la comédie et dramatisent beaucoup ! Comme s’ils savaient ce qu’ils traversent…

L. Ambre, P. Nils, J. Thomas              

*Mise à jour du 28 mai 2021: Emilien et Oscar ont remporté le prix des journalistes 2021 avec « Les patates sont cuites ».

Illustration : https://pixabay.com/fr/photos/oeuf-humeur-humour-f%C3%A2ch%C3%A9-100808/

 

Hélène Boucher célèbre le Percent !

Cette année la MDL organise le Percent pour les terminales du 17 au 21 mai 2021 au lycée Hélène Boucher !

Comme vous le savez, la pandémie a bousculé l’organisation traditionnelle du Percent. Cependant la MDL a pris les choses en main, afin d’apporter un peu de joie à cette période compliquée.

Au vu de l’organisation « hybride », celui-ci se déroulera sur 4 jours pour permettre à tous les élèves d’y participer:

Le lundi et le mardi les journées chic :

20210515_154633

Le jeudi et le vendredi les journées déguisées :

20210515_154616

De plus, les lycéens sont libérés chaque jour de 11h à 12h pour pouvoir profiter des activités proposées comme une course en sac ou une chasse au œufs. Sans oublier le concours de déguisements ! N’hésitez pas à aller vous inscrire.

Restez connectés sur nos réseaux sociaux et sur HB News pour vivre les festivités en direct dès lundi !

Mathilde B. et Emma M.

Illustrations : Claire P

Danseuse… En sélection officielle du concours « Je filme le métier qui me plaît 2021 »

Dans le cadre du concours « Je filme le métier qui me plaît », Mathilde et Emma de l’équipe HB News ont réalisé une vidéo scénarisée sur le métier de professeur de danse. Vous pouvez la découvrir et voter pour qu’elle obtienne le clap de la communication sur https://www.parcoursmetiers.tv/video/11580-danseuse.

Les fiches de révision : mêler créativité et études

CaptureAs-tu déjà vu passer sur les réseaux sociaux ou même dans ton entourage des personnes avec de superbes fiches de révision ? Des fiches colorées aux feutres et surligneurs pastels, avec des typographies adorables….Sûrement ! Mais comment les réaliser ?

Première étape : le cours !

Et oui…, il ne suffit pas de sortir de jolis feutres pour avoir de superbes notes ! La première étape est bien évidemment de suivre en cours, mais aussi de surligner les éléments clés qui te permettront de faire tes fiches. Surligne les dates, les définitions, les événements principaux, les personnages importants.

Te voilà prêt pour la partie sympa, créer la fiche de révision.

Seconde étape : la création

Commençons par le titre. Tu peux aller sur différents sites internet qui te proposeront de jolies typographies pour embellir tes notes ( par exemple avec https://www.pinterest.fr).

Après le titre, classe tes informations par «thème». Tu peux commencer par les dates (n’hésite à faire une frise chronologique, par exemple en t’aidant de  http://www.frisechronos.fr ou https://outilstice.com/2020/06/outils-creer-frises-chronologiques/), puis les définitions, les événements , ou les formules pour des calculs. Tout dépend de la matière à travailler.

N’hésite pas à mettre des couleurs (vraiment!). Une étude scientifique nous apprend que nous arrivons à mieux retenir des informations avec des couleurs (et en plus c’est joli). Pour les visuels, il y a aussi la création de cartes mentales par exemple sur  https://framindmap.org/c/login

Sois créatif…c’est le moment!

Tu es à présent prêt pour avoir de bonnes notes avec de belles fiches qui te donneront envie de réviser tes cours.

Partage tes fiches avec tes amis maintenant !

Photo : Claire.P

Annulation des E3C : des élèves plus détendus

E3CLe jeudi 5 novembre 2020, le ministre de l’éducation nationale a annoncé l’annulation des E3C pour les élèves de première et de terminale. Et pour cause, la situation sanitaire actuelle ne permet pas le déroulement des épreuves. Une nouvelle qui a rassuré beaucoup de futurs bacheliers et bachelières.

Les E3C, EC, c’est quoi ?

Les E3C (épreuves communes de contrôle continu), devenues maintenant EC (épreuves communes)  plus souples que les E3C, sont des épreuves à passer en première et en terminale (les secondes sont donc chanceux !). Ces évaluations comptent pour 30% de la note finale du baccalauréat. Elles se déroulent sur les horaires de cours ( 2 fois 55 minutes ). Quant aux épreuves de langue à passer en terminales, l’épreuve dure 1h30 puis 10 minutes d’oral.

Qu’en pensent les élèves ?

Pour Angèle, l’annulation de ces épreuves a du positif sur le mental des élèves : « beaucoup d’entre nous sont sous pression en première et terminale alors annuler ces épreuves aident à relâcher cette pression. Mais il faut quand même fournir du bon travail et ne pas se laisser aller. » affirme-elle. Continuer la lecture de Annulation des E3C : des élèves plus détendus

« On ne met pas de robe pour « exciter » les garçons ou attirer le regard, on en met parce qu’on en a envie » !

Lundi 14 Septembre, un mouvement de colère de la part des filles en France a eu lieu. Après avoir été critiquées, voire sanctionnées sur leurs tenues souvent jugées « trop courtes » par leur chef d’établissement, les lycéennes et collégiennes de toute la France se sont réunies sur les réseaux sociaux, notamment autour du hashtag #Lundi14Septembre, pour lutter contre ces remarques sexistes.

Lundi 14 septembre, les collégiennes et lycéennes de France ont manifesté leur mécontentement suite aux remarques et sanctions qu’elles auraient reçues par rapport à leur tenues. Celles-ci sont jugées « trop courtes », « trop provocantes » ou encore qui « exciteraient » les garçons. Les jeunes filles, n’étant pas en accord avec ces remarques, qu’elles jugent sexistes, ont décidé via les réseaux sociaux, comme Twitter ou Instagram, de se réunir toutes en un même mouvement et de s’habiller de façon « provocante » c’est-à-dire de mettre des jupes, des crop-top, ou encore des robes…

Sarah, une lycéenne en classe de terminale, raconte « Pour moi, c’était vraiment une bonne journée, qui a permis à beaucoup de filles de s’habiller comme elles le voulaient et de s’assumer sans avoir peur du jugement des autres sous cette grande chaleur. ». En effet la chaleur, qui régnait durant les premières semaines après la rentrée, a accentué le fait que les élèves aient porté des tenues plus courtes et plus confortables, permettant de supporter la température extérieure. « Je conçois que nous sommes dans un établissement scolaire, mais je pense sincèrement qu’un crop top, une jupe ou un short ne devraient déranger personne surtout lorsqu’il fait chaud. », poursuit Sarah.

Continuer la lecture de « On ne met pas de robe pour « exciter » les garçons ou attirer le regard, on en met parce qu’on en a envie » !

La Maison des lycéens se démène pour nous !

La Maison Des Lycéens œuvre continuellement pour rendre la vie au lycée plus agréable. Pour cela, elle met en place des projets qui ont pour objectif de participer au développement de la vie sociale, culturelle et sportive à Hélène Boucher.

La MDL s’est formée en 2019 et a déjà fait de nombreuses choses pour notre lycée. Elle compte à son actif environ 150 adhérents.

MDL PHOTO
(Capture d’écran de la page Instragram de la MDL)

Qu’a-t-elle déjà mis en place ?

Les membres de la MDL ont déjà organisé une vente de crêpes et de roses à l’occasion de la Saint-Valentin (février 2020). Ils ont aussi mis en place une boîte, menstru-solidaires, à protections hygiéniques dans les toilettes pour filles du deuxième étage @helenemdl.

Il était notamment prévu de faire une chasse aux œufs pour Pâques (pour les adhérents) et le fameux bal de promo, mais ces événements n’ont pas vu voir le jour en raison du confinement.

Une vente de jus de fruits et de croissants vous a été proposée jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Quels sont ces futurs projets ? 

Les membres de la MDL cette année, ont pour intention de réitérer la vente de roses pour la Saint Valentin et espère qu’il sera possible d’organiser, à l’occasion d’Halloween, une distribution de bonbons pour les membres adhérents, de vendre des chocolats chauds pour la période hivernale et lancer la fameuse chasse aux oeufs. Le bal de promo, on aimerait tellement !

Certaines de leurs activités mises en place, sont accessibles seulement aux adhérents. Donc petit rappel si vous souhaitez adhérer à la MDL, c’est 5 euros. Renseignements au bureau des CPE.                                                                                                                                                       

EmmaM