Le droit de vote à 16 ans ? Bonne ou mauvaise idée ?

vote-3569999_960_720Parmi les différentes réformes évoquées en ce moment par le gouvernement, on trouve la question du droit de vote, celui-ci serait avancé  à l’âge de 16 ans au lieu de 18 actuellement.

 

Alors qu’en 1974, l’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, a abaissé l’âge de la majorité à 18 ans et de ce fait,  l’âge légal pour voter est passé de 21 à 18 ans également ; il est maintenant question de pouvoir voter dès 16 ans.

A Paris, la Maire, Anne Hidalgo, va organiser un essai de ce projet lors des élections européennes en mai 2019 en mettant en place des élections dans plusieurs établissements scolaires de la ville. Les lycéens auront à disposition dans chacun des lycées sélectionnés, un bureau de vote composé d’isoloirs et d’urnes, autrement dit, les votes se dérouleront de la  même manière que pour les personnes majeures mais les résultats ne seront pas comptés dans le scrutin national car cela reste une expérimentation.

Et les lycéens eux, qu’en pensent-ils ? D’après les résultats obtenus grâce aux sondages postés sur les réseaux sociaux du journal du lycée, on remarque que les votants semblent plutôt favorables à ce projet de nouvelle loi :

SONDAGE RÉALISÉ SUR TWITTER (@HBNews57)

Êtes-vous favorable au vote dès l’âge de 16 ans?

Oui: 52%         Non: 48%

SONDAGE RÉALISÉ SUR INSTAGRAM (@hb.news)

Êtes-vous pour ou contre le droit de vote à 16 ans?

Pour: 69%     Contre: 31%

Grâce à ces deux sondages, on remarque que les lycéens seraient plutôt pour le fait de voter plus jeune. Cela pourrait les inciter à s’intéresser davantage à la politique et à apporter de nouvelles idées et différents points de vue ; mais auront-ils assez de recul pour se faire une opinion sur les politiques existantes ?

Ainsi certains réagissent sur le sujet en disant qu’à 16 ans, la plupart des jeunes ne sont pas assez matures pour pouvoir voter et élire avec assez de réflexion une personne en fonction de ce qu’elle présente lors de sa campagne.

Dans certains pays, la majorité électorale est fixée à 16 ans et elle se détache nettement de la majorité civile. D’autre part, certains jeunes prétendent pouvoir accéder à cette majorité étant donné que certains d’entres eux sont émancipés et travaillent déjà, comme l’école n’étant obligatoire seulement de 3 à 16 ans. Les personnes ayant arrêté leur scolarité sont donc dans la vie active et il leur paraîtrait alors logique de pouvoir voter.

Doxx, du « Blues » à la réussite

Dorian Morato, alias Doxx, les débuts d’un rappeur thionvillois.

Doxx en concert à Terville

D’abord dirigé vers un bac professionnel de cuisine, Doxx rejoint rapidement le domaine de la musique, en écrivant et composant ses raps.

C’est en septembre 2017 qu’il poste, sur YouTube, son premier single intitulé « Blues ». Ses premiers clips sont réalisés sous forme de dessins animés.

Il se fait connaître grâce aux réseaux sociaux mais aussi en faisant de nombreuses premières parties.

Puis, en 2018, il sort son premier EP: « Point de ruptures ». Cette même année, Doxx présente ses œuvres plus généralement en France en les diffusant sur plusieurs plateformes comme Spotify ou Deezer. Il sort également son deuxième EP : « Sun7 ».

Il plaît de plus en plus au public avec son rap souvent qualifié comme doux. Ses musiques légères parlent souvent d’amour, ce qui n’empêche pas de retrouver plusieurs émotions dans ses textes. On peut écouter « Rosé », une chanson enjouée aux airs estivaux, comme on peut écouter « Tristesse » qui elle est plus calme, morose. Une lycéenne nous confie : « Doxx gère en quelque sorte mes humeurs, ses chansons correspondent à tout pour moi. »

Son dernier single, « Vide » sorti en février 2019 ainsi que ses différents projets et annonces montrent clairement qu’il a sa place dans le milieu et nous promet encore beaucoup de réussite.

A écouter sur : https://www.youtube.com/channel/UC0RKcuyouTHWSL-bhHm5jhw

Photo: BastienM