Ça fait déjà un mois que l’Assemblée nationale a voté l’élargissement de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) à toutes les femmes, ce qui est une avancée sociale fantastique. Mais cette loi interdit toujours l’accès à la PMA à certaines personnes comme les personnes transgenres. J’ai donc posé des questions sur le sujet à Nix, un jeune homme transgenre et à Ambre, lycéenne lesbienne à Hélène Boucher.

IMG_20191122_125030_970

*Que pensez vous de la loi sur l’élargissement de la PMA à toutes les femmes ?

Nix : Je pense que c’est une avancée pour les femmes cisgenres (opposé de transgenre) lesbiennes et les femmes en général mais je pense que c’est dommage que la GPA (Gestation Pour Autrui = fait qu’une femme porte l’enfant d’un autre, ndlr) soit toujours interdite. En plus, la PMA reste interdite aux hommes transgenres et la loi ne mentionne nulle part les femmes transgenres.

Ambre : Je suis absolument pour ! J’ai même participé à une marche à Metz pour que cette loi passe à l’Assemblée Nationale.

*Est ce que le vote de cette loi vous touche de quelque manière que ce soit ?

Nix : Personnellement non car je ne veux pas avoir d’enfants plus tard mais je connais des hommes trans qui veulent avoir un enfant et qui eux sont affectés par la loi. Ils vont devoir choisir entre changer d’état civil pour être reconnu officiellement comme étant un homme ou conserver leur statut de femme pour pouvoir enfanter. Car en restant sous la civilité d’homme, ils ne peuvent pas le revendiquer.

Ambre : Cette loi me concerne car plus tard j’aimerais donner naissance à un ou des enfants. Ça me rassure que ce soit maintenant officiel mais je pense qu’on peut encore aller plus loin pour les droits des personnes LGBT+.

Source illustration : ClaireP

Elargissement de la PMA : « on peut encore aller plus loin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *