« Entrée en matière » : le rendez-vous historique pour booster vos révisions ! (Brevet et Bac)

A partir de lundi, Marie Drucker présentera l’émission documentaire « Entrée en matière » sur France 4.

Destinée avant tout aux collégiens et lycéens passant les examens de fin d’année , ce rendez-vous hebdomadaire vous permettra de réviser le programme d’histoire : Apocalypse – la Première Guerre mondiale, Apocalypse Verdun, Apocalypse Staline, 6 juin 1944, la lumière de l’aube, après Hitler… Plusieurs épisodes seront centrés sur une période précise et vous donneront des clés de lecture des événements qui l’ont marquée.

Voici le synopsis de l’épisode 1 qui sera diffusé dès lundi 29 avril à 21h sur France 4 (suivi des épisodes 2 et 3, tous extraits d’Apocalypse – La Première Guerre mondiale) :

« 11 novembre 1918. 11 heures du matin. Soudain, c’est le silence. Le soldat canadien George Price vient de tomber. C’est l’un des derniers tués d’un immense carnage qui a fait près de 10 millions de morts chez les militaires, 9 millions chez les civils et 21 millions de blessés. Comment en est-on arrivé là ? Quelle est l’origine de cette furie qui va s’emparer du monde pendant quatre ans et qui va ruiner les pays et provoquer la chute de plusieurs empires ? En ce début de XXe siècle, en Europe, c’est encore la Belle Époque. Mais, le 28 juin 1914 à Sarajevo, l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’Empire austro-hongrois, est assassiné. Cet événement met le feu aux poudres des vieilles rancœurs nationales et patriotiques des monarchies européennes. Les grands industriels préfèrent sans doute le conflit armé à celui, larvé, qui monte dans la classe ouvrière. Quelques semaines après l’attentat de Sarajevo, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie et active ainsi le jeu des alliances entre États. Le départ des troupes au combat est le miroir d’une inconscience collective qui pense que la guerre va être courte et glorieuse. En août 1914, les Allemands ne sont pas loin de Paris. Leur victoire semble proche, et l’enthousiasme devient peur. »   (source : France.TV)

Ce documentaire sur la Première Guerre mondiale se continuera la semaine suivante, avant de s’attaquer à la Deuxième Guerre mondiale, l’après-guerre ou encore la Guerre Froide.

Bonnes révisions !

 

6 explosions ont fait plus de 290 morts et 500 blessés au Sri Lanka

Sri Lanka: des déflagrations ont retenti ce dimanche dans plusieurs églises et hôtels alors que les fidèles assistaient à la messe de Pâques.

Sri_Lanka_Regions_Map

Continuer la lecture de « 6 explosions ont fait plus de 290 morts et 500 blessés au Sri Lanka »

Le droit de vote à 16 ans ? Bonne ou mauvaise idée ?

vote-3569999_960_720Parmi les différentes réformes évoquées en ce moment par le gouvernement, on trouve la question du droit de vote, celui-ci serait avancé  à l’âge de 16 ans au lieu de 18 actuellement.

 

Alors qu’en 1974, l’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, a abaissé l’âge de la majorité à 18 ans et de ce fait,  l’âge légal pour voter est passé de 21 à 18 ans également ; il est maintenant question de pouvoir voter dès 16 ans.

A Paris, la Maire, Anne Hidalgo, va organiser un essai de ce projet lors des élections européennes en mai 2019 en mettant en place des élections dans plusieurs établissements scolaires de la ville. Les lycéens auront à disposition dans chacun des lycées sélectionnés, un bureau de vote composé d’isoloirs et d’urnes, autrement dit, les votes se dérouleront de la  même manière que pour les personnes majeures mais les résultats ne seront pas comptés dans le scrutin national car cela reste une expérimentation.

Et les lycéens eux, qu’en pensent-ils ? D’après les résultats obtenus grâce aux sondages postés sur les réseaux sociaux du journal du lycée, on remarque que les votants semblent plutôt favorables à ce projet de nouvelle loi :

SONDAGE RÉALISÉ SUR TWITTER (@HBNews57)

Êtes-vous favorable au vote dès l’âge de 16 ans?

Oui: 52%         Non: 48%

SONDAGE RÉALISÉ SUR INSTAGRAM (@hb.news)

Êtes-vous pour ou contre le droit de vote à 16 ans?

Pour: 69%     Contre: 31%

Grâce à ces deux sondages, on remarque que les lycéens seraient plutôt pour le fait de voter plus jeune. Cela pourrait les inciter à s’intéresser davantage à la politique et à apporter de nouvelles idées et différents points de vue ; mais auront-ils assez de recul pour se faire une opinion sur les politiques existantes ?

Ainsi certains réagissent sur le sujet en disant qu’à 16 ans, la plupart des jeunes ne sont pas assez matures pour pouvoir voter et élire avec assez de réflexion une personne en fonction de ce qu’elle présente lors de sa campagne.

Dans certains pays, la majorité électorale est fixée à 16 ans et elle se détache nettement de la majorité civile. D’autre part, certains jeunes prétendent pouvoir accéder à cette majorité étant donné que certains d’entres eux sont émancipés et travaillent déjà, comme l’école n’étant obligatoire seulement de 3 à 16 ans. Les personnes ayant arrêté leur scolarité sont donc dans la vie active et il leur paraîtrait alors logique de pouvoir voter.

La cathédrale Notre Dame de Paris ravagée par les flammes

La cathédrale Notre Dame, monument historique le plus visité d’Europe, est ravagée par les flammes depuis 18h50, la flèche de la cathédrale faisant plus de 500 tonnes s’est effondrée peu avant 20 heures. L’origine du feu est encore inconnue mais les travaux de rénovation de la cathédrale en sont certainement la cause.

20114551605_6569b538ff_b

Emmanuel Macron, qui devait s’exprimer ce lundi soir à 20h00, en réponse à la crise des « gilets jaunes » contraint de reporter son allocution à mardi. Il doit se rendre sur place, accompagné du premier ministre et de la maire de Paris. Le président s’est exprimé le président sur Twitter:

Capture

Un incendie compliqué à éteindre de part la hauteur du bâtiment (93 mètres) et par le public très nombreux autour de l’édifice, notamment sur le pont d’Austerlitz, empêchant l’utilisation d’hélicoptère afin de stopper le feu.
Aucun blessé n’est à déplorer mais les parisiens sont pleins de stupeur et sous le choc, certains évoquant au micro de Quotidien « c’est presque 900 ans d’histoire qui partent en fumée ».

« Pronom » : la pièce de théâtre succès de la semaine Extra

nest« Pronom » est une pièce de théâtre écrite par Evan Placey et mise en scène par Guillaume Doucet, proposée par le NEST CDN Thionville pour la semaine EXTRA dont la thématique portait  sur la normalité.

Cette pièce raconte l’histoire d’amour entre deux lycéens dont la transition vers un changement de sexe pour l’un, nommé Dean (anciennement Izzy) vient compliquer la donne.

En effet, une critique des réactions du personnel du lycée ainsi que de l’entourage y est faite. Les questions de la normalité et de la tolérance y sont relevées. Qu’est-ce que la normalité ? Devons-nous être normaux ? Qu’est-ce que la tolérance ? Rêvons-nous d’être tolérés ou plutôt aimés ?

Cette pièce a été traitée d’une manière à ce que chacun puisse s’intégrer au théâtre et comprendre la question relevée au sein de celle-ci. Ainsi, des techniques de mise-en-scène ont su renforcer cette idée, comme par exemple les changements de comédiens pour les personnages du père et de la mère de Dean, en aparté, représentés aussi bien par des femmes que par des hommes, travestis ou pas.

« Pronom » a été une réussite durant cette semaine Extra et  cette pièce est à conseiller à des adolescents en quête d’eux-mêmes ainsi qu’à leurs proches.

Photo : Marie R.

Thomas, un américain au lycée

ThomasDans le cadre de l’échange linguistique entre le lycée Hélène Boucher et la Mount Vernon Presbyterian School, quatre Américains sont venus dans notre lycée pendant un mois. Thomas Andersen, un de ses élèves, a accepté de répondre à quelques questions. 

* What do you think about France?
France is a nice country that is different from the US in a lot of ways (the size of things and food) but at the same time somewhat similar. It is cool that in such a short amount of time you can be in a whole other climate.

*What do you think about death sentence?
It depends on the crime.

*Are Americans racist?
No only some of them are racist but it’s only a very small part of the population.

*Do you always eat burgers? / What do you eat in America?
I don’t always eat burgers, it’s like asking a French person if he always eats croissant. It’s not an uncommon food but it’s not a part of our daily diet. It depends on the family. We also eat quickly since we are very busy.

* Do you own a gun and is it common to have one in the US ?
I don’t, but I know some families that do. I don’t think it’s a super common thing to have in my town, but I am not really sure since we don’t really talk about it. It’s a private thing.

*What’s the image of France in America?
Very left-leaning country. The people like to protest and don’t work as much as American do. Baguette, Eiffel Tower, Béret.

*Did anything shocked you ?

Nothing was like super shocking to me. A lot of people smoke (especially the kids). Small roads. Lack of technology in school. I would say that you are 20 years in late compared to us in this domain.