Depuis vendredi 30 novembre dernier, les lycéens de toute la France montrent leur colère en manifestant dans les rues. En effet, à Thionville, des blocus ont été effectués dans quasiment tous les lycées ! L’UNL (Union Nationale Lycéenne) en serait à l’origine, et demanderait aux lycéens de se battre contre les réformes les concernant, notamment contre Parcours Sup et le SNU (Service National Universel). Des élèves des lycées de Thionville ont donné, en ce lundi 3 décembre, leurs avis sur la manifestation et les dégâts que cela a causé… 

manif« Je soutiens la manifestation, c’est une bonne cause car je pense que certaines choses mises en place ne sont pas justifiées ni justes envers les élèves. », déclare Noémie, une élève de terminale ST2S du lycée Jean-Baptiste Colbert. En effet, des centaines de lycéens ont manifesté aujourd’hui, dans le but de rétablir une certaine justice. Néanmoins, des débordements amenant les CRS à agir ont pu en choquer plus d’un, notamment Camille, élève de terminale L, au lycée Hélène Boucher : « Au début, je soutenais la manifestation. Vendredi, j’ai même manifesté. Aujourd’hui je suis contre car je pense que tout le monde va trop loin. Déjà pour les forces de l’ordre… pour avoir envoyé les CRS qui n’ont fait qu’aggraver la situation et  provoquer les jeunes, et les jeunes vont aussi trop loin ! Ils ne sont pas vraiment intimidés par les forces de l’ordre… il y a de la casse et de la violence alors que cela ne sert strictement à rien car tout le monde payera les frais des pots cassés. ».

D’après Andréa, élève de terminale S au sein de notre lycée, les débordements serviront peut-être à faire prendre conscience de la gravité des événements: « Je pense qu’on nous prend déjà assez pour des vaches à lait. On est des enfants, des futurs adultes et surtout des êtres humains. Pas de vulgaires pions. C’est assez triste mais peut-être que les débordements prouveront que le problème vient bien d’en haut, je ne pense pas que ce soit juste que des lycéens se fassent tabasser sans raisons au milieu du centre ville. ». Océane, élève en terminale ST2S au lycée Jean-Baptiste Colbert, confirme plus ou moins ces propos : « Les débordements, ce n’est pas une bonne idée mais il faut agir. Macron ne fait pas grand chose… ».

Emma, élève de terminale ES de notre lycée, trouve une morale à cette affaire : « Beaucoup ne savent pas pourquoi ils manifestent… Avec des débordements, une manifestation peut perdre beaucoup de crédibilité. ». Zoé, élève en terminale L dans notre établissement aussi, ajoute : « Ce mouvement est très désorganisé à mon avis. ».

Firdaws, élève de 1ère S, conclut donc : « Je soutiens la manifestation, parce que je pense qu’il faut montrer notre mécontentement pour faire bouger les choses mais ça a été beaucoup trop loin aujourd’hui, tous ces débordements auraient pu être évités ! »

La jeunesse ne demande donc pas à être décrédibilisée et demande un véritable soutien dans leur combat pour la justice. Les blocus et manifestations ne sont peut-être pas terminés… ils risquent de perdurer encore toute la semaine ! Pourvu qu’on limite les dégâts la fois prochaine !

Photo : Camille K.

Manifestation des lycéens : une bonne cause mais trop de dégâts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *