De plus en plus de migrants fuient leur pays. Ils traversent la Méditerranée souvent au péril de leur vie sur des bateaux surchargés. Ils sont secourus par des bateaux de recherche comme l’Aquarius.Bilder für Wikipedia
  • Pourquoi quittent-ils leur pays ?

Quand les migrants Syriens fuient la terrible guerre civile qui fait rage depuis 2011, les Erythréens de leur côté veulent échapper à la dictature de leur pays. Les Kosovars tentent de trouver une issue favorable face à la pauvreté et à la corruption très présentes dans leur territoire. Tous ces réfugiés sont à la recherche d’une vie meilleure.

  • Comment se passe le voyage ?

Les migrants veulent rejoindre l’Europe. En train, en bateau ou à pied, le voyage est long et particulièrement difficile. Et les traversées en mer sont très dangereuses. Souvent les bateaux chavirent et c’est là que des bateaux comme l’Aquarius interviennent. Ce bateau participe, en mer Méditerranée,  au sauvetage des migrants qui tentent la traversée entre l’Afrique et l’Europe, sur des embarcations de fortune. Il effectue ces interventions depuis 2016 mais cette année, en juin, l’Italie a refusé d’accueillir le bateau bondé de migrants. Il a donc erré sur les flots avant d’avoir le droit d’accoster à Marseille. Le sort des passagers n’était pas réglé pour autant. Il a fallu que quelques pays Européens  trouvent un accord pour accueillir chacun un nombre défini de migrants.

  • Comment s’intègrent-ils dans leur nouveau pays ?

Une fois arrivés sur une terre d’accueil, les migrants vivent entassés dans des camps souvent dans de très mauvaises conditions. Le changement est radical pour eux : ils ne parlent pas la même langue, n’ont pas le droit de travailler, sont victimes de racisme et ont beaucoup de difficultés à s’intégrer.

Les migrants ont fui leur pays à la recherche d’ une vie meilleure mais le chemin est encore long pour trouver le bonheur qu’ils souhaitent tant et la promesse d’un avenir meilleur.

  • Et  que devient l’Aquarius alors?

Désormais l’Aquarius n’a plus de pavillon, ce qui signifie qu’il n’a plus le droit de naviguer. Ce bateau de sauvetage ne pourra donc plus sauver de vies en Méditerranée.

À moins qu’un pays ne se décide à le lui accorder ou qu’un autre bateau ne prenne sa place…

Source photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Aquarius_(alt_Meerkatze)_(Ship)_04_by-RaBoe_2012.jpg?uselang=fr

 

 

 

Les Migrants : fuir pour survivre

Une réflexion au sujet de « Les Migrants : fuir pour survivre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *