« On va manquer de littéraires dans les entreprises ! »

Notre établissement comptait habituellement deux classes de 1ères Littéraire. Cette année, il n’en compte plus qu’une.  Pourquoi cette baisse d’effectifs ? J’ai interrogé Madame Dietsch, conseillère d’orientation et psychologue de notre lycée, sur ce sujet : 

26057836_574963652842875_1834671134_n

  • Selon vous, pourquoi il y a t-il une baisse des effectifs en série littéraire? 

Je pense qu’il y a beaucoup de raisons à cette baisse des effectifs. Tout d’abord, il y a une omniprésence du bac S dans l’opinion publique, on dit souvent que l’on peut tout faire avec un bac S.  Ensuite, je crois que très peu choisissent le bac L parce qu’il demande beaucoup de travail, de réflexion et bien évidemment de la lecture. Au jour d’aujourd’hui, la lecture n’est plus une activité privilégiée pour les élèves. J’ai déjà demandé à pas mal de secondes ce qu’ils avaient lu comme livres dans l’année, et la plupart n’en n’ont lu aucun en dehors de ceux étudiés en classe. De plus, le bac L est connu pour ne mener qu’à des études longues et non des études courtes ce qui peut en effrayer plus d’un. Ce qui peut aussi paraître effrayant est le gros coefficient qu’à la philosophie en terminale, qui est une matière que l’on ne découvre qu’en terminale. Cette matière est connue pour être un enseignement intéressant mais angoissant du fait de ses notions abstraites. En dehors de la philosophie, on peut également penser qu’un élève moyen en langues ne voudra pas se lancer dans un bac où les langues comptent énormément. Et puis, je pense que la société est aussi un peu responsable car elle met sur un piédestal le bac S… A la télévision, par exemple, on ne voit que des séries qui parlent de métiers scientifiques, on voit rarement une série qui parle d’une bibliothécaire ! Les médias aussi montrent plus d’ingénieurs, et autres métiers accessibles seulement avec le bac scientifique…

  • Quel est votre avis sur ces faits ? 

Je pense que c’est vraiment dommage car on va manquer de littéraires dans les entreprises, les capacités à la réflexion ainsi que rédactionnelles vont finir par manquer. D’autant plus qu’en dehors des métiers scientifiques, tous les autres métiers restent accessibles avec le bac L. Le bon bac n’est pas le bac S, mais le bac que l’on va réussir sans souffrir, dans lequel on peut s’épanouir. Il n’y a pas de bon bac, le bon bac est celui qui correspond à l’élève Continuer la lecture de « On va manquer de littéraires dans les entreprises ! »

Calls : Bien plus que de simples appels…

Depuis le 15 décembre 2017, la série audio « Calls » fait ses débuts à la télévision sur Canal+, format novateur et atypique pour une série tout aussi originale.

Calls nous fait vibrer au travers de 10 histoires nous racontant des événements tragiques. Toutes ces histoires, ces événements ont un lien avec une Apocalypse désormais imminente qui serait prévue pour 2028. Elles ont toutes un lien mais il n’est pas nécessaire de respecter l’ordre donné pour comprendre l’histoire, les épisodes sont indépendants des autres.

Chaque épisode de 10 minutes environ nous révèle une des histoires et tout cela avec un écran de télévision très sobre. En effet, notre écran ne montre qu’un fond noir avec de temps en temps des lumières floues et colorées, et les prénoms des personnages en conversation téléphonique . Cela reste sobre mais on se sent très vite absorbé dans l’histoire entre les voix et la musique d’ambiance. Les voix des personnages n’ont pas été choisies au hasard, on trouve parmi elles des acteurs connus tels que : Gaspard Ulliel, Mathieu Kassovitz, Charlotte Le Bon, Marina Foïs, Jérémie Renier, Kyan Khojandi, Jérôme Niel…Capture

Calls n’était au début qu’une vidéo de la chaîne Youtube de Timothée Hochet, réalisateur de la série. Sa chaîne est spécialisée dans la création de courts-métrages fantastiques. En 2016, il crée la vidéo Calls qui obtient un grand succès. En 2017, le groupe Canal+ lui propose d’en faire une série complète. Mais la chaîne garde donc le monopole sur la série qui est disponible uniquement sur Canal+Décalé tous les vendredis soirs. Au fur et à mesure, il sera possible de trouver quelques épisodes de Calls sur la chaîne Youtube de Canal+. Continuer la lecture de Calls : Bien plus que de simples appels…

Star Wars VIII : Retour sans spoil sur un succès intergalactique !

Ouverture de séance à Kinépolis Thionville avec l’Orchestre symphonique de Thionville interprétant des morceaux de John Williams (extraits).

Ce mercredi 13 décembre 2017 le père Noel a décidé de nous offrir un magnifique cadeau en avance, puisqu’est sorti sur nos écrans le 8èm » volet de la saga Star Wars ou second épisode de la nouvelle trilogie réalisé par Rian Johnson. Bien que sorti le 13, deux séances spéciales étaient programmées au Kinépolis de Thionville vendredi 17 au soir. J’ai pu assister à l’une de ces séances qui nous offraient le plaisir de rédécouvrir en live les musiques emblématiques composées par John Williams et, ici interprétées, par l’orchestre symphonique de Thionville. De quoi nous mettre dans l’ambiance avant de pouvoir enfin découvrir la suite des tant attendues aventures de Rey et ses amis de la Résistance !  Mais qu’ai-je globalement pensé « Des Derniers Jedi » ? J’ai tout simplement adoré, en grande fan de l’univers de George Lucas depuis toute petite j’en ai pris plein les yeux ! Nous avons droit à un Kylo Ren charismatique, mais nous faisons également connaissance avec la face plus sombre et plus torturée de Luke Skywalker. Poe, Finn et BB-8 continus de se battre aux cotés de la Résistance qui menace de s’écrouler sous la puissance du Nouvel Ordre, avec l’aide d’un nouveau personnage Rose une jeune mécanicienne. Le film contient, bien évidemment, beaucoup de scènes de combats et la dernière m’a particulièrement marquée, je vous laisse la découvrir ! J’ai aussi un petite pensée pour l’actrice Carrie Fisher décédée après le tournage, et à qui le film est dédié.

Pour conclure, ne boudez pas ce nouveau chapitre made in Disney, car il se détache petit à petit de ses prédécesseurs laissant plus de place à la nouvelle génération de héros de la série qui font pleinement leurs preuves.  Pour ma part, je retournerai bien le voir une nouvelle fois, en attendant la sortie du prochain opus mais aussi la sortie de la flopée de spin-off que nous promet l’entreprise de Mickey Mouse.

Vidéo : Marie C.

Un élève en CPGE à Louis-le-Grand : entre polyvalence, rigueur et motivation

Dans l’optique de récolter de plus amples informations sur l’orientation post bac, j’ai contacté Loïc, un ami qui a rejoint une CPGE, Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles. Elève à Louis-le-Grand, prestigieux lycée parisien, depuis septembre 2017, Loïc nous confie  son expérience concernant les études supérieures :

Louis le grand

Tout d’abord, peux-tu rappeler la filière que tu avais choisie au lycée ? Pour quelles raisons ?
« J’ai choisi la section Littéraire avec spécialité maths. Cela me semblait être un bon compromis car j’aimais beaucoup les langues vivantes, la littérature, les mathématiques et j’étais très intéressé par la philosophie. J’ai beaucoup hésité entre L et S mais je ne regrette absolument pas mon choix. »

Pourquoi avoir décidé d’intégrer une classe préparatoire plutôt qu’une fac, par exemple ? Quel est ton projet professionnel à l’issu de ces deux années ?
« Il y a plusieurs raisons ; Tout d’abord, je ne pouvais pas me résoudre à abandonner toutes mes matières pour n’en garder qu’une ou deux à la fac, je voulais absolument conserver ma pluridisciplinarité. J’ai également été attiré par la mentalité des élèves de prépa que j’avais rencontrés pendant mon année de Terminale L ; Il y a beaucoup d’entraide et de solidarité, on se serre les coudes pour faire face aux difficultés et on connaît vraiment les gens avec qui on étudie : c’est une belle expérience humaine.

Et enfin, j’apprécie les challenges ; La prépa est donc un cadre qui favorise mon évolution, puisqu’elle me pousse à toujours mieux faire pour répondre aux exigences. En ce qui concerne mon projet professionnel, je compte passer le concours de l’ENS de la rue d’Ulm à l’issue de mes deux années de prépa et, à terme, j’aimerais être enseignant chercheur. »
Louis-le-Grand est réputé pour être l’une des plus prestigieuses classes préparatoires parisiennes. Quelles sont, d’après toi, les qualités requises pour y accéder ? En sachant que cette école est sélective, quels ont été tes atouts pour y parvenir ? 
« Tout d’abord il faut être polyvalent ; Louis-le-Grand recherche des élèves capables de performer dans toutes les matières. (concrètement, préférez avoir 16 partout que 19.5 dans certaines matières et 11 ailleurs par exemple). Continuer la lecture de Un élève en CPGE à Louis-le-Grand : entre polyvalence, rigueur et motivation

« Syrie, le cri étouffé » : un documentaire poignant sur les femmes violées

syria-1202174_960_720Ce mardi 12 décembre 2017 était diffusé sur France 2 le documentaire intitulé « Syrie, le cri étouffé », réalisé par la française Manon Loizeau. Celle-ci a interrogé des victimes qui ont survécu au viol sous le régime de Bachar el-Assad.

Au cœur de la révolution syrienne, les femmes sont utilisées comme des armes de guerre.  Tantôt moyen de pression « Le viol, le régime l’a utilisé pour briser l’homme syrien », cet acte constitue un véritable tabou dans la société. En effet, la religion musulmane perçoit le corps féminin comme étant sacré et, de ce fait, il doit demeurer pur.

Pour ces victimes, « le viol est pire que la mort », dans la mesure où elles sont doublement punies : d’abord par le régime, puis par la société qui les rejette.

Ainsi, l’une d’entre elles explique Continuer la lecture de « Syrie, le cri étouffé » : un documentaire poignant sur les femmes violées

Ne cherchez plus la magie de Noël : je l’ai trouvée

Eh oui! Nous sommes aujourd’hui le 12 décembre 2017 et la fête tant attendue par petits et grands ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. À 12 chocolats du réveillon de Noël, il nous reste encore un peu de temps pour se balader dans les marchés qui nous font redevenir des enfants le temps d’un après-midi. Aujourd’hui, je vous emmène au marché de Noël de Sierck-les-bains, tout en douceur et gourmandises mais surtout, plein de jolies surprises…

Continuer la lecture de Ne cherchez plus la magie de Noël : je l’ai trouvée

Koe No Katachi : La surdité est-elle un frein à l’intégration ?

« Koe no Katachi » (« A silent voice ») est un film d’animation japonais sorti en 2016, produit par le studio Kyoto Animation et édité par Kazé. Il est basé sur le manga éponyme écrit et illustré par la mangaka Yoshitoki Oima, prépublié dans le Weekly Shonen Magazine entre août 2013 et novembre 2014. La version française a été éditée par Ki-oon au cours de l’année 2015. vlcsnap-2017-12-02-09h13m02s274

Résumé : Lorsqu’une nouvelle élève prénommée Shouko Nishimiya intègre sa classe de primaire, Shouya Ishida est d’emblée intrigué par cette jeune fille sourde et souriante, qui a le don de le mettre mal à l’aise. Turbulent et ne sachant pas comment l’aborder, il décide alors, avec le soutien de ses camarades, de la brutaliser et de la traiter comme une paria. Alors qu’il fait tout pour lui rendre la vie impossible, allant jusqu’à détruire ses appareils auditifs, Shouko s’entête à vouloir devenir son amie.

Néanmoins, lasse d’être harcelée, Continuer la lecture de Koe No Katachi : La surdité est-elle un frein à l’intégration ?

Le Brio : un film sur les bienfaits de l’éloquence

« Avoir raison ; La vérité, on s’en fout. » « Le Brio » est une comédie française réalisée par Yvan Attal, avec pour acteurs principaux Daniel Auteuil et Camélia Jordana. Sorti le 22 novembre 2017 en France chez Pathé,  le film dure 1h35.

Camelia_Jordana_  Daniel_Auteuil_Cannes_2013_2

Camélia Jordana                                 Daniel Auteuil

Résumé :

Neïla Salah, une étudiante inscrite à l’université parisienne d’Assas, arrive en retard dès son premier cours de droit. D’emblée, elle se fait remarquer par le professeur Pierre Mazard, connu pour ses provocations à caractère raciste, qui n’hésite pas à la discréditer devant tout l’amphithéâtre. Rappelé à l’ordre, il se voit contraint de présenter Neïla aux prestigieux concours d’éloquence pour rehausser son image. Tous deux vont alors devoir dépasser leurs préjugés et apprendre à communiquer, non sans cynisme, pour pouvoir briller sous les projecteurs, avec une arme de taille : la parole. Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=SsG-4mHCfBI

Critique : 

Ce film dénonce, Continuer la lecture de Le Brio : un film sur les bienfaits de l’éloquence