IMG_0980La série littéraire est la voie générale la moins choisie. Et nous nous en apercevons aussi dans notre lycée car, cette année, il n’y a plus qu’une seule classe de première L…

Au niveau national, le choix de la section littéraire ne représente que 16% sur les trois bacs généraux. Depuis 2013, ce sont 73% de filles qui choisissent ce bac !

Notre lycée comptait habituellement deux classes de premières littéraires, sauf cette année : il n’y en a plus qu’une ! Parmi ces 30 élèves littéraires, beaucoup ont vraiment choisi ce bac pour les possibilités d’études qu’il offre. Ainsi, Mathilde, passionnée par les langues: « Personnellement, je suis en L pour les langues, donc l’anglais et l’allemand. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de candidats parce que c’est vraiment intéressant au niveau linguistique, nous avons beaucoup d’heures de cours en langues et ça offre de nombreuses possibilités d’amélioration et d’approfondissement… Je pense que beaucoup ne choisisse pas cette filière à cause du cliché « les L finissent à Pôle emploi ! ». Chloé est du même avis : « Moi, je suis en L pour faire des études en psychologie ou des études en anglais pour partir aux Etats-Unis afin d’être traductrice (livres, séries, films etc). Je pense comme Mathilde, c’est à cause du cliché du manque de débouchés pour les L ». Nell, poursuit le raisonnement avec humour : « Je suis en L pour les langues et poursuivre des études en art. Et je pense que personne ne veut plus aller en L parce qu’on dit que les métiers « bien » (avocat, médecin, scientifique…) ne sont envisageables qu’avec la filière S, et pour certains les L sont vus comme des junkies aux cheveux bleus qui lisent du Baudelaire !  Pourtant,  c’est une filière qui nous ouvre sur le monde grâce aux langues et qui nous permet d’avoir une importante culture générale ».

Alors pourquoi la filière littéraire n’est-elle pas davantage choisie  ?

Source pour les chiffres : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/bac-2017-les-chiffres-cles-des-epreuves.html

 

La série littéraire d’Hélène Boucher, c’est LA classe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *