L’année approchant doucement de sa fin et étant déja en Première, il est grand temps pour moi (comme pour vous) de me poser des questions sur ce que je compte faire après le bac. Problème, je n’ai strictement aucune idée de la formation et du métier que je souhaiterai faire plus tard. Avec mes parents, nous en avons discuté, et l’idée de, peut-être, intégrer une prépa littéraire nous semblerait être une bonne alternative à la fac. Suite aux interventions des prépas dans le lycée récemment, j’ai pu déja me faire une idée de ce qui pourrait m’attendre. Continuer de recevoir un enseignement général tout en me préparant à des concours pour peut-être intégrer des grandes écoles, et en ayant encore deux années supplémentaires pour me questionner sur mon avenir, cela me plaisait de plus en plus. Un seul problème se pose pour moi, la difficulté. Ai-je vraiment les capacités et les nerfs pour tenir en prépa ? Les notes sont-elles si basses que ça ? Mes doutes se sont relativement estompés lors des portes ouvertes du Lycée Georges de La Tour à Metz. En effet les professeurs comme les étudiants ont su me rassurer sur ce coté là. Alors, oui c’est dur mais pas insurmontable, les professeurs sont là et les étudiants s’entraident. Et si quand bien même, on finissait par abandonner, ce que l’on aurait acquis durant la prépa ne sera jamais perdu, et d’après les dires des enseignants, les étudiants qui quittent la prépa, deviennent de très bons élèves de l’université. J’attends maintenant la possibilité de faire une immersion à Georges de La Tour l’année prochaine et je vous promets un article sur mes impressions sur cette école en particulier.

Faire une prépa littéraire ? Une bonne alternative ? Mes doutes ?

3 réflexions au sujet de « Faire une prépa littéraire ? Une bonne alternative ? Mes doutes ? »

  • C’est tout à fait normal que tu te poses beaucoup de questions sur la prépa littéraire, mais ne sois surtout pas effrayée ! Nous sommes deux anciennes élèves du lycée Hélène Boucher à écrire ce commentaire, et nous faisons actuellement notre première année de classe prépa littéraire, « hypokhâgne » comme on dit, au Lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg. Nous viendrons faire un tour aux portes ouvertes samedi matin, et nous serions ravies de répondre à toutes tes interrogations, y seras-tu ?

    1. N’oubliez pas de passer au CDI (un lieu que vous connaissez bien…) ! Vous rencontrerez les membres du journal ! Et je suis ravie de vous revoir. A samedi.

    2. Bonjour, merci d’avoir pris le temps de jeter un œil à notre web journal, cela fait vraiment plaisir. Merci aussi à vous de me rassurer haha et pour répondre à votre question, oui j’y serai dès 9h normalement !

Répondre à Marie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *