CIRCONSCRIPTION DE TOUL

Vous êtes ici: Accueil  >  Pédagogie >  J’enseigne en ... >  cycle 1 >  Boîtes à savoirs en maternelle (dossier DSDEN Haute Marne)

cycle 1

Boîtes à savoirs en maternelle (dossier DSDEN Haute Marne)

"Une boîte à savoirs, en école maternelle, se définit comme un dispositif pédagogique favorisant la relation école/famille avec l’enfant comme acteur intermédiaire.
Elle contient des jeux, des objets, des photographies, des schémas, des livres, etc. Tous les supports qui peuvent éclairer le savoir étudié.
Enfin, il y a toujours la liste du contenu qui est présente et sa notice d’utilisation.
Ces coffres à savoirs sont élaborés en classe. C’est bien l’enfant qui est au cœur du dispositif en tant qu’initiateur du contenu de la boîte lors de sa construction et en position d’expert quand il en présente ensuite le contenu à sa famille".

Le dossier :

Boîtes à savoir en maternelle (dossier DSDEN Haute Marne)

Les ’boites’ proposées dans le dossier :

Un exemple, la boîte ’phasmes’ :





"Initié il y a quelques années par le groupe départemental « maternelle » en Haute-Marne, ce projet intitulé « Boîtes à savoirs » tend à favoriser la relation famille/école à l’école maternelle.
En effet, il s’agit avant tout de faire ce constat : des familles et notamment celles pour qui les codes de l’école sont éloignés des préoccupations et des intérêts familiaux, entretiennent un rapport marchand ou pragmatique avec l’école. Construire un rapport intellectuel avec celles-ci passe par un processus d’accessibilité possible, avec les apprentissages comme médiation pour investir l’idée qu’à l’école et plus particulièrement à l’école maternelle on apprend.
Combien de parents à la sortie de l’école demandent à leur enfant : « as-tu été gentil ce matin ? » Ou encore, « la maîtresse a-t-elle été gentille avec toi ? »
Construire un lien intellectuel avec l’école oblige précisément l’enseignant à s’engager sur deux voies indispensables.

  • L’une se centrant sur la construction du sens que pourraient donner les élèves dans les situations d’apprentissage, et sur la place donnée à l’élève pour se construire comme sujet dans le groupe classe.
  • L’autre donnant à voir en explicitant aux parents les démarches employées et les acquisitions dans les différents apprentissages."

Citations extraites du dossier.

Dans la même rubrique