CIRCONSCRIPTION DE POMPEY

Vous êtes ici: Accueil  >  Pédagogie >  Usages du numérique >  Partages d’enseignants et veille professionnelle >  Séquence d’anglais et initiation à la programmation C3

Partages d’enseignants et veille professionnelle

Séquence d’anglais et initiation à la programmation C3

Ce dossier propose un ensemble de ressources pour mener un projet au cycle 3 en anglais qui mêle apprentissages linguistiques et initiation à la programmation.
Les déroulés de séances ont été conçus pour des enseignants qui débutent dans l’enseignement de l’anglais à l’élémentaire, qu’ils soient dotés d’outils numériques ou non, dans une optique de formation.

Cette séquence "clé en main" s’adresse prioritairement aux enseignants du premier degré qui souhaitent débuter dans un enseignement des langues vivantes au cycle 3, par exemple en CM1 (elle peut être adaptée au CE2 ou au CM2)
Elle a été ébauchée, puis rédigée dans la continuité d’un stage de formation continue intitulé "Langues Vivantes et Numérique".

Plusieurs ambitions sous-tendent cette séquence :

1° Proposer un support d’enseignement qui s’inscrive dans une approche actionnelle transdisciplinaire. La séquence est articulée autour d’un projet simple : écrire un message pour une chasse au trésor, et y jouer. La réalisation de ce projet nécessite des apprentissages linguistiques et une initiation à la programmation, qui sont proposés dans les déroulés.

2° Ancrer la séquence dans la culture d’un pays de langue anglaise. La séquence débute donc par le visionnage d’une vidéo authentique mettant en scène deux authentiques joueurs du jeu Minecraft.

3° Proposer des activités progressives. Les activités décrites dans les déroulés abordent de manière progressive les notions nécéssaires à la réalisation du projet. Pour schématiser, la progression logique est : comprendre et réagir - répéter, reproduire - interagir à l’oral, puis s’approprier les contenus à l’écrit.

4° Proposer des activités variées dans une optique de formation. Nous nous sommes donc appuyés sur un panel d’activités assez large, expliquées en termes simples, puis détaillées dans des tutoriels vidéo.

5° Proposer des séances dont le timing soit raisonnable. Les séances ont été testées dans plusieurs classes avant mutualisation. La séquence regroupe 6 séances longues de 45 à 50 minutes et 6 séances de rebrassage de 10 minutes.

6° Proposer des situations d’évaluation des acquis des élèves. Trois pistes sont proposées, dans trois activités langagières différentes. Libre à chaque enseignant de choisir l’évaluation qu’il proposera.
7° Donner la possibilité de s’appuyer sur des outils numériques. Les séances sont déclinées en deux versions : une version papier et une version open sankoré.

8° Proposer des croisements entre enseignements. La séquence proposée est interdisciplinaire : éveil à la programmation et langues vivantes.

RESSOURCES