TRAvaux Académiques Mutualisés 2018-19

Disciplines

Les TraAM co-pilotés par les DNE et l’inspection générale permettent de produire des ressources aux actions de formation et d'accompagnement des enseignants dans le cadre de la stratégie pour le numérique et les déclinaisons dans les académies.

  • Langues vivantes
  • Philosophie
  • Histoire des arts
  • Arts plastiques

Langues vivantes


Thème
Mettre l’entrée culturelle au cœur de l’enseignement des langues grâce au numérique

Titre
Le numérique au service de l’ancrage culturel et éducatif  en cours de LVE

Descriptif

  • Le groupe TraAM de l’académie de Nancy-Metz est composé de 11 membres pour l’année 2018-2019. Quatre langues vivantes sont représentées : anglais, allemand, espagnol et italien.
  • La diversité des professeurs du groupe apporte une expérience riche et variée. En effet, tous les types d’établissement sont représentés (collège, lycée général, lycée technologique et lycée professionnel).
  • Le numérique fait partie intégrante du contexte professionnel des membres du groupe (lycées 4.0 et collèges préfigurateurs). La culture est à contextualiser dans l’aire linguistique concernée et s’étudie à travers différents média.
  • L’équipe se propose donc de réaliser des scénarios concrets en utilisant des stratégies communes visant à développer l’esprit critique et l’ouverture d’esprit des élèves, à les mettre en situation de se décentrer en croisant les regards et les points de vue.
  • L’approche se veut explicite et spiralaire et a pour ambition de ne jamais dissocier l’enseignement de la culture de l’enseignement de la langue. Il s’agit  d’encourager les élèves à nourrir leur réflexion en évitant le recours aux clichés ou aux stéréotypes et en les aidant à faire la différence entre simples opinions et connaissances attestées.
  • Ces scenarios pédagogiques ont pour but d’intégrer de façon pertinente le numérique dans le cadre de l’étude de thèmes tels que la littérature jeunesse en cycle 3, la littérature fantastique de la sixième à la terminale, la dystopie à partir du cycle 4,  ou encore l’art.
  • Un autre thème évoqué à titre d’exemple et susceptible d’être traité en inter langues et en inter cycles offre une place de choix à l’interdisciplinarité et à l’interculturalité, par exemple, “Les flux migratoires, l’immigration et la ségrégation”. Il s’agit en effet de thèmes qui touchent aujourd’hui l’ensemble des pays dont les langues sont présentes dans notre groupe TraAM, et qui s’intègrent parfaitement dans les programmes de collège (voyages et migrations ; rencontres avec d’autres cultures) et de lycée (l’art de vivre ensemble ; espaces et échanges…).
  • Les travaux du groupe ne se limitent pas seulement aux thèmes cités ci-dessus car le but est de développer des stratégies communes quels que soient les sujets traités, au service de l’ancrage culturel et éducatif.
  • Les projets s’appuieront sur les ressources disponibles dans les BRNE et Eduthèque (exemple de projet interdisciplinaire et inter cycles : ce qui est proposé au sujet de BANKSY sur la BRNE et Eduthèque) et auront recours aux outils numériques afin d’expérimenter des activités innovantes telles qu’escape games, Hackathons, jeux de pistes et HackEscapes visant à rendre les élèves acteurs et créatifs dans une perspective d’éducation interculturelle et citoyenne.
  • Nos divers travaux seront publiés sous la forme de scénarios pédagogiques indexés dans l’EDU’base.

Lancement du projet
Le lancement des projets TraAM pour l’année 2018-19 a fait l’objet d’une formation d’une demi-journée. En effet, la thématique retenue pour les langues au plan national, “mettre l’entrée culturelle au cœur de l’enseignement des langues grâce au numérique”, est particulièrement complexe. Elle a nécessité une réflexion commune du groupe autour des enjeux et des points de vigilance à garder présent à l’esprit dans le cadre de la réponse à l’appel à projet.

Philosophie


Thème
Apport et rapport de la philosophie aux humanités numériques

Titre
LPhilosophie et pédagogie. Le numérique au défi des humanités

Descriptif

  • Axe1 : Réfléchir à la possibilité même d’humanités numériques sur la base d’une analyse de l’impact des outils numériques sur la pensée et la pédagogie.
    • La capacité de concentration ne se dissout-elle pas parmi les sollicitations multiples et souvent simultanées que l’accès à l’internet et la dépendance aux écrans impliquent ?
    • Quel rapport à elle-même peut avoir une pensée qui se nourrit de celle, immédiate, omni-accessible et anonyme, d’internet ?
    • Que devient l’idée même de recherche lorsque la pensée n’est jamais face à elle-même ni face à l’autre, dans la possibilité d’un dialogue, mais toujours face à une masse de données ?
    • La pensée ne se réduit-elle pas alors au mieux à une activité de synthèse, au pire à une errance parmi les renvois et les hyperliens ?
  • Axe 2 : Expérimenter et proposer des séquences et supports pédagogiques qui tiennent compte de cette réflexion sur les humanités numériques.
    • Comment utiliser en cours de philosophie les nouvelles technologies pour qu’elles ne sonnent pas le glas des humanités mais soient à l’inverse des outils pour les constituer ?
    • Comment parvenir à donner aux exercices une dimension suffisamment évolutive pour que les élèves ne se contentent pas de recopier l’existant, et n’abandonnent pas leur capacité de mémorisation à la seule mémoire du web ?
    • Comment susciter en eux le désir d’élaborer une réflexion qui ne soit pas uniquement de seconde main à partir de documents déjà “en ligne” ?
    • L’humanité d’un cours, son caractère collectif, vivant, organique et imprévisible, se dissoudra-t-elle dans “le lycée 4.0” et la lecture individuelle sur écran ?

Histoire des arts


Thème
Le numérique comme moyen pour faire de l’élève un médiateur et passeur de connaissances en histoire des arts

Titre
Médiation 4.0

Descriptif

  • Prendre la parole pour identifier, analyser, situer une œuvre d’art se fait souvent de manière collective.
  • Nous souhaitons explorer les pistes permettant d’inciter les élèves à s’exprimer autour des œuvres de manière individuelle au sein de ce collectif.
  • Cela nécessite, avec un public souvent peu aguerri à cette prise de parole sensible, peu outillé sur les connaissances à convoquer, de rassurer, accompagner.
  • Les outils numériques (tablettes, balado-diffusion, ENT etc.) nous semblent être une plus-value en ce qu’ils peuvent favoriser, faciliter la prise de parole individuelle.
  • Ils permettent d’accéder aisément à une diversité d’œuvres que l’on peut ainsi confronter, rapprocher.
  • Ils donnent également plus d’impact à la prise de parole au-delà de la classe (podcast, webradio).
  • Pour nourrir la réflexion du groupe, nous travaillerons avec le musée de l’Image d’Epinal où les élèves présentent sous forme de mini conférence leur sélection d’œuvres à leurs pairs.
  • Nous repenserons ces expériences avec des outils numériques, en ouvrant à une diversité de domaines : il s’agit d’encourager la prise de parole de l’élève dans ces situations de rencontre avec l’œuvre.

Arts plastiques


Thème
La classe atelier ou laboratoire à l’ère du numérique : nouvelles postures et temporalités de travail (Reconduction du thème 2017-18 : 3 nouvelles académies retenues)

Titre
MUR/MUR(es)#3

Descriptif

  • Descriptif : Investiguer la relation des élèves à la diversité des images auxquelles ils sont confrontés, notamment par le biais du numérique, induit de nouvelles postures et temporalités de travail.
  • Notre projet « MUR/MUR(es) » entre ainsi dans sa troisième phase.
    • 2017 : matérialiser la diversité des images rencontrées, sous forme de murs réels ou virtuels puis, à l’instar de « Picasso devant les écrans », concevoir une réponse plastique ;  premières expérimentations qui interpellent les collègues d’autres disciplines.
    • 2018:  poursuite du travail avec l’association LE BAL.  La plateforme ERSILIA a été abordée depuis le programme en arts plastiques, nécessitant des modifications, à l’instar du travail porté depuis longue date par les rencontres de la photographie d’Arles.
    • 2019 : développer des projets interdisciplinaires avec des étudiants d’école d’art dans le cadre du dispositif académique ‘des petits laboratoires de l’image’, visant la diffusion des productions des élèves à l’heure du numérique.
  • Le projet est d’inciter les collègues à s’emparer pleinement de cette plateforme pluridisciplinaire et collaborative dans les projets liant image et esprit critique.