Programmation de la maternelle au lycée

L’introduction de l’algorithmique dans les programmes scolaires, d’une part, et la possibilité d’acquérir de petits robots faciles à programmer, d’autre part, ont incité la DANE à proposer dans les quatre départements lorrains une expérimentation concernant l’algorithmique et l’usage de tels robots. Divers types de robots ont donc été mis à disposition d'une équipe interdegrés : des enseignants du second degré ainsi que des formateurs aux usages du numérique du premier degré, sous la responsabilité des IEN chargés du numérique.

Il s’agit de tester, d’une part, des méthodes pédagogiques permettant d’aborder la conception d’algorithmes par les élèves pour résoudre un problème ou obtenir un résultat et, d’autre part, l’apport de l’usage de robots dans un tel projet, notamment dans le développement de compétences de communication.

Les activités de programmation sont transversales et rentrent dans le cadre de ce projet. Elles mobilisent des activités autour de la création, du raisonnement, de la logique, et, en parallèle, développent des compétences langagières, en plaçant les élèves dans des situations de communication : expliquer, argumenter, vérifier, formuler, corriger, diffuser l’information....

L’objectif de ce projet est aussi d’évaluer les besoins de ressources, de formation ou d’accompagnement des professeurs mettant en œuvre un tel projet.

Des activités débranchées, des activités de programmation via des logiciels, des programmations de robots, du cycle 1 au au lycée :