Plan numérique en Meurthe-et-Moselle

3 collèges préfigurateurs
En 2015-2016, le département de Meurthe et Moselle dans le cadre de l’appel à projet, équipe en tablettes individuelles le niveau cinquième (élèves et professeurs) de trois collèges :

  • Vincent-Van-Gogh à Blénod-lès-Pont-à-Mousson ;
  • de la Haute-Vezouze à Cirey-sur-Vezouze ;
  • La-Fontaine à Laxou (REP – trois écoles associées).

Dans ces établissements, le choix a été fait de doter d’une manière permanente les élèves et les professeurs des classes de cinquième d’une tablette individuelle.

Une infrastructure Wi-Fi, de type professionnel, est installée à demeure dans l’ensemble du collège.

Le choix a porté sur les tablettes de marque Archos Oxygène (Android) Une trentaine d’applications sont préinstallées lors de la livraison. La tablette est ouverte (l’installation de toutes autres applications est possible) pour favoriser la souplesse des usages.

En 2016-2017, la nouvelle cohorte de cinquième a été dotée de ces mêmes tablettes. Les nouveaux enseignants ont également été équipés.

En 2017-2018 :

  • Aux collèges de Cirey sur Vezouze et de Laxou, les équipements mobiles ont évolués vers des classes connectées selon le choix de l’établissement.
  • Au collège de Blénod les Pont à Mousson. Le collège a reçu 5 chariots mobiles de chacun 30 tablettes répartis par discipline utilisés par les classes de 6ème et 5ème

L’ensemble des équipements est cofinancé par le conseil départemental et l’état dans le cadre de l’appel à projet du ministère : «collèges numériques et innovation pédagogique».

Classes connectées
De janvier 2017 à septembre 2018, le conseil départemental, pour aller plus loin et dans un souci d’équité, a doté les 66 autres collèges de classes mobiles (9 000 tablettes) toujours dans le cadre de l’appel à projet de l’état : «collèges numériques et innovation pédagogique»

Ce dispositif de classes connectées consiste en un chariot de 30 tablettes munies d’une coque de protection, associé chacun à des bornes Wi-Fi installées dans trois espaces d’enseignement. Les tablettes sont identiques à celles des collèges préfigurateurs. En fonction du nombre d’élèves de chaque collège, ce seront deux à quatre classes connectées qui sont déployées ainsi que six à douze espaces couverts en Wi-Fi. L’accès au réseau se fait automatiquement. En outre, chaque professeur a dispose d’une tablette individuelle (2 000 tablettes).

Une formation de prise en main et de découverte des applications éducatives a été organisée dans les semaines qui suivent la livraison.

Afin de travailler dans un espace de confiance, sécurisé et fédérateur, l’ENT est mis au centre du projet. L’ENT permet :

  • d’accéder aux ressources (BRNE, manuels scolaires, etc.) ;
  • de collaborer en utilisant les rubriques ;
  • de réaliser des enquêtes en ligne ;
  • de collecter les productions des élèves ;
  • de stocker des fichiers créés sur la tablette dans l’espace personnel ou autre.

Dans l’ENT, une rubrique de partage est créée pour mettre à la disposition des professeurs des collèges des exemples d’usages pédagogiques et des tutoriels sur des applications, classés de façon thématique.

Le réseau « Comme à la maison »

Au cours de l’année scolaire 2017-2018, le réseau pédagogique des collèges publics du département 54 a été transformé dans le cadre d’une fiabilisation des infrastructures, d’une harmonisation et d’une simplification de l’environnement numérique de chaque collège

Pour fluidifier les connexions, assurer une authentification et permettre l’utilisation de ses matériels personnels (BYOD : « bring your own device ») un serveur unique (portail captif) a été installé dans les 60 collèges, hors cités scolaires, du département.

Le parrainage a été déployé sur tous les serveurs. Un utilisateur peut être parrainé par un autre utilisateur, s’il n’est pas en possession de ses codes pour une durée déterminée afin de ne pas être limité dans les usages.

Les ordinateurs de l’établissement sont ainsi ouverts. L’installation de toutes autres applications est possible pour favoriser la souplesse des usages comme pour les tablettes.

Simultanément, la maintenance des matériels est prise en charge par le conseil départemental.

Un collège « lab » : Collège Vincent Van Gogh Blenod-lès-Pont-à-Mousson
Lors de l’appel à projet 2017, l’établissement incubateur des usages numériques, s’est inscrit dans un projet de réaménagement des espaces, afin de créer des espaces pédagogiques différenciés en classe.

Le projet mené par un comité de pilotage (composé de membres du département, de l’académie et du collège) devrait être finalisé et inauguré en février 2019.

Voir la page spéciale “collège lab”

Utilisation de la tablette « Archos »

Un pilotage opérationnel

Un partenariat réel et constructif (Rectorat – Collèges – Département) a permis d’aboutir en moins de deux ans à la modernisation de l’infrastructure numérique de tous les collèges publics, hors cités scolaires, au déploiement des matériels au plus proche des projets éducatifs de chaque collège.

La coopération entre les différentes entités et notamment la Région, s’est avérée également indispensable pour la mise en fonctionnement des tablettes au sein des collèges appartenant à une cité scolaire du fait des différences entre les infrastructures des lycées et des collèges.

Le groupe de réflexion TICE, créé lors des collèges préfigurateurs, s’est transformé en une instance de pilotage, un groupe de réflexion et d’évaluation.

Un réseau de la DANE pour accompagner et former les équipes pédagogiques

Mise en place à la rentrée précédente, l’équipe des accompagnateurs de la DANE s’est agrandie et renouvelée en partie. Outre des entretiens avec l’équipe de direction (souvent élargie au référent numérique, au professeur documentaliste…) pour faire un point d’étape, d’autres types d’action sont menés comme l’animation d’un café pédagogique, la présentation de ressources ou la mise en place d’un atelier sur des usages numériques et de l’ENT, etc. Ce réseau de proximité est apprécié et contribue au développement des usages numériques.

Les personnels des établissements apprécient les retours d’expériences notamment des enseignants.

Plan de formations numériques
Un grand nombre de journées de formation a été organisé par la DANE, ces dernières années. Outres les deux journées disciplinaires « Ressources et usage du numérique » organisées en partenariat avec les corps d’inspection dans le cadre du plan numérique (2015), de nombreuses journées autour des tablettes ont été organisées.

Deux formations sont mises en place :

  • Diversifier ses pratiques avec les tablettes (découverte et prise en main)
    Selon le planning de déploiement des classes connectées ont été réalisées :

    • 22 journées en 2016-2017 soit environ 440 enseignants.
    • 25 journées en 2017-2018 soit environ 500 enseignants
    • Il reste un quinzaine de journée à mettre en place cette année avec les derniers déploiements.
  • Différenciation pédagogique et outils mobiles (Jeu sérieux découverte des ressources et des applications sur outils mobiles). 12 formations de deux demi-journées espacées ont été mises en place en 2017-2018 (soit 240 enseignants de douze collèges).

Une réflexion est menée pour la mise en place de cette formation sur les autres collèges.

Perspectives
Pour aller plus loin, le conseil départemental projette de mettre en place :

  • une évaluation des dispositifs déployés (statistiques, temps d’échange) pour poursuivre le développement et définir les projets futurs ;
  • une commission d’arbitrage transversale trimestrielle composée des directions des Systèmes d’information, de l’immobilier et de l’Éducation du Département et des représentants du rectorat : DSI ou DANE.

Le CD va poursuivre ses investissements pour :

  • le renouvellement d’une partie des postes informatiques fixes via la mise en place d’un catalogue de matériels et l’attribution d’un budget de renouvellement équitable pour chaque collège,
  • le recensement des besoins de câblage

Le travail sur outil mobile induit souvent un changement de position du professeur qui n’est plus en situation frontale, un agencement modulable des salles est souhaitable selon l’activité envisagée. L’expérimentation du collège « Lab » permettra de généraliser et de prévoir le transfert des résultats dans les autres établissements du territoire.

Des usages innovants apparaissent tels que les Fab Lab, les Webradios, les Web TV, les « escape game », les « Hackathon » ou jeux sérieux. La communication sur ces actions et la mutualisation de ces expériences de terrain est un des éléments forts de la feuille de route de la DANE.

L’accompagnement des équipes pédagogiques se poursuivra en 2018-2019 dans le cadre d’un accompagnement DANE d’une part mais aussi avec les formations figurant dans le plan académique de formation, dont un forum des usages pour valoriser les pratiques pédagogiques innovantes.

De nombreuses écoles du département sont également équipées d’un ENT ou de classes mobiles. Il serait intéressant pour l’année 2018-2019 d’envisager des temps de travail inter degré ou des projets en lien avec les familles.