L’usage du Wi-Fi en établissement scolaire

Télécharger le document complet au format pdf

Le WiFi en établissement

Aspects législatifs

L’article 7 de la loi du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques dispose que :

  • l'installation des bornes Wi-Fi dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans dans les crèches, jardins d'enfants et halte-garderie (établissements mentionnés au chapitre IV du titre II du livre III du code de la santé publique dont ne font pas partie les écoles maternelles), est interdite ;
  • les matériels Wi-Fi lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour les activités numériques pédagogiques dans les classes des écoles primaires doivent être désactivés ;
  • tout nouvelle installation d'un réseau radioélectrique nécessite l’information du conseil d’école.

Aucune de ces dispositions n'a d'équivalent dans l'enseignement secondaire.

Aspects techniques

Les bornes et les cartes WiFi ont une portée réduite (50 m au maximum). Les puissances nécessaires, tant pour la borne que pour la carte du poste informatique connecté au réseau, sont beaucoup plus faibles que pour capter un signal téléphonique émis avec une portée de plusieurs kilomètres, comme c’est le cas pour les téléphones portables.

En second lieu, le champ électrique décroit très rapidement avec la distance par rapport à la source (c’est pour cette raison que les bornes sont placées dans les lycées à 2 m 10 du sol : les élèves assis sont à plus de 50 cm en dessous de ces bornes).

Dans le cadre d'une salle de classe, où tous les élèves utilisent leur ordinateur pour accéder à des manuels numériques en ligne, il n'y a pas seulement un point d’accès en Wifi, mais aussi de 20 à 40 postes informatiques pourvus de cartes émettant eux aussi des ondes. Qu'en résulte t-il pour les rayonnements electro-magnétiques ? L’interaction des différents appareils ne risque-t-elle pas de faire atteindre des expositions très élevées, voire supérieures aux seuils admissibles fixés par la réglementation en vigueur ?

Si on simule le rayonnement de trois points d'accès sans fil, l'amplitude du champ électromagnétique résultant des champs des trois point d'accès obéit à la formule :

Ces valeurs décroissant très rapidement avec la distance, on obtient le graphique suivant :

Si on se place maintenant dans le cas d'une salle de cours (une salle de cours de 100 m2, avec 80 équipements connectés), on obtient des valeurs du champ électromagnétique réparties de cette manière (p. 22 du document) :

La baisse des valeurs étant très rapide, ce sont des champs électriques déjà faibles ou très faibles qui s’additionnent dans les espaces entre les appareils : loin de croître de manière inquiétante, les niveaux d’exposition restent très bas et donc négligeables si on les compare à ceux des téléphones portables que la majeure partie des élèves possèdent. Ils sont, au plus, à 12 cm de la carte WiFi, de l’ordre du quart de la valeur maximale autorisée par le décret de 2002 relatif aux valeurs limites d'exposition du public aux champs (61 V/m).

Les installations dans les lycées 4.0

En ce qui concerne le cas particulier des lycées 4.0, le fournisseur de la région certifie que ses équipements sont en conformité avec les normes françaises et européennes. En particulier :

  • la puissance des bornes est limitée à 100 mW ;

Elle est de 1 W pour les téléphones mobiles, soit 10 fois plus.

  • les installations sont faites de manière à diminuer les rayonnements auxquels les utilisateurs sont exposés (avec un minimum de 2,1 de hauteur).

Documents de référence

Avis et rapport de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail  sur les radiofréquences, la téléphonie mobile et les technologies sans fil.

Documents de l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) :

La Direction du Numérique pour l'Éducation (DNE) publie sur le portail éduscol un référentiel Wi-Fi. Ce document élaboré en étroite collaboration avec les DAN et les DSI apporte aux différents acteurs du numérique éducatif des conseils et les éléments à prendre en compte lors de la mise en place du Wi-Fi dans les établissements scolaires, afin de les aider à obtenir une infrastructure fiable, maîtrisée et adaptée aux différents usages.

http://eduscol.education.fr/numerique/tout-le-numerique/veille-education-numerique/archives/2015/juin2015/referentiel-usage-wifi-ecole