Vue de l'intérieur du plénatérium numérique lors d'une séance.

Le planétarium numérique itinérant

La science peut-elle parler à l’imagination ? Ou se nourrir d’expériences concrètes marquantes qui stimulent cette faculté ? On pourrait enseigner la physique comme une combinaison d’équations mathématiques, irrémédiablement abstraites, et la science française a sans doute atteint certains de ses résultats les plus significatifs en privilégiant cette voie. Mais est-ce ainsi que l’on éveillera des vocations scientifiques chez les élèves ?

Pourquoi jours et nuits s’alternent-ils ? Qu’est-ce qu’une constellation ? Le ciel est-il le même partout sur terre ? Et le système solaire ?

Depuis de nombreuses années, dans l’académie de Nancy-Metz, plusieurs planétariums itinérants à optique mécanique, sont à disposition des enseignants du 1er et du 2nd degrés.
Composé d’un dôme gonflable, le planétarium est un simulateur de ciel nocturne offrant aux élèves la possibilité de lire et comprendre le ciel.  Durant la séance, les participants partent à la découverte des éléments célestes, autant scientifiques qu’historiques.

Des supports et outils pédagogiques très appréciés, très plébiscités

En cette année 2019 correspondant au 50e anniversaire des premiers pas sur la Lune, l’académie a fait l’acquisition d’un planétarium numérique itinérant, une ambition mutipartenariale entre :

  • le RECTORAT, par la Délégation Académique au Numérique pour l’Education DANE, la Délégation Académique à l’Education artistique et à l’Action Culturelle (DAAC) et les Corps d’Inspection ;
  • le Planétarium d’Epinal ;
  • l’INSPE, par la Maison pour la science en Lorraine.

À la fois simulateur de voûte céleste et cinéma immersif, le planétarium numérique, doté d’un projecteur fonctionnant comme un ordinateur dont l’écran est étendu à la totalité du dôme, permet des effets nouveaux, augmentant la sensation d’immersion, grâce à des technologies actuelles beaucoup plus performantes.

Vue de l'intérieur du plénatérium numérique lors d'une séance.

Le planétarium un outil pédagogique, de la maternelle au lycée, pour expliquer le ciel. Il permet de mettre en évidence des phénomènes célestes fondamentaux.

  • la rotation de la Terre sur elle-même par le biais du mouvement apparent du Soleil (et des étoiles) tout au long de la journée (et de la nuit) ;
  • le déplacement de la Lune et par la même occasion les phases de la Lune ;
  • le positionnement des planètes le long de l’écliptique ;
  • le repérage de toutes les constellations et cela en fonction des civilisations ;
  • la recherche du Nord à l’aide de l’étoile polaire, puis déduction des 4 points cardinaux ;
  • l’acquisition de vocabulaire spécifique : astres, étoiles, planètes, rotations, éclipses, phases...

Vue de l'intérieur du plénatérium numérique lors d'une séance.

L’espace, un terrain d’expériences et de découvertes pour tous

Pour plus d'informations sur les modalités de réservation des planétariums de l'académie, rendez-vous ici.