2. Equipement des lycées

L’accompagnement de la Région consiste à déployer des infrastructures wifi dans les établissements, dans l’objectif de favoriser l’utilisation des ordinateurs personnels des lycéens. La région couvre 2 millions de m² en WIFI dans les établissements concernés avec 15800 bornes.

Tous les établissements 4.0 sont en liaison 100 Mb minimum.

Parallèlement, des flux non pédagogiques sont filtrés par les services de la région, il s’agit d’applications gourmandes en bande passante telles que Windows update, jeux en réseau, diffusion de contenus média -Netflix-, Googleads…

Des vidéoprojecteurs interactifs sont massivement déployés dans les salles. La possibilité d’achat des logiciels d’interactivité par les établissements a été prise en compte par la région qui a ajouté ces références à son catalogue. Ce déploiement va favoriser des pratiques pédagogiques diversifiant les supports multimodaux visuels et manipulables, comme une aide aux élèves à mieux comprendre les situations d’apprentissage.

L’interactivité renforce les différentes modalités d’organisation dans la classe : en grand groupe, en ateliers ou en individuel : toutes les propositions des élèves peuvent être exploitées, les interactions sont renforcées, le support tableau peut être enregistré, réutilisé, partagé, archivé, …

Les équipements de projection interactifs, installés dans le cadre du dispositif 4.0, en lien avec les équipements mobiles individuels permettent un enrichissement des séquences et supports pédagogiques, une meilleure implication des élèves et une plus grande mobilité de l’enseignant et des élèves (utilisation du mirroring, qui permet de projeter les écrans des équipements des élèves sur le vidéo-projecteur interactif).

L’interactivité permet de passer d’un simple vidéoprojecteur à une utilisation avancée des outils numériques. Le stylet facilite l’apprentissage de l’utilisation de logiciel par observation du geste et permet également de manipuler aisément différents documents et supports. Il est également possible d’annoter de manière manuscrite un document existant voire d’organiser simplement un document composite.

L’exploitation de cet écrit est facilitée par son enregistrement (et sa réutilisation ultérieure possible) ; la continuité du cours est ainsi assurée. Ces documents projetables et imprimables peuvent également être distribués et/ou mis à disposition des élèves via l’ENT.