SVT Lorraine > Géologie Lorraine > Série sédimentaire du site de Nancy >

Série sédimentaire du site de Nancy : 3. Description

Le paysage

En haut de l'avenue, des points de vue (l'un près des terrains de sport, l'autre dans le petit espace vert près de la Croix Saint Claude) permettent de découvrir la géomorphologie du secteur. A droite, vers l'ouest s'allonge la côte de Moselle. Son sommet à sous-sol calcaire et sol peu épais est occupé par la forêt de Haye. Sur les versants, quelques vergers sont encore visibles entre les constructions modernes. A leur pied, les vieux villages de Laxou, Villers, Vandoeuvre. Ces versants disposent de l'eau des nombreuses sources qui s'écoulent à la base du plateau. Le pied de la côte, à sous sol argileux et alluvionnaire naturellement marécageux et couvert de prairies est maintenant occupé par l'agglomération de Nancy.

Panorama sur l'agglomération et la côte de Moselle (vue vers le sud)

Les roches
 

Le calcaire à Polypiers ( Bajocien moyen ) affleure dans la partie supérieure de la coupe.

 

C'est un ensemble de calcaires oolithiques plus ou moins blancs et purs. La taille des oolithes et la compacité des calcaires varient. Il montre de fréquentes passées coquillières (bivalves) ou à entroques et des constructions récifales interstratifiées.


Superposition de calcaire massif à polypiers et de calcaire oolithique stratifié

Détails de l'affleurement : cliquer ici



Calcaire oolithique

 

Bioclastes (fragments de coquilles) dans le calcaire oolithique


Une construction récifale d'aspect massif contraste avec les strates oolithiques et bioclastiques. Elle est surtout formée de polypiers massifs ( Isastrea) noyés dans du calcaire microcristallin où se voient aussi des coquilles brisées qui témoignent de l'agitation du milieu. La recristallisation en calcite a plus ou moins effacé les structures internes des polypiers, aragonitiques à l'origine.

 

Isastrea, polypier massif
 
 
Débris de coquille dans le calcaire à polypiers
 
Structure interne recristallisée d'un polypier


Plus bas sont visibles de façon discontinue, les calcaires sableux ou gréseux de la base du bajocien. Les bancs durs de calcaire gréseux sont diaclasés. Ces diaclases sont de plus en plus ouvertes vers le bord du plateau. Les strates montrent localement un pendage de quelques degrés vers le sud-ouest.

 

Calcaire gréseux diaclasé
 

Le minerai de fer aalénien apparaît au niveau d'un pont. C'est une roche brun rouge formée de petits corps ferrugineux ovoïdes appelés "oolithes", associés à des débris coquilliers divers, à des grains de quartz, dans un ciment calcareux ou siliceux.
 

Affleurements de minerai de fer dans le talus
 

La partie inférieure de la coupe, est constituée de marnes et argiles grises. Les talus et fossés montrent ici et là de petits affleurements de ces marnes. Leur présence se traduit aussi par une rupture de pente nette.
 

Affleurement de marne dans un fossé
 
Blocs d'argile dans le sol d'un talus
 

Place des roches observées, dans la série stratigrahique :

extrait du log *
 

Auteur : Roger CHALOT

Suite Retourner à l'accueil Géologie de la Lorraine Suite Suite de la fiche Nancy-Laxou (54) : 4. Activités réalisables

Contact : Roger CHALOT (Géologie) - Christophe MARCINIAK (Réalisation)