Promouvoir les débats

Ce projet s’intègre dans le cadre de la « commission débats et expression » du CAVL. Des réflexions ont été menées lors du séminaire du CAVL du 12 mars 2019 sur la représentation lycéenne, sur le développement d’actions inter-CVL promouvant le projet et le débat.

Lors du séminaire, Marco HENRY, vice-président du CVL du lycée Jeanne d’Arc à Nancy et président de l’association lycéenne CDAL était présent. La personne ressource de cette commission était Mme GOURIER, accompagnée de Mme BECKER, CPE et référentes vie lycéenne.

Madame UKROPINA, chargée de mission « égalité des chances fille-garçons, lutte contre les discriminations » pour l’académie Nancy-Metz est intervenue pour donner des outils aux élèves sur la manière d’animer un débat.

Plusieurs problématiques ont été envisagées : Comment promouvoir les projets et les débats au sein des établissements ? Quel est l’intérêt d’un réseau inter-CVL ? Comment améliorer les relations CVL-CVC ? Quels sont les moyens de valoriser l’engagement ?

Des propositions ont ensuite été portées par les élus qui ont été présentées par Maud Girardi élue au CAVL :

=> Comment promouvoir les projets et les débats ?

Il pourrait s’agir d’affiches dans les établissements en adaptant les thèmes aux envies et aux besoins des lycéens :

  • vie de l’établissement (les lycéens sont directement concernés)
  • actualité (ex : élections européennes/débats sur l’Europe)
  • au moment des élections du CVL : temps de débats sur le programme des candidats

Ces débats pourraient avoir lieu dans des clubs, après les cours pour les volontaires ou à travers les disciplines, avec les professeurs. Les débats pourraient être animés par les élèves eux-mêmes ou accompagnés par des adultes sous différentes formes : co-animation du débat, garant qui empêche les excès (violence verbale et physique), sollicitation/intervention de la réserve citoyenne.         

De manière générale, la confiance et l’autonomie accordées aux participants du débat sont les éléments essentiels de la réussite de celui-ci. Les débats existent partout sous formes diverses (ex : dans la cour, entre élèves) de manière informelle. L’idée ici est de rendre ces débats formels, notamment pour enrichir les cours mais surtout les élèves.

=> Liens CVL-CVC et réseaux inter-CVL

L‘objectif de la liaison entre CVL et CVC est de donner aux collégiens l’envie de s’engager en faisant un travail préalable de sensibilisation dans les classes de 3ème des élèves du CVL, ou par des cours d’éducation morale et civique renforcés sur les instances lycéennes (CVL-CAVL-CNVL-CSE), ou en mettant en place un créneau le jour de la rentrée pendant lequel les élus CVL pourraient présenter leurs actions aux nouveaux arrivants de seconde. Il serait également intéressant de faire la promotion du CVL lors des journées portes ouvertes.

L’objectif des inter-CVL serait de mutualiser des actions entre divers établissements pour permettre à chacun d’entre eux de profiter des associations et des idées proposées.

La commission s’est également penchée sur les moyens de valoriser l’engagement des lycéens. Elle estime que Parcoursup pourrait être un bon support avec son espace réservé pour l’engagement lycéen.

Par ailleurs, Marco HENRY, du lycée Jeanne d’Arc de Nancy et représentant le CDAL (Conseil de débats et de l’action lycéenne) est intervenu pour proposer son projet de presse lycéenne inter-lycées. Chaque établissement aurait l’occasion de publier des articles sur les événements réalisés au sein de son lycée (question de « filtres » pour vérifier les articles postés et éviter l’incitation à la haine dans ceux-ci). Ce serait l’occasion de mettre en valeur les élus CVL et les actions des CVL, de leur donner de la visibilité. Attention également aux responsabilités du directeur éditorial. Il faut être très vigilant sur le plan juridique.