Nouvelle circulaire EDD du 27 août 2019

Après les mouvements de mobilisation des jeunes du monde entier au printemps, l’académie Nancy-Metz s’est mobilisée pour organiser des débats dans les établissements. Les élus au CAVL ont fait le bilan des débats, échangé et travaillé sur la question de l’EDD lors d’un séminaire CAVL, puis ils ont été présents et actifs au CNVL ainsi que lors d’une visioconférence avec le Ministre de l’éducation et de la jeunesse. Les lycéens ont ainsi questionné les adultes, débattus, faits des propositions…

Une nouvelle phase d’action sur l’éducation au développement durable est lancée. Elle se traduit par une circulaire « Transition écologique : nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030″, circulaire n°2019-121 du 27-8-2019

Parmi les mesures :

  • dans chaque école ou établissement, avant la fin de l’année 2019, installer un équipement ou mener un projet pérenne contribuant à la protection de la biodiversité (nichoirs à oiseaux, ruches, « hôtels à insectes », plantations d’arbres, jardins ou potagers bio, plates-bandes fleuries en fonction des potentialités locales).
  • minima, chaque collège et lycée désignera un binôme paritaire d’éco-délégués par établissement dès l’année scolaire 2019-2020. Ces binômes d’éco-délégués seront élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne, ainsi qu’au sein du conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). 
  • inciter à organiser l’élection, dans chaque classe, d’un éco-délégué qui aura pour rôle de promouvoir les comportements respectueux de l’environnement dans sa classe (extinction des lumières, par exemple pendant les récréations ou pauses méridiennes, usage raisonné des chauffages, etc.) et de proposer toute initiative de nature à contribuer à la protection de l’environnement dans son établissement.
  • un appel à projets pédagogiques national sera lancé, dès septembre 2019, à destination de l’école primaire, du collège et du lycée général, technologique et professionnel et des structures spécialisées. Il aura trait aux enjeux de lutte contre le changement climatique, de préservation de la biodiversité, par le biais de projets portant, entre autres, sur les économies d’énergie et la lutte contre le gaspillage. Les services académiques sélectionneront les meilleurs projets, avec le concours des CAVL dans les lycées, et les transmettront à la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) pour le 15 mai 2020. Ces projets seront soumis à un jury qui établira le palmarès national le 5 juin, pour la Journée mondiale de l’environnement, en amont du Congrès mondial de l’Union internationale de la nature.

Bien d’autres actions sont encouragées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *