Les éco-délégués

Mis en place à la rentrée, les éco-délégués joueront un rôle essentiel pour sensibiliser et mobiliser l’ensemble des élèves de leurs établissements sur la question du développement durable. Ambassadeurs et co-pilotes des projets pédagogiques, ils participeront aux comités de pilotage, informeront leurs camarades sur les avancements en faveur du développement durable, les inciteront à s’engager et seront les promoteurs de comportements quotidiens respectueux de l’environnement.

· la page de référence du site du ministère présentant les mesures et le message du ministre Jean-Michel Blanquer adressé à tous les élèves afin d’élire leurs éco-délégués :

· la circulaire du 27 août 2019 (parue au BOEN du 29 août 2019) intitulée « Nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030 »

· des ressources sur les missions des éco-délégués et des exemples de mobilisation et encore des ressources.

CAVL EDD du 18 septembre 2019

Le premier conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) a eu lieu le 18 septembre au lycée Fabert à Metz. 19 élèves sur 22 étaient présents. Entièrement consacré à l’éducation au développement durable, comme indiqué dans la circulaire du 27 août 2019, ce « CAVL extraordinaire » a abouti à la déclinaison sur le plan académique des 8 mesures pour l’éducation au développement durable.

Après le mot d’accueil de M. Schnitzler, proviseur du lycée Fabert, Monsieur le recteur a présenté les objectifs de la journée et a rappelé le rôle du CAVL. Un tour de table a permis d’identifier chacun (dans un CAVL fortement renouvelé) et les élèves ont ensuite exposé quelques actions menées au niveau académique autour du développement durable. M. Vincent HUAULT, Maitre de conférence en géologie à l’université Lorraine est intervenu pour présenter à l’assemblée les origines et les problématiques du réchauffement climatique. Un exposé d’une grande clarté, les questions des élèves et des membres adultes du CAVL ont ensuite fusé, notamment sur les moyens d’agir.

Monsieur le recteur a ensuite mené les débats sur les propositions de déclinaisons académiques des 8 mesures émises au niveau national. Les élèves ont fait des propositions, les DASEN, chefs d’établissements, inspecteurs ont nourri les échanges par des exemples d’actions menés dans l’académie. La discussion a abouti à un ensemble de mesures :

  • réalisation d’une « circulaire » académique sur le déploiement de l’EDD ;
  • recensement dans un vademecum des bonnes idées et pratiques repérées par le CAVL ;
  • objectif de 300 établissements labellisés E3D, contre 60 actuellement ;
  • un appel aux associations, universitaires, parents, sera lancé pour décrocher des parrainages de personnalités extérieures ;
  • une séance annuelle complète des CVL et CVC entièrement consacrée au développement durable dans les établissements (état des lieux, diagnostics, objectifs…) ;
  • une journée développement durable sera organisée au cours de l’année dans tous les établissements ou en inter-établissements ;
  • 3 élus au CAVL intègrent le groupe de pilotage académique sur le développement durable ;
  • l’appel à projet vie lycéenne servira cette année à la mobilisation autour du développement durable avec l’organisation d’un concours académique par les élèves élus au CAVL.

Près de 3h d’échanges qui se sont poursuivis l’après-midi par des travaux avec les élèves. Un exemple de co-construction d’action lors duquel les élèves élus ont tenu toute leur place !

Semaines de l’engagement du 16 septembre au 5 octobre

Les semaines de l’engagement commencent aujourd’hui.
Deux semaines d’échanges, de projets, de rencontres pour les lycéens. Convaincre, faire circuler ses idées, ses envies, ses convictions et la démocratie dans les lycées !

De nombreux supports sont sur le site du ministère et sur le site académique.

Nouvelle circulaire EDD du 27 août 2019

Après les mouvements de mobilisation des jeunes du monde entier au printemps, l’académie Nancy-Metz s’est mobilisée pour organiser des débats dans les établissements. Les élus au CAVL ont fait le bilan des débats, échangé et travaillé sur la question de l’EDD lors d’un séminaire CAVL, puis ils ont été présents et actifs au CNVL ainsi que lors d’une visioconférence avec le Ministre de l’éducation et de la jeunesse. Les lycéens ont ainsi questionné les adultes, débattus, faits des propositions…

Une nouvelle phase d’action sur l’éducation au développement durable est lancée. Elle se traduit par une circulaire « Transition écologique : nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030″, circulaire n°2019-121 du 27-8-2019

Parmi les mesures :

  • dans chaque école ou établissement, avant la fin de l’année 2019, installer un équipement ou mener un projet pérenne contribuant à la protection de la biodiversité (nichoirs à oiseaux, ruches, « hôtels à insectes », plantations d’arbres, jardins ou potagers bio, plates-bandes fleuries en fonction des potentialités locales).
  • minima, chaque collège et lycée désignera un binôme paritaire d’éco-délégués par établissement dès l’année scolaire 2019-2020. Ces binômes d’éco-délégués seront élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne, ainsi qu’au sein du conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). 
  • inciter à organiser l’élection, dans chaque classe, d’un éco-délégué qui aura pour rôle de promouvoir les comportements respectueux de l’environnement dans sa classe (extinction des lumières, par exemple pendant les récréations ou pauses méridiennes, usage raisonné des chauffages, etc.) et de proposer toute initiative de nature à contribuer à la protection de l’environnement dans son établissement.
  • un appel à projets pédagogiques national sera lancé, dès septembre 2019, à destination de l’école primaire, du collège et du lycée général, technologique et professionnel et des structures spécialisées. Il aura trait aux enjeux de lutte contre le changement climatique, de préservation de la biodiversité, par le biais de projets portant, entre autres, sur les économies d’énergie et la lutte contre le gaspillage. Les services académiques sélectionneront les meilleurs projets, avec le concours des CAVL dans les lycées, et les transmettront à la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) pour le 15 mai 2020. Ces projets seront soumis à un jury qui établira le palmarès national le 5 juin, pour la Journée mondiale de l’environnement, en amont du Congrès mondial de l’Union internationale de la nature.

Bien d’autres actions sont encouragées…