Accueil » Orientation

Les métiers liés aux géosciences

Sources

L’Union Française des Géologues  propose sur son site une  brochure pdf de 16 pages sur les métiers liés à la géologie intitulée « Les géosciences au servie de l’humanité, géologue acteur-clef de la planète-2008».

Accès à des informations sur les différentes filières professionnelles en géologie :
Environnement, géotechnique (aménagement-génie civil), hydrocarbures, hydrogéologie, mines et carrières, géophysique, enseignement et recherche.

la société géologique de France propose des définitions sur les différents métiers liés à la géologie et les formations.

 

Différents types de métiers

1.    GÉOLOGUE –GÉOTECHNICIEN (IENNE)

  • Description : Le géologue est un spécialiste de la composition de l'écorce terrestre et de ses constituants, solides, liquides ou gazeux. Il travaille dans la recherche fondamentale ou exerce un métier relevant de la géologie appliquée. On a en effet besoin de géologues pour la prospection minière et pétrolière, l'utilisation de la géothermie, pour les études préalables aux chantiers de génie civil, la protection de l'environnement tel que l'étude de risques naturels tels que tremblements de terre ou glissements de terrain, ou de risque de pollution des sols et des eaux (voir aussi fiche hydrogéologue).

  • Formation : Doctorat, soit après un cursus universitaire soit après une école d'ingénieurs.

 

2.    GÉOCHIMISTE

  • Description : Le géochimiste est un spécialiste des systèmes chimiques naturels d'échelle très variable depuis les minéraux et les roches jusqu'aux gisements de minerais, d'hydrocarbure, les aquifères, les sols.

  • Formation : Doctorat, soit après un cursus universitaire soit après une école d'ingénieurs.

 

3.    GÉOPHYSICIEN (IENNE)

  • Description : Le géophysicien est un géologue particulier qui applique les principes et les méthodes de la physique à l'étude du sous-sol et du globe terrestre. Il exerce son métier dans les différents domaines qui relèvent de la géologie fondamentale. Ce peut être la géodésie, la gravimétrie, la sismologie ou bien encore le géomagnétisme

  •  Formation : il convient de décrocher un bac + 5 via l'université ou en école d'ingénieurs.

 

4.    GÉOTHERMICIEN (IENNE)

  • Description : Capter la chaleur terrestre pour chauffer ou produire de l'électricité, c'est l'objectif du géothermicien. On peut exploiter cette énergie car elle est stockée dans le sous-sol, sous forme de nappes d'eau (nappes phréatiques).

  • Formation : Il n'existe pas de formation spécifique pour devenir géothermicien. Les futurs techniciens sont recrutés avec un bac + 2 au minimum dans des spécialités voisines ou utiles à la géothermie à   :

o  Niveau bac + 2 (BTS fluides-énergies-environnements, options génie sanitaire et thermique ; génie climatique ; génie frigorifique ; maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques ; DUT génie thermique et énergie)

o    Niveau bac + 3 (Licence pro spécialisée en énergie renouvelable ou en thermique énergétique);

o    Niveau bac + 5 : master pro ; diplôme d’ingénieur ( ENSG, ENSHMG, etc…)

 

5.    PÉDOLOGUE

  • Description : Il examine et analyse l'état d'un sol, à l'aide de sondages, fouilles, prélèvements, mesures. Il peut, de ce fait, déterminer la capacité des sols pour telle ou telle culture, la meilleure façon de les traiter. Il peut aussi se prononcer sur l'impact des projets d'aménagement (par exemple si l'extension d'un site industriel comporte un risque de pollution des nappes phréatiques).

  • Formation : DEA de pédologie, généralement après des études de géologie ou une école d'ingénieur agronome.

 

6.    VOLCANOLOGUE

  • Description : Le volcanologue est un scientifique de haut niveau qui connaît et étudie sur le terrain et en laboratoire les différents types de volcans et les zones de risque volcanique. Il élabore des modèles théoriques concernant l'évolution des volcans et les scénarios éruptifs les plus probables. En fonction de ces connaissances fondamentales, il peut pour chaque volcan préconiser le type de réseau de surveillance à installer sur le site et le système d'alerte et de protection des populations à mettre en place.

  • Formation : Doctorat de sciences, après des études de géologie ou de géographie.

 

7.    HYDROGÉOLOGUE

  • Description : L'hydrogéologue est le spécialiste de la prospection, de l'évaluation des ressources, des projets d'exploitation et de la gestion des eaux souterraines. Il étudie les nappes d'eau souterraines et l'influence des activités humaines sur celles-ci. Le plus souvent, l'hydrogéologue se spécialise dans un domaine spécifique : géophysique, forage, géochimie, hydraulique, etc.

o  Le métier d'hydrogéologue comporte beaucoup de déplacements sur le terrain et peut nécessiter des missions de courtes ou longues durées, en France et à l'étranger. Il exige donc une grande mobilité et une maîtrise de l'anglais, tant à l'oral qu'à l'écrit.

  • Formation : Master pro ; école d’ingénieur ; doctorat.

 

8.    HYDROGÉOMORPHOLOGUE

  • Description : L'Ingénieur hydrogéomorphologue étudie le fonctionnement naturel des cours d’eau en analysant la structure des vallées. Il cartographie, sur tout un bassin versant, les limites inondables ainsi que tous les éléments naturels ou artificiels, qui peuvent provoquer un écoulement des crues. Il évalue l'érosion côtière et les submersions marines. Il évalue des risques de ravinement et d'érosion des berges et préconise de mesures de gestion.

  • Formation : Master en géomorphologie/hydrologie ; Diplôme d'ingénieur.

 

9.    AGENT TECHNIQUE DES SOLS OU DES SITES POLLUES

  • Description : Il assiste un chef de projet chargé de la mise en œuvre et du suivi des travaux de réhabilitation des sols et sites pollués.

  • Formation : BTS "Hygiène - Propreté - Environnement", DU "Gestion du sous-sol, Prévention des pollutions, Réhabilitation de sites pollués", IUP "Génie des systèmes industriels " option Traitement de la pollution, DI Ecole des Mines d'Alès option "Environnement et systèmes industriels"

 

10. TECHNICIEN DE MAINTENANCE EN ÉQUIPEMENT DE GÉNIE CLIMATIQUE

  • Description : Le technicien de maintenance en équipement de génie climatique (ou agent de maintenance) exerce son activité dans le secteur de l'entretien d'installations individuelles ou celui de la conduite et de l'exploitation des installations de toute puissance. Il y assure la mise en service, le réglage, l'entretien et le dépannage des installations climatiques individuelles. Il y assure également la conduite et la maintenance, préventive ou curative, des installations climatiques de moyenne et forte puissance en fonction de la nature des contrats et de la réglementation.

  • Formation : Titre professionnel de Technicien de maintenance en équipement de génie climatique.

 

 

11. AGENT DE DÉVELOPPEMENT EN ÉNERGIE RENOUVELABLE

  • Description : L’agent de développement des énergies renouvelables a pour mission après avoir identifié et quantifié le potentiel en énergie renouvelable sur les bâtiments communaux de programmer et de suivre les travaux énergie renouvelable sur ceux-ci. Il doit également gérer la consommation d’énergie par la commune.

  • Formation : DUT/BTS génie thermique.

 

Quelques filières d'études après le bac

bac + 2

bac + 3

bac + 5

bac + 6

bac + 8

  • Doctorat de géologie

 

Ressources utiles

ADEME - Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

http://www.ademe.fr

 

CLER - Comité de liaison énergies renouvelables

http://www.cler.org

 

UNADEL - Union nationale des acteurs et des structures du développement local

1 rue du Pré Saint-Gervais - 93500 Pantin 

 

Publications ONISEP

Les métiers de l'énergie - collection Parcours, ONISEP - parution 2010

 

et la page de recherche "Géosciences" sur le site de l'ONISEP.




 

© SVT Lorraine 2017