Extrait - Chagrin d’école - D. Pennac
Article mis en ligne le 1er mars 2009
dernière modification le 2 mars 2008

par Patrice Birbandt
logo imprimer

« Gardons-nous de sous estimer la seule chose sur laquelle nous pouvons personnellement agir… : la solitude et la honte de l’élève qui ne comprend pas, perdu dans un monde où tous les autres comprennent.

Nous seuls pouvons le sortir de cette prison-là, que nous soyons ou non formés pour cela.

Les professeurs qui m’ont sauvé… ne se sont pas occupés des origines de mon infirmité scolaire… ils ont plongé… ils m’ont raté… ils ont plongé de nouveau… Ils ont fini par me sortir de là… »

Daniel PENNAC "Chagrin d’école" (Gallimard - Octobre 2007)







2008-2019 © Pour PREndre en charge la difficulté à l’école - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7