Physique-Chimie

Académie de Nancy-Metz












imageSupermassive blackhole !

Le comité Nobel de physique a encore fait la part belle à l'astronomie en 2020. Trois spécialistes des trous noirs se sont partagé le prestigieux prix suédois :sir Roger Penrose, 89 ans, auteur des équations de Penrose-Hawking (une pensée au passage pour Stephen Hawking, puisque le prix Nobel ne peut pas être décerné à titre posthume...) montrent que la matière qui s'effondre sur elle-même devient de plus en plus sphérique, et émet des ondes gravitationnelles pendant ce processus, " l'Allemand Reinhard Genzel (68 ans) et l'Américaine Andrea Ghez (55 ans), chacun à la tête d'un groupe ayant contribué à la découverte du trou noir supermassif Sagittarius A* niché au centre de notre galaxie. C'est la quatrième fois seulement qu'une femme décroche le Nobel de physique (après Marie Curie en 1903, Maria Goeppert-Mayer en 1963 et Donna Strickland en 2018).



imageThérapie génique

Le Comité Nobel de chimie a choisi de pimer deux femmes dont une Française: Emmanuelle Charpentier. Conjointement avec Jennifer Doudna (États-Unis), une autre femme de science, elle est récompensée pour le développement de l'un des outils les plus pointus de la technologie génétique : les ciseaux génétiques CRISPR-Cas9 qui permettent aux chercheurs de modifier l'ADN des animaux, des plantes et des micro-organismes avec une incroyable précision et en un temps record. C'est une porte ouverte à de nouvelles voies à la sélection végétale ou encore, à des thérapies anticancéreuses innovantes et au rêve de guérir des maladies héréditaires. Jusqu’à présent, seulement cinq femmes – sur 183 lauréats depuis 1901 – avaient été récompensées par un prix Nobel de chimie et, c’est la toute première fois que deux femmes, se voient conjointement attribuer la récompense suprême. Emmanuelle Charpentier «espère que cela enverra un message positif et fort aux jeunes femmes qui envisagent une carrière scientifique».



imageTrous noirs et ondes gravitationelles

Les détecteurs d’ondes gravitationnelles1 Ligo et Virgo ont permis de révéler la présence d'un trou noir ayant la masse de 142 soleils, issu de la fusion de deux trous noirs de 85 et 65 fois la masse du Soleil. Ce trou noir final est le plus lourd jamais observé avec les ondes gravitationnelles et il pourrait donner des indications sur la formation des trous noirs supermassifs qui siègent au centre de certaines galaxies.



canopePartenaires scientifiques pour la classe

Vous avez eu l'occasion (ou aimeriez l'avoir) d'animer des activités scientifiques auprès d'élèves d'école primaire. Pourquoi ne pas proposer votre aide aux enseignants d'école primaire qui le souhaitent pour les aider à construire des séances basées sur la démarche d'investigation et devenir Partenaires scientifiques pour la classe "ex ASTEP. Lisez cette présentation, n'hésitez pas à contacter Delphine Champmartin: delphine.champmartin@univ-lorraine.fr à ce sujet. Et enfin, la curiosité scientifique ne s'arrêtant pas à la retraite, transmettez cette information à vos collègues retraités qui seraient intéressés !.



pdf Dernières mises à jour : pdf

  • De nouvelles ressources sur la pageSpécialité PCde terminale. Les documents relatifs aux anciens progarmmes ont migré dans la section archives.
  • Publication des ressources numériques proposées par le groupe TraAM.
  • Retrouvez les informations sur sur la filière d’évacuation et de traitement des déchets dangereux, sur la page "laboratoire", accompagnées des documents utiles en téléchargement.
  • La dernière newsletter
  • Petit vademecum pour mettre toutes les calculatrices en mode examen
  • Une ressource sur le mouvement en cycle 3