L’inconscient : l’inconscient freudien, par Elisabeth Roudinesco

par Isabelle Smadja

« à la fin du 19e siècle, on a l’idée d’explorer cette partie du sujet qu’on commence à penser inconsciente pour guérir les névroses. L’apport essentiel de Freud est qu’il va associer une explication théorique à la mise au point d’une thérapeutique pour guérir les maladies psychiques. Il est le premier à détacher complètement l’inconscient de la conscience. »

Voir en ligne : un autre lien vers un entretien avec Elisabeth Roudinesco : Psychanalyse et savoir