Accueil > Les archives > Année scolaire 08-09 > Mômes-Actu N°68, spécial 1914-1918 > Ecole Primaire Val d’Ornain > L’enfer des tranchées

L’enfer des tranchées

mardi 16 décembre 2008, par Elève1 Val d’Ornain

L’Archiduc François-Ferdinand d’Autriche-Hongrie est assassiné avec sa femme à Sarajevo. L’Autriche-Hongrie déclare la guerre aux Serbes. L’Allemagne déclare la guerre à la France et à la Russie. La Triple Entente est constituée de la France, de la Russie et du Royaume-Uni. La Triple Alliance est composé de l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie.

Au début de la guerre, les Allemands passent par la Belgique qui était neutre et envahissent la France. Le plan allemand échoue, les armées françaises repoussent l’ennemi et chacun commence à creuser des tranchées : c’est la guerre de tranchées (1915-1917). Les soldats creusent des tranchées de plus d’un mètre de profondeur. Elles sont organisées. Il y a des boyaux qui relient les tranchées de premières lignes entre elles, des abris enterrés, des postes de secours, de guet et de commandement, des cuisines. Le fond des tranchées est souvent recouvert de boue, les soldats doivent résister au froid et à la faim, ils doivent lutter contre les rats, la vermine et les poux. Les obus sont dangereux. Les tranchées allemandes étaient faites pour résister, ils utilisent du bois et du béton. Les tranchées françaises n’étaient pas faites pour durer, elles sont moins résistantes aux bombardements. En dehors des combats, ils écrivaient à leur famille et faisaient des objets. "Les poilus" est le nom donné aux soldats français de 14-18 parce qu’ils étaient sales et mal rasés mais aussi parce que c’était habituellement le nom donné à des hommes courageux.

Martin et Rémi
Ecole de Val d’Ornain