Accueil > Les archives > Année scolaire 08-09 > Mômes-Actu N°68, spécial 1914-1918 > Ecole Primaire Val d’Ornain > Elle devait être courte !

Elle devait être courte !

mardi 16 décembre 2008, par Elève2 Val d’Ornain


Les soldats sont partis musique en tête à Berlin comme à Paris, sous les ordres de M. Raymond Poincaré, Président du Conseil en France, comme sous Guillaume II, le Kaiser (Empereur allemand). Ils sont partis dans l’ignorance de ce qui les attendait, dans l’ignorance du plus effroyable destin. De part et d’autre, on n’avait pas le moindre petit doute, la guerre serait courte. Elle ressemblerait à toutes les autres. Wolt déclara qu’il en aurait fini avec la France dans les 6 mois. Le détonateur de la guerre fut l’assassinat de l’Archiduc François-Ferdinand et de sa femme Sophie Chotek le 28 juin 1914 à Sarajevo. Deux camps se sont constitués en 1914 : la Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie et Italie) et la Triple Entente : (France, Royaume-Uni et Russie). Dans un premier temps, pour envahir la France, les Allemands passent à l’offensive par la Belgique, mais les Français arrivent à les repousser juste avant Paris : c’est la guerre de mouvement. Chacun s’installe alors dans des tranchées : c’ est la guerre de tranchées jusqu’ en 1917. Grâce à l’arrivée des Américains, les alliés forcent les Allemands à signer l’Armistice, le 11 novembre1918.

 

Cécilia et Elisa
Ecole primaire de Val d’Ornain