Accueil > Les archives > Année scolaire 08-09 > Mômes-Actu N°68, spécial 1914-1918 > Ecole Primaire Contrisson > La correspondance

La correspondance

mercredi 17 décembre 2008, par Elève1 de Contrisson

Pendant la guerre de nombreux poilus écrivaient pour garder un lien avec leurs proches. Dans ces lettres, il y avait des limites. Lorsqu’on racontait trop de détails sur la guerre, les lettres étaient censurées. Les femmes qui écrivaient avaient le droit d’écrire aux soldats qu’elles ne connaissaient pas. Les lettres étaient gratuites. La plupart des soldats racontaient leur vie dans les tranchées : "Je t’écris en hâte cette petite lettre avant d’arriver en ligne car nous montons pour pousser de l’avant" écrit Charles à son épouse le 11 septembre 1918. Des millions d’autres lettres ont été envoyées dont plus de 400 000 cartes postales par jour.

Corentin, Ecole de Contrisson