Accueil > Les archives > Année scolaire 11-12 > Mômes-Actu N°81 > Dossier du Mois > La galette des rois

La galette des rois

vendredi 3 février 2012, par Sylvie Sanchez


Depuis le 06 janvier, (ou même un peu avant) on a tous mangé au moins une fois une part de galette. Et on en trouve encore dans les magasins ou boulangeries jusqu’à fin janvier. Savez-vous pourquoi ?

L’Epiphanie est une fête religieuse célébrée le 06 janvier. Elle correspond à la présentation de l’enfant Jésus nouveau né aux Rois Mages. L’église a fait de cet événement un moment important qui n’est pas toujours fêté le 6 mais le deuxième dimanche de janvier. Une galette des rois est souvent servie à cette occasion. On tire « les Rois » à l’Epiphanie. Cette tradition est d’origine religieuse et c’est devenu une tradition familiale. On se rassemble pour découper une galette et celui qui a la fève est couronné roi et peut choisir sa reine...

La galette des rois est souvent une galette de pâte feuilletée qui peut être fourrée avec de la frangipane, des fruits, des crèmes, du chocolat. Cela peut être aussi une brioche avec des fruits confits.

La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains. L’esclave qui trouvait la fève devenait le roi d’un jour et avait le pouvoir d’exaucer tous ses désirs même celui de donner des ordres à son maître... Mais cela ne durait qu’un jour.

Autrefois, la tradition voulait qu’on partage la galette en autant de parts que d’invités plus une. Cette dernière était appelée la part du pauvre et était donnée au premier pauvre qui se présentait.

Annaëlle et Léana, Ecole de Tronville-en-Barrois

Portfolio