accessibilité
Mathématiques à Nancy-Metz

Pages académiques de mathématiques de l’académie de Nancy-Metz

BAC 2021- STI2D - Epreuve de spécialité

Épreuve de l’enseignement de spécialité Physique-Chimie et Mathématiques de la série sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) à compter de la session 2021 de l’examen du baccalauréat

Article mis en ligne le 13 février 2020
dernière modification le 27 avril 2020

par Nadine Antonaccio

Physique-chimie et mathématiques

Épreuve écrite

Durée : 3 heures
Objectifs
L’épreuve permet d’évaluer l’acquisition par les candidats des notions, contenus, capacités exigibles et compétences figurant au programme de l’enseignement de spécialité de physique-chimie et mathématiques du cycle terminal défini dans les arrêtés du 17 janvier 2019 paru au BOEN spécial n° 1 du 22 janvier 2019 et du 19 juillet 2019 paru au BOEN spécial n° 8 du 25 juillet 2019.

Ne figurent pas au programme de cette épreuve du baccalauréat  :
en physique-chimie :
- dans le chapitre intitulé « propriétés des matériaux et organisation de la matière » :
tout l’encadré intitulé « radioactivité naturelle et artificielle. Rayonnement radioactif de type alpha, beta et gamme. Activité. Décroissance radioactive et demi-vie »,
tout l’encadré intitulé « réaction de fission. Réaction de fusion. Défaut de masse et énergie libérée » ;
- dans le chapitre intitulé « énergie électrique » :
tout l’encadré intitulé « transport et distribution de l’énergie électrique »,
tout l’encadré intitulé « protection des individus contre les risques du courant électrique » ;
- dans le chapitre intitulé « énergie mécanique » :
tout l’encadré intitulé « force pressante et pression dans un fluide incompressible en équilibre ; statique des fluides ».

en mathématiques  :
- tout le chapitre sur la composition des fonctions ;
- dans le chapitre sur les nombres complexes :
la résolution dans C d’une équation du premier degré ou d’une équation du type z^2=a avec a réel,
l’interprétation géométrique des transformations du type z->az+b.

Les notions du programme de physique-chimie et mathématiques enseignées en classe de première et non approfondies en classe de terminale ainsi que les contenus et capacités attendues figurant au programme de l’enseignement commun de mathématiques du cycle terminal sont mobilisables. Elles ne peuvent cependant constituer un ressort essentiel du sujet.

L’épreuve permet d’évaluer le degré d’atteinte par les candidats des objectifs de formation suivants :

- mobiliser ses connaissances en situation ;
- mettre en œuvre une démarche de résolution de problème ;
- mener des raisonnements ;
- analyser et exploiter des résultats expérimentaux ;
- avoir une attitude critique face aux résultats obtenus ;
- communiquer à l’écrit.

Structure
Le sujet comporte de trois à cinq exercices indépendants les uns des autres abordant des domaines différents du programme.

L’un au moins des exercices propose l’étude d’une situation où les mathématiques et la physique-chimie interagissent et se complètent pour apporter chacune son éclairage. Les autres exercices permettent d’évaluer les connaissances et les compétences propres à chacune des disciplines qui composent l’enseignement de spécialité physique-chimie et mathématiques.

L’un au moins des exercices comporte une partie d’évaluation des compétences expérimentales, d’instrumentation et de mesures, adaptée aux contraintes de l’épreuve écrite.
Les sujets traités en physique-chimie lors de cette épreuve portent sur des situations contextualisées en prenant appui sur des applications scientifiques et technologiques contemporaines ; à ce titre, ils peuvent contenir en nombre limité des documents à analyser ou des données expérimentales à exploiter.

Les sujets traités en mathématique peuvent porter sur des situations contextualisées ou sur des situations internes aux mathématiques.

Le sujet précise si l’usage de la calculatrice, dans les conditions précisées par les textes en vigueur, est autorité.

Notation
L’épreuve est notée sur 20 points. Le barème est construit de manière à attribuer 6 points à l’évaluation des compétences propres aux mathématiques et 14 points pour celles propres à la physique-chimie. L’épreuve est corrigée par un professeur de mathématiques et un professeur de physique-chimie.

Épreuve orale de contrôle

Durée : 30 minutes
Temps de préparation : 30 minutes
L’épreuve consiste en un entretien entre le candidat et deux examinateurs, un professeur de physique-chimie et un professeur de mathématiques.

Le candidat tire au sort un sujet comportant trois questions ; deux questions portent sur la totalité de la partie de physique-chimie du programme du cycle terminal et une question sur la totalité de la partie de mathématiques du programme du cycle terminal.

Les exercices permettent d’évaluer sa capacité à mobiliser ses connaissances en situation et son aptitude à raisonner, démontrer, calculer, argumenter, analyser des résultats expérimentaux et exercer son esprit critique.

Cette épreuve a lieu dans une salle comportant du matériel de physique-chimie afin que des questions puissent être posées sur le matériel expérimental et son utilisation, sans que le candidat soit conduit à manipuler.

En cas de besoin, un moyen de calcul (calculatrice ou ordinateur) est fourni au candidat.