Menu
Les rubriques

Fermer Pôle départemental

Fermer Se former, s'informer

Fermer Continuité pédagogique

Fermer --------------------------

Fermer Accueillir les enfants et leurs parents

Fermer Accompagner les transitions

Fermer Aider à grandir

Fermer Observer, évaluer, aider

Fermer Scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Fermer Handicap

Fermer Elèves à besoins éducatifs particuliers

Fermer --------------------------

Fermer Apprendre et progresser

Fermer Organiser le temps

Fermer Usages du numérique

Fermer --------------------------

Fermer Apprendre ensemble et vivre ensemble

Fermer Egalité entre filles et garçons

Fermer --------------------------

Fermer Mobiliser le langage : l'oral

Fermer Mobiliser le langage : l'écrit

Fermer Agir, s'exprimer, comprendre : l'activité physique

Fermer Agir, s'exprimer, comprendre : les activités artistiques

Fermer Structurer sa pensée : les nombres

Fermer Structurer sa pensée : les formes, les grandeurs, les suites

Fermer Explorer le monde : le temps et l'espace

Fermer Explorer le monde : le vivant, les objets, la matière

Recherche



Mobiliser le langage : l'oral - Lien oral-écrit
œMaternelle88_195x195.jpg MOBILISER LE LANGAGE : LIEN ORAL - ÉCRIT




 
...
COMPTINES, FORMULETTES ET JEUX DE DOIGTS 
Les réponses aux questions suivantes s'appuient sur les ressources éduscol
                                                                                              Lien oral-écrit - Comptines, formulettes et jeux de doigts (doc1)
                                                                                              Lien oral-écrit - Ressources pour la classe : démarches pour apprendre (doc2)
                                                                                              Lien oral-écrit - Ressources pour la classe : mémoriser (doc3)

De quoi parle-t-on ?
                                
 
Avant d’être écrite, la littérature existait déjà sous sa forme orale. Les enfants, dès leur plus jeune
âge, écoutent depuis plusieurs siècles des formulettes chantées et mimées que l’on retrouve dans de très nombreux pays : on les nomme « comptines » en France, « nursery rhymes » en Angleterre, « filastrocche » en Italie...
(doc1)
Pourquoi utiliser des comptines, formulettes et jeux de doigts à l'école Maternelle ?

- créer une relation avec l'enseignant inscrite dans le jeu
- ressentir du plaisir en agissant avec les autres, tous ensemble
- développer les attitudes et capacités d'écoute des enfants, fixer leur attention
- apprendre à maîtriser la voix parlée et chantée
- préciser ses gestes et renforcer la connaissance du corps
- jouer avec les mots et les sons

(doc1)
                                                                                          
Quels apprentissages langagiers viser à travers l'usage de comptines, formulettes et jeux de doigts ?   
- améliorer la prononciation et l'articulation
- commencer à acquérir une conscience phonologique
- s'approprier des règles linguistiques et des modèles syntaxiques
- construire une première culture littéraire orale
-
découvrir de l'écrit : présentation, observation et production de textes
- développer le vocabulaire
- éveiller à différentes sonorités de langues autres que le français
(doc1)
 
A quels moments de la journée travailler les comptines, formulettes et jeux de doigts ?
- lors du temps de regroupement ou de "rituels"
- à différents moments de la journée pour :
          - un apprentissage spécifique
          - recentrer le groupe
          - un retour au calme
          - jouer avec un enfants au lever de la sieste ou dans la cour
- en situation duelle, en petits groupes ou en collectif
(doc1)
 
Quelles compétences viser ?
- écouter, dire ou chanter des comptines
- pratiquer des activités langagières réflexives autour des comptines
- reconnaître et utiliser des textes de comptines (pour choisir, écouter, ranger,...)
- utiliser de manière autonome les comptines comme outil méthodologique
- acquérir une conscience phonologique et porter un regard réflexif sur la langue grâce aux comptines
- développer le langage intérieur
(doc1)
Quels objectifs travailler ?
Des objectifs présentés sous forme de repères de progressivité sont disponibles dans le document  Lien oral-écrit - Comptines, formulettes et jeux de doigts (pages 15 à 18). En voici un extrait :
                  reperes_progres_comptines_eduscol.jpg
(doc1)
Quelles situations d'apprentissage mettre en œuvre ?
Le document Lien oral-écrit - Ressources pour la classe : démarches pour apprendre précise les gestes professionnels de l'enseignant, décrit les tâches des élèves et propose des situations d'apprentissage pour :
- présenter la comptine
- répéter, mémoriser, archiver la comptine
- dire ou chanter de manière expressive la comptine
- réciter la comptine de manière autonome
(doc2)

Le document Lien oral-écrit - Ressources pour la classe : mémoriser une comptine présente l'usage d'une marionnette pour favoriser la mémorisation du texte par tous les enfants. 
(doc3)
Quels comptines, formulettes et jeux de doigts choisir ? 




























 Ces critères non exhaustifs peuvent aider à choisir un texte selon la difficulté de mémorisation et le niveau de classe.
 
PS MS GS
- des textes courts

- des phrases simples

- une majorité de mots de une à deux syllabes,
vers le mot de trois syllabes

- les pronoms : je, il, elle
- des onomatopées

- un vocabulaire précis

- des logatomes  
                                       
En PS, il est souhaitable de privilégier des
comptines gestuelles, des jeux de doigts.
- des textes à structures identifiables simples

- des phrases simples et des phrases complexes

- les pronoms : tu (je, il, elle) 
                       
- un vocabulaire riche  
                                
- des mots imaginaires 
- des textes à structures plus compliquées

- des phrases complexes

- des mots de trois à quatre syllabes

- les pronoms : nous, vous

- un vocabulaire riche      
                   
- des mots imaginaires                          

Deux petits bonshommes

Deux petits bonshommes
(lever les pouces)

S’en vont au bois
(les pouces se touchent) 

Chercher des pommes
(les index se touchent)

Et puis des noix
(les majeurs se touchent) 

Des champignons
(les annulaires se touchent)

Et des marrons
(les auriculaires se touchent) 

Et puis ils rentrent à la maison
(joindre les mains et former une maison)










    J’ai vu...

       J’ai vu
       Un poisson marron
       Qui mangeait un bonbon...
       Ah bon ! Ah bon !

       J’ai vu
       Un poisson bleu
       Qui mangeait des œufs...
       Ah bon ! Ah bon !

       J’ai vu
       Un poisson violet
       Qui mangeait du poulet...
       Ah bon ! Ah bon !

       J’ai vu
       Un poisson vert
       Qui mangeait un courant d’air...
      Ah bon ! Ah bon !

      J’ai vu
      Un poisson blanc
      Qui mangeait la pluie et le temps...

      Ah non ! Ah non !
      Pour jouer je veux du temps !


   Il pleut des cordes

     Moi, annonce Roberto,
     J’ai choisi le violon solo,

     Et moi, déclare Thibault,
     Le violon alto

     Moi, dit doucement Joël,
     Je préfère le violoncelle.

     Mais pour Chloé, rien ne remplace
     La contrebasse.

     Le concert va commencer,
     A vos archets !

 











                                                                   

LA DICTÉE À L'ADULTE
De quoi parle-t-on ?
Pourquoi ?
Quels apprentissages ? 
A quels moments ?
Quelles situations d'apprentissage ?
 
 

...


Page lue 357 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^