Accueil > Vie scolaire > Journal lycéen > Le journal du lycée : à l’image d’un grand

Le journal du lycée :
à l’image d’un grand

L’ensemble de l’équipe dans la salle qui sert de rédaction.

La 22e édition du journal du lycée intitulé « Lis ! C TEYSSIER » vient de paraître et relate dans ses pages les sujets qui ont retenu l’attention de ses rédacteurs. Rencontre avec une équipe motivée.

Nous rencontrons l’ensemble des lycéens et professeurs en charge de la parution du journal dans une salle qui leur sert de rédaction. Sous la direction de publication de Fabrice Vurpillot, professeur d’histoire-géographie, et de son adjoint Eric Bovi, professeur d’éco-gestion, une douzaine de lycéens volontaires forment la rédaction de ce journal. Trois d’entre eux sont en seconde, 5 en première et 4 en terminale. Élie Deville est rédacteur en chef et a comme adjoint Pierre Schaeffer. Cécile Fabing, Anne-Sophie Feltz, Maxime Steckle, Barnabé Grienenberger, Mélissa Feisthauer, Noël Lostetter, Lara Boullioung, Myriam Deville et Émilien Failly complètent l’équipe comme rédacteurs.

Un journal déjà reconnu

« Ce journal a été créé en 2005 et a toujours gardé le même intitulé comme titre. Sa parution est de 2 à 3 par année scolaire, et sa pagination comporte jusqu’à 20 pages intérieures en noir et blanc, les pages de couverture étant en couleur », explique Fabrice Vurpillot. « L’impression est confiée à une entreprise de Strasbourg qui nous facture 1,90 € l’unité, que nous revendons ici au lycée à 0,50 €. Nous tirons à 250 exemplaires qui sont distribués au lycée. Le déficit des ventes est compensé par la Maison des lycéens », précise-t-il. « Notre journal a quand même reçu plusieurs prix, dont le prix Varenne en 2011, reconnu comme meilleur journal lycéen national, et un deuxième prix Médiatik régional en 2013 », annonce-t-il avec satisfaction.

À la question posée « comment choisissez-vous vos rubriques ? », ils affirment en discuter ensemble en rédaction et en se partageant les sujets. Il faut savoir que comme un quotidien le journal possède sa "Une", un édito, des sujets d’actualité (dans ce numéro est traité le problème de « Daesh »), une rubrique littérature, 6 pages sur les événements de la vie au lycée, un sujet local, régional, concernant la France, de la musique, des sports, en fait une revue des événements qu’ils ont jugés importants avec leur vision de la jeunesse.

Contenu diversifié

Pour illustrer leurs articles, ils ont leur photographe, leurs illustrateurs et leurs maquettistes. L’écriture de leurs papiers est le fait des différents rédacteurs. Bien entendu, tout en leur laissant l’entière liberté de leurs écrits, des conseils de déontologie leur sont prodigués. La responsabilité, éventuellement pénale, est étudiée et fait partie des enseignements nécessaires à l’importance existant dans la parution d’informations données publiquement. Dans la discussion générale avec eux, nous les sentons conscients de leur responsabilité. C’est un très bon signe pour leur très prochaine vie d’adultes.