Accueil > Pédagogie > Pôles de compétences > Relations Ecole - Entreprises > Partenariat Education-Entreprises

Partenariat Education-Entreprises au lycée Schweitzer
« Mettre l’accent sur ce qui nous rapproche »

Lors de cette soirée les différents protagonistes ont pu échanger et faire part de leurs expériences.

Crédits :
Photos CDG

L’idée de cette soirée est de remercier les entreprises qui accueillent nos élèves en stage », explique Hervé Buclier, chef de travaux du lycée Schweitzer. On a mis les petits plats dans les grands pour accueillir dans le réfectoire de l’établissement les chefs d’entreprises et les différents partenaires. Cette soirée éducation-entreprise est née de la volonté partagée de coopérer davantage en faveur de l’avenir des jeunes. C’est pour cela que des élèves du lycée étaient aussi associés à cet événement et qu’ils ont pu partager le temps d’une soirée la table avec leurs enseignants et des chefs d’entreprises pour faire part de leurs expériences.

S’ouvrir au monde économique

« Notre souhait est de renverser quelques idées reçues sur l’école et les professeurs, mais aussi sur les "patrons" d’entreprises. Nous voulons mettre l’accent sur ce qui nous rapproche, ce que nous avons à faire ensemble et non sur ce qui nous divise », déclare Angela Hamman, proviseur des deux lycées (Teyssier et Schweitzer), dont la fusion devra être définitive lors de la prochaine rentrée scolaire.

Nul doute que de plus en plus les équipes pédagogiques des lycées classiques s’ouvrent au monde économique. Elle ajoute : « Nous sommes très attachés à la nécessité de faire connaître la réalité de l’entreprise, des organisations et des systèmes. Du collège à l’enseignement supérieur nous devons enseigner ce qu’est une PME. Nos liens et échanges avec le monde professionnel se caractérisent par une confiance retrouvée et par une sincère volonté de travailler en commun. »

En lycée professionnel, les jeunes doivent effectuer 22 semaines de stage en trois ans. Le lycée Schweitzer compte différentes sections dans des domaines allant de la gestion au bac pro électrotechnique en passant par le bac pro techniciens des systèmes énergétiques et climatiques.

Pour Hervé Buclier « parler de stage est un peu réducteur, car lorsque les élèves sont en entreprises c’est une vraie formation. Cela représente pratiquement 40 % de leur formation professionnelle. On peut légitimement parler d’alternance même s’ils n’ont pas le statut d’apprenti. » Christian Freyermuth, nouveau président du Greta Lorraine, est a ensuite pris la parole pour présenter le rôle de l’Education nationale dans ses missions de formation.

Téléchargements relatifs à cette soirée Éducation-Entreprises du 27 janvier 2015

PDF - 221.9 ko

Discours d'accueil du Proviseur

PDF - 1.1 Mo

Diaporama