Accueil > Vie scolaire > CESC > Eduquer, c’est défendre. Défendre, c’est éduquer

« Eduquer, c’est défendre.
Défendre, c’est éduquer »

La commission Défense du Bassin d’Education et de Formation de Sarreguemines-Sarrebourg développe un programme en faveur des personnels de direction du second degré afin de relancer la dynamique partenariale Education-Défense. C’est au lycée Simon LAZARD que s’est tenue la première rencontre des personnels de direction avec des personnalités civiles et militaires engagées dans des missions partenariales : Marc HOUVER, Président de l’Association Régionale de l’IHEDN, Stéphane DOUILLOT, Conseiller Défense de Madame la Rectrice d’académie, le Général de Brigade Christian BLANCHON, Général adjoint engagement de l’état major de Metz, le Colonel Didier LEURS, Chef de Corps du 16° BC, le Lieutenant-colonel Joël DE KERMADEC, Délégué Militaire Départemental.

L’objectif affiché est de renforcer le lien Défense-Nation et la cohésion nationale, conformément à la convention cadre de coopération, signée le 30 septembre 2013 entre la Défense, l’Académie de Nancy-Metz, l’Université de Lorraine et l’Association Régionale de l’IHEDN, convention présentée et commentée par Stéphane Douillot.

Cette convention réaffirme la nécessité d’une coopération renforcée entre les communautés scolaire et militaire, la volonté de poursuivre le développement d’actions locales communes et de contribuer ainsi au resserrement des liens entre les personnels civils et militaires, au développement personnel des élèves et à leur insertion professionnelle et sociale.

Dans ce contexte, chaque établissement scolaire peut développer des initiatives en faveur de l’éducation citoyenne, en prenant appui sur les structures militaires présentes sur notre territoire.

A partir d’une réflexion sur la place du soldat dans la société contemporaine (l’évolution des représentations dans l’opinion et les médias et, le besoin collectif de défense), Angela HAMMAN, Proviseur du lycée Teyssier, réserviste citoyenne et animatrice de la Commission Défense du BEF de Sarreguemines-Sarrebourg, a engagé ses collègues dans un questionnement sur l’Education à la Défense.

Marc HOUVER, Président de l’Association Régionale de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale) a présenté de manière plus exhaustive le concept de Défense globale et l’ensemble des réalités que recouvre cette notion (sécurité du territoire français, cyberdéfense, défense économique, culturelle, opérations extérieures etc.), sensibilisant ainsi les chefs d’établissement au rôle majeur de l’Ecole pour la cohésion nationale et l’esprit de défense.

Illustrées de manière détaillée par les dispositifs existants, les possibilités de partenariats en faveurs des jeunes citoyens ont été présentées par le lieutenant-colonel Joël de Kermadec : la Journée Défense et Citoyenneté, la Journée nationale du réserviste, le plan « Egalité des chances » et les Ecoles de la Défense, le recrutement et l’emploi au sein de la Défense etc.

Le Colonel LEURS a présenté dans son intervention la réalité de l’esprit du soldat et de son engagement pour la nation. Reconstruire le sens de l’action militaire et la place du soldat dans la société contemporaine implique une vision plus juste de notre destin collectif (cohésion nationale). Poursuivant son exposé il a ensuite présenté le 16° Bataillon de Chasseurs et les opérations extérieures menées en Afghanistan, au Mali et prochainement en RCA. Satisfait de l’expérience partenariale avec le lycée Teyssier de Bitche, il a exposé les objectifs, le programme et l’intérêt de ce partenariat riche de deux années d’activités intenses autour de trois axes majeurs : parcours de citoyenneté, insertion et emploi, développement de la connaissance du monde contemporain et des enjeux de la Défense.

Pour finir, le Colonel Leurs a proposé aux chefs d’établissement présents de poursuivre l’initiative partenariale dans le sens du partage des domaines d’expertise, notamment pour aborder les thèmes de la gestion de crise, de géopolitique, de méthode et de stratégie, à l’occasion d’une prochaine réunion de la commission Défense du BEF de Sarreguemines-Sarrebourg.

C’est avec l’intervention du Général de brigade Christian BLANCHON que s’est achevée cette matinée. Soulignant les enjeux de l’enseignement de la Défense, dans un contexte de transformation des armées, le général a rappelé la nécessité de préserver une organisation de la Défense Nationale capable d’assurer la sécurité du territoire et la continuité des fonctions essentielles de la Nation.

Dans un environnement instable et complexe, il insiste sur le contexte international : nécessité d’assurer la stabilité de l’Europe et de l’espace Nord Atlantique, de préserver les intérêts de sécurité et de stratégie au Proche Orient et dans le golfe arabo persique, dans le cadre des alliances, de contribuer à la paix dans le monde.

« Eduquer, c’est défendre, défendre c’est éduquer », selon l’expression du Proviseur, Angela HAMMAN. Toute société a besoin de cohésion pour garantir sa pérennité.

L’enseignement de la Défense relève de l’éducation citoyenne et de la transmission des valeurs républicaines. Il permet de mieux comprendre le monde contemporain et les enjeux internationaux, il contribue pleinement à la cohésion nationale.

Certains établissements développent toutes les dimensions de cet enseignement à travers des partenariats renforcés. C’est le cas notamment du lycée Teyssier qui offre à ses élèves un programme d’activités très diversifié : conférences sur des questions géostratégiques, rencontres des officiers et des formations militaires, journée nationale du réserviste etc. Un groupe Défense Sécurité s’est mis en place cette année afin de répondre au souhait des élèves de renforcer leurs connaissances sur la Défense Nationale.

****

Au Pays de Bitche, la Journée Nationale du Réserviste, qui se déroulera le jeudi 10 avril 2014 sera l’occasion de renouveler la rencontre des jeunes lycéens avec les militaires du 16° BC.