Accueil > Pédagogie > Pôles de compétences > Pôle langues > Section Européenne à Karlsruhe

Ouverture internationale
La Section Européenne Allemand
à la découverte de Karlsruhe

La Section Européenne Allemand du lycée Teyssier à la découverte de Karlsruhe, ville du Land de Bade-Wurtemberg, haut lieu de culture et d’innovation scientifique et technologique.

Traverser la frontière et vivre des échanges franco-allemands ou assister à des manifestations culturelles, sont autant d’activités quasi ordinaires du programme de la section européenne.

Mais en ce petit matin du jeudi 21 novembre, sous les premiers flocons de l’hiver, les élèves de la Section Européenne Allemand des classes de première scientifique, économique ou littéraire ont pris la route avec leurs professeurs pour vivre une journée tout à fait exceptionnelle.

Les Portes de l’Université de Karlsruhe s’ouvrent à nos lycéens

Dès leur arrivée, nos lycéens sont accueillis par le Dr. Régine GEERK-HEEDERICH, professeur du « Karlsruher Institut für Technologie », le fameux K.I.T, grand centre universitaire et de recherche notamment pour le nucléaire. Il accueille près de 25 000 étudiants et développe aujourd’hui de nombreux domaines de compétences parmi lesquels les mathématiques, la physique, la chimie et la biologie, les sciences humaines et sociales, l’architecture les sciences de l’environnement, l’informatique, l’économie etc.

Comme de véritables étudiants, nos lycéens installés dans un amphithéâtre, ont assisté à une conférence animée par le Dr. GEERK-HEEDERICH sur les thèmes de l’énergie et de la fusion nucléaire, les nanotechnologies et l’environnement, le tout en langue allemande bien sûr !

Ils ont découvert ensuite certaines expérimentations menées au sein de l’Institut comme les rayonnements et les supraconducteurs ; le professeur les a conduit jusqu’à l’espace VERENA, centre de recherche spécialisé dans la récupération de l’énergie de la biomasse.

Plus impressionnant encore fut la présentation du réacteur FR2 « Forschungsreaktor 2 », le réacteur qui a servi à la mise au point des futures centrales nucléaires.

Imaginer une trajectoire de formation et réinventer l’avenir

De la vie lycéenne à celle d’étudiant, il n’y a qu’un pas et il faudra bientôt faire des choix pour l’après-bac. Alors pourquoi ne pas viser des parcours ambitieux et oser prendre une place dans ces voies de formations qui produiront les connaissances et les progrès du monde de demain… Tout est possible pour nos jeunes lycéens à conditions de s’investir pleinement dans les études et de croire en soi.

A noter : L’Institut de technologie de Karlsruhe propose un grand nombre de programmes d’échanges et de double-diplôme à ses étudiants, en France en particulier.

Développer l’ouverture d’esprit et enrichir sa culture

Après cette matinée intense, les lycéens ont fait connaissance avec la ville de Karlsruhe et ont visité les principaux lieux d’histoire et de culture : l’Orangerie, le parc du Château et le Tribunal Constitutionnel (4ème pouvoir après la Chancelière !), avant de se rendre au musée d’Histoire Naturelle.

De l’avis de tous les professeurs, nos lycéens ont fait preuve d’un intérêt remarquable pour l’ensemble de ces découvertes, anticipant ainsi sur leur programme de terminale. Ils ont su mobiliser toutes leurs compétences linguistiques pour communiquer avec les différents intervenants et guides allemands, ravis eux même de pouvoir transmettre leurs connaissances à des jeunes aussi sérieux et sympathiques … des lycéens devenus de remarquables ambassadeurs !