Le Latin

Le Colisée à Rome

Crédits :

DUTHEIL YANN. 2008. Im@gine!

  • Le latin est un enseignement facultatif qui peut être suivi par tous les élèves ayant déjà suivi cette option au collège. Le volume horaire est de 3h par semaine. Cet enseignement est assuré au Lycée Teyssier par Mme Gapp.

  • Le latin au lycée, c’est  :

    • Poursuivre la découverte de la civilisation latine à travers la lecture de textes, mais aussi à travers l’étude de fresques, de sculptures, de stèles et de monnaies antiques.

    • Améliorer sa capacité à traduire les textes latins, pour mieux comprendre la pensée de nos ancêtres, qui est à l’origine de la nôtre !

    • Approfondir sa connaissance de la langue française par un travail sur l’étymologie, et développer ainsi sa capacité à comprendre seul des mots difficiles.

    • Parcourir les chemins souvent drôles et insolites de la mythologie gréco-romaine.

  • Les cours seront complétés par une sortie annuelle à la découverte de sites archéologiques, de musées, et, quand cela est possible, par une participation à de vraies fouilles archéologiques. En Terminale, les élèves seront invités à participer à un voyage à la découverte de l’Italie antique et moderne.

  • Le latin au lycée, c’est… utile !

    • En français : au lycée, les cours de français sont centrés sur l’étude des grands auteurs français, qui font très souvent référence à l’Antiquité (héros grecs ou latins, mythologie, batailles célèbres, etc.) Qu’ils admirent ou non les auteurs antiques, tous les auteurs jusqu’à nos jours en parlent !

    • En sciences : De nombreux termes utilisés en SVT ou en Sciences physiques sont bâtis à partir de racines latines ou grecques : le latin trouve donc son utilité dans certaines filières post-bac : cette utilité apparaît évidente pour ceux qui se destinent aux lettres ou à l’Histoire, mais elle existe aussi dans des domaines comme la pharmacie ou la médecine.

  • Le latin au bac : En Terminale, tous les points sont les bienvenus pour l’épreuve du BAC … Les latinistes auront donc la possibilité de présenter cette discipline en option : l’épreuve ne porte que sur des textes préparés pendant l’année, et est affectée d’un coefficient 3 (les autres options facultatives ne comptant que pour 2 !)