Atelier
théâtre

Cet atelier existe depuis 10 ans. Il est animé par deux professeurs : M. Bloch (professeur de Lettres modernes) et Mme Kouver (professeur d’Anglais) et un partenaire artiste, le comédien Laurent Barthel, qui accompagne l’atelier depuis plusieurs années déjà.

Attention ! Un « atelier » n’est pas une « option ». On peut toutefois s’inscrire en candidat libre au bac, et certains élèves ont déjà pu obtenir des points bonus grâce à cette épreuve.

Chaque année, le projet est différent. C’est toujours à partir d’extraits d’œuvres, et non d’une pièce complète que nous travaillons. Nous montons collectivement un dispositif dynamique de spectacle, bien que ce dernier ne soit pas la finalité première de l’atelier, qui est, avant tout, un lieu de pratique artistique.

Nous relevons chaque année de nouveaux défis, par l’exploration de nouvelles pistes : nous sommes ainsi déjà partis d’un conte modernisé, avec l’adaptation de « Pinocchio » de Joël Pommerat (l’occasion de découvrir, entre autres, le théâtre d’objets).

Nous représentons au moins trois fois : le 1er mai à Artopie, car Artopie est une structure culturelle locale partenaire de l’atelier du lycée (située à Meisenthal), et deux fois devant les élèves de l’établissement.

Le projet s’achève toujours en mai, avant la période des examens.

Côté élèves :

  • Nous accueillons des volontaires de toutes les classes et de tous les niveaux, mais 20 est un chiffre maximum au-delà duquel nous ne pouvons aller.

  • Ce que nous demandons en tout premier lieu est de s’engager à être présent pendant toute l’année : dans le cas contraire, la réussite du projet est mise en péril.

  • Les séances de répétition ont souvent lieu le jeudi de 17 à 19h en salle 40 (grande salle du lycée, possédant une estrade et un équipement lumière).

  • Un temps fort de travail est également organisé hors établissement et hors temps scolaire (2 jours sur un week-end ou des vacances, au lycée ou à Artopie).

  • L’atelier est à la fois un lieu de bonheur et … de travail, exigeant ! Cependant, l’expérience des années précédentes a bien montré que l’inscription à l’atelier ne nuit en rien aux études : bien au contraire ! Les élèves en tirent un très grand enrichissement personnel.

A lire également :

Présentation du spectacle 2013

Entrez dans Thèbes en guerre et la folie frémissante des hommes !

Avec : "Corps à corps / choeurs à coeurs"... les corps, les choeurs et les coeurs s’emmêlent.

Dans ce travail, on a voulu chercher "un" corps, grec, battant au rythme d’un seul coeur, dont le choeur se fait l’écho.

Il faut dire que l’on est parti cette année, avec l’atelier théâtre du Lycée Teyssier (une quinzaine de participants), animé par le comédien Laurent Barthel, de fragments d’une tragédie antique d’Eschyle, "Les sept contre Thèbes", au cinquième siècle avant Jésus-Christ.

Remontée, spectaculaire, à l’une des sources de notre tradition théâtrale occidentale.

Un défi ... relevé !

Texte d’ouverture du spectacle 2013

Nous allons jouer pour vous
la terrible et lointaine
histoire
de la mort des fils d’Oedipe.

Oedipe avait deux fils,
Etéocle et Polynice,
qui se disputèrent le pouvoir.

Etéocle s’empara du trône,
et Polynice, chassé,
alla chercher un allié
et un vengeur,
en la personne du roi
d’Argos, Adraste.

Celui-ci organisa l’expédition des
« Sept contre Thèbes ».
Après un premier succès,
Les sept mirent le siège devant Thèbes.
Ce fut la catastrophe.
Les assaillants furent anéantis.

Les deux fils d’Oedipe
s’étant provoqués en combat singulier,
tombèrent chacun de leur côté.

Mais laissons-nous emporter
par cette terrible histoire.

ESCHYLE,
cinq siècles avant Jésus-Christ
en fait la matière
de sa tragédie :
« Les Sept contre Thèbes »,
dont voici à présent
une adaptation …