Un séjour à Londres
pour les élèves de la voie professionnelle

L’accès à la culture et l’ouverture internationale sont des leviers indispensables pour l’égalité des chances et la réussite des élèves, et l’enseignement des langues vivantes contribue pleinement à la promotion de la formation professionnelle car il facilite l’insertion dans le monde du travail.

Chaque voyage à l’étranger répond à des objectifs pédagogiques et éducatifs clairement définis par les enseignants et, dans le cadre de la formation professionnelle, s’ajoutent la volonté affichée de promouvoir un égal accès à la culture et à l’ouverture internationale à des fins d’insertion.

C’est ainsi que les élèves des sections professionnelles de la SEP du lycée Teyssier ont pu participer à un voyage scolaire à Londres, du 6 au 11 février 2017.

«  C’est un voyage qu’ils ont méticuleusement préparé en cours d’anglais  », précise leur professeur, Dominique Favier, car au-delà des objectifs linguistiques et culturels, le séjour s’inscrivait dans un projet pluridisciplinaire, prenant appui sur les disciplines de la spécialité professionnelle.

Plusieurs professeurs ont pris part à la préparation du voyage pour permettre aux élèves de profiter pleinement du programme. Christine Fuhrmann, professeur documentaliste, Rachel Blum, professeur de Gestion-Administration et Christine Bour, Prévention-Santé-Environnement.

Un programme attractif et une immersion en famille

De nombreuses visites étaient prévues au programme comme la visite du musée de la guerre et des sciences, la découverte de l’art moderne au Modern Tate et ils ont foulé la pelouse du Stade de Wembley. Les moments passés chez Mme Tussaud’s et dans les studios Harry Potter restent inoubliables pour nombre d’entre eux.

Tous les élèves ont été hébergés en famille dans la proche banlieue de Londres et ont pu partager ainsi le quotidien d’une famille, pratiquer la langue en situation réelle et s’ouvrir à un nouveau mode de vie différent.

Une plus-value pour la formation professionnelle

Rappelons que les élèves de Bac Pro du lycée Teyssier ont tous la possibilité de poursuivre l’enseignement de deux langues vivantes (anglais et allemand) au sein de l’établissement, même en section industrielle où une seule langue est obligatoire.

Cela permet à la fois de préserver la langue indispensable à la poursuite d’études en BTS (anglais), tout en poursuivant l’enseignement de la langue de nos voisins allemands, dans la perspective d’un emploi transfrontalier.

Cinq jours d’une superbe aventure collective vécue en bonne camaraderie, sous le signe de la curiosité et de la bonne humeur générale : élèves et professeurs évoqueront encore longtemps cette belle expérience.