Stupéfiants : la Haie-Griselle sensibilise son personnel pour mieux agir

Mercredi 5 février 2014

L’ensemble des personnels de la Cité scolaire s’est récemment réuni pour assister à une intervention animée par l’Adjudant Bertholet de la Brigade de Gérardmer (référent prévention) et son collègue de la Brigade autonome de Bruyères le Maréchal des Logis Chef Pillyere Formateur Relais Anti-Drogues).

Rappelons que l’Adjudant Bertholet a mené dès la rentrée 2013 plusieurs interventions auprès des élèves de 3ème, 2de, 1ère et terminale, sans oublier les autres établissements géômois et le CFA papetier en début d’année scolaire. L’objectif étant d’alerter les jeunes sur les dangers des drogues et de les informer sur la réglementation pénale qui encadre les comportements d’usage ou de vente de produits stupéfiants.

 

le Maréchal des Logis Chef Pillyere Formateur Relais Anti-Drogues

Bernard Krid, chef d’établissement de la Cité Scolaire de la Haie Griselle, a néanmoins estimé qu’il serait de bon ton de ne pas s’arrêter aux jeunes et de mener une opération plus globale concernant ce sujet. C’est donc dans cet esprit qu’il a également souhaité mettre en place une action à l’attention de l’ensemble des personnels du collège et du lycée.   Enseignants, agents et personnels administratifs ont donc été conviés à une intervention menée par le Maréchal des Logis Chef Pillyeres et l’Adjudant Bertholet. 

 

L’ensemble de la communauté éducative a pu être informée sur les signes et les comportements qui doivent les alerter. L’intervention a permis à tous de mieux comprendre les risques auxquels les jeunes sont exposés.   Les personnels ont pu dialoguer avec les représentants des forces de l’ordre et échanger sur les différentes manières de réagir pour aider les jeunes en difficultés. Pour faire face à ce fléau de notre société, il est important d’agir, et pour cela d’informer les personnels d’un établissement scolaire. A la Haie-Griselle, on estime que chacun doit en effet être en mesure d’informer et de rappeler la loi dans le but de prévenir la consommation des produits stupéfiants.

 

Enfin, notons que le travail mené en matière de prévention sur les drogues sera reconduit chaque année auprès des élèves.

QG