ORIGINE DU NOM DU LYCEE

Jean Appier dit Hanzelet  est né à Haraucourt-lès-Saint-Nicolas le 15 octobre 1596. Il vécut ensuite à Pont-à-Mousson, rue du camp de 1618 à 1630. Il était imprimeur et graveur, mais aussi artificier et même « maître des feux artificiels ». Il se distingua par ses talents d’inventeur, imagina la première mitrailleuse,  des schémas de fusée… Il fit preuve dans son ouvrage  « Pyrotechnie » d’une imagination débordante.

HISTOIRE DU LYCEE

  • Septembre 1967 : Ouverture du lycée

L’inauguration du Lycée a eu lieu le Vendredi 27 Octobre 1967 par Monsieur FOUCHET, ministre de l’intérieur. Le lycée prit alors le nom de « Cité Technique ». La construction a continué pendant encore trois ans.

 Inauguration par Monsieur le Ministre de l’intérieur le 27 Octobre 1967

Inauguration par Monsieur le Ministre de l’intérieur le 27 Octobre 1967

  • 20 juin 1969: Premier KART des ateliers de la Cité Technique.

Le club de karting présentait sa première réalisation : un kart appelé (k 01) entièrement conçu et construit au lycée. En effet M.Roure et ses élèves ont mené à bien ce projet au prix d’une centaine d’heures de travail, de l’étude à la réalisation de l’engin. Soixante-dix heures d’atelier furent nécessaires.
M.Grandury a félicité les auteurs de cette superbe réalisation avant de baptiser l’engin du nom de François (le plus jeune membre du club).

Image7 Image6

 

Ce sont maintenant les élèves de SI –CIT, qui réalisent une voiture miniature et qui par la suite vont faire une course qui réunit plusieurs lycées en Lorraine

 

 

 

  • Janvier 1970  :Ouverture de la section fonderie.

Les fonderies ont occupé une énorme place dans la vie du Lycée; elles ont incité des jeunes à se lancer dans cette voie. Les élèves du Lycée Hanzelet ont réalisé les six plaques de fonte qui se trouvent au Mémorial de la paix à Verdun. Ces plaques ont été inaugurées le 28 novembre 2006 pour commémorer l’anniversaire de la Bataille de Verdun. Malheureusement les fonderies ont dû fermer en 2008, car il n’y avait plus assez d’élèves.

  • 1977 : Création du premier laboratoire d’automatisme
  • 1979: ouverture de la section de Technicien supérieur en électrotechnique
  • 1981 : Etape présidentielle de  François Mitterrand.
  •  1983 : Ouverture de la section BTS maintenance
  •  1989 : Ouverture du Bac S E, aujourd’hui S SI
  •  1991 : Ouverture du bac pro fonderie (fermé en 2008)

Image4 Image3 Image2





Le pôle espoir réunit environ 30 élèves venus de toute la Lorraine. Il est réservé aux licenciés d’un club de handball. Louis et Clément: « Nous avons une heure d’entraînement par jour, de 17h30 à 19h00, ce qui fait 6h00 hebdomadaires. Nous sommes tous internes »

Aujourd’hui, le lycée Hanzelet est un lycée polyvalent dont les formations sont tournées vers les sciences, les techniques industrielles et le développement durable.Il propose deux filières en baccalauréat professionnel :

  • Maintenance des équipement industriels MEI
  • Électrotechnique, énergie, équipements communicants ELEC

Deux filières en baccalauréat technologique Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable STI2D :

  • Innovation technologique et éco-conception ITEC
  • Energies et environnement. EE

Deux spécialités du baccalauréat scientifique S :

  • Sciences de la vie et de la terre SVT
  • Sciences de l’ingénieur SI.

Source : Recherches et diaporama réalisés par Anaïs FREUND, Louis POSTAL, Clément MARTEL, Vincent ADAM, Maxime MOUZIN, élèves de 2GT2 (année 2010-2011)