EAF

Informations importantes concernant le déroulement et les modalités des épreuves anticipées de français

 

Épreuve écrite

Pour l'épreuve écrite des épreuves anticipées de français, le sujet offre le choix entre deux types de travaux d'écriture, liés aux objets d'étude du programme :

  • pour le baccalauréat général : un commentaire ou une dissertation ;
  • pour le baccalauréat technologique : un commentaire ou une contraction de texte suivie d'un essai.

Concernant les allophones, l’usage d’un dictionnaire est autorisé aux élèves arrivés en France depuis moins de trois ans. L’élève apportera son dictionnaire bilingue, en format papier uniquement, à l’exclusion de tout autre document. Il doit s’agir d’un dictionnaire bilingue français/langue de scolarisation du pays d’origine ou, à défaut, anglais/langue de scolarisation du pays d’origine (B.O. du 3 mars 2022).

 

Épreuve orale

L'épreuve se fonde sur le récapitulatif des œuvres et des textes étudiés durant la classe de première, sur lesquels les candidats peuvent être interrogés dans la première partie de l'épreuve. Ce récapitulatif est établi par l'enseignant de français de classe de première.

Sauf mention expliquant et justifiant l'anomalie, chaque objet d'étude doit comporter :

  • pour le baccalauréat général au moins cinq textes susceptibles de donner lieu à une interrogation (3 extraits au minimum pour chaque œuvre, 2 extraits au minimum pour le parcours associé) ;
  • pour le baccalauréat technologique au moins trois textes susceptibles de donner lieu à une interrogation (2 extraits au minimum pour chaque œuvre, 1 extrait au minimum pour le parcours associé).

Ce récapitulatif comporte également une partie individuelle indiquant l'œuvre choisie par le candidat parmi celles proposées par l'enseignant au titre des lectures cursives obligatoires ou parmi celles qui ont été étudiées en classe : cette œuvre fait l'objet de la seconde partie de l'épreuve. Le récapitulatif est signé par l'enseignant et porte le cachet de l'établissement. Il est communiqué à l'examinateur en amont des épreuves. Le candidat en présente une copie à l'examinateur au début de l'épreuve. Il dispose des mêmes documents pour l'épreuve et pour sa préparation.

Exemple de récapitulatif à télécharger

La mention des études transversales et des prolongements n’a aucun caractère obligatoire.

En ce qui concerne la question de grammaire, le texte de référence est l'arrêté du 28-09-2020.

La question de grammaire peut porter sur le programme de première ou de seconde.

Elle porte sur un passage de l'extrait faisant l'objet de l'explication de texte.

Nous vous conseillons la lecture du document Eduscol suivant : https://eduscol.education.fr/1712/programmes-et-ressources-en-francais-voie-gt

En ce qui concerne le récapitulatif et les supports mis à disposition des examinateurs, un changement est imposé par les textes réglementaires : il n’est formellement plus possible de joindre au récapitulatif la liste nominative des élèves associée à leur choix de lecture cursive. La liste des « œuvres choisies par les candidats » est constituée à partir des œuvres qui ont été étudiées en classe ainsi que des œuvres qui ont été proposées par le professeur durant l’année scolaire. La liste des œuvres doit être obligatoirement jointe au récapitulatif.

Pour ce qui est des documents dont pourra disposer le candidat pour sa préparation et la passation de l’épreuve, les mesures appliquées lors de la session 2021 sont reconduites. Les candidats pourront disposer de l’œuvre choisie pour la seconde partie de l’épreuve et pour leur préparation; ils doivent disposer d’une « copie des textes » (note de service du 12-11-2021; B.O. n° 43 du 18-11-21) pour la première partie, ce qui exclut la présence de manuels scolaires ; les élèves allophones disposeront de leur dictionnaire selon les mêmes modalités que pour l’écrit.