Lettre de rentrée - 2018-2019

Isabelle BELLUCCI : isabelle.bellucci@c-nancy-metz.fr
Patricia IZQUIERDO : patricia.izquierdo@ac-nancy-metz.fr
Marie-Laurence KIEFFER : marie-laurence.kieffer@ac-nancy-metz.fr
Eliane PEDON : eliane.pedon@ac-nancy-metz.fr
Véronique ZAERCHER-KECK : veronique.zaercher-keck@ac-nancy-metz.fr

à Mesdames et messieurs les professeurs de Lettres S/C de madame ou monsieur le chef d’établissement

Pour toutes les disciplines, la lettre de rentrée se décline en deux parties. La première, rédigée par l’ensemble des IA-IPR et IEN2D de l’académie, s’adresse à tous les personnels des métiers du professorat et de l’éducation des collèges et des lycées. La seconde partie est spécifique à chaque discipline.

Partie commune

Les sujets d’actualité sont nombreux pour cette rentrée, nous pouvons citer l’accompagnement personnalisé, construit à partir des tests de positionnement de sixième et de seconde et qui doit être concentré sur la maîtrise de l’expression écrite et orale au lycée, l’aide spécifique à l’orientation en seconde, la publication des programmes actualisés au collège ainsi que la réforme des lycées et des baccalauréats. Parmi les autres priorités de rentrée, nous soulignons l’attention particulière que nous devons maintenir pour permettre aux élèves porteurs d’un handicap ou d’une déficience de suivre une scolarité en milieu ordinaire.

Cette rentrée est également l’occasion de dresser un premier bilan des rendez-vous de carrière qui ont marqué l’année passée. Ceux-ci ont été l’occasion d’échanges très riches entre les corps d’inspection, les personnels de direction et les personnels enseignants, d’éducation et les psychologues de l’éducation nationale.
Ces entretiens prennent appui sur les compétences professionnelles listées dans le référentiel du 23 juillet 2013, qui s’adresse à tous les personnels des métiers du professorat et de l’éducation. Ce référentiel, décliné en descripteurs, doit d’abord être considéré comme un outil d’auto-positionnement. Tout au long de leur carrière, il aide les personnels à porter un regard réflexif sur leurs pratiques et à identifier des besoins individuels ou collectifs d’accompagnement et de formation. Nous encourageons les professeurs à s’engager dans cette démarche de développement professionnel.
Les formations suivies dans le cadre du Plan Académique de Formation ou au cours de Formations d’Initiative Locale s’inscrivent automatiquement dans les CV sur I-prof. Toutefois nous vous invitons à enrichir votre profil en identifiant les différentes compétences développées par exemple au travers d’autres formations, certifications, missions ou fonctions.

Enjeu majeur de l’Ecole, l’apprentissage et la consolidation des langages pour penser et communiquer s’inscrivent dans tous les référentiels et programmes disciplinaires, dans une logique de cohérence et de continuité.
A l’horizon 2021, une nouvelle épreuve orale est prévue aux baccalauréats général, technologique, et professionnel. Elle sera l’occasion pour les lycéens « de travailler cette compétence fondamentale pour la réussite dans leur vie personnelle et professionnelle », dans la continuité de l’épreuve orale au DNB. La démarche de projet est une modalité adaptée, par exemple au travers des EPI au collège, de l’AP en seconde et des enseignements de spécialités au cycle terminal.
La maîtrise de l’expression joue donc un rôle crucial dans la réussite scolaire et l’insertion professionnelle et sociale. Elle est un objectif transversal et partagé par tous les personnels. Son apprentissage doit être notre défi commun.

Les corps d’inspection sont mobilisés pour vous accompagner dans la mise en œuvre de l’ensemble de ces sujets et seront présents à vos côtés tout au long de l’année. La Cellule Académique Recherche Développement pour l’Innovation et l’Expérimentation ainsi que les inspecteurs sont à votre écoute pour vous aider dans vos projets d’innovation ou d’expérimentation adaptés à votre établissement et à son contexte, qu’ils portent sur les aspects organisationnels ou pédagogiques.
Nous souhaitons à chacune et chacun une excellente année scolaire.

Les IA-IPR et les IEN2D de l'académie Nancy-Metz

Pour information :

Référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation du 23 juillet 2013

- http://www.education.gouv.fr/cid73215/le-referentiel-de-competences-des-enseignants- au-bo-du-25-juillet-2013.html

Plan Académique de Formation

- http://formationdespersonnels.ac-nancy-metz.fr/mformation/paf/

Cellule Académique Recherche Développement pour l’Innovation et l’Expérimentation

- https://cardie.ac-nancy-metz.fr/

Bulletin officiel sur la réforme du lycée

- http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=37963
- http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=38047

Partie disciplinaire Lettres

Chères et chers collègues,

Nous souhaitons la bienvenue aux professeurs qui ont rejoint notre académie en cette rentrée et une excellente retraite à ceux qui feront valoir leurs droits durant l’année. Nous adressons également nos félicitations aux lauréats des différents concours de recrutement.

Nous avons pu observer, lors de nos visites et surtout à travers nos différents échanges avec vous, combien il vous importait de faire réussir vos élèves, en osant des modalités et situations pédagogiques variées pour qu’ils s’impliquent davantage dans leurs apprentissages. Nous vous encourageons à poursuivre ces efforts et ces expérimentations ; n’hésitez pas à nous faire partager vos initiatives et projets. Averties suffisamment tôt, nous nous faisons un plaisir de répondre positivement à vos invitations. Nous vous recommandons de les adresser par courriel à notre secrétariat (florence.diart@ac-nancy-metz.fr).
Indéniablement ces projets renforcent les compétences et l’assurance des élèves. Afin d’amplifier leurs progrès, à l’oral comme à l’écrit, nous réaffirmons l’intérêt et la nécessité d’utiliser tous les outils et toutes les ressources qui pourront apprendre aux élèves à développer leur pensée, à déployer leur parole et à approfondir leurs réponses, de sorte que leurs propos et leurs écrits deviendront progressivement plus denses. Une simple injonction ou/et l’indication d’un nombre de lignes ne suffisant pas, des séances spécifiques dédiées à cet apprentissage de l’expression et un entraînement régulier, dès les premières années du collège, puis au lycée, peuvent faire reculer le manque de confiance que les élèves ont en eux-mêmes. Afin d’accompagner au mieux les élèves actuellement concernés par la réforme du collège et qui connaîtront d’ici peu la réforme du lycée et de la voie professionnelle, il paraît indispensable que chacun d’entre vous se tienne régulièrement informé des recommandations/publications/instructions officielles. Le Bulletin officiel du 26 juillet dernier apporte un certain nombre d’ajustements aux programmes de collège du 26 novembre 2015. Nous accompagnerons ces évolutions. Une première étape a consisté à vous adresser, par la liste de diffusion, ces nouveaux textes ; des éléments de cadrage plus précis vous seront communiqués prochainement. Les changements qui concernent les nouvelles épreuves de français en première interviendront l’an prochain ; pour la session 2019, les recommandations qui ont été en vigueur jusqu’ici, notamment au sujet du descriptif, restent inchangées et s’imposent à tous. Nous vous renvoyons sur ce point à la lettre de rentrée 2017 et aux documents déposés sur le site académique.

En Langues et Cultures de l’Antiquité, le succès croissant du « Défi étymologique » démontre le dynamisme de nos enseignements. Afin que vous puissiez préparer au mieux vos élèves et intégrer cette opération à vos projets annuels, les thématiques retenues cette année vous seront communiquées très prochainement, de même que la date de la Journée des langues anciennes, qui nous offrira, pour cette édition, une incursion dans le domaine de l’archéologie, de ses méthodes ainsi que de son utilisation possible en classe. Enfin, dans la prolongation de nos interrogations sur la place de l’oral dans le cours de langues anciennes et sur les différentes formes de traduction et de lecture, nous réfléchirons plus spécifiquement, dans les mois à venir, sur le travail collaboratif entre élèves.

BTS

Le site académique des Lettres propose un onglet consacré au BTS. Vous y trouverez les textes institutionnels et des ressources pédagogiques concernant l’enseignement de « Culture générale et expression » dispensé dans les sections de techniciens supérieurs. Ces pages régulièrement actualisées sont à consulter fréquemment. Cette année voit l’arrivée d’un nouveau thème : « seuls avec tous » (voir le B.O. de l’enseignement supérieur et de la recherche n°10 du 8 mars 2018 : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=126546).

La promotion du livre et de la lecture reste bien sûr une priorité et vous êtes nombreux à vous impliquer dans des actions et projets variés tels le prix Goncourt des lycéens, Mosel’lire ou Enlivrez-vous en mai. « Silence, on lit » a également remporté l’an dernier un franc succès puisque plus de 300 écoles, collèges et lycées de l’académie ont participé à l’aventure. Le dispositif change de nom : il devient le « Libre quart d’heure de lecture ». Au regard des effets constatés sur les élèves et sur la communauté éducative, cette expérience pédagogique mérite d’être portée par notre discipline et partagée avec les collègues des autres matières. Outre ces actions, trente-trois dossiers autour de la lecture ont été déposés auprès de la DAAC. Enfin les nombreux défis restent un moyen privilégié de renforcer la liaison inter-degrés et vous savez faire preuve d’imagination pour les rendre passionnants et motivants.

Le plan de formation en Lettres concerne les trois axes du PAF et contribue de plus en plus fortement à la constitution d’un champ de formations inter-degrés. Ainsi, des dispositifs de plus en plus nombreux et qui dépassent le cadre des FIL classiques, vont être mis en place pour permettre aux professeurs en collège d’assister à une animation pédagogique de proximité dédiée à l’enseignement du français en cycle 3. En retour, des professeurs du premier degré partageront leurs pratiques dans le cadre de certaines formations concernant le collège.
Dans l’axe 1 du PAF « accompagnement à l’entrée dans le métier », des journées de formation sont prévues pour les professeurs contractuels d’une part, et pour les professeurs néotitulaires d’autre part. Elles relèvent de notre pilotage et visent le développement de compétences professionnelles en cours d’acquisition ou de consolidation. Cet accompagnement au-delà de l’investissement en temps de présence qu’il implique, doit être considéré comme une opportunité d’avoir des échanges avec des formateurs chevronnés. Dans l’axe 2 « préparation aux concours », les formations sont de haut niveau et donnent lieu chaque année à de solides résultats aux concours pour notre académie. Alors que le développement professionnel est au cœur des évolutions liées à l’exercice du métier (cf. partie commune de la lettre de rentrée), ce type de préparations constitue actuellement une piste fructueuse dans laquelle s’engager.
L’axe 3 est consacré à l’approfondissement de l’expertise professionnelle et propose un large choix de formations intéressantes mais également indispensables afin de conserver une connaissance active et actualisée de notre discipline. La lecture du PAF ne peut se dispenser d’un détour du côté du domaine « interdisciplinaire » ainsi que des conférences MIFOR-Canopé qui visent à favoriser une formation partagée tantôt avec des professeurs d’autres disciplines, tantôt avec ceux du premier degré, tantôt avec des personnels d’autres catégories.

Les inscriptions dans GAIA sont ouvertes jusqu’au jeudi 20 septembre 2018. N’attendez pas les derniers jours pour vous en préoccuper. Prenez aussi du temps pour en parler en équipe et vous constituer un programme concerté afin de pouvoir assister à un nombre de journées suffisamment élevé pour en retirer une réelle plus-value pour toute l’équipe.

Votre engagement en formation constitue une donnée importante dans le cadre du suivi de carrière. En effet, l’un des items de la grille utilisée au moment des rendez-vous concerne directement ce point. Lors de la campagne 2017-2018, nous avons pu échanger avec des professeurs investis dans une réflexion déjà très avancée sur leurs pratiques et désireux d’appréhender avec le plus grand soin les évolutions de leur métier. Dans la plupart des rendez-vous, le guide pour l’entretien a été renseigné et nous a été remis comme support pour les échanges. La constitution du document n’a aucun caractère obligatoire mais quand elle a lieu, elle apporte de façon évidente une posture réflexive au professeur. Elle permet de nourrir l’entretien d’expériences professionnelles et d’analyses particulièrement utiles pour mettre en perspective l’exercice du métier au quotidien. Lors de ces rendez-vous, nos préconisations ont été orientées, en règle générale, selon des objectifs différenciés pour les trois échelons concernés : consolider ou conforter les pratiques, répondre aux questionnements d’ordre didactique ou pédagogique au 6e et au 8e échelon, mettre davantage en adéquation les aspirations et les besoins professionnels avec la nécessaire adaptation à un contexte en constante évolution pour le 9e échelon alors qu’actuellement aucun autre rendez-vous n’est prévu pour la suite de la carrière.

A l’aune de l’année qui vient de s’écouler, nous ne pouvons que réitérer un conseil déjà ancien, celui de tenir à jour votre Curriculum Vitae sur Iprof qui est un outil de communi- cation précieux : il nous permet d'accéder à des informations anciennes ou récentes sur votre parcours professionnel, ses étapes et ses temps forts. Veuillez consulter régulière- ment votre courrier sur la messagerie académique que nous utilisons pour vous trans- mettre rapidement des informations et veillez à ce que l’espace de stockage des mes- sages n'y soit pas saturé. Enfin, l’usage veut que la correspondance professionnelle passe exclusivement par l’utilisation de votre adresse académique.

Inspection

Pour rappel, lors de nos visites, nous souhaitons assister à la séance qui prend naturellement place dans le déroulement de la séquence : leçon de langue, préparation ou correction de devoir, exploitation d’une lecture cursive, etc. En ce sens, il faut comprendre que nous n’attendons pas systématiquement une lecture analytique. Des usages du numérique en lien avec les pratiques quotidiennes tout comme l’accompagnement personnalisé font partie de nos points d’observation.

Nous seront communiqués les documents suivants : le cahier de textes de la classe dûment complété (voir la circulaire du 6 septembre 2010 parue au B.O. n°32 du 9 septembre 2010 : http://www.education.gouv.fr/cid53060/mene1020076c.html), la présentation de la séquence en cours et du projet pédagogique, la liste des évaluations dans leur chronologie et une photocopie des documents utilisés avec les élèves pendant la séance. Seront également mis à notre disposition trois classeurs ou cahiers d’élèves de profils variés, contenant l’intégralité des cours et des évaluations.

Nous tenons à remercier les professeurs qui acceptent de nous venir en appui en assurant une mission – formation, tutorat, inspection, suivi des sessions d’examens et gestion des sites – et ceux qui, en participant à des groupes de travail, contribuent aux avancées de l’enseignement de notre discipline. Certains d’entre vous s’engagent aussi de façon plus informelle : les professeurs contractuels et néotitulaires témoignent en effet régulièrement du soutien et des conseils que vous leur dispensez. Cet accueil généreux est particulièrement précieux pour ces enseignants ; il contribue à leur formation, à la construction de pratiques professionnelles plus sûres et à la constitution d’une culture commune.

Les IA-IPR de Lettres : Isabelle Bellucci, Patricia Izquierdo, Marie-Laurence Kieffer, Eliane Pedon et Véronique Zaercher-Keck.