© Académie de Nancy-Metz


De l'Énéide aux images :  Énée et Didon
(on peut cliquer sur les images et/ou sur les liens pour voir la source et agrandir)

  N.B. Pour certains travaux, il peut être opportun d'associer à ce répertoire les représentations d'Ariane abandonnée. Un dossier est proposé sur notre site : Voir l'étude consacrée au carmen LXIV de Catulle.
Autres dossiers "De l'Énéide aux images" disponibles : Avertissement : Les sites internet étant en constante évolution, le visiteur comprendra que la publication d'un répertoire de liens n'en garantit pas la validité permanente. Heureusement, en cas de défaillance, il est presque toujours possible de retrouver le document souhaité, grâce aux références données ici en ce qui le concerne ou en remontant à la racine de l'URL "en erreur".
Pompéi, Insula occidentalis, VI, 17, 41 (Maison de la bibliothèque)
Virgile et Catulle
IIe style
35-30 avant J.-C.

Paolo Moreno, Pittura in Grecia dalla maniera alla restaurazione romana (323-31 a.C.). Parte III Restaurazione romana (168-31). In: Bollettino di Archeologia on line  2008/ Volume speciale
http://www.paolomoreno.com/SEZIONI%20SITO/Passato%20presente.htm
http://www.paolomoreno.com/SEZIONI%20SITO/PASSATO%20PRESENTE/ZIP/tre.zip
http://www.umbrialeft.it/editoriali/mantova-pompei-percorso-virgiliano-immagini
Volker Michael Strocka, Pompeji VI 17,41: ein Haus mit Privatbibliothek, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg
http://www.freidok.uni-freiburg.de/volltexte/5110/pdf/
http://pompeiiinpictures.com/
Pompéi, VI, 9, 2 (Maison de Méléagre, atrium) 
Didon abandonnée, assise sur son trône. À ses côtés, sa sœur Anna et une servante tenant une ombrelle ; à droite, avec des défenses d'éléphant sur le front, la personnification de l'Afrique ; en arrière-plan, le navire d'Énée.
IVe style
108 x 128 cm.
45 - 79 après J.-C.
Naples, Museo Archeologico Nazionale inv. 8898.
http://www.vroma.org/images/mcmanus_images/index14.html
WorldImages database
http://www.google.com/culturalinstitute/
http://www.lessing-photo.com (Recherche : Aeneas)

http://ancientrome.ru/art/artworken/img.htm?id=2136
http://pompeiiinpictures.com/
IDAI
LIMC (MID4121)
http://commons.wikimedia.org/
Dans la même maison :  Thésée et Ariane, Ariane abandonnée (voir le dossier sur ce site)
Pompéi, VI, 3, 7, Maison dite de "l'académie de musique", triclinium 14
Didon affligée
De gauche à droite : Anna (debout), qui peut être Isis elle-même confondue avec Némésis, la reine (assise), et des suivantes. En arrière-plan, le navire d'Énée.
IIIe style
15 avant - 63 après J.-C.

Cette fresque, aujourd'hui perdue, est connue par une lithographie du XIXe s. (Morghen)

http://arachne.uni-koeln.de

L'abandon de Didon se voit également sur une fresque comparable de la "Maison des amants chastes" (I, 10, 11, triclinium 8 ; 100 x 92 cm. : Anna, Didon regardant au loin et deux autres femmes.



Dans la même maison : Ariane et Dionysos (voir le dossier sur ce site)
Pompéi, I, 4, 5 (Maison du Cithariste), oecus 20
Énée et Didon ? (autres interprétations : Mars et Vénus, Adonis et Vénus, Anchise et Vénus ...)
IIIe style
Naples, Musée archéologique national inv. 112282

LIMC (MID3656)
http://it.wikipedia.org/wiki/File:Affreschi_romani_-_Enea_e_didone_-_pompei.JPG

http://www.lessing-photo.com/
http://imagesvr.library.upenn.edu/
http://ancientrome.ru/art/artworken/img.htm?id=1653

On pouvait reconnaître aussi Énée et Didon en IX, 7, 16 (Maison du cheval de Troie), cubiculum c (ou Adonis et Vénus, ou Mars et Vénus) :

Dessin de Geremia Discanno
LIMC (<Search> : MID11333)
http://arachne.uni-koeln.de/
Dessin de Nicola La Volpe
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it

Les noms
des deux personnages.apparaissent  même - "DIDO-AENEAS" - sur le fragment de fresque découvert en IX, 6, d, ("Maison de Didon et Enée", tablinum e, IIIe style).  Malheureusement il ne reste presque plus rien du tableau : on distingue les pieds des deux personnages assis et les pointes de deux javelots : Didon et Énée dans la grotte ?
http://arachne.uni-koeln.de/

Sur l'ensemble de ces représentations à Pompéi et des questions d'interprétation posées,  cf.
  • l'étude de Volker Michael Strocka : Troja - Karthago - Rom : ein vorvergilisches Bildprogramm in Terzigno bei Pompeji Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, Römische Abteilung 112 (2005/06), p. 79 - 120
  • Veronica Provenzale, Echi di propaganda imperiale in scene di coppia a Pompei. Immagini di coppie sedute nel repertorio pompeiano: Enea e Didone, Marte e Venere, Perseo e Andromeda. Edizioni Quasar, Roma 2008
  • et Jean-Michel Croisille, Didon et Énée dans l'art romain, in Mél. J.O.Ruiz, Helmantica, XLV,136-138, 1994, p.165-176 ;
Pompéi, VII,12,.26 (Maison de Cornelius Diadumenus)
Interprétation courante : Artémis (suivantes, Eros) et Callisto, ou même Orion
(cf. Horace, Od., III, 4, 70). Mais il pourrait s'agir plutôt de Didon recevant Énée
107 x 90 cm
Ve style
45 - 79 après J.-C.
Naples, Museo Archeologico Nazionale inv. 111441
http://pompeiiinpictures.com/
http://www.pedicinimages.com/ (cerca : 111441)
http://www.alinariarchives.it/
Sur l'interprétation de ce tableau et du suivant (Naples 111480), lire Alexandra Dardenay, « La diffusion des mythes fondateurs de Rome dans la peinture murale et la mosaïque antique » in : Circulación de temas y sistemas decorativos en la pintura mural antigua, Actas del IX Congreso internacional de l’AIPMA, (C. Guiral Pelegrin dir.), Saragosse, 2007, p. 41-48 :  http://www.academia.edu
  Pompéi, IX, 5, 14 (Maison du Restaurant), triclinium
Didon reçoit Énée (?)
(Une femme assise sur un trône, entourée de trois suivantes. À droite et au centre, deux hommes, Ilionée et
Énée ; dans le fond, Vénus dont le voile flotte au vent.)
45 - 79 après J.-C.

Naples, Museo Archeologico Nazionale inv. 111480

Alexandra Dardenay, « Les héros fondateurs de Rome, entre texte et image à l’époque romaine », Pallas [En ligne], 93 | 2013, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 26 novembre 2015. URL : http://pallas.revues.org/1431
http://www.pedicinimages.com/ (cerca : 111480)
LIMC (<search> : MID8136)
http://www.pompeiiinpictures.com/
  Pompéi, VI, 15, 6 (Maison de Marcus Terentius Eudoxus - Casa del forno di ferro), triclinium I
Énée et Didon dans la grotte ? (autres interprétations : Vénus et Adonis, Atalante et Milanion, Artémis et Hippolyte, Séléné et Endymion)
62 - 79 après J.C.
http://pompeiiinpictures.com/
LIMC (<Search> : MID15036)
"Mégalographie" de Terzigno (Boccia al Mauro), "villa 6", exèdre 13
Didon désespérée
IIe style
H. 100 cm
40-30 avant J.-C.
Peut-être d'après Naevius.
Lire : Volker Michael Strocka : Troja – Karthago – Rom, Ein vorvergilisches Bildprogramm in Terzigno bei Pompeji (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg)

Art romain, via Cassia (La Giustiniana), "sarcophage de la Mummia di Grottarossa"
Énée et Didon (et Ascagne, Achate) : les préparatifs et la scène de la chasse au cerf
Marbre
174 x 58 x 52 cm
vers 160-170 après J.-C.
Rome, Museo Nazionale Romano (Palazzo Massimo) inv. 168186
rubens.anu.edu
ICCD (<Soggetto foto> SARCOFAGO CON CACCIA DI ENEA)
LIMC (<Search> : MID4099)
http://www.fotosar.it/ (<cerca> ; Enea
http://www.flickr.com/photos/panairjdde/4564515076/
http://www.rai.tv/dl/RaiTV/programmi/media
http://it.wikipedia.org/wiki/Mummia_di_Grottarossa
Sur la découverte étonnante de ce sarcophage, son histoire et son contenu voir la fiche de Rodolfo Bosi in : Parco regionale di Veio, Censimento dei beni di interesse archeologico di epoca preistorica, villanoviana, etrusca e romana, pp.9-16
http://www.vasroma.it/wp-content/uploads/2013/08/Censimento-dei-beni-di-interesse-archeologico.1.pdf
et  Osvaldo Castellani. La momie de Grottarossa. In: Revue archéologique du Centre de la France. Tome 3, fascicule 2, 1964. pp. 138-142.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/racf_0035-0753_1964_num_3_2_1142


Un autre sarcophage (
Civitavecchia, Musée National), vers 220 après J.-C.,  pourrait être rapproché. Mais l'interprétation reste problématique :
http://arachne.uni-koeln.de/item/objekt/4796
http://arachne.uni-koeln.de/item/relief/300140593
Andreae, Bernard - Matz, Friedrich -  Robert, Carl : Die antiken Sarkophagreliefs, 1980 :
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/asr1_2/0038
  Tyr. Monnaie de Marcus Aurelius Antoninus (Élagabale)
Revers : Didon présidant à la fondation de Carthage
bronze
218-22 après J.-C.
Staatliche Museen zu Berlin,
Münzkabinett
https://www.deutsche-digitale-bibliothek.de/
D'autres monnaies : http://www.ancientcoinage.org/dido-and-the-founding-of-carthage.html
Hadrumetum/Sousse, Maison de Virgile (Maison de l'Arsenal)
Interprétation actuelle : Hercule saisissant Augé - Une ménade.
Identification antérieure : La séparation (ou les noces) de Didon et Enée - Anna - une bacchante

Mosaïque polychrome (non loin du célèbre portrait de Virgile, entre Calliope et Melpomène)
IIIe s. apr. J.-C.
Tunis, Musée National du Bardo A 267
http://www.limc-france.fr/objet/1589
Foucher L. La mosaïque dionysiaque de Themetra. In: Mélanges d'archéologie et d'histoire T. 69, 1957. pp. 151-161.
doi : 10.3406/mefr.1957.7415
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-4874_1957_num_69_1_7415



Villa romaine, Low Ham, Angleterre
Mosaïque :
Énée et Didon -  Énée, Ascagne, Vénus, Didon (ou Didon, Anna) Vénus (ou Didon), amours et torches La chasse : Didon, Énée, Ascagne - La flotte d'Énée.
350 - 400 après J.-C.
Somerset County Museum, Taunton

Images de Barbara F. McManus
Autres liens :
Warburg Institute Iconographic Database (s.v. Dido)
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Low_ham_mosaic.jpg
http://commons.wikimedia.org/wiki/
Bridgeman Images


La chasse de Didon et Énée était représentée sur une autre mosaïque, milieu du Ve s. après J.-C., à Halicarnasse, non loin du Mausolée (maison de Charidémos). Cette mosaïque est perdue. Les deux personnages y étaient nommés. Dans la même pièce se trouvaient  Atalante et Méléagre, nommés eux aussi. Ces deux derniers tableaux sont conservés au British Museum (Bridgeman Images).
Cf. Charles Newton,
 A history of discoveries at Halicarnassus, Cnidus and Branchidae II, 1, Londres 1862, p.283 et suiv. : http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/newton1862bd2/0301
Travels and discoveries in the levant, vol 2, Londres, 1865, p. 76
http://www.mom.fr/digimom/stats/telecharge_insert_BDD_stats.php?id=1169
et Thomas Morgan, Romano-British mosaic pavements, Londres, 1886, p.257
https://openlibrary.org/books/OL19372124M/Romano-British_mosaic_pavements
On retrouve encore la chasse de Didon sur une mosaïque plus ancienne (IIe siècle après J.-C), découverte en 1995, à Eva/Loukou (Cynourie - Arcadie), portique nord de la Villa d'Hérode Atticus .

http://web.ccsu.edu/elias/HRVDHS.htm
Brescia, "Dittico Queriniano"
Un homme en costume phrygien et une femme en costume de Diane. A droite et à gauche, des rideaux. Ce détail et quelques autres font croire que ce pourraient être des portraits avec travestissement mythologique.
Diane et Endymion. Autre interprétation : Énée et Didon en costume de chasse.
Certains commentateurs anciens y ont vu aussi Méléagre et Atalante, Adonis et Vénus, Attis et Cybèle ...)

Ivoire
14 x 25 cm.
Ve s. après J.-C.
Brescia, Musée Santa Giulia
http://www.lombardiabeniculturali.it/
http://commons.wikimedia.org/
Daremberg-Saglio
http://arachne.uni-koeln.de/item/objekt/215289
Autre tableau du diptyque : Phèdre et Hippolyte
Friedrich Wieseler, Das Diptychon Quirinianum zu Brescia nebst Bemerkungen über die Diptycha überhaupt : Eine archäologische Abhandlung Göttingen, 1868 :
http://www.tpsalomonreinach.mom.fr/Reinach/
Pietro Lorenzotti,
La fortuna del "Ditticico queriniano" nella stampa,. In: Misinta – Rivista di Bibliofilia e Cultura N°36, juin 2011 : http://www.misinta.it/wp-content/uploads/2009/12/MISINTA-36-OK-web.pdf

Vatican : Biblioteca Apostolica, MS. Lat. 3225 et 3867
Enluminures : sacrifice, rencontre avec Énée, départ d'Énée, mort de Didon sur le bûcher, lamentation funèbre, Énée et Didon dans la grotte  ...
Début du Ve siècle et VIe siècle après J.-C.
Mort de Didon : Bildindex der Kunst und Architektur (<Suche> :  Vaticanus)
Bibliotheca Augustana : Aeneis - Imagines : Vergilius Vaticanus
http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:VaticanVergilFol040rDeathOfDido.jpg
http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Vergilius_vat_41.jpg
http://rubens.anu.edu.au/htdocs/surveys/charlotte/bymedium/display00121.html
https://artserve.anu.edu.au/htdocs/bytype/manuscripts/survey/0000/50.JPG
Voir ici la fiche spécialement consacrée à ces manuscrits.
Sarrîn (Osrhoene)
Méléagre et Atalante (qui pourraient faire penser à Énée et Didon du Codex Vaticanus Latinus 3867, fol. 106 r, ci-dessus)
Mosaïque
VIe siècle après J.-C.
Alep, Musée National
Cf.
Janine
Balty, Notes d'iconographie dionysiaque : la mosaïque de Sarrîn (Osrhoène). In: Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité T. 103, N°1. 1991. pp. 19-33.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-5102_1991_num_103_1_1698
Javier Cabrero Piquero, A New Hispano-Roman Mosaic with the Story of Meleager :
http://portal.uned.es/pls/portal/docs/
  Art copte. Panopolis (Akhmîm). Fragment d'une pièce de tunique
La chasse de Didon et Énée
17 x 16,5 cm
IIIe-IXe siècle
Düsseldorf, Museum Kunstpalast inv. 13030
https://www.deutsche-digitale-bibliothek.de/
Enée et Didon Le Roman d'Enéas
"Maître de Fauvel" :  Énée et Didon
Vers 1330
Bibliothèque Nationale de France, Manuscrits occidentaux Français FR 60

Voir d'autres images dans le dossier consacré à ce ms. : Énée naviguant, Didon accueillant Énée, Énée quittant Carthage, Suicide de Didon. 
Guillaume de Lorris - Jean de Meung, Le Roman de la rose
Le suicide Didon

vers 1350-1360
Paris - Bibl. Sainte-Geneviève - ms. 1126 f. 094v
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/
http://gallica.bnf.fr/
http://romandelarose.org/#book;Sainte--Genevieve1126
http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=BSGA13145
http://www.enluminures.culture.fr/documentation/enlumine/fr/BM/paris_1502-01.htm
  Guillaume de Lorris - Jean de Meung, Le Roman de la rose
Anonyme : La mort de Didon
Enluminure
Paris, vers 1405
Los Angeles, J. Paul Getty Museum, Ms Ludwig XV 7, FOL. 84v

http://romandelarose.org/#read;LudwigXV7.084v
http://romandelarose.org/#home

© The J. Paul Getty Museum
Boccace, Des Cas des Nobles Hommes et Femmes , traduction Laurent de Premierfait
Paris, 1413-1415

"Maître des Heures de Boucicaut" : La mort de Didon
tempera, feuille d'or, sur parchemin
Los Angeles,  J. Paul Getty Museum, MS. 63, FOL. 41
http://www.google.com/culturalinstitute/
http://commons.wikimedia.org/
Heinrich von  Veldeke (vers1150 – après 1184). Les enluminures du Roman d'Enéas dans sa traduction en vers
Manuscrit de Berlin, entre 1210 et 1220 :
Berlin, Staatsbibliothek zu Berlin - Preußischer Kulturbesitz, Inventar-Nr. Ms. germ. fol. 282
Bibliotheca Augustana
Bildindex
http://www.slm.uni-hamburg.de/ifg1/Personal/Henkel/
http://www.veldeke-kreis.de/veldeke/leben_und_werk.htm
Web Gallery of Art

Manuscrit de Strasbourg, 1419 :
Heidelberg, Universitätsbibliothek  Cod. Pal. germ.  403
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/de/bpd/glanzlichter/oberdeutsche/werkstatt1418/cpg403.html
Notamment :

folio 32verso : Anne und die sich im Liebeswahn die Haare raufende Dido

51recto :Anne entdeckt Didos Selbstmord


Les Enluminures de la Bibliothèque Municipale de Lyon
(Recherche : entrer "Didon" dans la fenêtre)
Virgile, Énéide ("Maître des Textes Romains") 
- Ms P.A. 27, f. 80 (milieu 15e) : Énée et Didon.
- Ms P.A. 27, f. 108 (milieu 15e) : Mercure incitant Énée à quitter Carthage - départ d'Énée et suicide de Didon. 
- Ms P.A. 27, f. 137 (fin 15e) : Énée et la Sibylle aux enfers rencontrant Didon.
Ovide, Métamorphoses (trad. Chrétien Legouais), vers 1385 - Ms 742, f. 243v : Suicide de Didon.
Le Roman de la rose, 15e siècle - Ms P.A. 25, f. 103 : Suicides de Didon et de Phyllis.

Anonyme (= "Maître de Didon")
Panneaux : Histoire de Didon
huile sur bois
1450-1475
Avignon, musée du Petit Palais inv. M.I. 439, 440, 441, 442
Agence photographique de la réunion des Musées nationaux (Recherche : Didon Avignon) :
RMN - RMN
Base Joconde - Base Joconde
Fondazione Zeri
WorldImages database  (<Search> : Master of Lecceto)
Apollonio di Giovanni (Florence 1415/17-1465)
Vergilius Publius Maro, Bucolicon, Georgicon, Aeneis
Miniatures : notamment Didon à Carthage, La rencontre de Didon et Ascagne, le banquet 
Vers 1460
Florence, Palazzo Medici Riccardi, Biblioteca Riccardiana

http://www.istitutodatini.it/biblio/images/it/riccard/492/htm/elenco.htm

Huile sur bois, panneaux de cassoni :
L'arrivée d'Énée au palais de Didon
, Le banquet et la chasse,
42,5 x 164 cm,
vers 1450,
Hanovre, Kestner-Museum :
Fondazione Zeri -  http://www.artothek.de/ - http://www.artothek.de/
http://www.bildindex.de
L'histoire de Didon et Énée,
vers 1450-1460
New Haven (Connecticut), Yale University Art Gallery inv.1871.35 et 1871.34
Warburg Institute Iconographic Database

Voir aussi l'Histoire d'Enée : Défaite de Turnus et les Noces d'Enée et Lavinia
Écouen, Musée National de la Renaissance
RMN, RMN, RMN, RMN,
Ms 493 f.74v
"Maître de Robert Gaguin"
L'Énéide de Virgile avec le commentaire de Servius
Enluminures
1469
Dijon, Bibliothèque Municipale Ms 0493
f. 074v : Énée racontant à Didon les malheurs de Troie

f. 099v : Le départ d'Énée et la mort de Didon
f. 142 : Les funérailles de Caiète
 Ms 493 f.142
http://www.culture.gouv.fr/documentation/enlumine/fr/BM/dijon.htm
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral
Attribué à "Maître François" : enluminures de l'un des manuscrits illustrés de S.Augustin, La Cité de Dieu - traduction de « Raoul de Praelles »
Volume 1 au musée Meermanno à La Haye, MMW, 10 A 11, volume 2 à la BM de Nantes
Vers 1475-1480

Livre VIII chap. 19 (La magie est impie quand elle a pour base la protection des esprits malins) : Den Haag, MMW, 10 A 11 fol.385v
http://manuscripts.kb.nl/
http://manuscripts.kb.nl/
Dido explique à sa sœur Anna les malheureux effets de sa passion pour Énée. En arrière-plan, on voit celui-ci quitter Carthage à cheval. Augustin cite Virgile :
Testor, cara, deos et te, germana, tuumque
dulce caput, magicas inuitam accingier artes. (En, IV, 492 sq.)

Livre IX chap. 4 (Sentiments des péripatéticiens et des stoïciens touchant les passions) : Den Haag, MMW, 10 A 11 fol.402v :

Illustration de l'anecdote racontée par Aulu-Gelle et rapportée par Augustin : le sage est celui qui a la capacité de dominer les effets de la passion. Sur la partie supérieure de l'enluminure Énée quittant Didon est montré comme un exemple de sagesse.
  Le Roman de la Rose
1487-95

Oxford, Bodleian Library, Ms. Douce 195, fol. 94v

http://romandelarose.org/#home
Octovien de Saint-Gelais, L'Enéide de Virgile
Didon accueille Énée à Carthage 
Enluminure 
39 x 29,5 cm.
entre 1490 et 1500 
Paris, Bibliothèque Nationale de France, manuscrit fr 861 folio 14 (exemplaire de Louis XII)
Utpictura18
http://visualiseur.bnf.fr/

folio 33 v : La mort de Didon : http://gallica.bnf.fr/
BNF (affichage : mosaïque)
http://visualiseur.bnf.fr/
Les Enéydes de Virgille translatez de latin en françois par messire Octovian de Sainct Gelais. Paris, Anthoine Vérard, 1509
Adieux d’Énée à Didon 
Gravure sur bois
Paris, Bibliothèque Nationale de France (exemplaire de François 1er)

Utpictura18

fr 875 Octovien de Saint-Gelais, traduction des Héroïdes d'Ovide 
Didon à Énée
Cognac, entre 1496 et 1498 : Paris, Bibliothèque Nationale de France, manuscrit fr 875, fol.30 (Enluminure de Robinet Testard - exemplaire de Louise de Savoie)
Dossier thématique de la BNF : Le portrait
Paris, XVe-XVIe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 873 fol. 42v :
fr 873
Consulter la base Mandragore de la BNF (<recherche> - <cote> : Français 873 - <folio> : 42v)
Octovien de Saint-Gelais, traduction des Héroïdes d'Ovide 
La mort de Didon
Atelier de Jean Pichore
Paris, début du XVIe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 874 fol. 47v
http://visualiseur.bnf.fr/
Voir aussi fol. 40 : Didon se lamentant :
Consulter la base Mandragore de la BNF (<recherche> - <cote> : Français 874)
Octovien de Saint-Gelais, traduction des Héroïdes d'Ovide
Didon à Énée
France, XVe-XVIe s.
San Marino, Californie, Huntington Library and Art Gallery Ms HM 60 fol. 35v

Guide To Medieval and Renaissance Manuscripts in the Huntington Library
The Digital Scriptorium : http://www.scriptorium.columbia.edu/ (Search : Dido)

Ovide, Métamorphoses (traduction anonyme) 
Comment Eneas et ses compaignons arriverent en Cartaige où la roynne Dydo les receut moult honnourablement et puis s'occist pour l'amour de Eneas
Didon accueillant Énée 
Belgique, Flandre, 2e moitié du XVe siècle
Bibliothèque Nationale de France, Manuscrits occidentaux français 137 fol. 207v

Consulter la base Mandragore de la BNF (<recherche> - <cote> : Français 137 - <folio> : 207v)

fr 599 Giovanni Boccacio [Boccace] (1313 - 1373), De mulieribus claris (traduction anonyme : Des claires et nobles femmes)
S'ensuit l'istoire de Dido aultrement appellee Elisse laquelle fut royne des ayeulx de Cartaige
Didon
Cognac, XVe siècle
Bibliothèque Nationale de France, Manuscrits occidentaux français 599 fol. 36

Consulter la base Mandragore de la BNF (<recherche> - <cote> : Français 599 - <folio> : 36)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9009638m
fr 598 Boccace, Des claires et nobles femmes (traduction anonyme)
Cy apres s'ensuit de dido aultrement appellee elisse la quelle fut royne de ceulx de cartage
Didon et Énée 
Paris, XVe siècle
Bibliothèque Nationale de France, Manuscrits occidentaux français 598 fol. 61v 

Consulter la base Mandragore de la BNF

fr 229
fr 226
fr 230
Boccace, De casibus virorum illustrium (trad. Laurent de Premierfait)
Le XIe chappitre contient le cas de dydo royne et fonderesse de cartage
Suicide de Didon
Lyon, vers 1435-1440 : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 229 fol. 56
Paris, 1er quart du XVe s. ("Maître de Rohan") : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 226 fol. 43
France, 3e quart du XVe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 230 fol. 39v (voir aussi fol. 42 Bocace et Dydo)
France, Ouest, 2e quart du XVe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 232 fol. 48v
Paris, 3e quart du XVe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 233 fol. 43v 
Paris, 1ère moitié du XVe s. : B.N.F., Manuscrits occidentaux fr. 235 fol. 56
fr 232 fr 233 fr 235
Consulter la Base Mandragore de la BNF :  (<recherche> - <auteur> : Boccace -<descripteur 1> : Didon - <descripteur 2> : suicide
Voir aussi Boccace, Ms Fr 127, fol 46, Paris, XVe s. : suicide de Didon. Lettre ornée
Boccace, Des Cas des Nobles Hommes et Femmes (traduction de Laurent de Premierfait)
Rouen, BM, ms.1440
XVe s. 2e tiers ?
f. 046v Suicide de Didon
f. 043 Boccace et Didon
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/
http://www.enluminures.culture.fr/
Boccace, Des Cas des Nobles Hommes et Femmes (traduction de Laurent de Premierfait)
La mort de Didon
Enluminure de Jean Fouquet (1420-1480) pour Laurens Girard (attribuée aussi au "Maître du Boccace de Munich", qui est lui-même peut-être un des deux fils de J.Fouquet, Louis ou François)
7,3 x 8 cm.
1458
Munich, Bayerische Staatsbibliotek, Cod. Gall. 6, fol. 56r
Bildindex der Kunst und Architektur (<Suche> : Boccaccio de casibus virorum illustrium)
https://www.deutsche-digitale-bibliothek.de/
http://expositions.bnf.fr/fouquet/arret/24/b.htm
Boccace, De claris mulieribus, XLII. De Didone seu Elissa Cartaginensium regina
"Maître de Boccace" : Didon dirige la construction de Carthage
Une des 79 gravures sur bois de l'ouvrage
Ulm, Johann Zainer, 1473
Exemplaire (latin) de Munich, Bayerische Staatsbibliotek
p. XXXXII verso : http://daten.digitale-sammlungen.de/~db/0002/bsb00029099/image_93
http://istc.bl.uk/search/record.html?istc=ib00716000
Exemplaires avec gravures mises en couleurs (trad. allemande Heinrich Steinhöwel) :
Olomouc (Rép.Tch.), bibliothèque scientifique, II 48.189-II 48.190 :  http://dig.vkol.cz/dig/fbii48189-90/index.htm p.134-135
Penn Libraries : http://commons.wikimedia.org/wiki/
Ovide moralisé, imprimé chez Colard Mansion, Bruges, 1484
Didon accueille Énée et ses compagnons dans son palais
Gravure sur bois
fol. 348v 
Bruges, Bibliothèque publique
http://www.historischebronnenbrugge.be/
(<iconografisch register> <iconografie>: "De ontvangst van Dido en Aeneas") (ou 
<iconografisch register> <Kies een pagina> : 348v°)
Réf.bibl. : Section romane, notice de "Ovide moralisé, anonyme" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/3657). Consultation du 25/01/2014
Bibl. Marylène Possamai-Perez, « La figure d’Énée dans l’Ovide moralisé en vers du début du XIVe siècle », Lausanne, 13 décembre 2010
http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs/00/54/80/76/PDF/Communication_Lausanne_13_dA_cembre_2010.pdf
Le Livre de Jehan Bocasse de la louenge et vertu des nobles et cleres dames, translaté et imprimé novellement à Paris - Antoine Vérard, 1493
"Maître de Jacques de Besançon"
Le suicide de Didon
Paris, Bibliothèque Nationale de France rés.VELINS-1223
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8626778b/f111.image
http://classes.bnf.fr/livre/arret/histoire-du-livre/imprimerie/03.htm
Exemplaire de Boston, Public Library :

https://archive.org/details/delalouengeetver00bocc
(p.111 du fichier pdf)
Atelier de Francesco di Giorgio Martini (Sienne, 1439-1502). Attribué à Neroccio di Landi (Sienne, 1447 - 1500)
La rencontre de Didon et Énée
Huile sur bois
37,5 x 110,2 cm
Panneau de cassone
Vers 1470 - 1490

The Kress Collection - Portland Art Museum
http://www.kressfoundation.org/
http://www.portlandartmuseum.us/
Fondazione Zeri
Burton B. Fredericksen, The Cassone Paintings of Francesco di Giorgio, 1969 : http://books.google.fr

http://fr.scribd.com/doc/203442219/The-Cassone-Paintings-of-Francesco-Di-Giorgio
Andrea Mantegna (Padoue 1431 - Mantoue 1506)
Didon
Tempera sur lin 
65,3 x 31,4 cm.
vers 1500-1505 
Montréal, Musée des Beaux-Arts inv. 1920.104
https://www.mbam.qc.ca/collections/?t=Mantegna
https://www.mbam.qc.ca/collections/?t=Mantegna#detail-23816
Notice du Musée : "L'art raffiné d'Andrea Mantegna s'adressait aux aristocrates intellectuels qui appréciaient les réinterprétations picturales des légendes de l'Antiquité exécutées par ce peintre. La technique qui consistait à peindre des rehauts d'or sur un fond monochrome, technique employée pour imiter les reliefs en bronze, témoigne de cet amour des textures somptueuses propre à la Renaissance. Ce tableau, ainsi que Judith avec la tête d’Holopherne également de Mantegna, faisait partie d'une série consacrée à de célèbres héroines du passé. (Deux autres se trouvent à la National Gallery de Londres.) C'est peut-être Isabella d'Este (1473 – 1539), l'une des femmes les plus en vue de la Renaissance, qui les a commandés. "


Exposition Mantegna au musée du Louvre (2008-2009) :
http://digilander.libero.it/vvegaz/comenius/menu1/im1.htm
http://www.queendido.org/didosineveste.htm
Liberale da Verona (vers 1445 - 1527/1529)
Le suicide de Didon
Huile sur bois
42,5 x 123,2 cm.
Début du XVIe siècle
Londres, National Gallery
http://www.photo.rmn.fr/
  Attribué Antonio da Tisoi (actif à Belluno et à Venise, 1485-1564 ). Autre attr. : Bernardo Parentino [Bernardo da Parenzo] (Parenzo, v. 1437 - Vicenza, v. 1531)
La mort de Didon
Fresque détachée sur toile
100,3 x  83,3 cm
Vers 1500 - 1505
Fondazione Zeri
Cette pièce fait partie d'un ensemble de huit tableaux issus de fresques. Localisation actuelle incertaine (Belluno ?).
Fondazione Zeri
Antonio Lombardo (Venise, vers 1458/1475 ? - Ferrare,1516)
Didon
Haut-relief rectangulaire de marbre
H. 49,8 cm
1508-1510
New York, collection privée
http://www.christies.com/

La scène évoque symboliquement la fondation de Carthage-Byrsa  (l'histoire de la peau de bœuf - voir ci-dessous la gravure de Tobias Stimmer).
Quant à ce marbre, il vient peut-être du Studio di marmo ou du Camerino d'alabastro du Duc de Ferrare (voir Dosso Dossi, ci-dessous),  devant ainsi être associé aux 33 pièces de Saint Pétersbourg, musée de l'Ermitage.
Rapprocher le haut-relief de la Galleria Estense à Modène (Mars), celui du Metropolitan Museum (Eurydice) et les marbres de Giovanni Maria [Gianmaria] Mosca, suiveur d'Antonio et Tullio Lombardo, par exemple Eurydice à Naples (Museo di Capodimonte)*, Cléopâtre à Rennes  (v.1525),  Lucrèce à Baltimore (v.1550), Porcia à Venise (Ca' d'Oro).
* http://www.pedicinimages.com/index_ita.html (<cerca> : Euridice)
  Entourage de Niccolò Giolfino (actif à Vérone 1476 - 1555). Ancienne attrib. : Girolamo dai Libri (actif à Vérone 1474 - 1555)
Énée rencontrant Didon ?
Panneau de cassone
1500-1555
Philadelphie Museum of Art inv. 222
Fondazione Zeri
Marcantonio Raimondi (Sant'Andrea in Argine, v.1475 - Bologne, v.1534)
La mort de Didon
gravure d'après un dessin de Raphael
160 x 125 mm.
vers 1510
Paris, Musée du Louvre, Arts graphiques inv. 4159 LR/ Recto
RMN
Et diverses collections :
Achenbach Foundation for Graphic Arts -
Fine Arts Museums of San Francisco (<Search> : Raimondi Dido)
Metropolitan Museum
British Museum
BNF
Washington, National Gallery of Art
Bologne, Pinacoteca Nazionale, Gabinetto Disegni e Stampe
Rijksmuseum

Fondazione Zeri

https://artserve.anu.edu.au/

Giammaria Da Padova dit Giovanni Maria Mosca (il Padovano]).
Autre attib. Andrea Briosco dit Il Riccio (Padoue, 1470-1532)
Le suicide de Didon
d'après la gravure de Raimondi
Relief - plaquette de bronze
15,1 x 9,85 cm
1525-1535
Rome, Musée du Palais de Venise

Bridgeman Images
ICDD  (<soggetto> Didone - <autore> Riccio)

Andrea Riccio d'après Raimondi
Médaille
Diam. 15,2 cm
Venise, Fondazione Musei Civici di Venezia - Museo Correr Cl. XI n. 0314

(Recherche : Didone)
Collection privée : http://www.mortonandeden.com/

Majolique de Casteldurante, d'après Raimondi
La mort de Didon
1522
New York, Metropolitan Museum inv. 27.97.31
Marcantonio Raimondi, d'après Raphaël (Urbino, 1483 - Rome, 1520)
Les dix tableaux de la célèbre composition faisant référence à Virgile, dite du Quos ego en raison du motif central : Neptune apaisant la tempête lancée par Éole sur Énée [Quos ego... sed motos praestat componere fluctus (Énéide, I, 135)].
Gravure
43,3 x 32,9 cm
1515-1516, 
"AEOLUS IMMITIT VENTOS JUNONE PRECANTE"
"TROIANOSQUE VAGOS LIBICAS EXPELLIT IN ORAS"
"SOLATUR VENEREM DICTIS PATER IPSE DOLENTEM"
"AENEAN RECIPIT PULCHRA CARTHAGINE DIDO"
"CUI VENUS ASCANII SUB IMAGINE MITIT AMOREM"
Notamment :
Paris, École nationale supérieure des Beaux-arts
Lyon, Bibliothèque municipale, base estampes
(<Recherche> : Quos ego)
Vienne, Graphische Sammlung Albertina inv. DG1971/361
(Suche : Quos ego)

Bologne, Pinacoteca Nazionale, Gabinetto dei Disegni e delle Stampe
ICCD
Los Ageles, LACMA
Londres, British Museum
Harvard Art Museums/Fogg Museum
Utpictura 18
Warburg Institute Iconographic Database
Voir le dossier "Vénus".

Copie d'après Quos ego de Marcantonio Raimondi
Didon conduisant Énée au banquet
gravure
7,2 x 7,2 cm
1515 - 1566
Paris, Musée du Louvre, département des Arts graphiques inv. 4029, Recto
Agence photographique de la réunion des Musées nationaux (Recherche : Didon)

Copie d'après Quos ego de Marcantonio Raimondi
Énée au banquet de Didon
gravure
7,8 x 12,9 cm
1515 - 1516
Amsterdam, Rijksmuseum


La notoriété de cette composition de dix scènes a été considérable. Ainsi la voit-on maintes fois reproduite au XVIe s., en totalité ou en partie, sur les émaux de Limoges - plaques, coupes, aiguière, coffret -, qui font la part belle à la figure de Didon :
Quos ego en totalité : attribué à Jean II Pénicaud (ou encore à Léonard Limosin) : plaque d'émail peint polychrome, 67 x 60 cm
Londres, British Museum 
Cinq des dix scènes : attribué à Martial Ydeux : plaque d'émail peint en grisaille, 1550
Paris, Musée du Petit Palais
( <recherche> : Raimondi) 


Le banquet de Didon
seul (motif fréquent) :

Jean III
Pénicaud :  aiguière d'émail peint en grisaille
Limoges, Musée des Beaux-arts
(<recherche> : Penicaud, Jean III)
Baltimore, Walters Art Museum
: coffret

Pierre Reymond (1513 - après 1584), 
coupe d'émail peint en grisaille :
Paris, Musée des Arts décoratifs inv.GR 12
Londres, British Museum (1538)
Limoges, Musée des Beaux-arts (1558)
(<recherche> : Reymond)
Ecouen, Musée national de la Renaissance
Paris, Musée du Petit Palais (1544)
(<recherche> : Didon)
Saint-Pétersbourg,
Musée de l'Ermitage.
Collection privée : Christie's
Au Musée du Louvre, voir  les objets inv. R 285 (plaque), inv.OA 6186 (coupe), inv. OA 982 (plaque), inv. MR 2499 (salière)

Didon conduisant Énée dans Carthage
(plaque) : Londres, British Museum

Il faut ajouter la copie anonyme française du
Quos ego en totalité, 50,5 x 42,5 cm, vers 1900 : Madrid, Musée de la Fundación Lázaro Galdiano
(<Iconography> : Dido)
http://mismuseos.net/
Ceres (Red Digital de Colecciones de Museos de España)


On retrouve encore la composition de Raimondi sur des majoliques italiennes comme la coupe de Nicola da Urbino, v.1524-1525 :
Le festin de Didon et Énée
Paris, Musée du Louvre inv.OA 12206
Base Joconde - RMN
Voir aussi
la coupe du British Museum (Casteldurante),
la coupe d'un atelier anonyme (Duché d'Urbino - à Casteldurante ?), 1530
Didon pressant Ascagne dans ses bras (CVI VENUS ASCANII SVB IMAGINE MITTIT AMOREM)
Paris, Musée du Petit Palais
(<Recherche> : Didon)

et l'étonnante coupe, vers 1520, venant de Casteldurante
Didon accueillant Énée
New York, Metropolitan Museum.

Documents :
Claudio Paolinelli, Di “quel carattere Raffaellesco” delle maioliche del ducato di Urbino : http://www.claudiopaolinelli.eu/
Edmond Radar, Les rapports de la peinture de Raphaël avec la pensée humaniste européenne :
http://www.europedirectmarche.it/notiziari/2009/notiziario_84_Raffaello.pdf
María Isabel Rodríguez López - (Universidad Complutense de Madrid) : Quos Ego: la transmisión iconográfica de la historia de Dido, 2004 :
http://www.ucm.es/centros/cont/descargas/documento5100.pdf
ENS de Lyon:
" L'énigme du retable dispersé" :
http://enigme-retable.ens-lyon.fr/
http://www.patrimoine-histoire.fr/
http://www.patrimoine-histoire.fr/
Attribué à Bernardino De Donati (actif à Côme au début du XVIe s.) ou à Giovanni Agostino da Lodi (v.1467-1524)
Énée à la cour de Didon
Huile sur bois
89 x 134 cm
1510 - 1515
Vercelli, Musée Borgogna
Fondazione Zeri
Ricci Giovanni Pietro Rizzoli [Giampietrino] (actif à Milan entre 1495 et 1549)
Le suicide de Didon
Huile sur bois
91  x  72  cm.
Vers 1520
Stresa, Isola Bella, Collezione Borromeo
(Lac Majeur)
http://www.atlantedellarteitaliana.it/artwork-10117.html
http://webdoc.sub.gwdg.de/diss/2009/schrodi_grimm/schrodi_grimm.pdf
http://www.culturaitalia.it/
http://www.liechtensteincollections.at
Voir au Musée du Louvre Le suicide de Cléopâtre mordue par un aspic
Base Joconde
RMN
Dosso Dossi [Giovanni Luteri] (Ferrare, vers 1490 - 1542)
Énée et Achate sur la côte lybienne
huile sur toile
58,7 x 87,6 cm.
vers 1520
Washington, National Gallery of Art
WorldImages database
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
Art Renewal Center
Un des trois tableaux subsistant d'une série de dix, consacrée à l'Énéide et destinée au célèbre camerino d'alabastro du Duc de Ferrare pour accompagner les grandes toiles de Bellini et Titien considérées dans le dossier consacré à Ariane sur notre site. 
http://webexhibits.org/feast/location/fromTheAeneid.html
Voir aussi le marbre d'Antonio Lombardo ci-dessus.

"Didon"
huile sur toile
95,5 x 75 cm
(le tableau était primitivement de forme ovale)
1520-1523
Rome, Galerie Doria-Pamphilj (via del Corso)

http://www.wikipaintings.org/en/dosso-dossi/didone
Fondazione Zeri
A côté de cette interprétation traditionnelle (fin du XVIIIe), on a pu voir dans ce tableau, par la présence du casque, une représentation de Bradamante dans le Roland Furieux de l'Arioste, ou encore de la douleur de Fiordiligi à la mort de Brandimarte.
Bibl. : Humfrey, Peter, and Mauro Lucco, with contributions by Andrea Rothe, Andrea Bayer, Dawson Carr, Jadranka Bentini, and Anna Coliva, Dosso Dossi: Court Painter in Renaissance Ferrara, 1998 :
http://books.google.fr
  Domenico Beccafumi [Domenico di Pace] (Cortine in Valdibiana Montaperti, v.1486 - Sienne, 1551)
La création de l'homme par Prométhée ; de part et d'autre :  Sophonisbe, Didon
fresque
1524 - 1525
Lire la notice de Silvia Trisciuzzi dans Iconos

Partie du fameux cycle de fresques du Palazzo Venturi (devenu Palazzo Agostini, puis Bindi Sergardi, aujourd'hui Casini Casuccini) à Sienne
Fondazione Zeri
http://it.wikipedia.org/wiki/File:Beccafumi,_affreschi_di_palazzo_bindi_sergardi_07.jpg
Autre tableau : Énée et Anchise fuyant Troie, entre la Vestale Tuccia et Pénélope
Fondazione Zeri

Giulio Pippi [Giulio Romano] Rome, 1499 - Mantoue, 1546)
La mort de Didon
stuc
105 x 64 cm
vers 1527 - 1528
Mantoue, Palazzo Te, plafond de la Camera del Sole e della Luna
MuseiD-Italia
Série de plaques dites du "Maître de l’Énéide" (actif vers 1530 - 1540)
Émail peint sur cuivre
Limoges
Vers 1530
Cette série d'émaux reproduit les gravures sur bois de la célèbre première édition illustrée des œuvres de Virgile, due à Sébastien Brant, imprimée à Strasbourg en 1502 par Johann Reinhard, dit Grüninger.
BNF, Rés. g-Yc-1052 : http://gallica.bnf.fr/ (à partir de la p.CXXI)
Base Enluminures : Recherche experte * Cote = 'VENDOME - BM - RES. FB (2) 029'
Base Enluminures : Recherche experte * Recherche libre : Didon
http://initiale.irht.cnrs.fr/decors/decors.php?id=23261
Ces gravures ont inspiré celles de Jean Crespin en 1529 dans son édition des Opera Virgiliana à Lyon :
Prato, Istituto internazionale di storia economica "F.Datini"
http://www.istitutodatini.it/biblio/images/istit/virgil/htm/elenco.htm


Bibl. Jean-Joseph Marquet de Vasselot : « Une suite d’émaux limousins à sujets tirés de l’Énéide ». Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1912 :
http://bibnum.enc.sorbonne.fr/omeka/tires-a-part/081492987
Sophie Baratte, «La série de plaques du maître de l’Énéide », dans Études d’histoire de l’art offertes à Jacques Thirion, Des premiers temps chrétiens au XXe siècle, Paris, 2001, p. 133-148. http://books.google.fr/
Liste des 103 tableaux originaux et des correspondances sur les 82 plaques répertoriées  : http://www.deutschefotothek.de/kue70000760.html

Vénus et Junon décident de favoriser les amours de Didon et d'Énée
H. : 22,20 cm. ; L. : 20,10 cm.
Musée du Louvre, Département des Objets d'art - inv. OA 6596 
http://www.photo.rmn.fr/ - http://en.wikipedia.org/wiki/File:Venus_Juno_Aeneas_Louvre_OA6596.jpg
Grüninger, Lib.IV : BNF

Didon, assise à la porte du temple, rend la justice et dicte ses lois, tandis qu'arrivent les Troyens
Collection privée
Grüninger, Lib.I : Utpictura18 -  BNF

Énée et Achate se présentent devant Didon
Collection privée
Grüninger, Lib.I : Utpictura18 - BNF

Le festin offert par Énée à Didon. Enlèvement d'Ascagne par Vénus

Collection privée
Grüninger, Lib.I : Utpictura18 -  BNF - http://initiale.irht.cnrs.fr/

Didon confie à sa soeur Anna son amour pour Énée (tout en affirmant son désir de rester fidèle à Sichée)
Collection privée
Grüninger, Lib.IV, 1-53 :  Vendôme - BNF - http://initiale.irht.cnrs.fr/

Didon consulte les dieux, pour savoir s'ils approuvent son amour pour Énée.
A gauche, un temple ouvert du côté du spectateur. Dans le fond, un autel sur lequel une brebis est étendue ; un prêtre regarde Didon qui, de la main gauche, répand le vin sur la tète d'une génisse, et de la main droite tient une baguette avec laquelle elle examine les entrailles des victimes. Anne se tient debout auprès de la reine. A droite du temple, la ville de Carthage ; au premier plan plusieurs personnages, dont Énée et Ascagne.
Águeda, Museu Dionísio Pinheiro inv.470
Carlos A. Martins de Jesus e J. M. Vieira Duque, Vasos Gregos e Pintura de Tema Clássico no Museu da Fundação Dionísio Pinheiro e Alice Cardoso Pinheiro, Universidade de Coimbra, 2012 : https://bdigital.sib.uc.pt/jspui/bitstream/123456789/141/1/
Grüninger, Lib.IV, 54-72 : BNF


Énée et Didon se réfugient dans la grotte
Ascagne sur un cheval blanc et des valets poursuivent un cerf et un sanglier
Écouen, Musée national de la Renaissance - EC 236

Grüninger, Lib.IV, 151-172 :  Vendôme -BNF ; comparer à la gravure de Crespin, Lyon, 1529

Énée prend congé de Didon et fait équiper sa flotte
Londres, British Museum WB.20
Grüninger, Lib.IV, 278-392 : BNF


Énée quitte Carthage au grand désespoir de Didon

Metropolitan Museum 25.39.4
Grüninger, Lib.IV, 393-435 : BNF


Didon offre des sacrifices aux divinités infernales et fait préparer un bûcher.
Au premier plan à gauche, un autel auprès duquel se tient la prêtresse, qui porte une faucille et verse sur l'autel des eaux qui tiennent lieu de celle de l'Averne ; à droite Didon et Anne debout auprès d'un bûcher préparé. Au fond, à gauche, une salle du palais où l'on voit l'effigie d'Énée ; à droite, sur la mer, Mercure apparaît à Énée dans son bateau.
Berlin, Kunstgewerbemuseum (Musée des Arts décoratifs), Staatliche Museen K 5098
http://www.bildindex.de/
Grüninger, Lib.IV, 475-584 : BNF


Didon regarde du haut de son palais la flotte d'Enée qui s'éloigne
Águeda, Museu Dionísio Pinheiro inv.469
Carlos A. Martins de Jesus e J. M. Vieira Duque, Vasos Gregos e Pintura de Tema Clássico no Museu da Fundação Dionísio Pinheiro e Alice Cardoso Pinheiro, Universidade de Coimbra, 2012 : https://bdigital.sib.uc.pt/jspui/bitstream/123456789/141/1/
http://www.google.com/culturalinstitute/
Grüninger, Lib.IV, 584-641 : BNF
Jean-Joseph Marquet de Vasselot : « Une suite d’émaux limousins à sujets tirés de l’Énéide ». Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1912 (avec "modèle" de Strasbourg)
http://bibnum.enc.sorbonne.fr/omeka/tires-a-part/081492987


Le suicide de Didon

Baltimore, The Walters Art Museum inv.44.206
Grüninger, Lib.IV, 642-705 : BNF

Énée aborde à Drepanum chez le roi Aceste - Didon sur le bûcher
Berlin, Kunstgewerbemuseum (Musée des Arts décoratifs), Staatliche Museen K 5097
http://www.bildindex.de/
Grüninger, Lib.IV : BNF

Autres compositions du "Maître de l'Énéide" à Limoges : voir les dossiers  "Anchise", "Vénus" et "Enfers".
Hans Sebald Beham (Nuremberg, 1500 - Francfort, 1550)
La mort de Didon
eau-forte
130 x 97mm
1520
Amsterdam, Rijksmuseum
Brunswick, Herzog Anton Ulrich Museum
Virtuelles Kupferstichkabinett
Washington, National Gallery of Art
Kiel, Kunsthalle
Albrecht Altdorfer  (1480 - Regensburg, 1538)
La mort de Didon
eau-forte
6,4 x 3,7 cm.
1520 - 1530

Paris, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Collection E.de Rothschild L 23 LR/41 Recto
The Art Institut of Chicago
Londres, British Museum
Brunswick, Herzog Anton Ulrich Museum
Virtuelles Kupferstichkabinett
Palazzo Fontana di Trevi, Gabinetto Disegni e Stampe
MuseiD-Italia
Cologne, Wallraf-Richartz Museum  Inv. 00037/185
Monogrammiste inconnu. Autrefois attribué à Georg Pencz (? v. 1500 – Leipzig ou Wrocław, 1550)
La mort de Didon
Gravure
95 x 65 mm.
Londres, British Museum
http://www.drawingsandprints.com/
École de Bruxelles-Malines. D'après des cartons attribués à Bernard (Barend) Van Orley (Bruxelles, 1485- 1542) et à son entourage
Série de 5 tapisseries inspirées de l'Énéide :
Enée rencontre Vénus
L’arrivée d’Enée annoncée à Didon par Sergeste et Cloanthe
La flotte d’Enée sauvée par Neptune
Le récit d’Enée
Le départ de Carthage ordonné par Mercure
346 x 264 cm
1520, date conjecturale
Hampton Court Palace, The Royal Collection.
Perino [Perin] del Vaga [Pietro Buonaccorsi] (Florence, 1501 - Rome, 1547)
L'apparition d'Énée à Didon
Fresque (frise)
1532 - 1536
Rome, Palais Massimo alle colonne, Salotto celeste

http://www2.classics.unibo.it/Didattica/LatBC/Dido/sld014.htm
http://nikipics.library.uu.nl/view/view_new.php?0015146
Maartens College (Groningen) : 

http://gymnasium.maartenscollege.nl/Media/download/1404/Maartens%20CollegeVergilius%2002.ppt
http://shop.alinari.it/it/scheda-prodotto-17202

Le départ de Didon pour la chasse
Rome, Palais Massimo alle colonne
http://www2.classics.unibo.it/Didattica/LatBC/Dido/sld015.htm
Maartens College (Groningen) : ibid.

Dans le même décor : La chasse, Plaintes de Didon au départ d'Énée, Intervention d'Anna :

La Fototeca di Emporium
http://nikipics.library.uu.nl/view/view_new.php?0015147
Fondazione Zeri
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
Maartens College (Groningen) : ibid.

Naufrage d'Enée : Neptune sauvant Enée et son équipage des flots
Inspiré du Quos ego de Marcantonio Raimondi d'après Raphaël
Dessin
18,6 x 34,9 cm
Entre 1528 et 1533

Paris, musée du Louvre INV 636-recto
RMN
Base Joconde
Dessin préparatoire pour la fresque primitivement peinte au plafond du Salon de Neptune dans le Palazzo del Principe Doria, à Fassolo (Gênes). Entièrement détériorée par le temps, elle fut remplacée au milieu du XIXe par le décor visible aujourd'hui (incluant les armoiries Doria Pamphilj entre le Tibre et  l'Eridan personnifiés). L'inspiration virgilienne se retrouvait dans le palais sur les tapisseries ci-dessous, élaborées à partir des cartons de Perino del Vaga également :


Le banquet de Didon et Énée
21,8 x 23,9 cm
Dessin autographe
Vers 1532
Hamburg, Kunsthalle inv. 21087
Bridgeman Images
http://www.wikigallery.org/

Modèle de l'une des six tapisseries créées pour le Palazzo del Principe Doria à Fassolo et inspirées du premier chant de l'Énéide ("Navigatione d'Enea") (et du Quos Ego de Marcantonio Raimondi). On en a malheureusement perdu la trace après 1825.
Mais on connaît un certain nombre de dessins, copies ou autographes, comme celui de Hambourg ci-dessus, probablement significatifs.
Voir aussi celui du British MuseumVénus dirige Énée vers Carthage
et ceux du Louvre, département des Arts graphiques :
INV 10541, RectoDidon recevant Enée (RMN)
INV 10593, Recto : Banquet de Didon et Enée
 (Base Joconde)
INV 10365, Recto : Vénus implorant Jupiter pour la flotte d'Enée 

La popularité de cette série de tapisseries est attestée par les rééditions qui lui succéderont, connues partiellement :
 
Le banquet de Didon et Énée
495 x 742 cm
Vienne, Österreichisches Museum für angewandte Kunst Inv. n° 3530, 
Cf. Thomas P. Campbell, Tapestry in the Renaissance: Art and Magnificence, 2002, p. 358, fig. 165 : 
http://www.metmuseum.org/research/metpublications/


*
Atelier de Cornelis de Ronde, sept tapisseries, dont Didon recevant Énée, Le Banquet de Didon, L'adieu d'Énée à Didon (cette dernière composition s'ajoutant aux sujets de la série originale)
1545-1555
Madrid, Patrimonio Nacional, Congreso de los Diputados,   :

Patrimonio Nacional, Didon recevant Énée - Voir le dessin du Louvre INV 10541, Recto
http://www.congreso.es/visitanueva/fotos/fondos/decorativas/grande/foto.jsp?foto=203
http://www.flandesenhispania.org/
http://www.flandesenhispania.org/
Bibl. R.W. Shaw, Agmine facto: rampant rhetoric in Aeneid I, New Orleans, 2003
http://repository.up.ac.za/bitstream/handle/2263/15048/Shaw_Agmine(2003).pdf?sequence=1
http://www.stjohns-chs.org/language/imurphy_courses/ap-latin/shaw_agmine2003.pdf

* Voir également les compositions ci-dessous, à Milan et à Palerme.

Manufacture de Bruxelles
La rencontre de Didon et Énée
Tapisserie
475 x 535 cm
XVIe siècle
Milan, Civiche Raccolte d’Arte Applicata, Castello Sforzesco

Exposition de Mantoue (2010) : "Gli Arazzi dei Gonzaga nel Rinascimento" :
http://www.centropalazzote.it/scheda-mostra.php?id=18
Rapprocher la pièce (XVIIe s., manufacture de Mortlake, 462 x 343 cm) exposée à New York, Richard Feigen & Co (2015) :
"Grotesqueries : Renaissance and Baroque Tapestries"
http://www.rlfeigen.com/
http://www.artnet.de/
École flamande. Peut-être d'après un disciple de Michiel Coxcie (1499 - 1592), le "Raphaël flamand"
L'histoire d'
Énée
Ensemble de cinq tapisseries :
Non fert Neptunus ventorum numina cuius auxilio Teucri littus habent Libicum (475 x 783 cm)
Partita sociis Aeneas carne ferina penum cum fido lustrat Acathe solum (459 x 445 cm)
Aeneas templum condentem cernit Elisam urbis excelso moenia colle videt (459 x 684 cm)
Fingit sacra dolens ingratam passa repulsam desperans Dido certa parare necem (459 x 684 cm)
Dum petit Italiam Aeneas Iunone querente aequore turbato deviat in Siculo (489 x 715 cm)

XVIe siècle
Palerme,
Villa Malfitano (Fondation Whitaker)

Sur les questions posées par cette série et ses rapports avec l'
œuvre de Perino del Vaga, voir la synthèse de Vincenzo Scuderi sur le site de la Fondation :
http://web.tiscali.it/fondazionewhitaker/Malfitano/arazzi/arazzi.htm
On considère que ces tapisseries sont à associer aux deux compositions mentionnées ci-dessus, celle de Milan et celle de Vienne (Österreichisches Museum für angewandte Kunst, 495 x 742 cm : Le banquet de Didon et Énée), constituant  ensemble une série tirée du même cycle de modèles, et dérivant des cartons préparés à l'origine par Perino del Vaga sur la commande d'Andrea Doria.
Peter Flötner (Thurgau, 1485-96 - Nuremberg, 1546)
La mort de Didon
bronze
D. 7,5 cm
vers 1530 - 1540
Munich, Bayerisches Nationalmuseum
Die Eichstätter Datenbank zur Antike-Rezeption/Kunst

Exemplaires au Metropolitan Museun, au British Museum, à Dresde
http://www.harvardartmuseums.org/art/2203370
Nicola Giolfino da Verona (1476 - 1555). D'après Fancesco Salviati (vers 1509.-1563)
Le suicide de Didon
Gravure
entre 1530 et 1550
Milan, Raccolte Grafiche e Fotografiche del Castello Sforzesco
http://www.lombardiabeniculturali.it/stampe/schede/H0080-03796/
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
MuseiD-Italia
Voir aussi l'exemplaire du British Museum
Alessandro Cesati [il Grecchetto] (documenté en 1538 - 1564 : né à Chypre, ? - mort à Chypre, ?)
ΔΙΔΩ ΒΑΣΙΛΙΣΣΑ
Didon, reine de Carthage
Médaille
D. 4,5 cm
vers 1540-1550
Venise, Musée Correr
New York, Metropolitan Museum
Fondazione Zeri
http://commons.wikimedia.org/
http://numismatica-italiana.lamoneta.it/riepilogo/W-ME33B
Portrait imaginaire, bien que respectant les canons de l'antiquité (avers), et une vue de Carthage inventée avec les monuments de l'Urbs (revers).
  Bernardino di Mariotto (Pérouse, vers 1475 - vers 1566) (attribué)
Suicide de Didon 
Huile sur bois - panneau de coffre
16,5 x 41,3 cm
largeur totale du coffre : 185,4 cm
(autre panneau : Coriolan supplié par sa mère et sa femme d'épargner Rome)
Daté 1500-1550 ou 1450-1499
Collection privée
VIA
Fondazione Zeri
Bonifacio de' Pitati, dit Bonifacio Véronèse (Vérone, 1487- Venise, 1553)
Le banquet de Didon
Huile sur toile
27,5 x 87 cm
1525-1549
Vérone, Fondazione Cariverona

Bonifacio Véronèse (atelier)
Le banquet de Didon
Huile sur bois
16 x 72 cm.
Berlin, Staatliche Museen Inv.B.141
Bildindex der Kunst und Architektur
Niccolo dell' Abate (Modène, 1512 - Fontainebleau, 1571) pour les études préparatoires, et atelier
Douze tableaux illustrant l'histoire de Didon et 
Énée
Fresque
Vers 1550
Bologne, Palazzo Leoni
http://ibc.regione.emilia-romagna.it/istituto/chi-siamo/palazzo-leoni/?searchterm=Palazzo%20Leoni
http://www.ibc.regione.emilia-romagna.it/
http://www.ibc.regione.emilia-romagna.it/
(Voir aussi le dossier consacré à Anchise)
  Luzio Luzzi dit Luzio Romano (Lodi, vers 1510 - ? 1575 ?)
L'histoire d'Énée : la fuite de Troie, la fondation de Carthage, le banquet de Didon ...
Fresques
1550
Rome, Palazzo Spada-Capodiferro, salle de l'Énéide

Bridgeman Images
Bridgeman Images

Ensemble d'images du Palais  : 
Bridgeman Images
http://www.araldodeluca.com/
http://www.superstock.com/
Fondazione Zeri
http://casatospada.blog.tiscali.it/2012/02/26/della-storia-di-enea-nel-palazzo-spada/
ICCD immagini (<Cerca> - <Soggetto foto> : Eneide)
Andrea Meldolla, dit Schiavone  (Zadar, vers 1518 -Venise, 1563)
Énée est détourné de Didon
vers 1555-1560
toile
63 x 114 cm.
Vienne, Kunsthistorisches Museum inv. 5816
http://www.lessing-photo.com (Recherche : Aeneas)
Art Resource (<Avanced Search> <Image number> : ART214680)
http://connect.in.com/

Énée prend congé de Didon
62,5 x 115 cm
Vienne, Kunsthistorisches Museum inv.5818
Bildindex

Énée et Didon se réfugient dans la grotte

Huile sur toile
21,5 x 36,5 cm
Stuttgart, Staatsgalerie
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)

Andrea Meldolla, dit Schiavone (ancienne attr. Parmigianino; voir ci-dessous)
La mort de Didon
Sanguine
11,3 x 13,8 cm
Paris, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins inv. 6495 recto
RMN

  Girolamo Francesco Maria Mazzola, dit Parmigianino (Parme, 1503 - Casalmaggiore, 1540)
La mort de Didon
Sanguine
12,2 x 15,2 cm
Londres, The Courtauld Gallery
http://www.artandarchitecture.org.uk/images/gallery/204193c7.html?ixsid=RaA5v4N9bhq
Attribué à Jan Massys [Metsijs, Metsys] (Anvers, 1509 - 1575)
Didon et Anna
Huile sur bois
88 x 120 cm.
Liège, Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain
Institut Royal du Patrimoine artistique
Tintoret (Jacopo Robusti) (attr.) (Venise, 1518 -1594) (ou Domenico)
(Les adieux d'
Énée à Didon)
Huile sur toile
148 x 241 cm.
1555 - 1556
Brunswick, Herzog Anton Ulrich Museum inv.704
Ce tableau figure ici pour mémoire, parce qu'il a été connu sous ce titre dans la collection du duc de Brunswick. Une telle identification de la scène reste surprenante : S'il s'agissait d'Énée, on le verrait
en fait descendre de son bateau, venant ainsi secourir Didon en train de s'évanouir...  (Bibl. : Pierluigi De Vecchi, Tout l'œuvre peint de Tintoret, N° 119, Flammarion, coll. Les Classiques de l'Art, 1971).
Mais aujourd'hui on donne communément à l'œuvre un autre titre, beaucoup plus convaicant ... :  Le retour de Pompée : La rencontre de Pompée et de Cornelia après Pharsale
http://dib.museum-braunschweig.de/thumbnails.php?album=13&page=7
http://bildarchiv.museum-braunschweig.de/
http://nikipics.library.uu.nl/
L'esquisse (huile sur papier) se trouve dans le même musée
http://kulturerbe.niedersachsen.de/
http://kk.haum-bs.de/?id=zl-v-05360
Le tableau peut avoir eu pour pendant La délivrance d'Arsinoé (Dresde, Gemäldegalerie) :  Web Gallery of Art - Utpictura 18.
Daniele Ricciarelli [Daniele da Volterra] (Volterra, 1509 - Rome, 1566)
Mercure ordonne à 
Énée de quitter Carthage
Vers 1555
Cette toile est perdue. L' œuvre était  "destinée à être envoyée en France ; 
alors qu' Énée se dévêt pour aller dormir avec Didon, il est surpris par Mercure, qui semble lui parler comme on le voit faire dans  les vers de Virgile" (Vasari, 1558). On la rattache à un tableau anonyme, sur bois, publié en 1922 (Suède, collection privée) *. Mais sa localisation, s'il existe encore, est elle-même aujourd'hui inconnue. Il n'en reste que la photographie :
http://nikipics.library.uu.nl/
Maartens College (Groningen) : 

http://gymnasium.maartenscollege.nl/Media/download/1404/Maartens%20CollegeVergilius%2002.ppt (diapositive 3)
* H. Voss, Ein wiedergefundenes Bïld des Daniele da Volterra, dans Kunstchronïk, XXIV (1922-23), p. 375-378

Étude pour la figure d'Énée au British Museum et dessin préparatoire à Vienne, Graphische Sammlung Albertina inv. 497
(<Suche> : Daniele da Volterra)
Web Gallery of Art
Voir aussi les dessins de Michel-Ange qui ont inspiré Daniele da Volterra :
Londres,
Courtauld Institute of Art Gallery
Haarlem, Teylers Museum
Web Gallery of Art
S'agissant du personnage de Didon, il faut sans doute ajouter la statuette de bronze de Munich, 18 x 42,1 x 18.5 cm,
Bayerisches Nationalmuseum Inv. 64/24, attribuée à Adriaen de Vries. Un modèle d'argile (perdu) serait dû à Daniele da Volterra, en épreuve préparatoire de son tableau, selon une pratique qu'on lui connaît par ailleurs *. Cf. par exemple Le Combat de David et Goliath au Musée du Louvre (http://www.latribunedelart.com/).
* Cf. Paul Johannides, Daniele da Volterra's Dido. In: Burlington magazine, CXXXV, fasc. 1089, déc. 1993, pp.818-819.
La statuette de Munich est reproduite par Alexandre Ragazzi dans le cadre de son étude des relations entre le travail graphique, la peinture et la sculpture de Daumier  : Daumier escultor : correspondencias com a pintura e a obra grafica, 2004, p. 13 et suiv. : http://www.bibliotecadigital.unicamp.br/
Sur la figure de Didon, il convient évidemment de rapprocher la Nuit de Michel-Ange à Florence (tombeau de Julien de Médicis).
 Giambattista Zelotti (Venise, vers 1526 – Mantoue, 1578
Le décor d'une villa paladienne : le départ de Carthage, sous les supplications de Didon (ou Anna)
Fresque
vers 1557
Lonedo di Lugo di Vicenza, Villa Godi Valmarana aujourd'hui Malinverni, "sala di Venere"
Bibliotheca Hertziana (Suche : Villa Godi)
Orazio Samacchini (Bologne, 1532 -  1577) (autrefois attribué à Martin Fréminet)
Mercure ordonne à Énée d'abandonner Didon
huile sur toile 
249 x 178 cm.
Vers 1565 ?
Musée du Louvre Inv. 4637
Agence photographique de la Réunion des Musées Nationaux (Recherche : Énée)
RMN 
Base Joconde


Ce tableau est à rapprocher du tableau de Daniele da Volterra ci-dessus : Cf. l'étude de Séverine Laborie :
 La revue des musées de France, n° 4, 2008, p.70-78 : "Mercure ordonne à Enée d'abandonner Didon d'Orazio Samacchini : une œuvre dévoilée par sa restauration".

Le suicide de Didon
Fresque (dessus de cheminée)
avant 1557
San Secondo, Rocca dei Rossi, Sala di Circe
http://www.bildindex.de/
http://fotothek.biblhertz.it/bh/a/bhim00019915a.jpg

Léonard Limosin (v.1505 - v.1577)
Portraits idéalisés de Didon et Énée, d"une série de dix-sept plaques connues, imaginée d'après les Héroïdes d'Ovide (commandée par Catherine de Médicis ?)
émail peint sur cuivre
30,3 x 24,8 cm
Limoges, vers 1564 (datation actuelle)

Baltimore, Walters Art Museum inv. 44 239 et 44 240

http://www.photo.rmn.fr/Package/2C6NU0QX8NA1
https://www.flickr.com/photos/mfdudu/4685619215/in/photostream/
  Tobias Stimmer (Schaffhouse, Suisse, 1539 - Strasbourg, 1584)
La ruse de la peau de bœuf (Byrsa) : La fondation de Carthage
Deuenere locos, ubi nunc ingentia cernis
moenia surgentemque nouae Karthaginis arcem,
mercatique solum, facti de nomine Byrsam,
taurino quantum possent circumdare tergo (Énéide, I, 365 sqq.)
Gravure
In: Zacharias Müntzer, Titus Livius; Lucius Annaeus Florus, Von ankunfft unnd ursprung des Roemischen Reichs [...], Francfort 1571 ; Strasbourg, 1575, 1581 ...

Bayerische StaatsBibliothek digitale :  p.220
Bibl. : Amy Golahny, Rembrandt's Reading: The Artist's Bookshelf of Ancient Poetry and History. Amsterdam, 2003 :
http://bib.convdocs.org/v1569/?download=1
Bibl. Martin Brückner, Early American Cartographies, Chapel Hill, 2011 : http://books.google.fr
Bibl. : Svenbro Jesper, Scheid John. Byrsa. La ruse d'Élissa et la fondation de Carthage. In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 40e année, N. 2, 1985. pp. 328-342.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1985_num_40_2_283165


Sur ce motif voir
le marbre d'
Antonio Lombardo (1508-1510),
la gravure de Matthäus Merian (1629),
un dessin (non daté, collection privée) de Belisario Corenzio (vers 1558-1640),
un autre de l'atelier de Rembrandt (Milan, collection privée, vers 1640-1650) (cf. bibl., Amy Golahny et Martin Brückner)
un tableau attribué à Ludovico Carracci (WIID),
ceux de
Giambattista Pittoni (1720-1730), de Francesco Migliori, de Victor Honoré Janssens, Gregorio Lazzarini
et la gravure de F.L.Catel (1831).
Carlo Urbino (Crema, 1525 - 1585)
Huit épisodes de l'Énéide : Le cheval de Troie, le départ de Troie, Énée et Vénus en chasseresse, Énée rencontre Didon, Énée et la Sibylle à l'entrée des Enfers
Fresque
1584-1585
Sabbioneta, Palazzo del Giardino, Sala di Enea
Bibliotheca Hertziana (Suche : Sabbioneta) (sala di Enea)
http://www.alinariarchives.it/
Le départ de Troie
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
http://www.catalogo.beniculturali.it/
https://www.flickr.com/photos/94185526@N04/19327429725/in/photostream/
Énée et Vénus :
ICCD -  http://www.catalogo.beniculturali.it
https://www.flickr.com/photos/94185526@N04/19139775100
Énée et Didon
http://fotothek.biblhertz.it/bh/a/bhex-scarioni-53-2013-b-60a.jpg
ICCD -  http://www.catalogo.beniculturali.it/
Énée et la Sibylle
ICCDhttp://www.catalogo.beniculturali.it/
  "Maître des Anciens Pays-Bas"
Didon et Énée à la chasse
dessin
23,2 x 37 cm
1589
Musée du Louvre, arts graphiques INV 20594, Recto
L'Énéide
dans les quatre salles du Palais Fava
de Bologne 
Ludovico Carracci (Bologne, 1555 - 1619), Annibale Carracci (1560-1609), Agostino Carracci (1557-1602), Francesco Albani (Bologne 1578 - 1660), Bartolomeo Cesi (Bologne, 1556 - 1629)
L'histoire de Didon et Énée, partie de l'ensemble de fresques du palais Fava
1587- 1588
Francesco Albani
Venatum Aeneas Dido turiique parantur
Énée et Didon se préparent pour la chasse 

Ensemble de scènes de l'Énéide (chants I, III, IV, V)
Didon sacrifiant à Cérès, Apollon et Bacchus (Sacra fiunt Cereri Phoeboque patrique Lyaeo), Énée et Achate sur le rivage de Lybie  (Aeneas scopulum conscendens aequora lustrat)Chasse d'Enée et Acate sur rivage de Carthage (corpora fundat humi, et numerum cum nauibus aequet), Didon en majesté devant son peuple (Iura dabat legesque uiris pulcherrima Dido), Didon conduit Énée au palais (Non ignara mali, miseris succurrere disco), Énée au festin de Didon (Mox dapibus mensas onerant et pocula ponunt) Énée et Didon se réfugiant dans la grotte (Speluncam Dido venit et Troianus eandem) ; Les préparatifs de la chasse (Venatum Aeneas Dido turiique parantur), Énée ordonnant le départ (Mox aptare iubet classem sociosque reduci) ; départ de la flotte troyenne de Carthage (Adnixit torquent spumas, et caerula verrunt) ; suicide de Didon 
Bologne, Palais Fava
Sur le décor de ces quatre salles voir le dossier "Anchise"
  Annibale Carracci
La mort de Didon
fresque (détachée)
121 x 124 cm
vers 1592

Bologne, Palazzo Luchini Angelelli (Zambeccari), aujourd'hui Francia
http://www.culturaitalia.it/
Voir la gravure de
Giovanni Maria Viani  (1637-1700) d'après A.Carracci à Bergame, Accademia Carrara :
http://www.lombardiabeniculturali.it/, à Rome, Accademia Nazionale dei Lincei
et à Bologne celle de Carlo Antonio
Pisarri  ainsi qu'une sanguine anonyme :
http://collezioni.genusbononiae.it/products/dettaglio/589
http://collezioni.genusbononiae.it/products/dettaglio/2753
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
  Attribué à Francesco Albani (Bologne 1578 - 1660) (?)
La mort de Didon
Gravure
28,2 x 20,7 cm
Philadelphia Museum of Art
 Attribué à Antiveduto Gramatica [della Grammatica] (Sienne ? Rome ? 1571 - Rome 1626)
La mort de Didon
92 X 70 cm
vers 1620
Collection privée
http://www.arcadja.com/
Paul Bril (Anvers, 1554 - Rome, 1626) (entourage)
Énée et Didon se réfugient dans la grotte
Huile sur cuivre
24,8 x 34,3 cm
Collection privée
(Gabrius Databank 2003)
http://www.artnet.fr/
Hendrik van Steenwijck dit le Jeune (Anvers, 1581 / 82 - Leyde [ou La Haye ou au voisinage de l'une de ces deux villes], 1649)
Un homme à genoux devant une femme dans la cour d'un palais de la Renaissance (sans doute Énée devant Didon)
Huile sur cuivre
40,2 x 69,8 cm.
Vers 1610
Londres, National Gallery
Sebastian Vrancx (Anvers, 1573 -1647)
Anna et Didon
Plume
Vers 1615
Deux dessins, collections privées, New York et Amsterdam

http://www.old-master-drawing.com/
Louisa Wood Ruby,
Sebastiaen Vrancx as Illustrator of Virgil’s Aeneid, Master Drawings 28, 1990, 1 (p.65)
http://www.academia.edu/

Il s'agit d'une série de 65 illustrations de l'Énéide.  
Voir aussi par exemple
Mercure ordonnant à Énée de quitter Carthage : http://www.christies.com/
Énée et Achate devant le temple de Junon : Musée du Louvre, département des Arts Graphiques inv. 23130, Recto
Le banquet de Didon : New Haven, Yale University Art Gallery
Énée et Didon se réfugient dans la grotte : Anvers, Musée Plantin-Moretus - 
La Tribune de l'art 
La Renommée annonce l’union de Didon et d’Enée :
Anvers, Musée Plantin-Moretus - La Tribune de l'art
Énée fait ses adieux à Didon, Amsterdam, collection privée - http://www.frick.org/
Liste de références : FRESCO : http://arcade.nyarc.org/record=b1173771~S6
Voir les dossiers consacrés aux Enfers et à Vénus.
Bernardo Strozzi [il Capucino Genovese] (Gênes, 1581 - Venise, 1644)
Enea e Didone nell’antro
Fresque (plafond)
1622-1623.
Sampierdarena (Gênes), palazzo Centurione- Carpanetto
http://www.atlantedellarteitaliana.it/artwork-13830.html
http://www.sanpierdarena.net/
http://www.palazzolomellino.org/index.php/strozzi
http://www.palazzolomellino.org/images/pdf-ita/saggio_Newcome.pdf
  Suiveur d'Antonio Tempesta (Florence, 1555 - Rome, 1630)
Enea e Didone durante la caccia reale
Huile sur toile
175 x 320 cm
Collecton privée
http://www.christies.com/
http://www.artnet.com/
 Nicolas-Pierre Loir (Paris,1624-1679)
La mort de Didon
Estampe
Rennes, Musée des Beaux-arts
Base Joconde
Bologne, Pinacoteca Nazionale
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it

Pieter Lastman (Amsterdam, vers1583 - 1633)
Didon sacrifie à Junon
Huile sur bois
74×106 cm.
1630
Stockholm, Nationalmuseum inv. NM 500
Warburg Institute Iconographic Database
Pierre Paul Rubens [ou plutôt Jan van den Hoecke (Anvers 1611 – 1651) ?]
Didon et Énée surpris par l'orage
214 x 294 cm
Vers 1635
Francfort, Städelmuseum inv. 2097
 
Scolars Resource
Artothek
http://www.bildergipfel.de/
University of Oregon
http://entertainment.webshots.com/photo/2645778470037029906LDSmXP
Copie à Madrid, Musée du Prado inv. 1744, œuvre de Juan Bautista Martínez del Mazo (Cuenca, 1612 – Madrid, 1667).
Probable esquisse,  45,4 x 60,3 cm., collection privée : Bridgeman Images
http://www.dn.se/kultur-noje/konst-form/saldes-rekorddyrt--var-ingen-rubens
RKD
Voir le dessin de Vienne, 42,9 x 50,2 cm, Graphische Sammlung Albertina inv.15100 (Suche : 15100


Pierre Paul Rubens (Siegen, 1577 - Anvers, 1640)
La mort de Didon
Autre interprétation : Après la mort de son mari Abradatas, Panthée se poignarde avec un poignard.
(Xénophon, Cyropédie, VII, 3, 9sqq.)
huile sur toile 

183 x 117 cm. 
Vers 1635 - 1638
Paris, Musée du Louvre

Educnet : La mort sublimée dans l'Antiquité gréco-romaine
Worl Art Kiosque (Univ. Californie- <Search> : Rubens Dido)
RMN

Base Joconde

Bildindex der Kunst und Architektur 
RKD
Copie (atelier de Rubens), 182,9 x 123,2 cm, à Los Angeles, Getty Museum

Voir aussi

La mort de Didon
Plume
9,5 x 11,5 cm.
vers 1600 - 1603
Brunswick (Maine, E.U.), Bowdoin College Museum of Art

On a pu associer à ce dessin la mort de Thisbé. La même hésitation s'applique à la feuille du Musée du Louvre, Arts graphiques inv. 19916, Recto
Carlo Francesco Nuvolone  (Cremone, 1609 - Milan, 1662)
La mort de Didon
Huile sur bois
47,5 x 66 cm.
Dresde, Gemäldegalerie Alte Meister inv. 381
(cliquer sur <Volltextsuche> : Dido)

http://www.photo.rmn.fr/
Deutsche Fotothek
Variantes (coll. privées), 1630-1660 :

Fondazione Zeri
Fondazione Zeri
http://www.christies.com/
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
Le modèle du peintre se retrouve dans Sainte Ursule martyre au Musée d'Amiens : Base Joconde
Guido Reni (Calvenzano, 1575 - Bologne, 1642)
L'adieu d'Énée à Didon
huile sur toile
119,5 x 150,5 cm
vers 1630
Kassel, Staatliche Kunstsammlungen, Schloß Wilhelmshöhe inv. GK 573

Bildindex der Kunst und Architektur  (+ <Suche verfeinern : Dido)
http://www2.classics.unibo.it/Didattica/LatBC/Dido/sld017.htm
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
Bridgeman Images

Attribué à Guido Reni
Didon et Énée
vers 1621
31,9 x 37,9 cm.
Achenbach Foundation for Graphic Arts
Fine Arts Museums of San Francisco (+ <Search> : Dido)
http://amica.davidrumsey.com/

Rutilio Manetti (Sienne, 1571 - 1639)
Didon et Énée
Huile sur toile
146 x 117 cm
1630
Los Angeles County Museum of Art
Fondazione Zeri

 
Andrea Sacchi (Nettuno 1599 - Rome 1661)
Didon abandonnée ou Didon sur le bûcher (se préparant à mourir)
huile sur toile
139,5 x 148 cm
vers 1630-1635
Caen, Musée des Beaux-arts Inv. 179.

Base Joconde
http://notesdemusees.blogspot.com/2008/06/caen.html
Greek Mythology Link ; Hellados.ru ;
WorldImages database
Sur l'œuvre d'Andrea Sacchi : Antonio d'Avossa, Andrea Sacchi, Rome, 1985 : http://www.nettunocitta.it/OPERE/
Michel Corneille I (Orléans vers 1603 - Paris 1664)
Énée présente son fils "Ascagne" à Didon
Huile sur toile - modello pour une tapisserie
52,5 x 65,5 cm
Collection privée
http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=article&id_article=851

Bibl. : Les passions de l'âme, Peintures des XVIIe et XVIIIe siècles de la collection Changeux, Odile Jacob, Paris 2006, p. 82 et suiv.
http://books.google.fr/
Matthäus Merian l'Ancien (Bâles, 1593 - Bad Schwalbach, 1650)
La ruse de la peau de bœuf (Byrsa) : Didon obtient sa terre pour la fondation de Carthage
Gravure
in Johann Ludwig Gottfried, Historische Chronica, Frankfurt 1629-1634
http://digitalcollections.nypl.org/
http://commons.wikimedia.org/

Voir ci-dessus la gravure de Tobias Stimmer (1574)
Giovanni Francesco Barbieri, dit il Guercino [Le Guerchin] (Cento, ? 1591 - Bologne, 1666)
La mort de Didon
287x335 cm
1631
Rome, Galleria Spada inv. 135
http://galleriaspada.beniculturali.it/
Utpictura18
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
MuseiD-Italia
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Guercino_004.jpg
http://galleriaspada.beniculturali.it/index.php?it/93/guercino-la-morte-di-didone
http://www.sinequanon.org/?s=Didone
Fondazione Zeri
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
Dans un premier temps, cette toile avait été commandée par Marie de Médicis pour le palais du Luxembourg (1629), par l'entremise du Cardinal Bernardino Spada. La reine-mère étant contrainte à l'exil après la "journée des dupes", celui-ci a fini par en faire lui-même l'acquisition.
Dessin préparatoire : Trois femmes assistant à la mort de Didon, 24,2 x 18,4 cm, 1630-1631, Windsor Castle, Royal collection 902834
José Luis Colomer, Arte y diplomacia de la monarquía hispánica en el siglo XVII, 2003 : http://books.google.fr/


Bibl. Daniel M.Unger, A Message for the Queen: Guercino’s Death of Dido, Cardinal Spada, and the Internal Conflicts at The French Court, 2005. In: Anna-Teresa Tymieniecka, Human Creation Between Reality and Illusion, Analecta Husserliana, p.243-255 :  http://books.google.fr


Le tableau a été maintes fois copié ou imité :

Cercle du Guerchin

Didon sur le bûcher
Huile sur toile
123,8 x 172 cm.

Munich, Château de Schleissheim
Die Eichstätter Datenbank zur Antike-Rezeption/Kunst
http://www.photo.rmn.fr/

Giuseppe Bottani (Cremone, 1717 - Mantoue, 1784)
La mort de Didon
Huile sur toile
174 x 199 cm.
1763 - 1765
Mantoue, collection privée

http://mostreemusei.sns.it/

Voir aussi :
la copie anonyme (sanguine) du Louvre, 55,2 x 65,5 cm - RMN
le tableau anonyme du musée de Huesca (XVIIe siècle) : Red Digital de Colecciones de Museos de Espaňa (ouvrir le fichier *pdf)
la toile d'un suiveur du Guerchin (XVIIIe s.), collection privée, 98,4 x  135,9 cm. :
http://www.sothebys.com/
http://www.invaluable.com

la gravure de Paolo Fidanza (1764) : ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
la gravure de Sir Robert Strange (1721 - 1792)
, The Death of Dido, 1776, 41.3 x 50.9 cm : British Museum ; Achenbach Foundation for Graphic Arts1963.30.11753, Fine Arts Museums of San Francisco (+ <Search> : Dido) (VIA),
le tableau de Bath,  Victoria Art Gallery, 250 x 310 cm (XIXe s.).

Il faut ajouter cet autre dessin du Guerchin lui-même :

La mort de Didon, 27,9 x 34,5 cm, 1630-1631, Londres, coll. Denis Mahon, University of Oxford - Ashmolean MuseumUniv. de Bologne : Didone nella iconografia e nell'arte 
Cesare Gennari (Cento, 1637 - 1688) (attr.)
Énée quittant Didon
81,3 x 119,4 cm
vers 1670
Collection privée
Comme le montre aussi sa Cléopâtre, le peintre ne cache pas l'influence de son oncle, Barbieri (le Guerchin). Voir ci-dessus.
  Ferdinando Tacca  (Florence 1619 - 1686)
Le suicide de Didon
bronze
H. 23,5 cm
Vers 1630 - 1650
New York, Metropolitan Museum of Art
François Perrier dit le Bourguignon (Saint-Jean-de-Losne, 1594 - Paris, 1650)
Mercure, Didon et Énée
Gravure sur cuivre (Antoine Garnier)
1633
Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Lire la notice de Stéphane Lojkine : Utpictura18

Attribué à François Perrier
Didon abandonnée par Enée
huile sur toile
150 x 113 cm
Collection privée

http://www.thierrydemaigret.com/
http://www.artnet.com/

De François Perrier voir aussi Énée et ses compagnons combattant les Harpies, huile sur toile, Musée du Louvre inv. 7160 : Base Joconde - RMN
Nicolas Poussin (Les Andelys, 1594 - Rome, 1665)
Mars et Vénus (autres interprétations : Didon et Énée, Renaud et Armide)
huile sur toile
157,5 x 190 cm.
vers 1633-34
Toledo, Museum of Art inv. 1954.87
http://www.google.com/culturalinstitute/
http://commons.wikimedia.org/
Charles-Alphonse Dufresnoy (Paris, 1611 - Villiers-le-Bel, 1668)
La mort de Didon
Huile sur toile
137,2 x  101,6 cm.

collection privée
http://www.artnet.fr/
Pietro Berrettini da Cortona [Pierre de Cortone] (Cortona, 1596 - Rome, 1669).
Vénus en chasseresse apparaît à Énée (dit autrefois Rencontre d'Énée et de Didon à la chasse)
Huile sur toile
127 x 176 cm.
vers 1635
Paris, Musée du Louvre inv.112
RMN
Base Joconde

Web Gallery of Art
Utpictura 18
Postérité : Voir la plaque d'ivoire de Benoît Claude Champion au Château-musée de Dieppe (1892)
Sébastien Bourdon (Montpellier, 1616 - Paris, 1671)
La mort de Didon
vers 1637 - 1640
huile sur toile
158,5 x 136,5 cm
Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage inv.1247
http://www.arthermitage.org/
Utpictura18

Ciudad de la Pintura
Web Gallery of Art
http://www.bkneuroland.fr/
Esquisse, 49 x 43 cm, au musée des Beaux-Arts de Béziers inv.5560
Utpictura 18
Réplique, 46,2 x 39,5 cm, au Museo de Bellas Artes de Bilbao
http://baroqueart.cultureplex.ca/
Gravure de Michael Heylbroeck (Gand 1635 - Brescia 1733), 1713
Amsterdam, Rijksmuseum RP-P-OB-55.298


Les adieux de Didon et Énée
huile sur cuivre
28 x 28,5 cm
entre 1637 et 1671

Rouen, musée des Beaux-Arts

Base Joconde
Bridgeman Images
http://www.wikigallery.org/wiki/
Plusieurs montres sont ornées sur leur couvercle de la même composition sur émail :
celle d'Elias Weckherlin, Augsbourg, conservée au Louvre (inv. 0A08320) - RMN
celle de Roger Dunster, Londres, conservée également au Louvre (inv.OA 8432)
celle de Mathias Rieppolt, Regensburg, conservée au Rijksmuseum d'Amsterdam (avec le jugement de Pâris),
celle de Philip van Ceulen, conservée au British Museum


Voir aussi Vénus et Énée, Musée de l'Ermitage : dossier "Vénus"
Simon Vouet (Paris 1590 - 1649)
La mort de Didon
vers 1640
huile sur toile
215,5 X 175 cm
Dole, musée des Beaux arts
Base Joconde
Utpictura 18

http://www.musees-franchecomte.com/
http://www.photo.rmn.fr/

Eau-forte de Michel Dorigny (1616-17 - 1665) d'après ce tableau :
Rennes, Musée des Beaux-arts : Base Joconde
http://www.collin-estampes.fr
Biblioteca Nacional de Portugal : http://purl.pt/5366

et de Susanna Maria
Sandrart (1658 - 1716)
Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum
Bildindex

Voir aussi Énée et Anchise, San Diego Museum of Art (dossier "Anchise")
Orazio Fidani (Florence, 1606-1656)
La mort de Didon
Huile sur toile
206 x 294 cm.
1640
Collection privée
(
Bissone, Musée Tencalla)
http://www.queendido.org/iconografia.htm
Gravure de Giovanni Battista Cecchi  (1782)
Monza : http://www.lombardiabeniculturali.it/stampe/schede/CM010-00779/
Bologne : ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
Giovanni Stefano Danedi [Doneda], dit le Montalte (Treviglio, 1612 - Milan, 1690) - Autre attr. Pier Francesco Mazzucchelli dit il Morazzone (Morazzone, 1573 - Piacenza, 1626)
Didon abandonnée (La mort de Didon)
125 x 202 cm
Vers 1640
Milan, Pinacothèque du Castello Sforzesco
Utpictura18
Fondazione Zeri
  Anonyme (Vérone ?)
La mort de Didon
Huile sur toile
89,2 x 116,2 cm
Philadelphia Museum of Art
  Raffaello Vanni (Sienne, 1590 – 1657)
La mort de Didon
192 x 220 cm

Pendant : L'enlèvement d'Hélène
Rome (Bracciano), Villa Patrizi-Castelgiuliano
Francesco De Rosa  [Pacecco De Rosa] (Naples, 1607 - 1656)
Didon abandonnée
Huile sur toile
201 x 309,5  cm.
1648-1650
Naples, Museo di Capodimonte, collezione d'Avalos
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
http://www.culturaitalia.it/
http://www.guidecampania.com/derosa/cap9.htm

Ce titre peut surprendre, bien qu'il soit apparemment admis. On serait plutôt porté à retrouver dans ce tableau composite un autre motif bien connu, lequel vient de la Jérusalem délivrée : Renaud, entraîné par Carlo et Ubaldo, abandonnant Armide, tandis que la Fortune dirige la barque vers Ascalon.
Voir par exemple le dessin de Poussin au Louvre, les tableaux de Lanfranco, Charles Erard, Badalocchio, FranceschiniVan Loo (entourage), Tiepolo (plusieurs versions), Sebastiano Conca (Pérouse), Coypel ...
On retrouve cette ambiguïté chez d'autres peintres : on peut citer le tableau de Francesco Trevisani (1656-1746), Didon abandonnée (collection privée : Fondazione Zeri), celui de Giuseppe Chiari, mais aussi une "Ariane abandonnée" attribuée à Charles Le Brun, et une autre du Cavalier d'Arpin
  Giacinto Gimignani (Pistoia, 1611 - Rome, 1681)
Mercure ordonne à Énée de quitter Carthage
 26,7 x 38,2 cm
1643
Rome, Gabinetto Disegni e Stampe, Fondo Corsini
http://www.culturaitalia.it/

Voir aussi les dessins de son fils, Ludovico Gimignani (Rome, 1643 - Zagarolo, 1697)

Mercure ordonne à Énée de quitter Carthage

30 x 50,5 cm
The Royal Collection


La Mort de Didon

Pierre noire, lavis d’encre noire et d’encre grise, rehauts de gouache blanche
33,8 x 46 cm
Chalon-sur-Saône, Musée Vivant-Denon
http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=docbig&id_document=3704
Thomas Willeboirts Bosschaert (Bergen-op-Zoom, 1614  – Anvers, 1654)
Didon et Énée dans la grotte
297 x 255 cm
1646
Postdam, Château de Sanssouci, Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg, inv. GK I 6291
Deutsche Fotothek
Jacquelyn N. Coutré, Decoration à l’Orange: Jan Lievens’s Mars and Venus in Context. In: JHNA 5:2 (2013)
http://www.jhna.org/images/Vol5Issue2/Coutre/figure2.jpg

 Guillaume Courtois [Guglielmo Cortese - il Borgogrrone] (Saint Hippolyte 1621- Rome 1679)
Énée et Didon dans l'orage
Huile sur toile
60x92 cm
vers 1658
Pendant : Vénus donne les armes à Énée
Ariccia, Palazzo Chigi Museo del Barocco, Collection Lemme
Pietro Testa [il Lucchesino] (Lucques 1611 - Rome 1650)
La mort de Didon
Huile sur toile
236 x 368 cm
1645 - 1650
Florence, Galerie des Offices inv.8294
(Restauré, ce tableau est exposé depuis peu)

Le dessin préparatoire de ce tableau est conservé au musée du Louvre :
Arts graphiques Inv. 1900, Recto
RMN - Base Joconde
Il faut y ajouter notamment le dessin du Rijksmuseum.

Giovanni Cesare Testa (1630-1635/ 1655), d'après
Pietro Testa
La mort de Didon
taille-douce, eau-forte
32,3 x 45,1 cm.
1650-1655
Estampes de la Bibliothèque Municipale de Lyon (trois épreuves :cotes I17TES003783, I17TES003784, I17TES003841) (<recherche>:  Testa  Didon)
http://www.lombardiabeniculturali.it/stampe/schede/H0080-01560/ (Milan,Raccolte Grafiche e Fotografiche del Castello Sforzesco)
http://www.lombardiabeniculturali.it/stampe/schede/C0060-02417/  (Bergame, Accademia Carrara)
Fondazione Zeri
http://calcografica.ing.beniculturali.it/

La notoriété de cette œuvre est notamment attestée par une toile de Jan Van Der Heyden (1637-1712), Nature morte, 1712, 
Budapest, Szépmûvészeti Múzeum : dans cette scène d'intérieur, une copie de La mort de Didon orne le manteau de la cheminée.
Web Gallery of Art
http://commons.wikimedia.org/


Voir ausi Stefano Mulinari (1741 - 1795) d'après Pietro Testa
La mort de Didon
36,2 x 21 cm
1780
Fine Arts Museums of San Francisco
FAMSF (<Search> : Dido Mulinari)
Cette gravure renvoie au dessin des deux estampes anonymes du XVIIe s.de la B.M. de Lyon, I17TES003816 et I17TES005266 (recherche ci-dessus) ainsi qu'à celui du British Museum (François Collignon).
François Chauveau (Paris, 1613 - 1676) 
Énée averti par Mercure
Eau-forte
Illustration dans Les Œuvres de Virgile traduites en prose par Michel de Marolles, Paris, Toussaint Quinet, 1649 - 1650
AEnée, a qui le Ciel destine vne autre terre
Goutoit auec Didon les plaisirs de L'Amour,
Quand Mercure Enuoyé par le Dieu du Tonnerre
Le presse de sa part de quitter ce Sejour

Nancy, musée des Beaux-arts
Base Joconde

Énée et Didon surpris par la pluie
gravure de François Chauveau dans Scarron, Énéide travestie, Livre quatriesme. Contenant les amours d'Aenee et de Didon (1648-1652)
http://gallica.bnf.fr/
Gustave Staal (1817-1882) d'après la gravure de François Chauveau
Dans Le magasin pittoresque juillet 1858, p. 217 : à propos de L'Énéide travestie 
BNF Gallica (aller à la p.217)
http://visualiseur.bnf.fr/

De François Chauveau, voir d'autres gravures illustrant l'Énéide au musée des Beaux-arts de Nancy. Cf le dossier "Anchise".
  Giovanni Francesco Romanelli (Viterbe, 1610 - 1662)
La mort de Didon
gouache
277 x 422 cm.
vers 1655-1662
Pasadena, Norton Simon Museum

Cinq autres scènes de l'histoire de Didon sont conservées dans le même musée : Le banquet de Didon, La construction de Carthage, La chasse, Le sacrifice à Junon, Énée abandonnant Didon.
Il s'agit des six cartons originaux (il en manque deux) des séries de tapisseries créées vers 1670 dans l'atelier de Michiel Wauters à Anvers, dont on connaît plusieurs éditions différentes :
Cleveland, The Cleveland Museum of Art : Huit tapisseries :
 Vénus montre à Énée et Acate le chemin de Carthage, Didon recevant les présents de Cupidon (Ascagne), Le sacrifice à Junon,
Didon montrant à Énée le plan de Carthage, Didon et Énée dans la grotte, Mercure ordonne à Énée de quitter Carthage,
Adieux d'Énée à Didon, La mort de Didon.
http://amica.davidrumsey.com/
http://www.davidrumsey.com/
Utpictura 18
Nimègue, Hôtel de Ville : six tapisseries
Stockholm, château de Drottningholm : série complète

Plaisance, Collegio Alberoni :huit tapisseries
http://www.collegioalberoni.it/galleria.php

Pasadena, Norton Simon Museum : La mort de Didon, 402,6 x 570,9 cm
Milan, Accademia di Belle Arti di Brera : Amour présentant une couronne à Didon 
Institut royal du patrimoine artistique
Bruxelles, Musée communal de la ville de Bruxelles :
Didon et Enée se réfugiant dans la grotte :
Institut royal du patrimoine artistique
Didon pleurant le départ d'Enée
Institut royal du patrimoine artistique
Palais de Holyroodhouse, The Royal Collection
Didon montrant à Énée le plan de Carthage
La mort de Didon
Kassel, Staatliche Kunstsammlungen, Schloß Wilhelmshöhe inv. 1875 ff. Nr. 1487
Didon et Énée surpris par l'orage

Voir encore
le dessin de Cambridge : Le départ d'
Énée
http://www.harvardartmuseums.org/
VIA
le dessin de Londres, Courtauld Institute of Art Gallery : Le sacrifice à Junon
celui du British Museum : Le banquet de Didon
(lire la notice détaillée sur l'ensemble de la série)
   Atelier de Jan de Raedt [Raet], d'après des cartons anonymes (Jordaens ?)
Série de sept tapisseries dédiées à l'histoire de Didon et d'Enée :
Vénus et Énée, Énée devant Didon, Le banquet de Didon, Didon et Anna, Junon et Vénus, Mercure et Énée, La mort de Didon.
Vers 1650
Tolède, Cathédrale Sainte-Marie et Musée de Santa Cruz
Vénus et Enée :
Institut royal du patrimoine artistique
Énée devant Didon :
http://ceres.mcu.es
http://www.flickr.com/photos/75710752@N04/11064240873/

Didon et Anna :
http://ceres.mcu.es
http://www.flickr.com/photos/75710752@N04/11064253403/

Le banquet de Didon, Junon et Vénus, Mercure et Énée, La mort de Didon
et présentation de l'ensemble :
http://www.renatetakkenberg.es/galerias/tapices/dido-y-eneas/

Le décor du
palais Pamphilj
Francesco Allegrini (Gubbio, 1624 ?- Rome, après 1679) - Francesco (da Gubbio) Allegrini (Gubbio, 1587– Rome, 1663)
L'histoire de Didon :
Junon et Vénus s'accordent sur le mariage de Didon et Énée ;
Didon séduisant Énée  ; Didon et Énée dans la grotte ; Jupiter envoie Mercure à ÉnéeLa mort de Didon ; Conduit par la Sibylle, Énée quitte l'ombre de Didon aux Enfers.
Fresque
1653 - 1656

Rome, Palazzo Pamphilj (piazza Navona), plafond de la "Camera del Papa", ancien appartement privé du pape Innocent X : Sala di Didone.

http://immagini.iccd.beniculturali.it/ : <ricerca> - <Sogetto foto> : Didone - <autore> : Allegrini
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Allegrini) (" Allegorical Scene")
Oregon State University Libraries
Voir le répertoire "Enfers" et, dans le même palais, les fresques de Pierre de Cortone :
dossiers  "Enfers" et "Vénus"

Attribué à Francesco Allegrini

Le départ d'Énée
dessin
Metropolitan Museum

La mort de Didon
Plume et encre brune, pinceau et lavis brun, sur pierre noire
9,4 x 13,5 cm
Metropolitan Museum

La biographie de ce(s) peintre(s) fait débat. Voir la note du British Museum s.v. Flaminio Allegrini.
Bibl. Frank Fehrenbach, Provvidenza intricata. Riflessioni sulla Galleria Pamphili : Frommel, Christoph Luitpold und Sebastian Schütze : Pietro da Cortona : atti del convegno internazionale, Roma - Firenze, 12 - 15 novembre 1997, Milano 1998, p. 108-115
http://archiv.ub.uni-heidelberg.de/
Attribué à Christophe Cochet (Paris, actif depuis 1606 - mort en 1634)
Didon mourante (?)
Marbre
H. 120 cm
Provenance : parc de Marly
Paris, Musée du Louvre
RMN
http://crcv.revues.org/11904
http://www.louvre.fr/sites/
https://fr.wikipedia.org
Christiaen Gillisz van Couwenbergh (Delft 1604 – Cologne 1667)
L'adieu d'Énée à Didon
Huile sur toile
159,5 x 179,5 cm
entre 1619 et 1667
Collection privée
http://www.sothebys.com/   
RKD

Michiel Coignet (Anvers, 1618 - 1663)
La rencontre de Didon et
Énée
Huile sur bois
53 x 75 cm
1648
Collection privée
http://www.artnet.de/

http://www.rkd.nl/
Jan Miel (Beveren-Was, près d'Anvers,1599 - Turin, 1664)
Énée et Didon à la chasse
Huile sur toile
161 x 220 cm
Vers 1649-1659

huile sur toile
Cambrai, Musée des Beaux-Arts
http://collection.musenor.com/
RKD
http://www.lessing-photo.com
Bridgeman Images
http://www.akg-images.de/
Theodoor van Thulden (Bois-le-Duc, 1606 - 1669)
Didon et Énée se réfugient dans une grotte à cause de l'orage
Huile sur toile
109,2 x 119,4 cm.
Collection privée

http://explore.rkd.nl/
http://www.wikigallery.org/
http://www.mutualart.com/
Variante :
Didon et Énée cherchent à s'abriter dans une grotte

219 x 214 cm
1652
Pommersfelden, Château Weißenstein, inv.567
http://www.bildindex.de/

  Attribué à Bertholet Flémal [Flemalle, Flamael] (Liège, 1614 - 1675)
Énée abandonne Didon et 
Énée et Didon s'abritant de l'orage
Huile sur toile - paire
93 x 146 cm
entre 1629 et 1675
Collection privée
http://www.tajan.com/pdf/2001/tableauxanciens19062001.pdf
http://explore.rkd.nl/explore/images/107148
http://explore.rkd.nl/explore/images/107150
http://artsalesindex.artinfo.com/asi/lots/590358
Wenceslaus Hollar [Wenzel Hollar] (Prague, 1607- Londres, 1677) d'après Francis [Franz] Cleyn (1582 - 1658)
Énée et Didon aux Enfers
gravure
31 x 20 cm
Université de Toronto, Wenceslaus Hollar Digital Collection
http://link.library.utoronto.ca/hollar/

Il s'agit d'une des magnifiques planches illustrant, avec celles de Pierre Lombart, l'Énéide traduite par John Ogilby en 1654, rééditée à maintes reprises par la suite. On les retrouvera à partir de 1697 pour illustrer une autre traduction, celle du poète John Dryden, qui deviendra une référence majeure en Angleterre.

Pierre Lombart
(1613-1682)
Didon et Anna
British Museum


Voir aussi la gravure de W.Hollar au Metropolitan Museum : Mercure avertit Énée (qui dirige les travaux de Carthage, accompagné d'Ascagne et Didon)

Voir d'autres gravures dans le dossier "Enfers"
Thomas Blanchet (Paris, 1614 - Lyon, 1689) (Ancienne attr. Charles Le Brun)
Iris coupe le cheveu fatal. La mort de Didon
162 x 195 cm
1655 - 1660
Dijon, Musée des Beaux-Arts

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Dijon/Dijon-Musee-des-Beaux-Arts.htm
Base Joconde
http://www.akg-prints.com/
Voir aussi
Didon et Enée (dans la grotte) au Louvre, Fonds des dessins et miniatures, inv. 23790, recto
Base Joconde
Johann Heinrich Schönfeld (1609, Biberach an der Riß - Augsburg, 1684) 
Didon sur le bûcher
Huile sur toile
159 x 256 cm
Vers 1655
Vienne, Kunsthistorisches Museum Inv.-Nr. GG_2272
https://commons.wikimedia.org/
Mattia Preti (Taverna, 1613 - La Vallette, 1699)
Didon sur le bûcher
247 x 209 cm
Vers 1655
Chambéry, musée des Beaux-arts inv. M 999

Base Joconde

Fondazione Zeri

Autre version : 204 x 176,5 cm., 1657-1660, Brunswick, Herzog Anton Ulrich Museum inv. 25

Attribué à Elisabetta Sirani (Bologne, 1638-1665)
Autre attribution : 
Giovan Francesco Gessi (Bologne, 1588-1649)
Didon abandonnée par Énée

63,5 x 86,4 cm.
Collection privée
http://www.artvalue.com/

Elisabetta Sirani 

La mort de Didon,
plume et lavis brun,
Musée du Louvre, département des Arts Graphiques RF 42260, Recto
Base Joconde
RMN
Attribué à Nicolas Régnier [Niccolò Renieri] (Maubeuge 1591 - Venise 1667)
La mort de Sophonisbe (on a pu y voir une
Didon abandonnée)
Huile sur toile
126 x 161 cm
1655 - 1665
Collection privée - The Matthiesen Gallery
Image
http://artsalesindex.artinfo.com/

Réplique,128x153 cm : Cassel, Staatliche Kunstsammlungen, Schloß Wilhelmshöhe, 572
Bridgeman Images
Bildindex der Kunst und Architektur
Stefano Della Bella (1610 - 1664)
Didon se préparant à mourir
eau-forte
6,6 x10 cm
1660

Rome, Accademia Nazionale dei Lincei inv. FC116896
http://www.lombardiabeniculturali.it/ (Monza)
British Museum
Turin, Galleria Sabauda :
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
Ferdinand Bol (Dordrecht, 1616 - Amsterdam, 1680)
La mort de Didon
Huile sur toile
169x167 cm
Vers 1660
Collection privée
http://artsalesindex.artinfo.com/
http://www.artvalue.com/
http://www.artnet.com/

Portrait d'un homme en chasseur
130.2 x 101.9 cm
1647
Londres, Kenwood House, The Suffolk Collection
http://www.bbc.co.uk/
http://www.the-athenaeum.org/
http://www.vads.ac.uk/
Portrait d'une femme en chasseresse
118,5 x 103 cm
Stockholm, Bergsten collection
https://www.pubhist.com/w6759
L'appariement de ces deux tableaux "historiés" a pu permettre d'y voir une référence à Énée et Didon, bien qu'à considérer le portrait féminin seul on ait pu aussi y trouver une conventionnelle Diane chasseresse.
  Attribué à Giovanni Coli (Lucques, 1636 - 1691) - Filippo Gherardi (Lucques,1643–1704)
La mort de Didon
132,1 x 204,5 cm
1663-1668 (date conjecturale)
Los Angeles, County Museum inv. 42.1
Fondazione Zeri
http://www.artnet.fr/artistes/giovanni-coli/
Jan Cossiers (Anvers, 1600 - 1671)
La rencontre de Didon et Énée
Huile sur toile
106 x 226 cm.

entre 1615 et 1671
collection privée
RKD
Gaspard Dughet [Gaspard Poussin] (Rome, 1615 - 1675) et Carlo Maratta (Camerano, 1625 - Rome, 1713)
Énée et Didon dans la grotte, sous les yeux de Junon, Vénus et Hymen dans les nuées
huile sur toile
152,4 x 224,2 cm.
vers 1664 - 1668
Londres, National Gallery
http://www.bbc.co.uk/arts/yourpaintings/
Le paysage est de Gaspard Dughet, les personnages sont de Carlo Maratta.
Joseph Werner (Berne, 1637 - 1710)
La mort de Didon
Gouache
17,2 x 12,8 cm
1668
Une des miniatures réalisées pour l'ami de l'artiste, Philippe Quinault, le librettiste de Lully.
http://www.sothebys.com/
Gérard de Lairesse (Liège, 1640 - Amsterdam, 1711)
La mort de Didon
Gravure
15,3 x 19,8 cm.
1668
Londres, Courtauld Institute of Art Gallery

Sur le thème voir aussi (vers 1668) :
deux gravures au Rijksmuseum, RP-P-OB-46.690  et RP-P-OB-46.778
et celle du
Philadelphia Museum of Art 

L'Histoire de Didon et Énée

Série de gravures
Notamment :
Le récit d'Énée : Rijksmuseum,
British Museum,
Cupidon déguisé en Ascagne : Rijksmuseum, VIA
Énée et Didon dans la grotte : Rijksmuseum,
British Museum,
La mort de Didon : Rikjsmuseum
vers 1668

La série : Harvard Art Museum

Énée au banquet de Didon
Huile sur toile
131,5 x 168 cm
1669
Bayreuth, Staatsgalerie im Neuen Schloss

http://commons.wikimedia.org/
Réunion des Musées Nationaux : http://www.photo.rmn.fr/
Détail : http://www.photo.rmn.fr/

Détail : http://www.photo.rmn.fr/

Attribué à Gérard de Lairesse
La mort de Didon
Huile sur toile
88 x 112 cm
Lübeck (Duitsland), St. Annen-Museum Inv. Gm 45
RKD
A rapprocher du dessin de Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum inv. Z. 457 : 
Bildindex der Kunst und Architektur
http://kulturerbe.niedersachsen.de/
RKD
  Pietro Dandini [Pier Dandini] (Florence, 1646 – 1712)
Didon surprise par 
Énée
Huile sur toile
120 x 167 cm.
1670 - 1675
Nancy, Musée des Beaux-arts inv.663

(ancienne attr. : Sebastiano Ricci)

La mort de Didon
Huile sur toile
50,8 x 72,4 cm.
New York, Brooklyn Museum inv. 08.196


Attribué à Pietro Dandini
Scène littéraire

Huile sur toile (bozzetto)
38,5 x 68,5 cm
vers 1690
Collection privée

http://www.wannenesgroup.com/
http://www.wannenesgroup.com/
http://www.artnet.com/
http://www.invaluable.com/
https://www.liveauctioneers.com/
L'identification de la scène est problématique. On a pu y voir une Ariane endormie, une Didon mourante, ou tout simplement une Scène orientaliste...
 Valentin Lefebvre (Bruxelles vers 1642 - vers 1680)
Mercure - Le songe d'Énée
97 x 131 cm
Collection privée
RKD
http://www.artnet.com/
Lambert van Haven (Bergen, 1630 - Copenhague, 1695)
La mort de Didon
254,5 x 171,5 cm
1670 - 1690
Copenhague, Statens Museum for Kunst, inv. KMS2029
RKD
Karel Škréta (Prague, 1610 - 1674)
Pâris et Hélène (autre interprétation : Didon et Énée)
Double portrait historié
Huile sur toile
110 x 88,7 cm.
vers 1672
Prague, Galerie nationale

http://db.skreta.cz/w/index.php?title=Paris_a_Helena
http://gemaelde-webkatalog.de/bilder/dido-und-aeneas-5320.html

http://commons.wikimedia.org/
http://cs.wikipedia.org/wiki/
http://www.artmuseum.cz/reprodukce2_pohled.php?dilo_id=873
http://www.malerei-meisterwerke.de/bilder/karel-skreta-dido-und-aeneas-09140.html
  Anthonie Claesz de Grebber (v. 1622 - Amsterdam, v. 1683)
Énée et Didon
198 x 183,5 cm
 vers 1677
Dunkerque, Musée des Beaux-Arts inv. P. 62
http://explore.rkd.nl/nl/images/2376

Nicolas Berchem (Haarlem, 1620 - Amsterdam, 1683) 
La mort de Didon
Huile sur toile
169 x 123 cm
1678
Vienne, Musée Liechtenstein, Fürstliche Sammlungen inv. G 142  

Tigertail Virtual Museum

http://www.casa-in-italia.com/artpx/dut/Berchem.htm
http://www.slideshare.net/lia275/berchem-nicolaes-presentation
 
D'après des modèles d'Isaac Moillon (Paris, 1614-1673)
Tapisseries d'Aubusson illustrant l'histoire d'Énée et Didon, notamment :
279,5 x 375,5 cm
Énée et Achate présentés à Didon
281,2 x 484,5 cm
Énée
racontant à Didon les malheurs de Troie
278,7 x 170,5 cm
Énée et Didon dans la grotte

286,8 x 262,7 cm
La mort de Didon
fin du XVIIème siècle

Aubusson, Musée de la tapisserie

Énée au banquet de Didon

324 x 477 cm
1650 - 1700
Amsterdam, Rijksmuseum inv. BK-1998-86

Château de Grand-Bigard, Collection Pelgrims de Bigard
Institut Royal du Patrimoine artistique

Collection privée, 286 x 375 cm
http://catalogue.drouot.com/

Didon prépare un bûcher avec sa soeur Anna
320 x 275 cm
Collection privée
http://catalogue.gazette-drouot.com/pdf/berge/

Voir aussi Énée fuyant Troie avec son père Anchise  : Dossier Anchise
  Daniel Haringh  (Loosduyn, vers1636 - La Haye; 1711/19)
La mort de Didon
Huile sur toile
116.2 x 115 cm.
1665-1695
Hull, Ferens Art Gallery
http://www.bbc.co.uk/arts/yourpaintings/paintings/the-death-of-dido-78589
http://www.vads.ac.uk/large.php?uid=87162
http://www.verbove.nl/genealogy/showmedia.php?mediaID=1254
Noël Coypel (Paris, 1628 - 1707) (attribué à)
Didon offrant sa couronne à Énée
sanguine
19,1 x 24,3 cm.
Musée du Louvre, département des Arts graphiques inv. 26036, Recto
Base Joconde
Agence photographique de la Réunion des Musées nationaux 
Claude Gellée dit le Lorrain (Chamagne, près de Mirecourt, 1600 - Rome, 1682)
Marine avec le débarquement d'Énée et de ses compagnons dans le Latium (1650) ; Marine avec Énée à Délos (1672) ; Paysage avec Énée chassant sur la côte de Lybie (1672) ; Paysage avec l'arrivée d'Énée devant Pallantée  (1675) ; Vue de Carthage avec Énée et Didon (1676) ; Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Silvia (1682) : 

Voir ces œuvres dans le dossier "Turner et le Lorrain"

  Benito Manuel Agüero (Burgos, 1625 - Madrid, 1668)
Le départ de Carthage
239 x 205 cm.
3e quart du XVIIe siècle
Madrid, Musée du Prado inv.896
http://www.museodeburgos.com/
Du même artiste : Paysage avec Didon et Énée : Prado inv.895 : Ciudad de la Pintura
 Adriaen van der Werff (1659 - 1722) (suiveur)
L'affliction de Didon
Huile sur bois
35 x 46 cm

1687
Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum
RKD
https://commons.wikimedia.org/
Giovanni Gioseffo dal Sole (Bologne, 1654-1719)
Le rêve de Didon : l'ombre de Sychée
huile sur toile
124,5 x 125 cm.
1697
Vienne, Kunsthistorisches Museum.
http://www.queendido.org/Sicheo.jpg
Fondazione Zeri
Bridgeman Images
http://www.corbisimages.com/
Énéide, I, 353-359 : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/Virg/V01-223-417.html
Franz De Ruyt, Infelix Dido ! (Virgile, Énéide, VI, 450-476) : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/fe/01/didon.html
  Gérard Hoet le vieux (Bommel, 1648 - La Haye, 1733)
La mort de Didon
Huile sur bois
43,5 x 62 cm.
Copenhague, Statens Museum for Kunst, inv. KMSsp639
RKD


A Doetinchem (Pays-Bas), Kasteel Slangenburg, suite de tableaux dédiés à l'histoire de Didon et Énée, vers 1680-1699 :
Notamment :
Vénus montre à Énée et Achate un vol de cygnes, 290 x 250 cm : RKD
Énée et Achate devant le trône de Didon, 120 x 130 cm : RKD
http://beeldbank.cultureelerfgoed.nl/20058495
https://commons.wikimedia.org
Didon et Cupidon déguisé en Ascagne, 290 x 250 cm : RKD
Énée et Ascagne au banquet de Didon,  120 x 130 cm : RKD - http://gallica.bnf.fr/
La chasse de Didon et Énée, 290 x 354 cm : RKD
http://beeldbank.cultureelerfgoed.nl/20058494

Didon et Énée se réfugient dans la grotte, 290 x 147 cm : RKD
http://beeldbank.cultureelerfgoed.nl/20058488
La mort de Didon, 175 x 150 cm : RKD
http://beeldbank.cultureelerfgoed.nl/20058487
https://commons.wikimedia.org/wiki/

Énée
 au banquet de Didon
huile sur toile
45 × 61,5cm
Bayreuth, Staatsgalerie im Neuen Schloss
RMN
http://commons.wikimedia.org/
Détail : RMN
(à rapprocher du tableau de Doetinchem)
Johann Carl Loth (Carlotto) (Munich, 1632 - Venise,1698) (atelier)
Énée abandonne Didon (ou Esther et Assuérus)
Huile sur toile
209 x 277 cm
Vers 1680 - 1700
Venise, Musée Correr :
http://www.archiviodellacomunicazione.it/Sicap/opac.aspx?WEB=MuseiVE (<Cerca> : Didone)
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)

175 x 217 cm
Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg

http://www.lostart.de/EN/Verlust/52323

La mort de Didon
Dessin
Paris, ENSBA inv. O.1347
 
Samuel Bottschild  (1641-1706)
Figurales Alphabet vor antiken Figuren
D comme Dido
1693
Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum inv.1595
Vienne, Musée des Arts appliqués : http://sammlungen.mak.at/
L'alphabet complet :
http://kk.haum-bs.de/
Warburg Institute Iconographic Database
Johann Heiss (Memmingen, 1655 - Augsburg, 1704)
La mort de Didon
82 x 99 cm.
1699
collection privée
http://artsalesindex.artinfo.com/asi/lots/72746

La mort de Didon
Huile sur toile
116 x 120 cm.
1702 ?
Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum, Inv. 1140
Bildindex der Kunst und Architektur  (Recherche par <Küntsler> : Heiss Johann)
http://bildarchiv.museum-braunschweig.de/


Énée et Didon devant le temple
Huile sur toile
115 x 138 cm.
1702
Biberach an der Riß, Städtische Sammlungen (Braith-Mali-Museum), Inv. 1989/10784 
Bildindex der Kunst und Architektur

Autre version
129,54 x 195,58 cm
1702
Collection privée
http://www.artvalue.com/
http://www.wikigallery.org
  Johann Andreas Thelot (1655–1734)
In Poetae inter Latinos clarissimi Publii Virgilii Maronis Aeneis id est, Libri de Aenea, Heroe Trojano: Figuris affabre factis atque iconicis expositi & illustrati
Notamment six illustrations de l'histoire de Didon
1700
Staatsbibliothek zu Berlin - Preußischer Kulturbesitz
http://resolver.staatsbibliothek-berlin.de/SBB000065F100000000

Médaillons d'argent, ciselé, repoussé :

Enée raconte la chute de Troie à Didon
Enée vient se présenter à Didon, reine de Carthage
Didon, abandonnée par Enée, se lamente
Musée du Louvre

RMN - RMN - RMN -
Giuseppe Bartolomeo Chiari (Lucca ou Rome, 1654 - Roma, 1727)
Didon accueille Énée et Ascagne
La mort de Didon
110,5 x 151,5 cm
fin du XVIIè s.
Gênes, Istituto Nazionale Previdenza Sociale (INPS)
https://servizi2.inps.it/servizi/MuseoMultimediale/opera.aspx?id=201
https://servizi2.inps.it/servizi/MuseoMultimediale/opera.aspx?id=202

L'abandon de Didon
77 x 100,5 cm
Londres, Walpole Gallery

Ce tableau est à rapprocher de ceux de Lanfranco et Badalocchio. Voir ci-dessus la toile de Pacecco.
Nicolas Verkolje (Delft, 1673 - Amsterdam, 1746)
Didon recevant Énée
Huile sur toile
87 x 115 cm.
1700
J. Paul Getty Museum's collection
www.getty.edu
Web Gallery of Art
Variante, 60,3 x 79 cm., collection privée : RKD/
http://www.codart.nl/images/Events/CODART_VEERTIEN_EKorthals_Altes_presentation.pdf

L'Amour endormi auprès de Vénus ou l'Amour déguisé en Ascagne
48,5 x 60 cm
Carcassonne, musée des Beaux-Arts
Base Joconde
RMN
https://fr.wikipedia.org/

Sur l'interprétation récente de ce tableau, voir  la présentation de Paul Knolle, commissaire de l'exposition consacrée à l'artiste en 2011 au Rijksmuseum Twenthe à Enschede : http://www.codart.nl/images/Events/Paul_Knolle_full_text_lecture.pdf
L'œuvre serait à rapprocher du tableau de G.Hoet à Doetinchem .
Voir aussi la notice de Marie-Noëlle Maynard, conservateur en chef du musée des Beaux arts de Carcassonne :
http://www.carcassonne.org/
Francois Lespingola (Joinville, 1644 - Paris, 1705)
La mort de Didon sur le bûcher (détail)
bronze
59,3 x 63 x 42 cm
vers 1700
Dresde, Staatliche Kunstsammlungen Skulpturensammlung inv. H4 154 / 015
Saint Pétersbourg,
Musée de l'Ermitage
http://www.latribunedelart.com/
http://www.getty.edu/art/exhibitions/cast_in_bronze/
Antoine Coypel (Paris, 1661 - 1722)
La mort de Didon
387 x 190 cm
1700

Montpellier, Musée Fabre
Image : Fondation Jacques-Edouard Berger
Bridgeman Images
http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=docbig&id_document=9355
Etudes au musée du Louvre, département des Arts graphiques inv.25718, Recto, inv.25747, Recto, inv.25863, Recto :
 RMN, RMN, RMN, Base Joconde, Base Joconde, Base Joconde
Gravure de Gaspard Duchanges : Haarlem, Teylers Museum
Naples, Museo di Capodimonte : ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/

Cette œuvre et la suivante font partie de la série de compositions commandée par le Régent pour la "galerie de l'Énéide" du Palais Royal, détruite en 1781-83. Voir le dossier consacré aux Enfers.

Énée et Achate apparaissant à Didon
390 x 570 cm
Musée d'Arras, puis Montpellier, Musée Fabre
http://collection.musenor.com/
http://museefabre.montpellier-agglo.com
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coypel-En%C3%A9e_et_Achate.JPG
http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/
http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=docbig&id_document=1086


Gravure (inversée) de Simon Henri Thomassin (1721) :
Haarlem, Teylers Museum

Rome, Accademia Nazionale dei Lincei
Naples, Museo di Capodimonte ! ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/
Gravure de Nicolas Tardieu : BNF, cabinet des estampes
Ce tableau est le modèle de la tapisserie des Gobelins (472 x 655 cm) conservée à Paris : Base Joconde
Charles Antoine Herault (Paris, 1644 - 1718)
Le récit d'Énée
huile sur toile
44 x 59,5 cm.
1703
Dijon, musée Magnin
Base Joconde
RMN
  François de Troy (Toulouse 1645 - Paris 1730)
Énée au banquet de Didon
(Tableau historié : la famille du Duc et de la Duchesse du Maine)
Huile sur toile
160,5 x 202,5 cm.
1704
Château de Sceaux, Musée de l'Ile de France inv. 2008.2.1

http://domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.net/timeline/chefs-oeuvre/didon-et-enee/
La Tribune de l'art
http://www.sothebys.com/

http://www.europeanpaintings.com/
Arnold Houbraken (Dordrecht, 1660 – Amsterdam, 1719)
La mort de Didon sur le bûcher
Huile sur toile
126 x 152,4 cm
Vers 1710
Dordrecht, Dordrechts Museum
RKD

http://www.codart.nl/news/202/

Didon pleurant Énée

Gravure anonyme
127 x 157 mm
Amsterdam, Rijksmuseum

D'après Arnold Houbraken
Didon conduisant Énée dans Carthage
Huile sur cuivre
60,9 x 82 cm
Londres, Victoria & Albert Museum
http://www.bbc.co.uk/arts/
http://www.vads.ac.uk/large.php?uid=189306
Copie du tableau, 59,4 x 81,3 cm, 1701, conservé à Sarasota, John and Mable Ringling Museum
Ottmar Elliger (I) l'Ancien (Göteborg, 1633 - Berlin, 1679)
Suicide de Didon
Huile sur toile
58,6 x 72,5 cm.

Bayreuth, Staatsgalerie im Neuen Schloss
Die Eichstätter Datenbank zur Antike-Rezeption/Kunst
RMN

Autre composition (collection privée) :
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)

Ottmar Elliger (I) l'Ancien (entourage)

La mort de Didon
Huile sur toile
104 x 157 cm

Collection privée (Gabrius databank 5/06/2003)
Ottmar Elliger (II) le Jeune (Hambourg, 1666 - Saint-Pétersbourg, 1735) - fils du précédent
Didon recevant Énée et Ascagne
Huile sur toile
62,2 x 51,4 cm.
Collection privée
http://www.artnet.de/
RKD
Voir aussi Didon, Énée et Ascagne, 29 x 23 cm, Stockholm, collection privée : RKD

Suicide de Didon après le départ d'Énée
esquisse
1719
Tsarskoe Selo (Saint-Pétersbourg), Musée des Beaux-Art Pouchkine
Voir aussi Le départ d'Énée, collection privée :
Bridgeman Images

Didon sur le bûcher
huile sur toile
163 x 166 cm
"Iris schneidet eine Locke aus dem Haar Didos, um ihre Seele zu befreien"
Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum inv.1038

Bildindex der Kunst und Architektur (Recherche par <Küntsler> : Elliger Ottmar des Jüngere)

Anthonie Elliger
(1700 - 1781) - fils du précédent
Le suicide de Didon
272 x 157 cm
1736
Amsterdam, coll.privée
RKD
Du même peintre, on peut voir six autres tableaux de l'Enéide au même endroit (Keizersgracht) :

Ascagne (en Cupidon) devant Didon, L'arrivée d'Énée, Énée, Anchise et Ascagne fuyant Troie.
  Richard van Orley (Bruxelles, 1663 - 1732)
La mort de Didon
Gouache
25 x 20 cm
Collection privée
RKD
Cornelius Loos (1686 - 1738)
Didon, Énée et Mercure
sanguine
41,3 x 53,2 cm.
Courtauld Institute of Art

Victor Honoré Janssens (Bruxelles, 1658 - 1736).
Énée et Didon se réfugient dans la grotte pour se protéger de l'orage
Didon pleurant le départ d'Énée - Anna le supplie de rester
paire de toiles
61 x 84 cm
Collection privée
RKD
RKD
http://www.tajan.com/pdf/2005/5589.pdf

Didon faisant bâtir Carthage

huile sur toile
39 x 59 cm
Bruxelles, Musées royaux des Beaux-arts de Belgique inv.115
Institut royal du patrimoine artistique
Evocation de l'histoire de la peau de bœuf. Cf. la gravure de Tobias Stimmer.

  Alessandro Marchesini (Vérone, 1673 - 1738)
Énée et Didon
Huile sur toile
123 x 95 cm
Pommersfelden, Schloss Weißenstein inv. 345
http://www.bildindex.de/

La partenza di Enea da Cartagine

Huile sur cuivre
24 x 46 cm
Collection privée
http://porroartconsulting.it/
Jean Raoux (Montpellier, 1677 - Paris, 1734)
La rencontre d'Énée et Didon avant la chasse royale 
Huile sur toile
198 x 144 cm.
Vers 1710-1714
Collection privée

http://www.christies.com/
http://www.artnet.de/

La chasse de Didon et Énée
huile sur toile
125 x 183 cm.
vers 1730
Montpellier, musée Fabre

Utpictura 18
Canbera, National Gallery  of Australia : French painting from the Musee Fabre

Sur J.Raoux, lire le document du service éducatif du Musée Fabre : http://museefabre.montpellier-agglo.com/
Claude-Augustin Cayot (Paris, 1667 - 1772)
La Mort de Didon
marbre
H. 86,8 cm.
1711
Paris, Musée du Louvre
Base Joconde
http://www.louvre.fr/routes/morceaux-de-reception
Web Gallery of Art
http://www.pbase.com/bmcmorrow/louvresculpture&page=all
Giovanni Antonio Pellegrini (Venise, 1675 - 1741) (suiveur)
Le banquet de Didon
Huile sur toile
79 x 143 cm
Dublin, Kildare Street and University Club
http://artworld.york.ac.uk/
Anonyme (Venise)
Le départ d'
Énée
Huile sur toile
38,5 x 44 cm.
1701 - 1750
Marburg, Universitätsmuseum für Kunst und Kulturgeschichte, Inv. 23.843
Bildindex der Kunst und Architektur (<Gesamtindex> : Abschied des Aeneas von Dido)
Nicolò Bambini (Venise, 1651–1736)
Énée raconte à Didon la chute de Troie
Huile sur toile
300 x 300 cm
1712

Macerata, Palazzo Buonaccorsi, Galleria dell'Eneide

http://catalogomusei.comune.macerata.it/ (Recherche <autore> : Bambini)
MuseiD-Italia
http://www.beniculturali.marche.it/Ricerca.aspx?ids=19010
http://restaurodipinti.it/home/index.php?option=com_content&view=article&id=46&Itemid=63
Voir ci-dessous la note à propos de  La chasse royale de Solimena.
Gregorio Lazzarini (Venise 1655 - Villabona di Rovigo 1730)
La mort de Didon
Huile sur toile
300 x 300 cm.
Vers 1714

Pesaro, Musei Civici
, Palazzo Buonaccorsi, Galleria dell'Eneide
MuseiD-Italia
http://catalogomusei.comune.macerata.it/ (Recherche <autore>: Lazzarini Gregorio)
http://www.beniculturali.marche.it/Ricerca.aspx?ids=19012
Arte & Carte : http://www.arteecarte.it/primo/stampa.php?nn=83
Voir ci-dessous la note à propos de  La chasse royale de Solimena

La ruse de la peau de bœuf (Byrsa) : La fondation de Carthage
Huile sur toile
115 x 161 cm
Collection privée
http://www.sothebys.com
Web Gallery of Art
Sur ce motif voir ci-dessus la gravure de Tobias Stimmer
Francesco Solimena [Abbate Ciccio] (Nocera, 1657 - Barra, 1743)
La chasse royale de Didon et Énée
huile sur toile
303 x 321 cm.
Vers 1712 - 1714
Houston, Museum of Fine Arts
http://www.beniculturali.marche.it/Ricerca.aspx?ids=53476
http://www.matthiesengallery.com/info.asp?id_painting=54
http://commons.wikimedia.org/wiki

Enea e Didone si inoltrano verso la grotta
73,7 x 76,8 cm
1739-1740.
Réplique de la grande toile, acquise par la commune de Macerata en 2003
Art Renewal Center
http://www.christies.com
Fondazione Zeri
On considère comme modello le tableau, 75 x 101,5 cm, conservé au château d'Opočno (République Tchèque).

Cette œuvre faisait partie de la série de dix-neuf toiles, dispersées, décorant la "salle de l'Énéide" du Palais Buonaccorsi à Macerata, peintes par des artistes originaires de différentes régions d'Italie :

Naples avec Francesco Solimena, Paolo de Matteis (Venus donnant les armes à Énée), Giacomo del Po (Le Tibre) et Matteo Fera ;
Venise avec Gregorio Lazzarini (La mort de Didon - ci-dessus -, Le combat d'Énée et de Mézence) et Nicolo Bambini (Énée raconte à Didon la chute de Troie - ci-dessus);
Vérone avec Antonio Balestra (Vénus en chasseresse apparaît à Énée et Acate) ;
Bologne avec Marcantonio Franceschini (Mercure réveillant Énée), Giuseppe Gambarini (Énée détachant le rameau d'or et Énée et Anchise), Gian Gioseffo Dal Sole (Andromaque pleurant devant Énée), Francesco Mancini (L'Eglise anéantissant les dieux païens) et Giovanni Torelli ;
Rome avec Luigi Garzi (Vénus dans la forge de Vulcain), Niccolò Ricciolini (Putti con insegne ed emblemi)
Images : http://musei.comune.macerata.it:81/public/ (fenêtre <collocazione> : Palazzo Buonaccorsi, Galleria dell"Eneide)

Voir les dossiers consacré aux Enfers, à Anchise et à Vénus.


Didon recevant Énée et Cupidon déguisé en Ascagne
huile sur toile
207 x 310 cm.
1720
Londres, National Gallery

Web Gallery of Art
Art Renewal Center
http://www.photo.rmn.fr/
Utpictura 18

Variante :
122 x176 cm
1705-1710.
Collection privée
Ciudad de la Pintura

Didon recevant Énée
Huile sur toile
435 x 340 cm.
Vers 1741
Naples, Museo di Capodimonte


ICCD (<cerca> <soggetto> : Didone - <autore> : Solimena)
http://www.pabaac.beniculturali.it/
Fondazione Zeri
Scala Archives
Voir le dessin du British Museum attribué à Francesco Fontebasso
  Giambattista [Giovanni Battista] Pittoni (Venise, 1687 - 1767)
La fondation de Carthage
Huile sur toile
161x200 cm
vers 1720-1730
Saint-Péterbourg, Musée de l'Ermitage
https://www.tumblr.com/search/pittoni
http://www.gettyimages.fr/
Il s'agit de l'histoire de la peau de bœuf. Cf. la gravure de Tobias Stimmer.
  Francesco Migliori [Meliori] (Venise 1684-1734)
La fondation de Carthage : Didon fait découper la peau de bœuf
Huile sur toile - modello
36,5x96,5 cm
Collection privée
http://www.la-teca.it/A%20-%20ar.%20Ant.%20Migliori.htm
https://www.liveauctioneers.com/
Jacopo Amigoni (v.1675 - Madrid, 1752) 
La rencontre de Didon et Énée
Fresque (plafond)
1717-1725
Schleißheim, Neues Schloss, salle de la Victoire
Scala Archives
http://www.bildindex.de/
Art Resource (<Avanced Search> <Image number> : ART98061)
http://www1.ku-eichstaett.de/SLF/Klassphil/grau/p9210360.htm
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
http://www.queendido.org/icon1a.jpg
Voir aussi, dans la Grande Salle voisine,  Énée et Turnus de Jacopo Amigoni
http://www.zi.fotothek.org/objekte/19070649
et,  dans le grand escalier,  Vénus demandant à Vulcain des armes pour Énée, de Cosmas Damian Asam (dossier "Vénus")

Énée devant la reine Didon
Huile sur toile
163,5 x 119 cm
vers 1729
British Columbia, Art Gallery of Greater Victoria
Variante : Osterley Park, Middlesex :  National Trust
http://www.nationaltrustcollections.org.uk/object/772276
  Edmé Jeaurat (Vermenton, 1688 - Paris,1738), d'après Nicolas Vleughels (Paris, 1668 - Rome, 1737)
La mort de Didon
Gravure
1721
Haarlem, Teylers Museum
  Cornelis Troost (Amsterdam, 1697-1750)
Le départ pour la chasse,
huile sur toile
94 x 122 cm
1731
Bayreuth, Staatsgalerie im Neuen Schloss
RKD
http://www.photo.rmn.fr/
http://www.photo.rmn.fr

D'après Cornelis Troost, voir la gravure, 1758, de Simon Fokke (Amsterdam 1712 - 1784) :

La Mort de Didon, Representée en burlesque, à la Hollandoise
Rijksmuseum RP-P-OB-50.728
Haarlem, Teylers Museum
Bernard-François Lépicié (1698-1755), d'après un tableau de Joseph Aved (1702-1766)
Portrait de Catherine-Marie-Jeanne Dupré (1705 - 1767), dite Mademoiselle De Seine, Mme Quinault-Dufresne, dans le rôle de Didon (1734)*
L'art ne vous prête point la frivole imposture
Dufrêne, vos attraits, vos talens enchanteurs
    N'ont jamais dû qu'à la nature
Le don de plaire aux yeux et d'atteindre les coeurs.

estampe
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon
RMN
Paris, ENSBA
Georges Wildenstein, Le peindre Aved, sa vie son oeuvre, Paris 1922, p. 128 et suiv.
https://archive.org/details/lepeintreavedsav02wilduoft
*Énée et Didon, tragédie de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan, créée à la Comédie Française en 1734.
Dans le rôle de Didon
 (1802), voir aussi le portrait de Mademoiselle Duchesnois par François Gérard.
Louis Galloche (Paris, 1670 - 1761)
Énée se présente devant Didon
Huile sur toile
101 x 146 cm
vers 1737
Musée du Louvre Inv. 4658
Base Joconde
http://www.photo.rmn.fr/

Le repas d'Enée et de Didon (ou Didon caresse l'Amour sous la figure d'Ascagne)
Huile sur toile
Compiègne, château
RMN
Giovanni Battista Crosato (Venise, 1686-1758)
Énée et Didon
Huile sur toile
182,9 x 124,5 cm.
1733-1740
collection privée
Fondazione Zeri : Anonyme, Bologne
http://www.artnet.fr/
Corrado Giaquinto  (Molfetta, 1703 - Naples, 1766)
Énée devant la reine Didon et le temple de Junon à Carthage
bozzetto
huile sur toile

49 x 99,7 cm
Peu après 1727
(Liverpool, Walker Art Gallery)
http://www.sothebys.com/

70 x 100 cm
http://www.castellomackenzie.it/cambiaste/cataloghi/72%20DipintiAntichi%201207%20EB.pdf

Série de huit tableaux sur l'
Énéide : Énée sur le rivage de Carthage
115 x 124 cm
Vers 1735
À Turin, Villa della Regina,
puis à Rome, Quirinale (Présidence de la République)
, salle d'Hercule :

http://www.consultaditorino.it/
http://www.consultaditorino.it
http://www.ilsettecentoaroma.it/mostra_1-2.htm

Fondazione Zeri
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
http://www.quirinale.it/

On peut voir aussi à Rome :
Enée et Didon surpris par la tempête
Fondazione Zeri
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
http://www.consultaditorino.it/
Mercure apparaît à Énée :
http://www.quirinale.it/
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
http://www.consultaditorino.it
Sacrifice à Apollon :
http://www.quirinale.it/
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
http://www.consultaditorino.it/
Vénus apparaît à Énée sous les traits de Diane
http://www.culturaitalia.it
http://www.atlantedellarteitaliana.it/

http://www.consultaditorino.it/
Vénus offrant les armes à Énée

http://www.quirinale.it/
http://www.atlantedellarteitaliana.it/
http://www.consultaditorino.it/

http://books.google.fr/
Bridgeman Images
Voir le répertoire consacré à Vénus

À Turin, Villa della Regina :
Énée et le rameau d'or
Voir le dossier "Enfers"
Ascagne à la chasse au cerf

MuseiD-Italia
Fondazione Zeri
Atelier de Corrado Giaquinto
Énée et Didon surpris par la tempête
100 x 133 cm
Collezione di Banca Carime (Bari et Cozensa)
http://www.carime.it/

Francesco De Mura, dit "Franceschiello" (Naples, 1696 - 1782)
Le départ d'Énée
102,5 x  129,5 cm
vers 1740
Brest, musée des Beaux-Arts Inv.6941
RMN
http://www.flickr.com/

Il existe de nombreuses répliques et variantes :
102,5 x 128,0 cm
collection privée
http://www.arcadja.com/
http://www.artfact.com/

99,06 x 152,40 cm
Collection privée
http://artsalesindex.artinfo.com/

121 x 127 cm
Rome, collection privée
Fondazione Zeri


115 x 155 cm
Rome, collection privée
http://www.artnet.fr/
http://www.pedicinimages.com/

238 x 338 cm.
vers 1760
Milan, Pinacoteca Castello Sforzesco (s.26)
Fondazione Zeri

Le départ d'Énée (autre version)
54 x 34 cm
Barletta, Castello Museo Civico

ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it/

Francesco De Mura et entourage (Giovanni Domenico Molinari)
Cupidon, déguisé en Ascagne, embrasse Didon
109,9 x  85,7 cm
1768


Énée
et Didon assistant à un sacrifice
120 x 138 cm
1768
MuseiD-italia (bozzetto)
ICCD
http://www.catalogo.beniculturali.it/

L'embarquement d'Énée
120 x 138 cm
1768
MuseiD-italia (bozzetto)
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
Trois des modèles pour les tapisseries consacrées à l'histoire d'Énée et Didon à Turin, Palazzo Reale. Après restauration, on peut admirer à nouveau aujourd'hui ces huit tapisseries (Sala degli Staffieri)
http://torino.repubblica.it/

Voir notamment :
Didon accueille Ascagne et Achate
525 x 366 cm
1785
MuseiD-italia
ICCD
http://www.catalogo.beniculturali.it/
Énée et Didon assistent à un sacrifice
520 x 569
1792
MuseiD-italia
ICCD
http://www.catalogo.beniculturali.it/
L'embarquement d'Énée
540 x 562 cm
1802
MuseiD-italia
  Claudio Francesco Beaumont (Turin, 1694-1766)
Junon demande à Eole de déchaîner les vents contre les navires troyens - Didon accueille Énée
Huile sur toile
192,5 x 124 cm
Turin, Galleria Sabauda inv. 1053
Vénus demande à Vulcain des armes pour Énée - Énée sacrifiant à Junon
211 x 126 cm
Turin, Galleria Sabauda inv. 1051
Le triomphe de Vénus
192,5 x 124 cm
Turin, Galleria Sabauda inv. s.n.
La mort de Didon
200 x 125 cm

1738
Bozzetti pour le décor de la "Galerie de la reine" du palais royal de Turin
réalisé de 1738 à 1742, devenue par la suite l'Armurerie Royale : Une suite de fresques illustrant sur une longueur de 60 m un choix d'épisodes de la légende d'Énée... à la gloire de Charles-Emmanuel III de Savoie, vainqueur de la bataille de Guastalla (1734).
http://www.galleriasabauda.beniculturali.it/index.php/qr/221-quadri1051
MuseiD-italia
http://www.sabaudaeducational.com/Torino,Europa.pdf
http://www.culturaitalia.it

Énée devant Didon
Web Gallery of Art
La mort de Didon
fresque monochrome
Turin, Armurerie Royale, Galerie Beaumont

La galerie : Web Gallery of Art
http://www.pedicinimages.com (<cerca> : Beaumont)

Voir le dossier consacré à Vénus

  Pompeo Girolamo Batoni (Lucques, 1708 - Rome, 1787)
Énée abandonnant Didon
Huile sur toile
91,5 x 70 cm
1747
Londres, collection Sir Brinsley Ford
Fondazione Zeri

Copie, 86 x 94 cm., collection privée
http://www.christies.com/
https://commons.wikimedia.org/
Marco Benefial (Rome, 1684-1764) (entourage)
Énée et Didon
200 x 146 cm
Rome, Galleria Nazionale d'Arte Antica, Palazzo Barberini inv. 1128 (F.N.443)
Dépôt : Ministero di Grazia e Giustizia
ICCD ( <Soggetto foto> : Didone - <Autore> : Benefial)

Attribué à Marco Benefial, à Francesco Trevisani, à un anonyme romain
Didon abandonnée
37 x 48 cm
Collection privée

Fondazione Zeri
Fondazione Zeri
Pour le sujet, voir ci-dessus la tableau de Pacecco de Rosa
Blaise Nicolas Le Sueur (Paris, 1716 - Berlin, 1783)
Énée et Ascagne au banquet de Didon
Huile sur toile
125,5 x 158,6 cm.
1750
Berlin, château de Charlottenburg inv. GK 4197
Origine : Postdam, Stadtschloß ("Konfidenstafelzimmer"), détruit en 1940.

Fondation Jacques-Edouard Berger
Saskia.com
Bildindex
Charles Amédée Philippe Van Loo (Rivoli, 1719 - Paris, 1795)
Le banquet de Didon
66 x 82 cm.
Collection privée
Probable modello du tableau de Postdam

http://www.christies.com/
http://www.wikigallery
http://www.artnet.com/
Anonyme, attribué à Jean Barbault (Viarmes, 1718 - Rome, 1762), autrefois à Carle Vanloo (Nice, 1705 - Paris, 1765)
La mort de Didon
89,5 x 118 cm.
1750 - 1760
Nancy, Musée des Beaux-arts
Utpictura18
http://www.latribunedelart.com/
Giovanni Battista Tiepolo  (Venise, 1696 - Madrid, 1770)
Énée présente Cupidon, habillé en Ascagne, à Didon
fresque
230 x 240 cm
1757
Vicenza, Villa Villa Bertolo-Valmarana "ai Nani" : Sala dell'Eneide
Utpictura 18
Web Gallery of Art
Art Renewal Center 
Giovanni Battista Tiepolo
Mercure apparaît à Énée
fresque
230 x 145 cm.
1757
Vicenza, Villa Villa Bertolo-Valmarana "ai Nani" : Sala dell'Eneide
Web Gallery or Art
Utpictura 18
http://commons.wikimedia.org/
Bildindex der Kunst und Architektur
Voir aussi la gravure de Giovanni Domenico Tiepolo (1727 - 1804), fils de Giovanni Battista :
Metropolitan Museum
Giovanni Battista Tiepolo
Vénus apparaît à Énée sur le rivage de Carthage
fresque
230 x 180 cm.
1757
Vicenza, Villa Villa Bertolo-Valmarana "ai Nani" : Sala dell'Eneide
Web Gallery of Art
Utpictura 18
Gravure de Giovanni Domenico Tiepolo :
Amsterdam, Rijksmuseum
Giovanni Battista Tiepolo
La mort de Didon
Huile sur toile
40 x 63 cm
1757- 1760
Moscou, Musée National Pouchkine inv. 1605
http://www.google.com/culturalinstitute/
http://www.artxworld.com/
http://france.cultureru.com/
http://commons.wikimedia.org/


Copie à Berlin,
39 x 57 cm, Staatliche Museen, inv. 2065 :
Bildindex der Kunst und Architektur (<Gesamtindex> : Tod Dido)
Fondazione Zeri

Entourage de Giovanni Domenico Tiepolo : Énée quittant Didon, Milan, collection privée.
http://nikipics.library.uu.nl/index.htm : <search> "Tiepolo
Giovanni Domenico"
Du même artiste, comparer les tableaux figurant l'histoire de Renaud et Armide : Villa Valmarana, Weurzburg (détail), Art Institute of Chicago, Galerie des Offices ... :
Fondation Jacques-Edouard Berger
Matthäus Günther (Tritschengreith, 1705 - Wessobrunn, 1788)
Scènes de l'Énéide, détail : la mort de Didon
Fresque (plafond)
1757
Stuttgart, Neues Schloss, Aeneasgalerie (détruite en 1944, reconstruite à partir de 1957)
Images :
http://www.bildindex.de
http://www.bildindex.de/
http://www.zi.fotothek.org/
Deutsche Fotothek (<Suche> : Matthäus Günther)
Esquisses à Augsburg, Städtische Kunstsammlungen, Deutsche Barockgalerie
Die Eichstätter Datenbank zur Antike-Rezeption/Kunst (s.v. Matthäus Günther)
http://www.kunstmarkt.com
Sur ce plafond, voir aussi le dossier consacré à Vénus.
Filippo Falciatore (actif à Naples : 1728 - 1768)
La chasse royale de Didon et Énée
huile sur bois
58,2 x 71,3 cm.
1737 - 1738
http://matthiesengallery.com/paintings/the-royal-hunt-of-dido-and-aeneas/
http://www.matthiesengallery.com/
http://norton.toursphere.com/en/8-falciatore-62512.html

Énée et Achate chassant sur la côte de Libye

huile sur bois
58,2 x 71,3 cm.

Thomas Hampson Jones (Trevonen, 1743 - Pencerrig, 1803)
Paysage avec Didon et Énée
huile sur toile
137,5 x 193,5 cm
1769

Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage

Web Gallery of Art
Ciudad de la pintura
  Giuseppe Varotti (Bologne 1715-1780)
Didon abandonnée
Huile sur toile
87,5 x 162,5 cm
Collection privée
http://www.christies.com/
Nathaniel Dance-Holland (Londres, 1735 - Winchester, 1811)
La rencontre de Didon et Énée
Huile sur toile
124 x 174 cm
exposée en 1766

Londres, Tate Britain T06736
Johan Heinrich Tischbein [Tischbein l'Ancien] [le "Tischbein de Kassel"] (Haina, 1722 - Kassel, 1789)
Didon et Énée se réfugient dans la grotte
Huile sur toile
70,2 x 84,2 cm.
1757
Collection privée
bildergipfel.de
Artothek

Le suicide Didon sur le bûcher
Huile sur toile
121,60 x 142,30 cm.
1775
Gotha, Schloßmuseum Friedenstein

(Le peintre exécuta une copie pour le château de Kassel en 1776)
http://www.1st-art-gallery.com/
Bildindex der Kunst und Architektur
Art Ressource (<Avanced Search> <Image number> : ART350521)
Ces deux toiles sont à rapprocher du tableau, plus petit, de Constantijn Netscher (La Haye,1668 – 1723),  53,2 X 43,3 cm., collection privée :
Web Gallery of Art
http://jeanmoust.com/

Énée et Didon
Huile sur toile
62,5 x 68,5 cm
1773
Kassel, Neue Galerie und Städtische Kunstsammlungen inv.1875/690

http://malerei18jh.museum-kassel.de
Bildindex der Kunst und Architektur
Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)

Énée devant le trône de Didon 
esquisse
32,2 x 40,2 cm
1774
Marburg, Universitätsmuseum für Kunst und Kulturgeschichte
Bildindex der Kunst und Architektur

Attr.à Johann Heinrich Tischbein :
Huile sur toile

68,5 x 84,5 cm.
Collection privée

http://www.christies.com/
Domenico Corvi (Viterbe, 1721 - Rome, 1803)
Suicide de Didon
fresque monochrome
118 x 54,5 cm
1770
Rome, Palazzo Barberini, Galleria Nazionale d'Arte Antica, "camerino di chiaroscuro"
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it

Énée et Didon
61 x 73 cm
Collection privée
http://www.artnet.com/
  Jean-Bernard Restout (Paris, 1732 - 1797)
Le départ de Didon et Énée pour la chasse
32 x 40 cm
1772-1774
Los Angeles County Museum of Art


Autres tableaux :
L'arrivée d'Énée à Carthage (ibid)
Didon et Énée se réfugient dans la grotte
(ibid.)

Sacrifice à Junon :
(autrefois attribué à Jean-Baptiste Marie Pierre)
New York, Metropolitan Museum

http://www.photo.rmn.fr/
Warburg Institute Iconographic Database
  Pierre Lacour (Bordeaux, 1745 - 1814)
Enée et Didon dans la grotte
Huile sur toile
169 x 193 cm.
Vers 1774
Bordeaux, musée des Beaux-Arts
http://www.musba-bordeaux.fr/

Base Joconde
http://www4.ac-nancy-metz.fr/langues-anciennes/Textes/BICHAT/Enee.html
http://web2.crdp.ac-versailles.fr/pedagogi/Lettres/latin/forum/Didon/didon_enee8.htm
 Alexander Runciman (Edinburgh 1736 - 1785)
La mort de Didon
102 x 131.2 cm
1778
Edinburgh, National Gallery of Scotland NG 2543
http://www.bbc.co.uk/arts/yourpaintings/
Giovanni Battista Cipriani (Florence, 1727 - Hammersmith, 1785)
La mort de Didon
Huile sur cuivre
33,5 x 45 cm.

1778
collection privée
Bridgeman Images
http://artsalesindex.artinfo.com/asi/lots/2793575
Gravure de Richard Earlom (Londres, 1743 - 1822) d'après Giovanni Battista Cipriani
23.4 x 29.1 cm.
1786

Achenbach Foundation for Graphic Arts, Fine Arts Museums of San Francisco (Search : Earlom Dido)
British Museum
Voir aussi la gravure de Francesco Bartolozzi  (Florence, 1727 - Lisbonne, 1815) : 

Rome, Accademia Nazionale dei Lincei inv.FC67503
University of Melbourne
, Baillieu Library Print Collection
Henry Fuseli (Johann Heinrich Fussli) (Zürich, 1741 - Londres, 1825)
Didon sur le bûcher
huile sur toile
244,3 x 183,4 cm.
1781
Yale Center for British Art, Paul Mellon Collection
Fondation Jacques-Edouard Berger  
http://www.google.com/culturalinstitute/
http://www.googleartproject.com/
Art Resource (<Avanced Search> <Image number> : ART16370)
Bridgeman Images
Sir Joshua Reynolds (Plympton, 1723 - Londres, 1792)
La mort de Didon
Huile sur toile
142,2 x 251 cm
1781 
Buckingham Palace, Queen's Gallery
http://www.royalcollection.org.uk/
http://www.abcgallery.com/
http://commons.wikimedia.org/
Copie au Philadelphia Museum of Art , 148 x 240,3 cm
Voir aussi la copie de Henry Bone (1755-1834) d'après Joshua Reynolds, émail sur cuivre, 25.1 x 33.8 cm., 1804 : The Royal Collection
la gravure de Samuel Reynolds, 1820-1835 : Londres, British Museum - Victoria and Albert Museum
celle de Joseph Grozer : Victoria and Albert Museum
Bibl. : Deborah Waintraub, « Le grand style dans l’oeuvre de Sir Joshua Reynolds au regard des discours sur la peinture » dans Catherine Méneux, Emmanuel Pernoud et Pierre Wat (ed.), Actes de la Journée d’études Actualité de la recherche en XIXe siècle, Master 1, Années 2012 et 2013, Paris, site de l’HiCSA, mis en ligne en janvier 2014 :
http://hicsa.univ-paris1.fr/documents/file/8-Waintraub-Reynolds.pdf
  Anton Von Maron (Vienne, 1733 - Rome, 1808)
L'histoire de Didon et Énée
Décor de plafond en cinq tableaux
1784 - 1785
Rome, Galerie Borghèse, "sala di Didone"
Archives photographiques Stefano Fabi (La fuite de Troie, la rencontre, le banquet, l'avertissement de Mercure, la mort de Didon, vue d'ensemble)

Fondazione Zeri
Scala Archives
Tableau La mort de Didon, 250 x 390 cm :
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
Fondazione Zeri

Nederlands Interuniversitair Kunsthistorisch Instituut (<Search> : Dido)
http://www.scalarchives.it/
Note : Ce tableau figure en arrière-plan sur l'autoportrait de la galerie des Offices : http://www.ilsettecentoaroma.it/mostra_2-4.htm
Tableau La rencontre de Didon et Énée, 210 x 215 cm
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
Pietro Bardellino (Naples, 1728 - 1810)
Énée devant Didon
Huile sur toile
150 x 129 cm
1780/90
Naples, Collection privée

http://www.artnet.com/
http://www.blindarte.com/annuncio/21751-enea-al-cospetto-di-didone (étude)
http://www.pedicinimages.com/index_ita.html (<Cerca> : Bardellino)
http://www.blackink.it/lucioborlizzi/selectedworks/blindarte.pdf
Voir le pendant de ce tableau à Naples :  Énée aux Champs Elysées conduit par la Sibylle et Anchise (dossier "enfers")
Heinrich Friedrich Füger (Heilbronn, 1751 - Leipzig, 1818)
La mort de Didon
154 x 220 cm.
1792
Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage
http://commons.wikimedia.org/
Angelica Kauffmann (Coire, Suisse, 1741 - Rome, 1807)
Didon invoquant les dieux avant de monter sur le bûcher
huile sur cuivre
30,48 x 25,4 cm
1777
Collection privée
Gabrius Databank 2003
http://budapestauction.com/studio-of-angelica-kauffman/painter/dido

Gravure de
Jean-Marie Delatre - Francesco Bartolozzi, 1780, 1784 :
Londres, British Museum
Londres, Royal Academy of Arts
Metropolitan Museum
Haarlem, Teylers Museum ("Ariane" ?)

La rencontre de Didon et Enée
dessin
Royal Collection

Entourage d'A.Kauffmann :

Énée et Didon dans la grotte

55 x 68 cm.
collection privée

http://www.artvalue.com/
http://katalog.van-ham.com/

Voir aussi
Virgile lisant l'Enéide à Auguste et Octavia, 1788, Musée de l'Ermitage et Vénus montre la route de Carthage à Énée et Achate (dossier Vénus)
William Hamilton (Chelsea, 1751 - Londres,1801)
Didon au bûcher

Aquarelle
30,5 x 23 cm
vers 1780
Collection privée
http://www.leicestergalleries.com/
http://www.christies.com/ (entourage d'Angelica Kauffman)
Bridgeman Images
  Pierre-Henri de Valenciennes (Toulouse 1750 - Paris 1819)
Énée et Didon fuyant l'orage
Huile sur toile,
87 x 130 cm
1792
Poitiers, Musée Sainte-Croix inv. 994-4-1
http://notesdemusees.blogspot.fr/2009/03/poitiers-ste-croix.html
  Anne Vallayer-Coster (1744 - 1818)
Portrait de Madame Saint-Huberty (Anne Antoinette Cécile Clavel) dans le rôle de Didon *
Huile sur toile
1785
Washington, National Museum of Women in the Arts
http://siefar.org/dictionnaire
Voir aussi
au musée du Louvre le plâtre de Jean Robert Nicolas Lucas de Montigny (1747-1810). La terre cuite est aujourd'hui perdue.
Base Joconde
RMN
* Opéra de Niccolò Piccinni, livret de Jean-François Marmontel, créé à Fontainebleau en 1783.
François Gérard dit Baron Gérard (Rome, 1770 - Paris, 1837)
Portrait de Catherine Rafin
(1777-1835), dite Mademoiselle Duchesnois, dans le rôle de Didon en 1802*
65,5 x 54,5 cm
Paris, Musée Carnavalet
http://a80-musees.apps.paris.fr/
(<Recherche> : Duchesnois)

*Énée et Didon, tragédie de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan, créée à la Comédie Française en 1734.
Voir aussi le portrait de Mademoiselle De Seine, créatrice du rôle, par  Joseph Aved.

La mort de Didon
Une des seize illustrations de l'édition de Virgile in-fol donnée par Pierre Didot en 1798, à laquelle avait contribué également Anne-Louis Girodet -Trioson :
Cf. la thèse de Jennifer Langworthy, On shifting ground: the revolutionary career of Francois Gerard, University of Illinois at Urbana-Champaign, 2012, figure 34.
https://www.ideals.illinois.edu/handle/2142/42421
  P.J. Chaillou [ou Challiou] (actif à la fin du XVIIIe)
Didon et Énée se réfugient dans la grotte
(Pendant :
Hélène sauvée d'Énée par Vénus
46,6 x 48,9 cm
1799

Exposé en 1800
Ackland Art Museum inv. 84.24.2
http://www.unc.edu/ackland/collection/
  Francesco Zignago (Gênes, vers 1750-1810)
Le suicide de Didon
Huile sur toile
164 x 123 cm.
1803
Collection privée
http://www.arcadja.com/
http://www.christies.com/
Jean-Michel Moreau dit le Jeune (Paris, 1741 - 1814)
Les plaintes de Didon
Auteur de tous mes maux, a-t-il plaint mes alarmes ?
Ai-je pu de ses yeux arracher quelques larmes ?
dessin
1803
Los Angeles, J. Paul Getty Museum
Dessin préparatoire pour la gravure de N. Thomas In: Virgile, L’Enéide, traduite en vers français par Jacques Delille, nouvelle édition, Giguet & Michaud, Paris 1804. Frontispice du vol.II
http://hdl.handle.net/2027/hvd.hxk2gh?urlappend=%3Bseq=12
Jacob Philipp Hackert (Prenzlau, 1737 - San Pietro di Careggi, 1807)
Énée et Didon se réfugient dans la grotte
Huile sur toile
65 x 88,5 cm
1804
Hanovre, Niedersächsisches Landesmuseum
http://linux2.fbi.fh-koeln.de/rdk-smw/Datei:03-1455-1.jpg
http://www.lostart.de/EN/Fund/478443
  Bartolomeo Pinelli ( (Rome, 1781 - 1835)
Cinquante eaux-fortes sur l'Énéide, notamment reproduites en 1811 (L'Eneide di Virgilio, trad. Clemente Bondi,  Rome, Fabri) et plus tard dans l'ouvrage d'Alfred J. Church, Stories from Virgil (New York, 1880)
La fuite de Troie, Énée et l'ombre de Créüse, Didon et Cupidon (Ascagne), Didon et Énée dans la grotte, Présages de la mort de Didon, Charon, Énée et l'ombre de Didon ...
http://openlibrary.org/books/OL7149326M/Stories_from_Virgil
Bridgeman Images
http://calcografica.ing.beniculturali.it

Didon et Cupidon (Ascagne
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
Didon et Énée dans la grotte
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
http://www.culturaitalia.it/
Présages de la mort de Didon
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
La mort de Didon
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
Énée et l'ombre de Didon
ICCD - http://www.catalogo.beniculturali.it
  George Arnald (Farndip, Northamptonshire, 1763 - Pentonville, 1841)
Paysage classique avec Carthage et
Énée conduisant Didon à l'abri de l'orage
101,6 x 143,5 cm
1813
Collection privée
http://www.christies.com/
http://www.mutualart.com/
  Anne-Louis Girodet-Trioson (Montargis 1767 - Paris 1824)
Didon sur le bûcher
Dessin
228 x 354 mm
vers 1810-1824
Amsterdam, Rijksmuseum Inv.RP-T-1952-91
Voir aussi Inv.RP-T-1952-88 : Didon et Anna, inv. RP-T-1952-90 : Énée et Didon fuient l'orage

Enée se présentant devant Didon
Dessin
18,5 x 24,2 cm
1810-1824
Musée du Louvre, département des Arts graphiques inv.RF 34730, Recto
RMN
Base Joconde
Comme ceux du Rijksmuseum, ce dessin fait partie d'une suite de 140 compositions destinées à une publication de l'Énéide, projet interrompu par la mort de l'artiste.
Voir les dossiers "Anchise", "Vénus", "Enfers"
Il est à rapprocher d'une des sept illustrations de Girodet dans l'édition de Virgile in-fol donnée par Pierre Didot en 1798, à laquelle avait contribué également François Gérard.
Cf. la thèse de Jennifer Langworthy, On shifting ground: the revolutionary career of Francois Gerard, University of Illinois at Urbana-Champaign, 2012, figure 29.
https://www.ideals.illinois.edu/handle/2142/42421
s

Didon ("Rachel par Girodet")
Dessin
17 x 11,5 cm
Collection privée
http://catalogue.gazette-drouot.com/
Washington Allston (1779 - 1843)
Didon et Anna
59,4 x 43,2 cm.
1813-1815
The Lowe Art Museum, University of Miami
http://www.nps.gov/long/historyculture/upload/WAllston%20Finding%20Aid%202007ed.pdf
Bridgeman Images

Pierre Narcisse Guérin (Paris, 1774 - 1833)
Énée racontant à Didon les malheurs de la ville de Troie
Huile sur toile
292 x 390 cm

1815 (Salon de 1817)
Paris, Musée du Louvre inv. 5184

RMN - RMN - RMN - RMN -
Base Joconde

35 x 45 cm
Esquisse du tableau du Louvre (avec variantes)
vers 1815
Musée du Louvre inv. R.F. 762
RMN
Base Joconde


131 x 176 cm
Réplique du tableau du Louvre
1819
Bordeaux, musée des Beaux-arts inv.E 664
http://www.musba-bordeaux.fr/
Base Joconde


6 x 9 cm
Dessin-aquarelle signé
Liège, Musée Curtius
Institut royal du patrimoine artistique

144 x 192 cm
Réplique (variantes)
1829
Ayuntamiento de la Orotava, Santa Cruz de Tenerife. Dépôt du musée du Prado
El Prado disperso : cuadros depositados en Las Palmas de Gran Canaria, Sta. Cruz de Tenerife, La Laguna (Tenerife) y la Orotava (Tenerife). In: Boletín del Museo del Prado, Vol. 13, Nº. 31, 1992 , pp. 85-115
http://www.museodelprado.es/uploads/tx_gbboletinobras/numero_31_10.pdf
http://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=2998221

31 x 40 cm
Esquisse du tableau du Prado
Moscou, musée Pouchkine inv. 809
http://www.arts-museum.ru/
http://museums.artyx.ru/books/item/f00/s00/z0000007/st071.shtml


Gravure de
François Forster (1790-1872)
57,5 x 66,5 cm
1828
Château de Compiègne : RMN
British Museum

Copie anonyme
67 x 81 cm
Arras, Musée des Beaux-Arts  inv.945.202

Copie partielle anonyme
113,5 x 146 cm
XIXe s.
Collection privée

Autre copie, intitulée curieusement Énée racontant à Didon les malheurs de Carthage
45,5 x 60 cm
Collection privée
Une autre encore,  99 x 134 cm, collection privée

"Ne vous semble-t-il pas que cette Didon, avec sa toilette si précieuse et si théâtrale, langoureusement étalée au soleil couchant, comme une créole aux nerfs détendus, a plus de parenté avec les premières visions de Chateaubriand qu'avec les conceptions de Virgile, et que son œil humide, noyé dans les vapeurs du keepsake, annonce presque certaines Parisiennes de Balzac ?" (Baudelaire : Exposition universelle - 1855)
Fondation Jacques-Edouard Berger
Art Renewal Center
Web Gallery of Art
  Guillaume Guillon, dit Lethière (Sainte-Anne, Guadeloupe, 1760  – Paris 1832)
Énée et Didon surrpris par l'orage
Huile sur toile
225 x 325 cm
1819

Tourcoing, Musée des Beaux-Arts Engène Leroy inv.143
(anciennement au musée d'Amiens)

Entourage de Guillon-Lethière :

La mort de Didon
160 x 198,5 cm.
Collection privée

http://www.mutualart.com/
http://www.sothebys.com/
http://www.artlikbez.com/
Joseph Mallord William Turner (Londres, 1775 - 1851)
Didon faisant construire Carthage ou l'Ascension de l'Empire carthaginois (1815) ; Le déclin de l'empire carthaginois (1817) ; Mercure avertit Énée (1850) ; Didon et Énée, le départ pour la chasse (1814) ; Le départ de la flotte (1850) :
Voir ces œuvres dans le répertoire "Turner et le Lorrain"
  David Cox (1783-1859)
Carthage : Énée et Achate
Gouache
76,2 x 115,2 cm
1825
Birmingham Museums and Art Gallery inv.1985P31
http://www.the-athenaeum.org/
Antoine-Laurent Dantan (L'Aîné) (Saint-Cloud, 1798 - Paris, 1878)
Énée aux Enfers avec la Sibylle rencontre l'ombre de Didon
Bas-relief en plâtre
40,5 x 53 cm
1828
Paris, Ecole nationale supérieure des Beaux Arts
www.latribunedelart.com/

Frantz Ludwig Catel (1778-1856), gravure d'Abraham Jacobsz Hulk. In:  Joachim Heinrich Campe, Historisches Bilderbüchlein oder die älteste Weltgeschichte in Bildern und Versen, Brunschwig 1831
La fondation de Carthage (la peau de bœuf)
Brunschwig, Herzog August Bibliothek
http://diglib.hab.de/?grafik=graph-a1-1128g
Voir ci-dessus la gravure de T.Stimmer
Honoré Daumier (Marseille, 1808 - Valmondois, 1879), Histoire ancienne (1842) : 
Histoire ancienne : Énée et Didon :
Un brouillard protecteur obscurcissait les cieux;
et comme ils se trouvaient tous deux sans parapluie,
Dans une grotte sombre entrainant son amie,
Énée en ce beau jour vit couronner ses feux
http://www.daumier-register.org/werkview.php?key=939
Paris, ENSBA
British Museum

Histoire ancienne : Énée rencontre Didon aux enfers
Horreur ! il aperçoit la femme qui l'adore,
Un poignard dans le cœur et les yeux pleins d'émoi ;
Qui d'un geste charmant que la pudeur décore,
Lui dit: cher bien aimé, je me fiche de toi !
http://www.daumier-register.org/werkview.php?key=941
http://www.daumier-register.org/
British Museum
Klassische Sprachen (KZU) : Mythen in der darstellenden Kunst
http://www.ksbuelach.ch/fach/as/gallerie/myth/daumier/daumier00.htm
Harvard University Library
Sir Edward Coley Burne-Jones (Birmingham, 1833 - Londres, 1898)
Didon
1861
25,4 x 12,7 cm. et 12,4 x 10,5 cm.
Londres, Tate Britain
William Morris (1834-1896)
Le suicide de Didon
1861
(série de panneaux inspirés par The Legend of Good Women de Geoffrey Chaucer, vers 1343 - 1400)
http://courses.washington.edu/
Voir aussi les illustrations de sa traduction de l'Enéide (1874-1875) avec la collaboration de Burne-Jones :
Bridgeman Images
Les dessins de Burne-Jones sont à Cambridge, Fitzwilliam Museum.
Joseph Stallaert (Merchtem, 1825 - Ixelles/Bruxelles, 1903)
La mort de Didon
Huile sur toile
265 x 412 cm.
Vers 1872
Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique Inv. 2522
Institut Royal du Patrimoine artistique
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Joseph_Stallaert_-_La_mort_de_Didon.jpg

Didon abandonnée par 
Énée
Huile sur toile
74 x 100 cm.
Collection privée
http://www.arcadja.com/
Paul Cézanne (1839-1906)
La rencontre d'Énée et de Didon à Carthage
dessin et gouache
1873- 76

Princeton University Art Museum - Henry & Rose Pearlman Collection
John Atkinson Grimshaw (Leeds, 1836 - 1893)
Didon
82 x 120 cm
1873
Collection privée
http://www.johnatkinsongrimshaw.org/Dido.html
artmagick.com
http://www.wikipaintings.org/en/john-atkinson-grimshaw/dido
  Edmund Kanoldt (1845-1904)
Didon et Enée à la chasse
Huile sur toile
45 × 30,3 cm.
1879
http://www.artnet.com/
http://www.zeno.org/
Henri Fantin-Latour (Grenoble, 1836 -  Buré, 1904)
Fantin-Latour interprète Berlioz : Les Troyens
Lithographies :
Les Troyens à Carthage 
1888
L'Anniversaire
1875 et 1876 (lithographie et huile sur toile) - Apothéose, 1888
Duo des Troyens 
1894
Italie ! (Mercure, Énée, Didon)
1884
La Côte-Saint-André,
Musée Hector Berlioz (<Recherche> : Didon)
https://www.isere.fr/Documents/Archives-presse/2011/DP_Fantin_Def_110709.pdf
https://dcpberlioz.cg38.fr/
https://dcpberlioz.cg38.fr/
https://dcpberlioz.cg38.fr/
https://dcpberlioz.cg38.fr/
Musée de Grenoble
Base Joconde
San Francisco, Fine Arts Museums 1958.127.11
Paris, BNF
http://agorha.inha.fr/
Saint-Pétersbourg, musée de l'Ermitage 359182
Documents : BNF, exposition "Berlioz, la voix du romantisme".
S'arrêter notamment à ses sources d'inspiration, dont l'Énéide de Virgile :
http://expositions.bnf.fr/berlioz/dossier/virgile.htm
Voir aussi le Bulletin des langues anciennes de l'académie de Nancy-Metz, N° 3 (2003)
Harry Bates (Stevenage, Hertfordshire, 1850 - Londres, 1899)
Triptyque de l'Énéide
Bronze
Exposé en 1885
Glasgo
w, Kelvingrove Park
Anna et Didon (Whither doth he fly?") :
http://www.victorianweb.org/sculpture/bates/1.html
(University of Cambridge, The Fitzwilliam Museum)
Mercure et Énée ("The Form of the Gods") :
http://www.victorianweb.org/sculpture/bates/13.html
Énée ("Then Indeed Æneas Wept") :
http://www.victorianweb.org/sculpture/bates/14.html
image Alexander Rothaug (Vienne, 1870-1946)
Didon abandonnée
Huile sur toile
98,4 x 119,8 cm
Vienne, collection privée
http://www.imkinsky.com/
http://www.mutualart.com/
http://www.artnet.fr

Didon sur le bûcher
Huile sur toile
100 x 120 cm
1935
Vienne, Österreichische Galerie, Palais du Belvédère, inv.4050
Edmund [Edmond] Dulac (Toulouse, 1882 - Londres, 1953)
Follies that destroyed famous queens : Dido
Aquarelle
35,8 x 33,4 cm.
1934
http://www.sothebys.com/
  Grace Hartigan (Newark, 1922 - Baltimore, 2008)
Didon à Énée
lithographie (série The Archaics)
76,2 x 53,34 cm
1966
http://www.imamuseum.org/collections/artwork/dido-aeneas-hartigan-grace
http://www.portlandartmuseum.us/
http://www.1stdibs.com/creators/grace-hartigan-1922-2008-american/art/
http://www.ulae.com/gracehartigan/
David Ligare, né en 1945 dans l'Illinois
Dido in resolve
1989
University of Missouri, Museum of Art and Archaeology
http://maa.missouri.edu/collections/directorspick6.html
  Autres dossiers "De l'Énéide aux images" disponibles :
 
Documents
  • Renate Schrodi-Grimm, Die Selbstmörderin als Tugendheldin : Ein frühneuzeitliches Bildmotiv und seine Rezeptionsgeschichte, Göttingen 2009 :http://webdoc.sub.gwdg.de/diss/2009/schrodi_grimm/schrodi_grimm.pdf
  • M'hamed Hassine Fantar : Elyssa de Carthage. Apports d’un mythe fondateur (Université de Tunis)
  • Catherine Balmelle, « L'iconographie de Didon et Énée », in : VIIIe Colloque international pour l'Etude de la Mosaïque antique, Lausanne, 6-11 octobre 1997, Lausanne, 2001, II, p. 9-38 (en collab. avec A. Rebourg).
  • Alexandra Dardenay, « La diffusion des mythes fondateurs de Rome dans la peinture murale et la mosaïque antique », dans Circulación de temas y sistemas decorativos en la pintura mural antigua, Actas del IX Congreso internacional de l’AIPMA (C. Guiral Pelegrin dir.), Saragosse, 2007, p. 41-48.
  • Paul-Augustin Deproost, dans les Itinera electronica, le cours sur Didon et Énée (10 août 2003).
  • Virgil in Late Antiquity, the Middle Ages, and Renaissance - An Online Bibliography
  • Énée et Didon : naissance, fonctionnement et survie d'un mythe ; édité par René Martin ; Actes du colloque « Enée et Didon après l’Enéide : survie d’un couple mythique », Université de ParisIII-Sorbonne Nouvelle (Paris, 6-9décembre 1988) ; préface de Jean Sirinelli ; sous le patronage de la Commission francaise pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Paris : Ed. du CNRS, 1990.
  • Vedrenne, Laetitia (2009) Gender and power: Representations of Dido in French tragedy, 1558-1673. Doctoral thesis, Durham University : http://etheses.dur.ac.uk/2037/
  • Jacques Heurgon. Le silence tragique de Didon (Énéide, VI, 450-476). In: Mélanges de philosophie, de littérature et d'histoire ancienne offerts à Pierre Boyancé. Rome : École Française de Rome, 1974. pp. 395-400. (Publications de l'École française deRome, 22) http://www.persee.fr/web/ouvrages/home/prescript/article/efr_0000-0000_1974_ant_22_1_1689
  • Marcello Fagiolo, Virgilio nell' arte e nella cultura europea. Rome, De Luca, 1981.
  • Jacques Perret, Optimisme et tragédie dans l'Énéide, in Revue des études latines XLV, 1968, p. 342 - 362.
  • A.M. Tupet, Didon magicienne, in Revue des études latines XLVIII, 1971, p. 229 - 258 (sur la scène de magie, qui donne tout leur sens aux autres moments du passage : la malédiction dirigée contre Énée et contre Rome, le suicide, qui est un sacrifice rituel).
  • Franz De Ruyt, Infelix Dido ! (Virgile, Énéide, VI, 450-476), Les Études Classiques, t. 11, 1942, p. 320-324, article accessible dans les Folia Electronica Classica.
  • Jacques Poucet, L'Énéide et la tradition prévirgilienne. Quelques spécificités de l'Énéide par rapport à la légende d'Énée antérieure à Virgile, in Folia electronica classica.
  • Énéide, chant IV : Texte, hypertexte et traduction : l'"Énéide louvaniste" (Jacques Poucet)
  • Irène Langlet, Elissa et Dioneo comme pôles de la nouvelle boccacienne (GRR - Université Laval, Québec)
  • Jean-Michel Croisille, Didon et Énée dans l'art romain, in Mél. J.O.Ruiz, Helmantica, XLV,136-138, 1994, p.165-176 ; Didon et Énée dans les illustrations des manuscrits de Virgile, in Mél. offerts à R. Chevallier, (Coll.Caesarodunum XXVIII bis), Luxembourg,1994, p.133-146.
  • Jeanne Courcelle, Les illustrations de l'Énéide dans les manuscrits du Xe au XVe siècle. In: Lectures médiévales de Virgile. Actes du colloque de Rome (25-28 octobre 1982). Rome : École Française de Rome, 1985. pp. 395-409. (Publications de l'École française de Rome, 80)
    http://www.persee.fr/web/ouvrages/home/prescript/article/efr_0000-0000_1985_act_80_1_2795
  • Jean-Claude Mühlethaler, Mythe et Politique, entre Moyen Âge et Renaissance : Énée dans la littérature et les arts figuratifs aux XIVe et XVe siècles (Université de Lausanne)
  • Sophie Baratte, «La série de plaques du maître de l’Énéide », dans Études d’histoire de l’art offertes à Jacques Thirion, Des premiers temps chrétiens au XXe siècle, Paris, 2001, p. 133-148. http://books.google.fr/ ; lire Daniel Alcouffe, Sophie Baratte, 1948-2007. in: Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 2007, vol.165, p.632-635.
  • Jean-Joseph Marquet de Vasselot : « Une suite d’émaux limousins à sujets tirés de l’Énéide ». Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1912 : http://archive.org/details/delasociete1912sociuoft -  http://bibnum.enc.sorbonne.fr/omeka/tires-a-part/081492987
  • Les gravures sur bois de la première édition illustrée de l'Énéide, due à Sébastien Brant, imprimée à Strasbourg en 1502 par Johann Reinhard, dit Grüninger.
    BNF, Rés. g-Yc-1052 : http://gallica.bnf.fr/ (à partir de la p.CXXI)
    Base Enluminures : Recherche experte * Cote = 'VENDOME - BM - RES. FB (2) 029'
    http://initiale.irht.cnrs.fr/decors/decors.php?id=23261
  • Tatiana Clavier, « L’exemplarité de Didon dans les Vies de femmes illustres à la Renaissance », CLIO. Histoire, femmes et sociétés [En ligne], 30 | 2009, mis en ligne le 15 décembre 2012, consulté le 08 février 2013. URL : http://clio.revues.org/9444 ; DOI : 10.4000/clio.9444
  • Les figures de Didon : de l'épopée antique au théâtre de la renaissance : Etudes réunies par Evelyne Berriot-Salvadore. ICRL 2014 : http://www.ircl.cnrs.fr/francais/publicationF/Actes%20Didon.htm

Et quelques liens ...
Menu
Langues anciennes
dans l'académie de Nancy-Metz
Documentation iconographique : M.Tardioli, 2002-2014