Bulletin N° 13
  juin 2010
 

 
Dans la classe ...

Phèdre


Voici une séquence réalisée cette année pour étudier Phèdre de Sénèque en classe de première. L’inconvénient principal, c’est que je ne dispose pas d’éléments de représentation. Mais cette séquence permet aux élèves de découvrir déjà beaucoup de choses sur le genre tragique à Rome. Je précise que deux tiers de la classe étudiaient Phèdre de Racine en français.


Les séances de cours durent 1h30.


Tout ce travail est basé sur les livres de Florence Dupont, en particulier Le Théâtre latin, chez Armand Colin, Cursus, Paris, 1988, 1999 (où elle analyse Médée, et que j’ai adapté à Phèdre), et sa traduction du Théâtre complet de Sénèque au Spectateur français, Imprimerie Nationale.


Dans le tableau ci-dessous, j’ai indiqué un résumé de la séquence ; les liens renvoient aux explications détaillées sous le tableau.


N° de la séance Dominante et support de la séance Objectif et contenu de la séance Travail à la maison
Séance 1 : Introduction
- Vocabulaire : Transition avec la séquence sur la passion amoureuse : étymologie du mot patior Traduire 4 proverbes (phrases célèbres de théâtre)
- Présentation du genre théâtral :

1. Préjugés des élèves sur le théâtre latin : ils disent plein de choses (sur le théâtre grec !).

2. Présenter Sénèque.

3. Présentation des jeux à Rome par le professeur
Séance 2 :
- Langue : Corriger la traduction des proverbes, les expliquer Apprendre par cœur les proverbes.
Lire (photocopies, 4 pages) une traduction du début de la pièce : Hippolyte vers 1 à 84.
- Civilisation : mythologie  
Faire  raconter la légende de Phèdre et la fixer clairement. (rappel : certains élèves étudient Phèdre de Racine donc ont des acquis)
Séance 3 : Etude du texte 1 : vers 85 à 128
- Littérature : commentaire  avec la traduction en regard Lecture méthodique : faire comprendre comment Phèdre exprime son dolor ; apparition du furor ; notion de nefas. Explication du schéma de la tragédie de dolor à furor puis nefas. Apprendre toutes les notions et le vocabulaire du dolor et de la sauvagerie.


version 1°L : vers 360 à 370 (elle sera corrigée avec le texte 5)
Séance 4 : Etude du texte 2 : vers 129 à 177 : le duo de Phèdre et de sa nourrice

- Littérature : commentaire avec une partie de la traduction en regard : Comprendre le type du texte : un héros en furor est placé face à un personnage qui représente l’humanité moyenne.
- Traduction du passage non donné en traduction : Traduction (version) des vers 129 à 135 (passage caractérisé par  les impératifs) Apprendre le vocabulaire (mots du texte de fréquence1)
Séances 5 et 6 : la classe est séparée en deux groupes :

- Civilisation : travail au CDI

Objectifs :

Objectif littéraire : les particularités des jeux à Rome. 

Objectif de civilisation : l’architecture : comparer un théâtre grec et un théâtre romain
Objectifs documentaires : sélectionner les documents avec BCDI ; trier et prélever les informations nécessaires en vue de rédiger un texte commun.

- Vocabulaire : Interrogation sur les mots appris dans la séquence.
- Grammaire Leçon et exercices sur l’expressions de la cause Apprendre la leçon + 2 phrases en exercice
Séance 7 :

Etude du texte 3 : vers 216 à 266 : les sententiae :


- Littérature : commentaire avec une partie de la traduction en regard : Lecture méthodique : Comprendre qu’une opposition violente régit les rapports de Phèdre et sa nourrice : le personnage humain rappelle les règles humaines ; Phèdre cherche à détruire ce monde humain, rebondit sur les règles qu’elle réfute et finit  par formuler le nefas qui la sauvera de son dolor : le suicide. - Etre capable de reproduire la traduction et le commentaire
- vocabulaire (de fréquence 1)

- Traduction Traduction v. 239 à 245 (partie la plus flagrante des sententiae)
Séance 8 :

Etude du texte 4 : vers 645 à 718 : l’aveu de Phèdre à Hippolyte

Jouer la scène pour sentir la puissance du texte

L'aveu

- Situation du texte par le professeur

- En français : lecture et réactions des élèves

- Question de lecture méthodique : relever les éléments de superposition entre Thésée et Hippolyte

- Lecture de l’aveu chez Racine ; repérages des éléments qu’a retenus Racine

- Jeu

Séance 9 :
- Grammaire : Leçon sur l’expression de la conséquence Apprendre le vocabulaire du feu et la leçon sur la conséquence.
- Vocabulaire : Les mots pour dire le feu (métaphore de la passion) : ignis, racine de incend-, racine de fulg-, racine de aest-, racine de ard-.
Séance 10 :

Etude du texte 5 : vers 274 à 323 : le chœur


– Littérature : commentaire sur un texte sans traduction

Le chœur

- Objectif : le chœur romain a deux fonctions : soit dire la norme du personnage sans gloire mais sans histoire ; soit raconter la mythologie , décrire les personnages qui ont une gloire mais des malheurs et des crimes. C’est ce 2ème point qui apparaît dans ce texte.

- Repérer que le personnage est le choeur

- Rappel sur l’architecture : la place du chœur (différences entre Rome  et la Grèce)

- Questions de lecture méthodique. 

Réviser toute la séquence pour l’interrogation de fin de séquence.
- Traduction Version des vers 360 à 370 avec toute la classe, en correction de la version rendue par écrit par les élèves de 1°L
Séance 11 :
- Interrogation de fin de séquence (1 heure)

- Vocabulaire du feu

- Grammaire : la  cause et la  conséquence

- Littérature : texte 3 traduire le passage traduit en classe, définition de sententiae + Commentaire : en étudiant l’enchaînement des répliques, expliquez quels sont les buts de Phèdre et de sa nourrice.

- Improvisation : 5 vers à traduire extraits du texte 5, vocabulaire fourni.



- Vocabulaire : Tableau de classement des consonnes.


Voici la même séquence sous forme déroulée , avec des compléments : 


Intro : Séance 1 :

- Vocabulaire : transition avec la séquence sur la passion amoureuse : étymologie du mot patior

- Présentation du genre théâtral :

1. Faire dire tout ce qu’ils savent du théâtre latin (en général, ils disent plein de choses sur le théâtre grec).

2. Présenter Sénèque.

3. Présentation des jeux à Rome par le professeur  : le calendrier de la guerre, ouverture des portes de la guerre en mars, retour en septembre : les Grands Jeux,  la procession, les spectacles. Retour au tableau.

  • Travail maison :  Traduire 4 proverbes

 

Séance 2 : 

- Corriger la traduction des proverbes, les expliquer, apprendre par cœur pour le cours suivant.

- Faire raconter la légende de Phèdre et la fixer clairement.

  • Travail maison : apprendre les proverbes +  faire lire (photocopies, 4 pages) une traduction du début de la pièce : Hippolyte vers 1 à 84.

 

Séance 3 : Lecture méthodique - Etude du texte 1 : vers 85 à 128

Comment Phèdre exprime-t-elle son dolor ? /  apparition du furor ; notion de nefas . Explication du schéma de la tragédie de dolor à furor puis nefas.

Travail de commentaire avec la traduction en regard : 1. Quelle est la nature des malheurs de Phèdre ? 2. Travail sur les champs lexicaux. 3. Travail sur les comparaisons. Retour au tableau.

  • Travail maison : apprendre toutes les notions et le vocabulaire du dolor et de la sauvagerie
    • version 1°L : vers 360 à 370 (corrigé avec le texte 5)


Séance 4 : Comprendre le type du texte : Texte 2 : vers 129 à 177 : le duo de Phèdre et de sa nourrice. Un héros en furor est placé face à un personnage qui représente l’humanité moyenne. La nourrice tient le discours de l’humanité civilisée, Phèdre d’une héroïne en passe de quitter cette dernière. 

Question : avec quelles modalités la nourrice s’adresse-t-elle à Phèdre ? 

Réponses :

1. des généralités, leçons de morale (présent de vérité générale), en citant les exemples argumentatifs des autres peuples.

2 avec des questions rhétoriques qui sont des mises en garde (définition de son crime par l’humanité civilisée, rappel de sa famille) 3 des impératifs pour agir plus directement sur Phèdre.

Les élèves comprennent vite que l’étude des verbes fournit les réponses ; ils parviennent à repérer les verbes conjugués au présent et les noms propres des peuples ; ils repèrent les passages qui concernent la famille et comprennent les rappels à l’ordre ; ils  trouvent relativement facilement les verbes à l’impératif après que l’un d’entre eux a été identifié. Retour au tableau 

Traduction (version) des vers 129 à 135 (impératifs)

  • Travail maison : apprendre vocabulaire (mots du texte de fréquence1)


Séances 5 et 6 : travail en 2 groupes :


Séance 5 : civilisation : au CDI :

Objectifs :

- Objectif littéraire : les particularités des jeux à Rome : chaque groupe fait une recherche sur (au choix) l’atellane, la pantomime, le théâtre comique et tragique, l’amphithéâtre, le cirque.

- Objectif de civilisation : architecture : Chaque groupe doit aussi comparer un théâtre grec et un théâtre romain (relever 4 différences)

- Objectifs documentaires : sélectionner les documents avec BCDI ; trier et prélever les informations nécessaires en vue de rédiger un texte commun.

Restitutions : 

  • un texte commun à la classe
  • + une affiche sur les théâtres romains de la Méditerranée : recherche dans google image ; légender la photo : titre et source ; replacer les mots suivants sur l’image : cavea, scaena, frons scaenae, proscenium, orchestra, pulpitum. Retour au tableau 


Séance 6 : 

- Interrogation de vocabulaire

- Grammaire : la cause

  • Travail maison : apprendre leçon + 2 phrases en exercice



Séance 7 : Lecture méthodique :

Texte 3, vers 216 à 266 - les sententiae : opposition violente de Phèdre et sa nourrice : le personnage humain rappelle les règles humaines ; Phèdre cherche à détruire ce monde humain, rebondit sur les règles qu’elle  réfute et finit  par formuler le nefas qui la sauvera de son dolor : le suicide.

Observation du texte : les élèves repèrent facilement  ce qu’ils appellent stichomythies ; observation minutieuse de l’enchaînement des répliques vers 216 à 220 et  239 à 245 + traduction v. 239 à 245. Retour au tableau 

  • Travail maison : être capable de reproduire la traduction et le commentaire

 

Séance 8 : Texte 4 : vers 645 à 718 : l’aveu de Phèdre à Hippolyte :

Situation par le professeur

En français : lecture et réactions (les élèves trouvent la violence de la réaction d’Hippolyte : impératifs, exclamatives, vocabulaire : on cherche alors comment cela s’exprime en latin)

Question de lecture méthodique : relever les éléments de superposition entre Thésée et Hippolyte

Lecture de l’aveu chez Racine ; repérages des éléments qu’a retenus Racine

Jeu : les filles préparent le rôle de Phèdre, les garçons Hippolyte ; 1) lecture  fluide 2) lecture expressive 3) lecture expressive en cercle pour la cohésion du groupe 4) rudiments de mise en scène : déplacements  des filles pour encercler Hippolyte, variation de force dans la voix, gestes de refus et reculs d’Hippolyte. 5) Mise en commun : la rencontre des 2 « personnages », sans répétition préalable (les élèves sentent alors d’autant mieux la violence des textes car les filles avancent et étouffent les Hippolyte qui ont du mal à fuir et qui, dans ma classe, sont nettement moins nombreux que les demoiselles). Retour au tableau 


Séance 9 : 

- Grammaire : la conséquence

- Vocabulaire : Les mots pour dire le feu (métaphore de la passion) : ignis, racine de incend-, racine de fulg-, racine de aest-, racine de ard-.

  • Travail maison : apprendre le vocabulaire du feu et la leçon sur la conséquence.


Séance 10 : Texte 5 : vers 274 à 323 : le chœur – texte sans traduction

- Repérer que le personnage est le chœur

- Rappel sur l’architecture : la place du chœur (différences entre Rome  et la Grèce)

- Questions de lecture méthodique : quel est le thème de ce chant (observation du vocabulaire  : l’amour et des noms propres : la mythologie)

Relever 4 personnages dont il est question et expliquer leur histoire (de mémoire + grâce aux éléments compris dans le texte)

Relever le champ lexical du feu v .274 à 295 et 330 à 340

- Objectif : le chœur romain a deux fonctions : soit dire la norme du personnage sans gloire mais sans histoire ; soit raconter la mythologie, décrire les personnages qui ont une gloire mais des malheurs et des crimes. C’est ce 2ème point qui apparaît dans ce texte.

Les élèves finissent par comprendre que Phèdre n’est plus une femme mais devient au cours de la pièce un personnage mythologique ; cela les perturbe puis les aide à comprendre qu’il n’y a pas dans le théâtre romain d’identification avec les personnages sur scène, pas de mimésis, pas de catharsis. Ainsi on leur montre la spécificité du théâtre romain par rapport au grec et au français. Retour au tableau 

- Version des vers 360 à 370 avec toute la classe, en correction de la version rendue par écrit par les élèves de 1°L


Séance 11 : Interrogation : 

- Vocabulaire du feu ; Grammaire : la  cause et la  conséquence ; Littérature : texte 3 traduire le passage traduit en classe, définition de sententiae ;  Commentaire : en étudiant l’enchaînement des répliques, expliquez quels sont les buts de Phèdre et de sa nourrice.

Improvisation : 5 vers à traduire extraits du texte 5, vocabulaire fourni.

- Vocabulaire : Tableau de classement des consonnes.


Claire Jeandidier, lycée de Gérardmer.

* * *

Formes brèves
       
Les élèves éprouvent un intérêt souvent vacillant pour des textes latins qu'ils jugent trop longs. Proposer une courte phrase en début de cours peut ranimer leur curiosité. Les recueils de lieux communs de la Renaissance, les florilèges médiévaux, offrent des ressources inépuisables. Sur le site de la Bibliothèque de Munich, on a un accès direct à ces premiers imprimés en tapant dans un moteur de recherche : «münchner staatsbibliothek, digitalisierungszentrum » :
http://www.muenchener-digitalisierungszentrum.de/
On y trouve par exemple les Adagia d'Erasme, et les Polyanthea de Nannus Mirabellius et de Joseph Lang. 


Il y a les formules célèbres, comme « Amicorum communia sunt omnia », premier des quatre mille adages que compte l'oeuvre ; des sententiae qui intéressent surtout par leur tournure : « Qui quod vult dicit, quod non vult audiet », ou « Ipsi testudines edite qui cepistis » ; d'autres jettent une lumière sur la vie de tous les jours : « Movebo talum a sacra linea », référence dont l'auteur indique la cible réelle: « De iis, qui extrema parant experiri » ; variation moins connue d'une notion célèbre : « Deus ex improviso apparens » ; pensée paradoxale, comme cette citation de Salluste dans un florilège: « Secundae res etiam sapientium animos fatigant. »

En plus de constituer une réserve de citations, ces recueils permettent un regard sur la Renaissance,  par la sélection qu'ils opèrent dans la culture classique: grâce aux auteurs et aux extraits qu'on y trouve, mais aussi à ce qui est généralement absent.  
Ph.COLLE, lycée Varoquaux
* * *

Autour du Gaulois

Télécharger le questionnaire élaboré par Béatrice Lamorlette

* * *

Rome en jeux

Télécharger le questionnnaire élaboré par 
S'agissant des illustrations contenues dans le document :
Plan d'une maison romaine : http://www.mediterranee-antique.info/Duruy/Romains/HR_086.htm
Incendie de Rome : http://www.mediterranee-antique.info/Duruy/Romains/HR_075.htm

* * *

Coordination du bulletin :
M-A.Lefort, lycée H.Boucher - 57100 Thionville : Marie-Anne.Lefort@ac-nancy-metz.fr
Claire Jeandidier, lycée La Haie Griselle, Gérardmer :
claire.jeandidier@ac-nancy-metz.fr
Bettina Bolle-Nicolas, collège Alphonse Cytère, Rambervillers : bettinabolle@free.fr

* * *

Rappel : La rubrique des lecteurs est ouverte à tous ! 
@M.T.

 
     
  Menu général
du site Langues anciennes

sommaire du
numéro 13