Bandeau
Education musicale en Moselle
ATTENTION : NOUVEAU SITE ICI !http://www4.ac-nancy-metz.fr/eac57/education-musicale/
Démarche
Article mis en ligne le 3 octobre 2014

par Elisabeth Bock, Aurélien Robinet
logo imprimer

Elisabeth BOCK - Aurélien ROBINET

1. PRESENTATION

Définition  : Le paysage sonore est un ensemble de sons organisés pour évoquer, pour raconter une histoire, pour créer une ambiance.

Le paysage sonore peut être :

 - Une création musicale qui raconte une histoire, qui évoque un phénomène naturel (ex : les saisons, les 4 éléments...), des sentiments (la joie, la tristesse, la peur...).

 - Il peut utiliser les environnements sonores, immédiatement accessibles (bruits de la rue, chant des oiseaux...)

Le paysage sonore n’est pas :

 - Une succession de bruitages accompagnant des images.

 - Une stricte mise en voix d’un album.

Même si ces éléments peuvent s’y intégrer, le paysage sonore doit pouvoir se suffire à lui-même.

2. UNE DEMARCHE : COLLECTER – PRODUIRE – ORGANISER

1- Le déclencheur :

- une histoire, un poème, une chanson, une œuvre d’art...
- une sortie
- un élément rythmique (remarqué dans le chant d’un oiseaux)
- des objets du quotidien (papier, bouteilles ...)

2- Les outils :

- ECOUTER « se nourrir »

bruits de la nature : les éléments (air, terre, eau, feu)
les végétaux
les animaux

bruits de la vie : environnement (les gens, les outils, les machines, les jeux..)

œuvres musicales : musiques de tous styles, de toutes époques et de culture diverses

- PRODUIRE « traduire musicalement ses sensations, impressions.. »

avec son corps :
- frappés divers (mains, paumes, doigts, pieds....)
- déplacements (marche, saut, course....sur le sol en bois, béton, gravier, terre,herbe...)
- voix (imitations, onomatopées, divers bruits obtenus avec la bouche, voix parlée, déclamée, criée ( jeux avec variation des paramètres du son )
- voix chantée (chant, production spontanée des enfants)

avec des objets sonores :
- objets collectés les plus divers (cailloux, terre, papiers divers, bouteille plastique...)
- objets fabriqués (hochets, maracas, tambours..)
- instruments, petites percussions

3- Les procédés d’organisation :

 _ répétition

 _ tuilage ( passage d’un son à l’autre avec superposition pour éviter la rupture du son)

 _ variations (paramètres du son : hauteur, intensité, durée, timbre)

 _ juxtaposition, succession, alternance

 _ superposition, simultanéité

 _ accumulation

 _ émergence, incursions sonores

4- La trace :

partition, enregistrement

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2009-2023 © Education musicale en Moselle - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4